Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Dim 25 Juin - 22:41

Bienvenue à Poudlard
le renouveau

Un nouveau quartier général

25 juin 1952 - 11H00

Les nouvelles de la prise du Chemin de Traverse ne mirent pas longtemps à arriver auprès des Lux. Certains d'entre eux ont assisté à la prise de pouvoir des Mangemorts mais ont réussi à s'échapper à temps pour rejoindre leur groupe. Londres se divise et eux n'ont plus rien, pas même un quartier général où se réunir.

Jusqu'à ce qu'une jeune femme entre dans la petite pièce où ils sont tous entassés. « Un hibou ! Dippet nous a écrit ! » Aussitôt, les bouches s'agitent à l'entente de ce nom. Le directeur de Poudlard n'a jamais accepté de rejoindre la Lux, mais il a toujours montré son soutien officieusement aux anciens amis de Dumbledore. Il semblerait que les derniers événements aient changé la donne. Grindelwald mort et les Mangemorts régnant sur le Chemin de Traverse, rien de tout cela ne présage un avenir paisible. La guerre est à leurs portes, ils le savent.

« Il nous invite à nous réfugier à Poudlard. Nous pourrons établir notre nouveau quartier général là-bas. » Des cris de joies se font entendre, les sourires s'affichent sur les visages. Tous préparent leurs bagages.
Ils le savent, s'ils ne veulent pas être prisonniers des nouvelles frontières de la ville, ils doivent partir.

informations pratiques
- Les membres de Lux ainsi que certains Neutres partent se réfugier à Poudlard.

- Cette intrigue vous permettra surtout de découvrir les lieux et d'établir votre nouvelle organisation : la Lux a besoin d'une hiérarchie, d'un plan. C'est ce qu'il lui manque depuis le début et qui l'affaiblit.

- Un nouveau PNJ fera son apparition lors de l'intrigue pour vous orienter.

- N'hésitez pas à utiliser le dé pour pimenter vos messages!

- N'hésitez pas non plus à faire des messages courts afin de garder le rythme.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Mer 28 Juin - 23:02

Bienvenue à Poudlard
le renouveau


25 juin 1952 - 21H20

La décision n'avait pas été simple à prendre. Pire encore, elle s'était révélée cornélienne et les siens ne l'avaient pas aidé à y voir clair. L'annonce était tombée le matin-même. A la suite de la mort de Grindelwald, Poudlard avait fermé ses portes en renvoyant ses élèves, ne gardant que ceux souhaitant et pouvant rester. Dont un certain jeune homme qui lui avait envoyé un hibou expéditif dans la matinée lui indiquant gentiment qu'il restait, qu'il était majeur et donc pouvait prendre ses décisions comme un grand. De quoi la faire fulminer sur place et rager d'inquiétude intérieurement alors que ses comparses s'époumoner de joie à la décision du directeur de leurs ouvrir ses portes en refuge. Elle avait croisé alors le regard d'Isidore, comprenant au fond de ses pupilles qu'elle rejoindrait surement le mouvement au moins le temps de l'installation et le sourire de Gareth n'avait pas besoin de traducteur. Elle se sentait pourtant tiraillée à devoir prendre cette décision de partir de son propre chef, en abandonnant sa couverture mais plus encore sa mère. Mais se furent ses propres mots qui réussirent à la convaincre, le cœur lourd. "Fuis, ma fille. Fuis pour ta propre vie. Sans Grindelwald, les mangemorts vont se tourner vers la seule menace restante." Meera, la sagesse et la force tranquille devenue lunatique et dépressive à cause des événements. Et elle avait suivi son conseil. Car le chemin de traverse était devenu trop dangereux alors qu'elle s'était embourbée dans l'après-midi pour se hisser jusqu'à l'échoppe recueillir quelques livres et ingrédients non sans sursaut. Car la demeure des Rosier était un bourbier encore pire que la rue. Rowan fulminait au point d'en briser le mobilier, vociférant contre Merlin et Morgana, élucidant de nouveaux plans pour retomber sur ses pieds où elle ne serait qu'un pion. Une fois de plus, comme de coutume. Mais les élans versatiles de son paternel étaient surement plus dangereux encore que d'affirmer aux yeux du monde un choix de vie. Quelques affaires rapidement compactées dans un sac sans fond qu'elle hissa sur l'épaule, ce fut les yeux humides et le cœur lourd qu'elle quitta des yeux la maison où elle avait grandi, apercevant le rideau soulevé de l'étage où le visage chéri souriait.

Le plop la mena à l'orée de Pré-au-Lard où elle fut accueillie par des habitants dont elle reconnaissait pourtant le visage, la Lux ayant commencé à investir les lieux en surveillant les entrées. La remontée à pied jusqu'au château lui donna une bouffée de nostalgie où ses souvenirs d'adolescence resurgir jusqu'à la vision de Gareth sur le pas de porte, à l'intérieur du vestibule. Il ne manquait que l'uniforme pour compléter le souvenir mais la voix du rouquin la fit sortir de sa rêverie. " Enfin ! Tu as toujours su te faire désirer, petite sœur." La plaisanterie passée, il respire pourtant l'impertinent car il n'était pas certain qu'elle se joigne à eux, qu'elle n'accepte la protection tendue et l'implication totale à l'organisation. A cause de son cœur trop tendre, à cause de la force de ses propres convictions. " Le directeur nous attend tous à l'intérieur de la Grande Salle avec Marleigh. Ils n'ont rien changé depuis notre départ, c'est... un peu flippant en fait." Et elle lui emboîte le pas, retrouvant son petit chenapan de cousin qu'elle serre fort contre elle bien que son regard le sermonne de son audace. Mais quand elle regarde les deux hommes côte à côte, elle comprend surtout que le même sang coule, qu'importe la corruption de la soit-disant pureté : ils étaient réunis. Le directeur lui fait alors face au-devant de la salle qui regorge déjà d'une dizaine de personnes. " Ah, miss Rosier je présume. Bienvenue au château !" L'homme semble amical pour quelqu'un qui n'a pas voulu prendre position plus tôt et après une fraction de seconde, elle accepte la main tendue. " Mr Dippet, merci pour votre hospitalité. Grâce à vous, toutes ses personnes pourront dormir tranquillement cette nuit sans avoir peur d'un quelconque conflit pour les assaillir" Il sourit en lui rendant sa main et elle détaille son visage de ses prunelles douces et d'un sourire innocent avant qu'un léger coup de coude ne s'implante dans son dos, Gareth se raclant la gorge. Illusion ou non, Dippet ne semble pas s'étonner et reste courtois alors que d'autres personnes font irruption à l'entrée de la grande salle.


HJ : J'ai pris la liberté de placer la discussion principale autour de l'inauguration de la nouvelle Lux dans la Grande Salle - plus facile pour converser à plusieurs-. Dites-moi si cela ne convient pas, je changerai.

Revenir en haut Aller en bas


Isidore Murdarov
nothing left to lose
avatar
nothing left to lose
Parchemins :  448
Crédits :  luaneshë (avatar), Beylin (code signa), Tumblr (crackship et gifs signa)
 
Âge :  vingt-sept ans et pourtant l'impression d'avoir déjà vécu un siècle. Poupée usée qu'on a cru pouvoir briser.
Sang :  S'il a un jour été pur, le sang des Nott n'est aujourd'hui plus que souffrance et regrets. Mêlé.
Allégeance :  Lux. Elle ne s'en cache plus vraiment, Isidore. C'est crié comme un défi lancé au monde, c'est assumé avec fierté - l'âme marquée du sang de ses ennemis.
Profession :  Chiromancienne et diseuse de bonne aventure, les mensonges se professent entre ses lèvres alors qu'elle garde un capuchon vissé sur ses cheveux roux.
Ancienne école :  Poudlard, chez les Serdaigle. Mais tout a changé depuis et l'Isidore de Poudlard n'existe plus.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #996699
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Mer 28 Juin - 23:43

HRP: C'est parfait

La nouvelle était tombée quelques jours auparavant: Grindelwald était mort. Tombé à la main d'un autre dictateur, tombé à la main de Jedusor. Elle avait célébré la nouvelle, Isidore. Et si elle s'était bien gardée d'aborder le sujet avec le Murdarov, il n'en restait pas moins que la mort du bulgare avait ravivé la flamme dévorant son estomac. Tout espoir n'était pas perdu. Le monde pouvait encore changer, elle pouvait encore se venger. Et même si, dans ses rêves les plus noirs, le mage noir tombait de sa main - le savoir six pieds sous terre suffisait pour le moment à réjouir la rouquine. La nouvelle de prise du Chemin de Traverse par les Mangemorts, par contre, avait fait bouillonner ses veines de colère. Un dictateur pour un autre, un monstre pour un monstre. Presqu'immédiatement, la Nott n'avait eu qu'un nom à l'esprit: Viona. S'inquiétant pour sa plus vieille amie avec une pointe d'angoisse, incertaine de la suite des évènements. Vu la réputation des Rosier et la situation de Gareth - la guerrière ne donnait pas cher de la famille du moineau. Elle qui avait déjà tant perdu, elles qui avaient déjà tout perdu aux mains du régime.

Transplanant au milieu du village, un sourire délicat vint éclairer le visage d'Isidore alors que le soleil de la fin du mois de juin disparaissait derrière les contours du château, teintant la scène d'un orange chaleureux. S'il y a bien une chose que la sorcière n'avait pas vu venir, c'était tout cela. La fermeture de Poudlard, leur investiture des lieux. La nouvelle vie qui s'écrivait peu à peu, teintée du noir de la guerre. Car si ce moment avait la douceur des commencements, la vérité n'en était pas moins dure: ils étaient en guerre. Bien malgré eux pour certains, de leur plein gré pour d'autres. Cela ne changeait rien aux faits: il leur faudrait se battre. Probablement pas aujourd'hui, alors qu'ils remontaient le chemin vers ce château qui les avait vu grandir. Peut être pas demain. Mais l'inévitable était en marche et tôt ou tard, les pacifistes seraient amenés à prendre les armes. Elle doute, Isidore, que tous s'en rende compte. Pour la plupart, ils ne savent pas.

La menteuse a rangé son alliance, masque remis avec aigreur. Elle repère les cheveux de feu de Viona au loin, alors que cette dernière rentre dans le hall, et elle se lance à sa suite. Pendant un moment, un bref instant de nostalgie, le souffle de la rouquine se perd. Il se perd dans la beauté du lieu, dans cette beauté qu'elle aimerait partager avec le chasseur. Il se perd dans ses souvenirs qu'elle aimerait lui décrire, ces années qu'elle aimerait lui conter. Mais rien de tout cela ne sera jamais possible et le mensonge doit tenir. Alors, la Nott se ressaisit rapidement, interpellant la Rosier d'un léger coup de coude. Elle ne remarque le directeur des lieux que trop tard, esquissant un sourire d'excuse alors qu'elle le salue d'un bref signe de tête. « Excusez moi, monsieur. » assène t'elle devant le sourire du vieil homme.

Sans plus tarder, la Nott enroule ses bras autour des épaules de Viona pendant quelques secondes avant de s'écarter. « Ca me fait plaisir de te voir ici. » avoue t'elle du bout des lèvres.  « Quand j'ai appris ce qu'il s'était passé sur le Chemin de Traverse, je me suis demandée ce qu'il se passerait pour toi... » elle sourit à Gareth alors qu'elle enfonce ses poings au fond de ses poches. « C'est tellement étrange de revenir ici. » comme un écho à ce qu'ils pensent tous tout bas.



Things we lost to the flame, Things we'll never see again. All that we've amassed Sits before us, shattered into ash.

Revenir en haut Aller en bas


Aoife O'Connor
dance be the ritual of immortality
avatar
dance be the ritual of immortality
Parchemins :  396
Crédits :  marge & tumblr.
 
Âge :  27 ans (02.08.1925)
Sang :  Souillé, faussement mêlé sans magie au sein d'un monde qui ne vie que pour elle.
Allégeance :  Lux, la mémoire de Dumbledore la pousse à se battre, la mémoire de son père la pousse à rester en vie.
Profession :  Danseuse étoile moldue, elle vit de son rêve. Secrétaire du chef du département de contrôle et de régulation des créatures magiques, elle se nourrit d'informations qui peuvent sauver la vie d'autres, qui peuvent aider le combat.
Ancienne école :  Aucune, une différente magie traversant ses veines, elle n'a jamais connu une quelconque école.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: teal
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t719-aoife-o-trying-to-find-a-way-to-be-okay http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t699-aoife-o-i-guess-i
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Jeu 29 Juin - 22:49

« Aoife, tu es prête ? » Elle se contente d’un léger grognement, ses mains agiles relevant sa chevelure en un chignon serré. La danseuse finit par rejoindre le sorcier, sa fine taille accentuée par un pantalon sombre. Ses talons claquent sur le sol en bois tandis qu’elle prend place aux côtés du Rosier. « Tu ne prends pas de sac ? » Elle lève les yeux au ciel, répondant sans même lui accorder un regard. « Je t’ai déjà dit, je reste ici. » Il lui donne un coup d’épaule joueur. « Tu finiras par me manquer, avoue-le. » Elle tente de l’ignorer, attrapant son sac avant de le lancer dans sa direction. Il l’attrape dans un rire et lui offre son bras. « J’ai laissé quelques affaires, pour quand tu te sens trop seule, » ajoute-t-il avec un sourire. Son regard trouve de nouveau les cieux, ses lèvres tout de même étirées en ce que certains considèreraient un rictus amusé. Sa poigne s’entoure autour du bras du rebelle, leurs corps se brisent un instant avant de se retrouver à l’entrée de Pré-Au-Lard. Elle connait le village, Aoife, et c’est donc sans un second regard qu’elle le traverse, prenant la direction du château qui se dessine à l’horizon.

Ce n’est que lorsqu’elle s’en approche que son souffle se coupe un moment. Tous semblent retrouver les souvenirs d’une jeunesse plus ou moins lointaine. Pour elle, il s’agit-là de la première fois. Elle qui  ne reconnait la beauté que dans sa propre personne, elle se prend à la découvrir dans cette demeure imposante. « Impressionnant, n’est-ce pas ? » Aucune réponse de sort d’entre les lèvres de la banshee. « Vas-y, je te rejoins plus tard, je… » « Tu attends de voir si Viona décide de te rejoindre, » finit-elle pour lui comme il lui arrive de le faire. Il hoche la tête, et elle n’a pas besoin de plus pour le quitter. Mains dans les poches, elle suit la foule qui la mène jusque dans un hall qui, une nouvelle fois, lui coupe le souffle. La magie qui en habite le plafond lui arrache un sourire délicat, son regard sans cesse appelé par un nouveau détail qu’elle découvre avec hâte. D’un coin de l’œil, elle finit par apercevoir la jumelle du Rosier, rejoint rapidement par celle d’Aoife reconnait comme étant une Nott. Ancienne fiancée du monstre qu’est le chef de la milice, elle n’a jamais obtenu l’amitié de l’Irlandaise. Les membres de la Lux se retrouvent ici et là, tandis que la danseuse se contente de s’asseoir sur l’une des larges tables. Elle ne sait pas exactement ce qui l’a poussée à se joindre à Gareth, si ce n’est ce besoin de savoir que l’organisation continue de prospérer. La prise du chemin de traverse en a écroulé un grand nombre. Silencieuse, elle observe la foule à la recherche de quelqu’un qui lui offrira l’attention qu’elle désire tant.

HRP. viendez lui dire bonjour, promis au premier abord, elle est super gentille  



accent disclamer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  274
Crédits :  Marge (ava) / Solosand (code signa)
 
Âge :  34 ans
Sang :  Sang-mêlé
Allégeance :  Lux
Profession :  Archéologue - Conférencière
Ancienne école :  Poudlard ~ Gryffondor

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #8E2653
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t603-prudence-i-cannot-and-will-not-cut-my-conscience-to-fit-this-year-s-fashions http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t538-prudence-a-descom
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Ven 14 Juil - 0:05

Tout avait pris une tournure si drastique avec la mort de Grindelwald que Prudence ne savait plus que penser. Son statut de fugitive l'avait poussée à vivre tous ces mois entre les quatre murs de la - certes vaste - demeure d'Abelam Lestrange, et elle ne l'avait quittée que pour s'acquitter de ses devoirs envers la Lux. Et soudain, tout changeait à nouveau. Assurément, elle avait de bons rapports avec Clayton Marleigh, et elle ne doutait pas de ses capacités à coordonner leurs actions, mais le principe même d'avoir 'quelqu'un' à la tête de l'organisation lui déplaisait quelque peu.

Elle avait fini par se rendre à Poudlard, tout de même, soulagée que Dippet prenne publiquement position en leur faveur à la suite de la chute du dictateur. Car si la mort de ce dernier était sans conteste une victoire de Jedusor, rallier le directeur de l'une des plus grandes écoles de sorcellerie au monde crédibilisait leur cause et leur donnait une assise face à la montée des mangemorts. C'est donc en songeant vaguement à l'avenir et non sans une certaine nostalgie qu'elle remonta le chemin qui, depuis Pré-au-lard, menait au château. Si elle était tout à fait honnête avec elle-même, il n'y avait pas que l'avenir de son pays ou de sa cause qui occupaient son esprit. Prudence songeait tout autant à son avenir avec Abelam qui, lui, s'était rendu sur le Chemin de Traverse. Si Lux et Mangemorts avaient été alliés par le passé, elle craignait que l'évolution des choses ne fasse que rendre leur situation toujours plus problématique.

Lorsqu'elle fit à son tour son entrée dans le château, elle put constater qu'elle n'était pas la première arrivée. Quoi d'étonnant puisqu'elle n'avait pu s'empêcher de s'attarder un long moment dans les bras d'Abelam avant de finalement se décider à transplaner. Elle se sentait de plus en plus émotive et à fleur de peau, ces derniers temps, et elle se demandait si tout le stress accumulé au fil des mois avait finalement eu raison de sa maîtrise d'elle-même.

Dans la Grande Salle, Prudence n'eut guère de mal à repérer Isidore et Viona, leurs chevelures éclatantes les rendant facilement reconnaissables. Son regard naturellement sévère se posa ensuite sur Aoife de laquelle elle finit par s'approcher, souriante.

"Aoife. Je suis contente de te voir."


AS I BLEED, I KNOW I'LL BLEED AGAIN
I'm trying, I'm trying to sleep, I'm trying, I'm trying to sleep, But I can't, but I can't when you all have, Guns for hands Twenty One Pilots

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Ven 14 Juil - 0:43

Bienvenue à Poudlard
le renouveau

Un nouveau quartier général

Intervention PNJ

"Armando !"

La voix, claire et chaleureuse, venait de résonner dans la Grande Salle. Clayton Marleigh, un homme d'une certaine taille, mince et élancé, au regard malicieux et à la tenue impeccable, s'avançait vers le directeur de Poudlard avec un large sourire.

Après avoir longuement serré la main de ce dernier et échangé avec lui quelques mots, complice, ses yeux verts balayèrent l'espace, accrochant chaque regard, visiblement d'une bonne humeur que rien ne saurait ébranler. Il finit par s'arrêter sur Viona et Isidore.

"Je suis heureux de vous voir. C'est un moment historique, ne pensez-vous pas ?"

L'homme leur tend la main.

informations pratiques
- Les membres de Lux ainsi que certains Neutres partent se réfugier à Poudlard.

- Cette intrigue vous permettra surtout de découvrir les lieux et d'établir votre nouvelle organisation : la Lux a besoin d'une hiérarchie, d'un plan. C'est ce qu'il lui manque depuis le début et qui l'affaiblit.

- Un nouveau PNJ fera son apparition lors de l'intrigue pour vous orienter.

- N'hésitez pas à utiliser le dé pour pimenter vos messages!

- N'hésitez pas non plus à faire des messages courts afin de garder le rythme.
Revenir en haut Aller en bas


Isidore Murdarov
nothing left to lose
avatar
nothing left to lose
Parchemins :  448
Crédits :  luaneshë (avatar), Beylin (code signa), Tumblr (crackship et gifs signa)
 
Âge :  vingt-sept ans et pourtant l'impression d'avoir déjà vécu un siècle. Poupée usée qu'on a cru pouvoir briser.
Sang :  S'il a un jour été pur, le sang des Nott n'est aujourd'hui plus que souffrance et regrets. Mêlé.
Allégeance :  Lux. Elle ne s'en cache plus vraiment, Isidore. C'est crié comme un défi lancé au monde, c'est assumé avec fierté - l'âme marquée du sang de ses ennemis.
Profession :  Chiromancienne et diseuse de bonne aventure, les mensonges se professent entre ses lèvres alors qu'elle garde un capuchon vissé sur ses cheveux roux.
Ancienne école :  Poudlard, chez les Serdaigle. Mais tout a changé depuis et l'Isidore de Poudlard n'existe plus.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #996699
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Lun 24 Juil - 18:47

Un léger sourire en coin à la commissure des lèvres, Isidore ne peut s'empêcher de laisser son regard se perdre sur les murs de la grande salle. Rien a changé et tout lui semble pourtant si différent. Les souvenirs ne sont pas tous heureux, la plupart sont même douloureux. Parce qu'au creux de chacun de ses souvenirs se trouve le fantôme d'Odilon. Sa chevelure de feu, si semblable à la sienne, son rire, ses mimiques. Tout dans la château lui rappelle qu'elle a trop perdu, trop sacrifié. Tout dans le château attise sa haine et sa colère. Les bons souvenirs se sont depuis longtemps aigris pour la Nott. L'école n'a peut être pas changé mais la jeune femme n'a plus rien à voir avec l'adolescente ayant grandi entre ces murs. « Je suis heureux de vous voir. C'est un moment historique, ne pensez-vous pas ? » la voix de Clayton Marleigh lui fait légèrement relever la tête, la rouquine sondant son visage rieur d'une orbe défiante. Elle se méfie, Isidore. Mais elle sait aussi qu'il est temps pour eux de se rallier derrière un chef s'ils veulent un jour avoir la moindre chance de défaire les Spasenis. Alors, doucement, la Nott hoche la tête en signe d'appréciation - prenant enfin la peine de lui répondre d'un ton égal. « Certainement important - » acquiesce t'elle du bout des lèvres « - mais je n'irais pas jusqu'à l'appeler historique. » Il n'y a pas d'agressivité entre les mots de la sorcière, juste un pragmatisme détaché. Ils n'ont après tout encore rien prouvé, rien accompli. « La véritable histoire se fera lorsque les Spasenis seront relégués au rang de mauvais souvenir. » finit t'elle avec un sourire. Lorsque tout les Spasenis auront rejoint leur chef six pieds sous terre. Lorsque tout les Spasenis s'écraseront sous le talon de ses bottes - lorsque tous sauf un courberont l'échine. Son coeur se serre rien que de penser à Yevgeniy. Gigi qu'elle ne veut pas faire souffrir, les Murdarov qu'elle ne veut pas toucher. Les chasseurs épargnés par ses désirs de vengeance. Les bulgares qui l'ont accueillie comme l'une des leurs. Rien de ses paradoxes ne peut se lire au fond de ses orbes alors qu'elle soutient le regard de leur leader quelques secondes de plus, une moue innocente aux lèvres.



Things we lost to the flame, Things we'll never see again. All that we've amassed Sits before us, shattered into ash.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Protego
Parchemins :  26
Crédits :  lannisters (avatar) / exordium (signature)
 
Âge :  Vingt-trois ans
Sang :  Sang-Pur
Allégeance :  Lux
Profession :  Vendeur au kiosque à journaux du Ministère de la Magie
Ancienne école :  Poudlard (+) Gryffondor

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: indianred
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t886-eadwig-somebody-that-i-used-to-know http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t831-eadwig-an-eye-for
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Lun 31 Juil - 23:28

Reclus dans un coin de la Grande Salle, il porta d’une main tremblante une cigarette cabossée à ses lèvres, fixant d’un œil distrait la longue table sur laquelle s’étaient écoulées cinq années de sa vie. Instinctivement, certains anciens Gryffondor s’étaient regroupés autour d’elle, nostalgiques d’une époque révolue. Eadwig avait tenu à s’en tenir le plus éloigné possible. Moins sentimentaliste que ses compagnons, il était probablement moins enclin à se laisser aller à quelconque réminiscence. Son rire avait probablement été l’un des derniers à se perdre dans les hauts plafonds de la Grande Salle, avant que la guerre n’éclate, à l’aube de son seizième anniversaire. Pourtant, il n’en conservait que de rares souvenirs semblables à des flash furtifs appartenant à une vie qu’il n’était plus sûr d’avoir vraiment connu. Remuer le passé n’était pas dans ses habitudes et il portait un œil négatif sur la pratique en question.

En cette fin de matinée claire et dégagée, il n’avait été ni le premier arrivé, ni le dernier. Se faufilant dans la foule, silencieux, il avait reconnu quelques visages, dont ceux du duo de rouquines constitués par Viona et Isidore, ainsi que celui de la gracieuse Aoife. Il avait combattu à leurs côtés, au cours du mois qui venait de s’écouler. Leurs tentatives afin de sauver leur ancien quartier général s’étaient avérées vaines. Un nouvel échec. Le goût amer de la défaite mettait les nerfs du jeune Weasley à rude épreuve. Lui qui s’était promis de ne plus plier le genou face à l’ennemi s’était une fois de plus vu dans l’obligation de faire partie des premiers résistants à transplaner, faute de protéger le statut d’informateur qu’il endossait depuis son entrée chez Lux. Il en avait assez de fuir, et l’accueil de Dippet entre les murs de l’antique château lui donnait la désagréable sensation que c’était une fois de plus le cas. Le tumulte de ses considérations intrinsèques avait néanmoins été allégé par la mort aussi soudaine qu’inattendue de Grindelwald. On nommait l’évènement « victoire » du bout des lèvres, car si il y ressemblait fortement, une nouvelle menace planait sur le monde magique et quelle ironie de savoir qu’elle prenait forme en la personne de leurs anciens alliés les Mangemorts. Les dés étaient à nouveaux lancés et la lutte pour le pouvoir que l’on pensait largement acquis par les Spasenis n’en était en réalité qu’à ses prémices. Eadwig était convaincu que la tournure des récents évènements était un signe du destin. Une brèche s’était formée et il ne tenait qu’à Lux de s’y engouffrer le plus rapidement possible. Restait à voir si la récente élection de Clayton Marleigh à la tête de leur organisation allait les amener à saisir les occasions nécessaires afin de restaurer la paix au sein de la société sorcière. Eadwig était mitigé. Bien sûr, il l’estimait pour la fidélité qu’il vouait à Lux. Mais, d’un autre côté, il craignait que la mort de sa femme ne l’ait fragilisé. Selon lui, ils avaient besoin d’un chef de guerre et Marleigh avait plutôt intérêt à posséder de solides épaules pour faire oublier leurs trop nombreuses pertes humaines comme matérielles. Si la chute de Grindelwald pouvait être interprétée comme un coup de chance, il ne se répèterait pas deux fois. Les couleuvres étaient bien trop sournoises et méfiantes pour se laisser abattre comme leur homologue bulgare.

« Armando ! » Le nouveau leader de Lux s’élançait tout sourire en direction du directeur de Poudlard, arrachant une grimace à Eadwig. S’il estimait Marleigh, l’opinion qu’il s’était forgée sur Dippet était loin d’être flatteuse. L’inactivité de l’enseignant au cours de ces six dernières années n’y était pas étrangère... Son regard suivit la traversée de Marleigh qui se stoppa saluer le duo de rouquines. Le Weasley jeta un coup d’œil à sa montre. « Sommes-nous venus assister à un bain de foule ou pour préparer un plan d’attaque ? » chuchota-t-il, passablement agacé, à moitié pour lui, à moitié à l’attention des sorciers et sorcières se tenant à proximité.


HE WAS SO AFRAID TO BE HUMAN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  274
Crédits :  Marge (ava) / Solosand (code signa)
 
Âge :  34 ans
Sang :  Sang-mêlé
Allégeance :  Lux
Profession :  Archéologue - Conférencière
Ancienne école :  Poudlard ~ Gryffondor

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #8E2653
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t603-prudence-i-cannot-and-will-not-cut-my-conscience-to-fit-this-year-s-fashions http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t538-prudence-a-descom
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Mar 1 Aoû - 20:17

Comme les autres, Prudence avait suivi Marleigh du regard, l'expression neutre. Les bras croisés contre sa poitrine, elle laissa ensuite son regard errer sur la table des Gryffondor, qui avait également été sa maison bien des années auparavant. Dans ses souvenirs, cela lui paraissait un autre monde.

Elle frémit en entendant le chuchotement d'Eadwig, et lui adressa un léger sourire.

"Ma foi, je reste également dans le flou à ce sujet."

Si elle connaissait son nom, Prudence n'avait pas le plaisir de connaitre personnellement le Weasley, qu'elle n'avait fréquenté que de loin via les réunions de la Lux.

"Revenir entre ces murs ne fait que raviver ma nostalgie d'un temps révolu."


AS I BLEED, I KNOW I'LL BLEED AGAIN
I'm trying, I'm trying to sleep, I'm trying, I'm trying to sleep, But I can't, but I can't when you all have, Guns for hands Twenty One Pilots

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Protego
Parchemins :  63
Crédits :  ultraviolences (avatar), like a flower made of iron (gifs)
 
Âge :  quarante-huit années gravées dans la peau, gravées en overdose d'histoire, d'une mémoire.
Sang :  la honte, le blâme, la tâche sur la généalogie si parfaite des Hristow est bien là. cruel rappel d'un aïeux ayant fauté, rayé de l'arbre, dorénavant, tu es de sang-mêlé.
Allégeance :  le coeur est épris de justice, d'égalité, d'équité, c'est sans conteste que tu es devenu lux.
Profession :  patrouilleur, tu surveilles, veilles sur la sécurité des tiens à Près-au-Lard.
Ancienne école :  durmstrang t'a accueilli, a connu tous tes dénis, tes délits.
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1227-kliment-i-ll-follow-all-the-way-to-the-sun http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1210-kliment-to-be-human#208
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Mer 16 Aoû - 23:08

Les braises d'une rage sont encore là, maintenues au fond des tripes. Tu sais, tu l'as voté. Tu sais, tu as choisi. Comme tous les autres membres du conseil. Et dans le fond, il le fallait. Vous vous le deviez pour enfin bouger, vous avancer. "… C'est un moment historique, ne pensez-vous pas ?" Tu lui lâches un regard mordant, en même temps qu'à Isidore. Sa chevelure de feu est autant de déconvenue, de dangers qui t'agressent en même temps que la main se tend. « Ssss, se glisse le serpent hors de ta manche, escaladant le haut un peu vieilli alors que tes yeux se durcissent. C'est quoi ici ? Sefir s'installe dans ton cou, humant l'air d'une curiosité tendre, presque naïve. Poudlard. », claques-tu, un peu crispé à l'idée de mettre les pieds ici, sans doute un peu agacé de patauger dans les recherches pour retrouver la moitié de toi.

Il y a toujours un peu de mépris pour l'école anglaise, là où il y avait de la tendresse pour la maison de Dumbledore. Là où tu as signé la perte de ton épouse. Tu as été élevé, éduqué à penser que Durmstrang est et reste la meilleure, quand bien même, Grindelwald l'a souillé, lui a retiré de sa superbe. « Sssens l'oiseau, commence-t-elle à apprécier, à deviner l'aspic, traçant malgré son jeune âge les affres d'une terrible gourmandise. On va manzer de l'oiseau ? » Un sourire se trace, étouffant un peu la colère, les envies de tout incendier, de tout faire vaciller. « Peut-être plus tard. Tu grattes légèrement sa tête, l'entendant presque ronronner, s'abandonner à cette idée. Reste sage, d'accord ? On doit avoir des discussions d'humain. Ennuyant, tsss. », juge-t-elle de son œil fendu de noir sur le lit d'or posé sur toi. Et tu sais déjà que les années lui offriront un foutu caractère, un tempérament à l'égal du tien. Elle semble, pourtant, s'en satisfaire en refermant sa prise tout autour de ta gorge, sa tête se reposant sur ses écailles. L'oeil reste pourtant attentif, fugitif, prêt à te fendre l'air, à te défendre. Les pas t'avancent vers Clayton alors que tu décroches un sourire à ton amie, Prudence, restée en retrait, avec une brune et un roux. « - mais je n'irais pas jusqu'à l'appeler historique. » , pour une fois, tu es d'accord avec la Nott, te glissant à son niveau, en même temps qu'une autre rouquine – est-ce que tous les anglais sont roux ? « La véritable histoire se fera lorsque les Spasenis seront relégués au rang de mauvais souvenir. »  , il n'y a pas de haine dans ses mots, juste des vérités balancées au visage du nouveau leader des Lux. « Je suis d'accord avec Isidore, ça t'arracherait presque la langue de le souffler sous la rudesse de l'accent bulgare, des traces de sang étranger. Nous ne sommes pas juste venus ici par politesse, Clayton. Les yeux bleus s'ancrent dans les siens, un sourire s'accroche, malgré tout un peu – même si, je pense, que nous sommes tous heureux d'être accueilli entre ses murs – merci à vous d'ailleurs, le regard ricoche vers le directeur dans un signe de tête. Il nous faut maintenant un plan, une organisation. Et des oissseaux. », siffle la petite vipère en tirant la langue, soufflant la légèreté alors que l'heure est grave, qu'en dehors de ses murs, la guerre fait rage. « Avez-vous penser à quelque chose ? », demandes-tu, sobrement, sincèrement, déjà la hâte au bout du coeur, déjà l'envie d'arracher les espoirs aux mains des Spasenis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Isidore Murdarov
nothing left to lose
avatar
nothing left to lose
Parchemins :  448
Crédits :  luaneshë (avatar), Beylin (code signa), Tumblr (crackship et gifs signa)
 
Âge :  vingt-sept ans et pourtant l'impression d'avoir déjà vécu un siècle. Poupée usée qu'on a cru pouvoir briser.
Sang :  S'il a un jour été pur, le sang des Nott n'est aujourd'hui plus que souffrance et regrets. Mêlé.
Allégeance :  Lux. Elle ne s'en cache plus vraiment, Isidore. C'est crié comme un défi lancé au monde, c'est assumé avec fierté - l'âme marquée du sang de ses ennemis.
Profession :  Chiromancienne et diseuse de bonne aventure, les mensonges se professent entre ses lèvres alors qu'elle garde un capuchon vissé sur ses cheveux roux.
Ancienne école :  Poudlard, chez les Serdaigle. Mais tout a changé depuis et l'Isidore de Poudlard n'existe plus.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #996699
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   Jeu 17 Aoû - 22:35

HRP: Tu as bien fait Klim

« Je suis d'accord avec Isidore - » la rouquine hausse un sourcil, se retournant vers l'ancien membre du Conseil avec un sourire, joueuse « - Nous ne sommes pas juste venus ici par politesse, Clayton. » Elle qui le narguait d'un sourire il y a à peine quelques secondes se retrouve à acquiescer de mauvaise grâce. Elle n'a jamais caché un certain désintérêt pour les méthodes et les idéaux du Hristow, Isidore. Elle replace une mèche derrière son oreille alors que son sourire s'est évanoui, elle dont le visage est bien trop souvent un livre ouvert. La suite de son discours ne provoque qu'un vague haussement d'épaule de la part de la Nott. L'Anglaise ne s'intéresse que très peu aux politesses. Un vague frisson descend le long de sa colonne alors que le serpent siffle autour du cou de Kliment, les traits de son visage se tendant presqu'imperceptiblement pendant quelques instants. Elle n'a jamais aimé les serpents, Isidore. Jamais. « Avez-vous penser à quelque chose ? » son regard croise celui de Viona, ses yeux s'accrochant quelques instants à ceux de son amie. Le sourire de la menteuse revient en force, un enthousiasme presqu'enfantin illuminant l'ovale de son visage. « J'ose espérer que cela comporte un plan d'attaque... » Elle qui ne demande qu'à se batte, elle qui ne demande qu'à se venger. Elle dont les idéaux sont loin du calme affiché par ses camarades d'infortune. La Nott ne laisse pas passer une occasion de mettre en avant ses ambitions alors elle se permet une remarque supplémentaire, toujours le sourire aux lèvres. « Je suis loin d'approuver leurs méthodes et leurs idées mais les Mangemorts ont au moins le mérite d'oser. » n'est ce pas après tout pas eux qui les ont débarrassés de Grindelwald.



Things we lost to the flame, Things we'll never see again. All that we've amassed Sits before us, shattered into ash.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 4 : Bienvenue à Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Résumé de l'intrigue
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: