Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Bad moon rising (Merlin - fb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Bad moon rising (Merlin - fb)   Sam 27 Mai - 11:11





bad moon rising


MELPOMÈNE & MERLIN

MI AVRIL 1952

Plus d’un mois. Plus d’un mois depuis la mission de sauvetage l’ayant extirpée de justesse de sa cellule au Ministère. Plus d’un mois depuis les coups, plus d’un mois depuis la mort. Les traces de son temps passé entre les mains de la milice et de son chef encore imprimées ci et là sur son corps. La marque du bulgare, rougeâtre sur sa hanche, ne partirait elle jamais. Souvenir permanent de l’horreur, les Murdarov au coeur de la peau. Plus d’un mois depuis la révélation de son secret. Les murmures couraient au sein même des Mangemorts, bien conscients maintenant du monstre se cachant parmi eux. Loup parmi les loups. Ses clavicules ornées d’un nouveau collier, la magie d'Oreste presqu’aussi forte que celle du patriarche tombé au combat. Crocs et cicatrices une nouvelle fois cachés aux regards indiscrets. Mais plus encore que les quelques bleus défigurant encore son épiderme laiteux, plus encore que les quelques cicatrices ouvrant encore sa peau - sa captivité avait laissé des traces permanentes sur les parois de son coeur. Le souvenir d’un enfant perdu trop tôt, la promesse d’un futur plus beau tuée sans sommation. Le sang sur ses cuisses encore imprimé à l’arrière de ses paupières, film cauchemardesque s’imposant à elle dès qu’elle cherchait le sommeil. Et si la Black n’avait jamais eu peur de se salir les mains, elle était à présent déterminée à leur montrer qu’elle n’avait pas besoin du loup pour être un monstre. Car c’est pleinement consciente qu’elle les chasserait un à un. C’est avec un sourire satisfait qu’elle sucrerait chaque souvenir douloureux de violence. Cet enfant qui aurait pu naître vengé du sang des Spasenis, et ce même si elle devait mettre l’Angleterre à feu et à sang avant de les trouver. Peu importe le nombre d’innocents éliminés du chemin, peu importe le nombre de familles détruites dans le processus.

Mais les plans sanglants de Melpomène étaient pour le moment en pause, la louve trahie par un corps brisé par le Murdarov. Ses joues avaient repris des couleurs depuis son retour au quartier général et si les premières semaines, elle n’avait pas quitté le lit - elle allait maintenant un peu mieux. Elle faisait de son mieux pour prétendre que tout allait bien, Melpomène. Pour cacher ses orbes fissurées et son coeur éclaté. Elle avait retrouvé ses toilettes de dentelles, avait recommencé à orner ses phalanges de lourdes bagues. Avait relevé le menton et s’était laissée consumer par la rage incendiant ses veines. Se levant jour après jour comme après la mort de Janus, comédienne de talent. Pour quelqu’un ne la connaissant pas bien, la performance était excellente. Caerwyn n’avait que rarement quitté ses côtés depuis la fin de sa captivité, leur relation elle aussi révélée au grand jour. Un secret de moins pour les amants maudits. Elle n'a pas honte, Melpomène. Jamais.  

Seule dans ses appartements, la princesse se tient debout devant un large miroir en pied - narcissique se réhabituant à son image. Lissant le tissu de ses mains décorées d’or, ses paumes s’attardant avec une grimace sur le côté droit de ses hanches. Cela avait beau faire un mois, Melpomène ne s’était pas encore habituée à l’idée de porter la marque des chasseurs - détournant systématiquement les yeux lorsque la trace écarlate s’imposait dans le reflet d’un miroir. Probablement ne s’y habituerait-elle jamais. Sortie de ses pensées par quelques coups frappés contre la porte de la chambre, la Black fronçant presqu’instinctivement les sourcils en s’avançant vers le seuil. « Merlin. » souffle t’elle, irritée en découvrant l’homme se tenant face à elle. Elle n’avait rien de concret à reprocher au Nott si ce n’était de s’être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Si ce n’était de chercher des réponses à ses questions. Se retournant, porte ouverte derrière elle pour l’inviter à rentrer, un léger soupir s’échappe de ses lèvres courroucées. A vrai dire, Melpomène savait qu’il finirait par venir la voir. Merlin était intelligent et depuis la révélation de sa lycanthropie, le lien entre sa condition de demi loup et elle était plus facile à faire que jamais. S’armant de toute son hypocrisie et d’un sourire à la politesse mielleuse, la Black se retourne sur le sang mêlé, articulant avec un geste agacé de la main - « Que puis-je faire pour toi ? » diligence toute fausse de celle qui voudrait juste être seule. Comme en prévision des questions qui suivront, ses doigts effleurent l’or de son nouveau collier. Une part d’elle même lui murmure qu’elle lui doit bien ça, elle qui n’a jamais eu l’occasion de trouver des réponses à ses questions. Elle qui ignore encore à ce jour qui a changé sa vie à ce point. Mais Melpomène est profondément égoïste et la perspective de la conversation qui se profile suffit à l’emplir de lassitude. Elle n'a pas envie d'en parler et ce simple fait devrait suffire à ce qu'il ne la laisse tranquille. Cela devrait suffire. Car la louve se fiche bien, au fond, des vies qu’elle peut gâcher. Des vies qu’elle a gâchées.

Elle ne lui doit rien. Elle ne doit rien à personne.  
Arrogance d’une poupée fêlée.  


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Bad moon rising (Merlin - fb)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CLOS] [Harper/Wes/Leslie] Bad Moon Rising
» CNN: Food prices rising across the world
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» Le blog de Merlin
» bad moon à 1500pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: