Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Mission: Viona et Dorian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Mission: Viona et Dorian   Sam 20 Mai - 19:31

Mission
Viona Rosier et Dorian Peverell

Haute tension
La journée du 10 mai 1952 touchait à sa fin, le soleil encore haut dans le ciel du Londres sorcier. Et quoi de mieux pour terminer une journée ensoleillée qu'un passage par chez Fleury et Botts? Alors que les clients terminaient de parcourir les étagères, se décidant sur l'un ou l'autre ouvrage - un homme encapuchonné fit éruption dans la boutique. « Personne ne bouge ! » s'exclame t'il d'une voix forte, verrouillant les portes de la boutique derrière lui.

La politique de Grindelwald a laissé beaucoup de sorciers sur le carreau et beaucoup de sorciers venant de familles au sang impur avaient de plus en plus de mal à boucler les fins de mois, sans parler des nés moldus refusant l'asservissement à une famille de sang-pur et de fait condamnés à des boulots de misère. Peut être d'ailleurs se cache t'il une rune sous cette longue cape noire, qui sait.

Précisions :
- Les dés peuvent être utilisés pour rajouter du piment à vos interactions.
- Des PNJ sont présents autour de vous: libre à vous d'en faire intervenir quelques uns directement dans votre rp. Vous pouvez également contacter le staff afin que nous nous occupions de venir le faire intervenir pour vous afin de garder un peu de mystère.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission: Viona et Dorian   Lun 22 Mai - 19:21

Haute tensionIl ne faisait pas froid mais la chaleur n’était pas transcendante aux yeux du mangemort, grognon à l’idée même de porter des manches longues lorsque le soleil ne demandait qu’à irradier sa peau. C’était un jour comme un autre pour Dorian à l’exception que celui-ci était son congé. L’homme avait donc décidé de se rendre sur les chemins sinueux, parcourir les boutiques et faire le plein de tout ce qui pouvait arranger le petit appartement qu’il avait acheté. Ce dernier était fort maigrement décoré, impersonnel. Le mangemort ne s’y sentait pas encore réellement chez lui. Il avait besoin de chaleur, comme au temps où il se trouvait près de la cheminée des Gryffondor. C’était il y avait dix ans, mais impossible pour lui d’oublier un jour ce qu’il avait ressenti la dernière fois qu’il s’était assis près du feu dans la salle commune. Ni la première, ni la dernière.

Après plus d’une heure à se trainer de boutiques en boutiques, Dorian s’arrêta finalement chez Fleury et Botts. Il n’y avait pas mieux pour trouver un ouvrage. Il ne manquait nullement de culture et les rayons de la bibliothèque de Poudlard n’avaient plus de secret pour lui. Une maison sans livre, c’était un peu comme une cheminée sans feu pour le jeune homme, qui tenait dans ses bras pas moins de trois volumes, tandis qu’il continuait à parcourir les étagères. Potions, histoire de la magie, contes, sorcellerie noire, tout pouvait l’intéresser. Il était un habitué de la boutique, et savait que les ouvrages sur la magie noire étaient presque impossibles à trouver. Généralement, c’était dans les livres de défense que l’on voyait les bases de sortilèges néfastes et qui devraient être interdits. Dorian aurait souhaité quelque chose de plus ciblé. Un volume qui lui apprendrait à manipuler pour que les hommes se mettent au service de la cause qu’il défendait. Des recettes de potion, le dressage de créatures …

Toutefois, le libraire connaissait Dorian et ne semblait pas se douter de son allégeance. Ce n’était un secret pour personne, le mangemort était membre de la brigade magique, de quoi lui donner de belles excuses pour acheter des ouvrages qui puissent l’aider à mieux cibler les nouvelles vagues d’attaque. Rien n’avait cependant suffisamment attiré son œil pour qu’il s’y attarde, et passa alors aux romans d’aventures et autobiographiques. Il était loin de la porte d’entrée, mais il reconnut sans difficulté le bruit des cris des clients et une phrase distincte. « Personne ne bouge ! »

Le sorcier s’exécuta comme les autres. Il était peut-être membre de la brigade magique, il était aussi un mangemort qui ne souhaitait pas être découvert. Il resta donc à l’abri dans son rayon, guettant depuis son poste l’évolution des évènements. Dorian savait qu’il allait devoir agir, c’était son métier, d’ailleurs. Il n’avait nullement peur d’une telle revendication, c’était que l’on découvre son allégeance qui l’avait poussé à ne pas agir immédiatement.

« Ne bougez pas » murmura t-il au garçonnet tremblant à ses côtés. Il avait peut-être vingt, vingt-cinq, il paraissait comme un adolescent à peine sorti du cocon familial. Peut-être était-ce d’ailleurs le cas. « Restez bien ici. Posez vos livres sur les étagères, cela évitera qu’ils tombent et portent l’attention sur vous. »

Dorian l’aida comme il put à reposer les ouvrages, serra son épaule sous sa main, puis se glissa d’un rayon à l’autre jusqu’à se retrouver non loin de la silhouette encapuchonnée. Ni la voix, ni les mains blanches de l’homme ne purent l’aider à le reconnaître directement. Celui-ci pointait sa baguette vers le premier mouvement qu’il voyait. On sentait qu’il était confiant dans ce qu’il faisait, mais qu’il hésitait à la fois. Ce n’était vraiment pas quelque chose de stable, la panique pouvait vite arriver et le chaos sèmerait la discorde dans la librairie.

Sans vouloir agir dans la précipitation, Dorian préféra analyser la situation avant de tenter quelque chose. C’était un homme sous la cape, nul doute là-dessus.

« Que se passe t-il ? » cria quelqu’un qui semblait descendre de l’étage supérieur.

Aussitôt, un éclair fusa de la baguette du brigand, semant la zizanie dans le coin où le sortilège avait ricoché. Aucune parole n’avait été prononcée mais à la vue des dégâts sur les étagères, ce n’était pas un sort impardonnable. C’était une simple attaque pour garder le contrôle en jouant sur la peur. Classique pensa aussitôt Dorian. Les sorciers avaient crié et s’étaient éparpillés, des livres étaient abandonnés au sol et un mouvement de foule avait poussé le mangemort à changer de poste d’observation. Il voyait le sorcier sous un autre angle, moins judicieux pour l’observation, mais plus ouvert pour observer le reste de la boutique.

Ce fut là que Dorian vit un visage qui lui était familier. Comment diable Viona pouvait-elle se trouver ici, elle aussi ? Les risques qu’elle découvre sa véritable allégeance étaient trop grands, Dorian allait devoir redoubler d’effort pour ne pas être découvert, tout en exerçant son métier.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission: Viona et Dorian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: