Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Intrigue 4 : De nouvelles élections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 25 Juin - 22:42

De nouvelles élections
la relève doit être assurée

Le grand débat

1er juillet 1952 - 12H00

Un poing s'abat sur la table. Ils sont tous là, réunis dans le tribunal du Magenmagot, seule pièce capable de tous les accueillir. Chaque fidèle de Grindelwald se tient ici, le visage dur et les traits tirés. Quelques citoyens de moindre importance ont également réussi à s'inviter à la réunion. Le silence est pesant.

« Il nous faut un meneur. » gronde la voix d'Aleksei Zdravko. « Grindelwald est mort depuis dix jours, et la ville est déjà à feu et à sang. Les Mangemorts ont pris le contrôle du Chemin de Traverse, et la Lux a la main mise sur Poudlard et les environs. Notre or et nos enfants sont à leur merci. Il est temps de se battre ! » Des cris s'élèvent en réponse, des visages acquiescent. Mais un autre homme se lève et le silence retombe aussitôt.

Abel Shafiq s'avance, imposant. « Et qui proposes-tu, Zdravko ? Toi ? Ne penses-tu pas que nous devrions avoir le choix ? » Il est sûr de lui. Il sait que beaucoup ici sont prêts à le suivre lui plutôt que Zdravko. Il sait qu'il aura la plupart des citoyens britanniques de son côté. Les deux hommes se foudroient du regard. L'avidité se lit dans leurs yeux. Ils veulent ce pouvoir et ils se battront pour l'avoir. « Très bien, » accepta le bulgare, les dents serrées. « Organisons une élection. »
informations pratiques
- Suite à la mort de Grindelwald, les Spasenis se retrouvent sans chef et avec un pays ravagés par les actions des Mangemorts. Lire cette annexe pour bien comprendre.

- Aleksei Zdravko et Abel Shafiq se disputent le pouvoir. À vous de choisir votre camp et votre candidat. Pour en savoir plus sur eux.

- Les PNJ interviendront dans l'intrigue pour vous guider.

- N'hésitez pas à utiliser le dé pour pimenter vos messages!

- N'hésitez pas non plus à faire des messages courts afin de garder le rythme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Ven 30 Juin - 16:52

Le ministère est confus, incertain du monde qui l’attend. Loin d’avoir été un des fanatiques de Grindelwald, Yevgeniy ne peut nier le fait que le mage noir ait facilité la vie de son clan. Dès lors qu’il est tombé, c’est vers Grigor que le chasseur s’est tourné, partenaire qui semble le connaitre plus que d’autres. Soudainement, son rôle au sommet de la milice semble prendre plus d’importance. Certains voient en lui un pilier sur lequel s’appuyer, lui qui continue d’être une figure paternelle. Par-dessus tout, il a passé la semaine passée à chercher de nouvelles recrues. Les spasenis ont besoin de recrues, ils ont besoin d’une armée. Ainsi, c’est à peine s’il a quitté son bureau, le Murdarov, perdu dans des rapports qui semblent ne jamais finir. Lorsqu’il est de retour au campement, il prépare la pleine lune qui ne tardera pas. C’est à peine s’il parvient à passer assez de temps avec Isidore. Il lui arrive de ne pas la trouver lorsqu’il rentre au campement, et s’il choisit de ne pas y réfléchir, son esprit ne peut s’empêcher de la penser au sein de Poudlard.

« Yevgeniy-chan, il est l’heure. » La voix de Jae-Young le pousse à relever les yeux. Il lui offre un signe de tête, et elle finit par s’éloigner, laissant la porte de son bureau ouverte. Fatigué, son apparence hurle ses origines, et c’est vêtu de jeans fatigués et d’un t-shirt sombre qu’il suit la foule en direction du Magenmagot. Assis en retrait, les sièges sont toujours libres à ses côtés. La voix de Zdravko s’élève, faisant taire la foule. Une part du chasseur se prend à accepter les remarques du sorcier, mais les doutes qu’il éprouve envers le Bulgare continuent de peser. Il connait bien sa vue quant aux sang mêlés, le chasseur, et il sait pertinemment que de le voir prendre la tête des spasenis sera un désastre pour lui et son clan. « Et qui proposes-tu, Zdravko ? Toi ? Ne penses-tu pas que nous devrions avoir le choix ? » Yevgeniy ne peut retenir un rire approbateur, son regard tourné vers le Shafiq. « Organisons une élection. » Il se redresse, le nomade, un sourire aux lèvres. Pour lui, le choix est facile, l’éditeur en chef de la gazette a son support. Et, malgré son statut de sang mêlé, sa réputation dont les touches barbaresques continuent d’exister, il sait que sa position au sein de la hiérarchie fera de lui une voix que certains écouteront. Mais le moment n’est pas aux mots, pas encore. Alors il se contente de sourire, son regard poser sur Abel qu’il considère comme le meilleur candidat.

HRP. Viendez vous asseoir avec Gigi, il est gentil
Oh et sorry c'est un poste un peu inutile, mais je voulais pas avoir Gigi en mode fangirl dès le début Arrow




accent disclaimer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  152
Crédits :  class whore stuff & tumblr.
 
Âge :  27 ans (05.01.1925)
Sang :  La pureté sophistiquée court dans ses veines. Pureté d’un monde dans lequel il aime se perdre.
Allégeance :  Il supporte le régime au sein d'une famille reconnue, avide de pouvoir. Pourtant, il continue de se battre pour sa propre personne.
Profession :  Sorcier d'élite de la brigade magique, il a fuit un travail dangereux pour un autre, continuant de fuir cet ennui qui reveille en lui l'idée d'une mort réparatrice.
Ancienne école :  Durmstrang, l’école des plus forts, maison de cette magie a la noirceur fascinante.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: lightgrey
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1029-eirwyn-o-it-s-getting-too-dark-to-see http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1016-eirwyn-o-shadows-will-s
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 2 Juil - 22:00

Les doigts tapotent sur le bureau.
Il suffit.
Le regard est perdu dans un vide grouillant.
Arrête.
La jambe pulse, impatiente.
Eirwyn.
La main essuie un visage fatigué.
Eirwyn, reprends-toi.
La tête se perd dans les paumes. Les coudes se posent sur la table. La seconde jambe rejoint la première.
Eirwyn « Ferme-la. »

Tu te tais. Là, au milieu de la danse chaotique de la brigade magique, il t’a répondu. La, entouré de sorciers reconnus, il t’a répondu. Là, au milieu de ceux qui auraient pu tout entendre, il t’a répondu. Alors tu te tais. Tu te tais parce que tu sais que tes mots ne feront qu’aggraver son cas. Les jours sont difficiles. Difficiles pour l’homme qui a cru se voir refuser le meilleur rôle de sa vie. Lui qui trouvait au sein du travail de briseur de sorts une relation parfaite entre action et réflexion, il a dû fuir. Fuir les récits d’un chemin de traverse à feu et à sang. Fuir les récits d’une banque sous le contrôle de reptiles violents. Une demi-heure, à peine. Voilà ce qui a séparé le Slughorn de la guerre. Il ne peut nier que la, au milieu de son esprit engourdi, il regrette ne pas y avoir pris part.
Ne soit pas idiot.
Tu n’as pas pu t’en empêcher. Les mots sont sortis d’entre tes lèvres invisibles. Les mots ont résonné dans la totalité de son monde. Il soupire un long moment. Il soupire comme pour se changer les idées. Il soupire comme pour noyer le son de ta voix. Le son de ta voix qui recommence à se faire trop forte. Le son de ta voix qui recommence à se faire insupportable.

« Slughorn ? Il est l’heure. » Ses yeux se relèvent dans un sursaut discret. Il hoche la tête, se lève, et suit le reste de sa nouvelle équipe jusqu’au magenmagot. Les autres sorciers d’élites sont blessés. La plupart plus âgés. La plupart avides de sang. Il n’est aucune de ces choses, Eirwyn. Il n’est qu’un enfant au désir de mort. Un enfant qui se porte volontaire pour toutes ses missions que beaucoup refusent. Un enfant qui désire retrouver son âme d’adulte. Il trouve un siège avantageux, l’enfant. D’un regard fatigué, il cherche un visage qu’il connait, un visage qui déciderait de venir s’asseoir à ses côtés. Mais son observation ne dure pas. Il sursaute lorsque le poing s’abat sur la table. Les mots résonnent, mais il n’écoute pas vraiment. Il n’écoute pas vraiment parce que son oncle lui a déjà fait part de ses idées, de ses envies. Des idées dont il a désormais envie. « Organisons une élection. »

OUI : Ta voix ne ressemble plus à une voix. C’est un sifflement sonore qui résonne jusqu’à ses oreilles. C’est un gémissement douloureux qui semble surpasser les murmures qui parcourent la salle.
NON : Il ne sait pas ce que tu lui dis. Peut-être n’en es-tu pas certain toi-même. Une chose est certaine, en revanche, c’est qu’il est surpris. Son pied se heurte au siège devant lui dans son mouvement de recul.

Une fraction de seconde, voilà tout ce que son indiscrétion est. Rapidement, il retrouve sa droiture qui le caractérise si bien. Il sait que l’attention est posée sur lui. Il sait qu’il ne peut se permettre de commettre une erreur. Lui, le neveu de l’un des bras droits. Lui, le spaseni qui se dit ne pas vouloir les rejoindre officiellement. Lui, l’enfant. « Seriez-vous ainsi les deux seuls candidats ? » Sa voix est posée, loin de la panique qui le parcourait quelques instants plus tôt. « D’autres sorciers se porteraient-ils volontaires ? » La question est rhétorique. « Nous manquons de temps, cette élection se doit d’être efficace, » finit-il, droit. Fier Slughorn, il sait que son faux pas est passé inaperçu aux yeux de la plupart, mais il a peur que son oncle ne l’ignore pas aussi facilement.





accent disclaimer:
 


Dernière édition par Eirwyn Slughorn le Dim 2 Juil - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 2 Juil - 22:00

Le membre 'Eirwyn Slughorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'La main de Grigri' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Lun 3 Juil - 20:23

De nouvelles élections
la relève doit être assurée

Le grand débat

1er juillet 1952 - 12H00

L'excitation est palpable dans la salle du Magenmagot. Tous savent que se joue ici l'avenir du groupe. Il leur faut se trouver un nouveau leader, car leur hiérarchie ne peut survivre éternellement sans tête, monstre d'échelons et de pouvoir en manque de maître. Le silence est d'abord pesant, lourd de sens, chacun jaugeant son voisin d'un oeil meurtrier. Tous veulent une part de ce pouvoir qu'ils se partagent. Beaucoup ont cependant conscience qu'ils ne seront que peu à accéder au rêve. Une voix se décide enfin à percer le silence. « Nous manquons de temps, cette élection se doit d’être efficace. » certains acquiescent, certains froncent les sourcils.

Il ne faut que quelques secondes à Zdravko pour embrayer. « Discutons donc ! » gronde t'il de son anglais à couper au couteau. « Que chacun s'exprime et nous voterons ensuite. » quelques mètres plus loin Abel Shafiq acquiesce, un sourire poli aux lèvres. « C'est le moment où jamais de faire valoir votre opinion. » insiste l'Anglais en bon diplomate.

informations pratiques
- Suite à la mort de Grindelwald, les Spasenis se retrouvent sans chef et avec un pays ravagés par les actions des Mangemorts. Lire cette annexe pour bien comprendre.

- Aleksei Zdravko et Abel Shafiq se disputent le pouvoir. À vous de choisir votre camp et votre candidat. Pour en savoir plus sur eux.

- Les PNJ interviendront dans l'intrigue pour vous guider.

- N'hésitez pas à utiliser le dé pour pimenter vos messages!

- N'hésitez pas non plus à faire des messages courts afin de garder le rythme.
Revenir en haut Aller en bas


Galaad Slughorn
the animal i've become
avatar
the animal i've become
Parchemins :  424
Crédits :  ?? (avatar - si quelqu'un sait, MP moi), astra (code signa), Marge (crackship), Tumblr (gif)
 
Âge :  48 ans, le demi siècle s'approche et avec lui toutes ses promesses.
Sang :  Pur, depuis toujours et pour toujours - âme souillée de tout les pêchés, le poids du monde sur les épaules.
Allégeance :  Grindelwald, jusqu'à la mort de celui-ci. Il ne pense à présent plus qu'à lui-même, prêt à tout pour s'hisser sur le trône vacant. Les Zdravko sont pour cela essentiel, sa loyauté prétendument donnée à Aleksei.
Profession :  Directeur du département d'unification des nations, une fonction de la plus haute importance pour l'homme qui manie le bulgare aussi bien que l'anglais. Dévoué depuis 1948 à la cause de celui en qui il croit (bras droit chez les Spasenis).
Ancienne école :  Il est né dans la mauvaise génération, Galaad. Il est né avec ceux condamnés aux murs du château anglais, ayant toujours regretté quelque part ne pas avoir fait ses classes dans le froid de Durmstrang. C'est donc sous l'étendard des verts et argents qu'il a effectué sa scolarité - loup parmi les agneaux s'il en est.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #cc3300
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Lun 3 Juil - 20:50

Grindelwald est tombé et le monde du Slughorn a tremblé. Lui qui a tout donné pour le bulgare, tout donné pour le pouvoir, s'est laissé prendre de court par sa mort. Lui qui se targue de toujours avoir un tour d'avance s'est laissé surprendre par l'issue de ce duel qu'il pensait gagné d'avance. Le joueur a perdu. Mais Galaad a plus d'un tour dans son sac et, surtout, la manipulation ne l'a jamais effrayé. Il retrouvera sa position au sommet. Peut être pas aujourd'hui, peut être pas même demain. Il a pesé ses options, le Slughorn. A observé les uns et les autres - a glissé quelques mots dans les bonnes oreilles et quelques pièces dans les bonnes mains. Les traits de Galaad ne font pas exception à ceux des autres Spasenis, ils sont fatigués. Si il arrive à en cacher l'anxiété, la fatigue est elle imprimée au fond de ses yeux. Le ton monte entre Aleksei Zdravko et Abel Shafiq. Il a pesé le pour et le contre, Galaad. Longuement, il a réfléchi. Et sa décision est prise. Pas de loyauté au fond du coeur du Slughorn, sa fidélité ne va à aucun des deux sorciers. Elle appartenait à Grindelwald, elle n'appartient plus qu'à lui à présent.

Le regard de Galaad trouve le chasseur, qui semble soutenir le Shafiq. C'est donc là que leurs chemins se séparent, le sang plus important que jamais. « Des élections semblent être une excellente idée. » souffle t'il dans un sourire. Il ne voit que son propre profit, Galaad. Persuadé qu'il manipulera le bulgare plus facilement que l'anglais. Ils se ressemblent de trop de façons, Abel et le gallois. La même hypocrisie, la même politesse dégoulinant de mensonges. Le bras droit sait se méfier des joueurs. La décision du Slughorn de se tenir à l'écart des élections en étonnera probablement plus d'un, lui qui est prêt à tout pour le pouvoir. Mais il a un plan, Galaad. Il a toujours un plan.

La voix d'Eirwyn rompt le silence et si il hausse d'abord un sourcil surpris, c'est un fin sourire qui vient décorer son visage. Un fin sourire satisfait. Le bulgare enchaîne, suivi de peu par la conclusion du Shafiq. Il lisse le revers de son costume alors qu'il se lève à son tour, tiré comme à son habitude à quatre épingles. « Quant à moi - » amorce t'il une fois le silence retombé « - je pense qu'Aleksei Zdravko est le plus à même à reprendre le flambeau. » Il incline légèrement la tête, numéro parfaitement rôdé. « Il serait mal avisé de tourner le dos à la Bulgarie en ces temps troublés. »


You'll never know what hit you, won't see me closing in. i'm gonna make you suffer. this hell you put me in, i'm underneath your skin. the devil within. you'll never know what hit you.


Not impressed:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 9 Juil - 18:44



Intrigue 4 : De nouvelles élections



Serait-ce le début d’une nouvelle ère ? Indéniablement. La chute de Grindelwald – un sorcier d’une telle stature – en était la preuve et n’augurait rien de bon aux yeux de Dyfnig. Il n’avait jamais porté leur meneur dans son cœur, n’éprouvant tout simplement rien d’autre que l’envie de se tenir le plus loin possible d’un tel homme. Loin des conflits, loin des ennuis. Mais il était resté et avait même rejoint les Spasenis, mais seulement dans le but de soutenir son frère et pour suivre la voie que ce dernier traçait pour leur famille. Et rien d’autre. Si cela ne tenait qu’à lui, il aurait depuis longtemps fuit très loin, emmenant sa famille avec lui. Peut-être serait-il retourné au pays, peut-être serait-il aller bien au-delà encore. Il ne pouvait que se perdre en conjecture sur l’endroit où il pourrait bien se trouver actuellement s’il n’avait pas accepté de suivre Galaad. Au lieu de ça, il était là, enfermé dans ce tribunal avec d’autres fidèles du défunt mage noir.

Il est l’un des seuls à se mouvoir dans la vaste salle où règne un silence pesant, quand celui-ci n’est pas entrecoupé des réflexions des autres, qu’il écoute même s’il n’en donne pas l’air. Il sait déjà à peu près comment tout ceci est censé se terminer de toute manière, et il ne peut pas rester assis là à attendre alors qu’ils ignorent pendant combien de temps encore ils parviendront à tenir leurs positions. Car pour lui, tout n’est qu’une question de temps. Le temps qu’il aimerait pouvoir remonter des années en arrière, lorsqu’ils étaient encore loin de tout ceci. Mais c’est impossible, ou du moins pas sans conséquence. Alors à la place, il vient finalement s’échouer à proximité de son fils, auquel il adresse un regard attentif et un sourire, avant de se recentrer sur la conversation. « De même, je pense qu’Aleksei Zdravko est le mieux placé. » Venant appuyer Galaad, il ajoute également : « Vous allez avoir bien à faire avec la Gazette, monsieur Shafiq. Il ne faudrait qu’elle tombe entre les mains des Mangemorts, cela serait leur donner un outil de poids. » Ne dit-on pas que celui qui contrôle la presse contrôle aussi le pouvoir ? Ou a peu de chose près. Mais cela serait sans conteste un désavantage et un puissant outil de désinformation si elle venait à tomber entre de mauvaises mains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  67
Crédits :  Myself
 
Âge :  19 ans
Sang :  Sang-pur
Allégeance :  Grindelwald
Profession :  Apprenti médicomage - service d'empoisonement par potions et plantes
Ancienne école :  Poudlard ~ Poufsouffle

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur:
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1053-alistair-denial http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t839-alistair-you-can-t-live-
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Ven 14 Juil - 1:05

C'était terrifiant. Comment imaginer que Grindelwald ait pu être ainsi abattu par un sorcier à peine plus âgé qu'il ne l'était lui-même ? Alistair n'était pas sans ignorer que celui qui se faisait désormais appeler Lord Voldemort était un dangereux terroriste, mais au vu des termes dédaigneux dont l'accablaient son père et Galaad, il n'aurait jamais pensé que ... Le jeune homme ferma brièvement les yeux, comme une vaine tentative pour se distancer de la situation dans laquelle il se retrouvait. Il se sentait perdu, lui qui n'avait jamais pu se décider à penser par lui-même. Qui suivre à présent, comment se comporter ?

"Quant à moi, je pense qu'Aleksei Zdravko est le plus à même à reprendre le flambeau."

Le jeune médicomage rouvrit les yeux, soudain attentif. Galaad. Galaad venait de prendre la parole pour se prononcer. Aussitôt, il sentit son coeur s'alléger d'un poids. Car s'il avait une certitude, c'était bien celle de pouvoir se fier à l'avis du Slughorn.

Trop intimidé pour oser lui-même prendre la parole, il prit plutôt le parti de se rapprocher de Galaad, comme pour lui témoigner silencieusement son soutien.



You are tired, you are hurt
A moth ate through your favorite shirt
And all your friends fertilize the ground you walk
Lose your mind
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 6 Aoû - 21:34

Les conversations s’enchainent, s’emmêlent, menées par cette pureté propre sur soi. À la vue du Slughorn, Yevgeniy se sent se raidir un cours moment. Il y a quelque chose dans la sophistication du Gallois qui, bien qu’ayant souvent été un support précis, pousse le chasseur à douter de l’issue de cette élection. Assis dans le fond de la salle, il se contente de fixer le monde, tendant l’oreille afin d’entendre les fins mots de ceux qui aiment prendre le contrôle d’une conversation. Le plus jeune est le premier à prendre la parole, figure svelte qui a rejoint les couloirs du ministère après avoir fui le chemin de traverse. Sans plus attendre, c’est le patriarche qui prend la parole. « Je pense qu'Aleksei Zdravko est le plus à même à reprendre le flambeau. » Le visage du milicien perd son sourire, lui qui n’est jamais parvenu à faire preuve de ce visage neutre pourtant si nécessaire en politique. « Il serait mal avisé de tourner le dos à la Bulgarie en ces temps troublés. » Il ne peut retenir un rire amer, pour le moment discret. Les quelques sorciers qui l’entourent se tournent vers lui, mais il les ignore, concentré sur les premiers rangs.

« De même, je pense qu’Aleksei Zdravko est le mieux placé. » C’est un autre Slughorn qui prend la parole, celui que le Murdarov reconnait comme étant l’un des traqueurs, un de ces sorciers qui se perdent au sein du département des mystères jour après jour. Ses poings se serrent alors qu’il continue, qu’il offre son résonnement. Mais ce ne sont pas ces mots qui poussent Yevgeniy à se mettre sur pieds, c’est le mouvement de support que Travers offre au bras droit.

OUI. Son rire accompagne son mouvement, surpassant les murmures approbateurs qui se taisent rapidement à la vue de sa silhouette imposante. (+ Gigi va pas trop trop loin)
NON. « Ils se foutent bien de la Gazette ! » Sa voix explose, son regard posé sur le traqueur. (+ Gigi pete son slip)

Il finit par se taire un moment, croisant ses bras sur sa poitrine. Une fois certain d’avoir obtenu l’attention de la salle, il laisse son accent tranchant accompagner chacun de ses mots. « Il serait mal connaitre Mr Shafiq que de le penser incapable d’assurer la succession de la gazette. » Se tournant vers Galaad, il laisse un court silence appuyé la surprise de la foule. Beaucoup le pensent être un monstre barbare incapable d’autre chose que de violence. Il s’agit peut-être la de la première fois que les spasenis découvrent le nomade et ses mots plus ou moins posés. « Quelle surprise de voir tant d’attention portée sur la Bulgarie, Slughorn. Faudrait peut-être demander aux Bulgares leur avis sur la question, non ? » Le chasseur inspire profondément, avant d’annoncer, clairement : « Abel Shafiq est le meilleur candidat. » Il aurait pu se taire. Il aurait dû se taire. Mais il ne se tait pas. « Au moins, il oublie pas le rôle des sangs mêles dans la prise de pouvoir de Grindelwald. » Et, aussi soudainement qu’il s’est levé, il se rassoit, le visage dur.




accent disclaimer & others:
 


Dernière édition par Yevgeniy Murdarov le Sam 12 Aoû - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 6 Aoû - 21:34

Le membre 'Yevgeniy Murdarov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'La main de Grigri' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silencio
Parchemins :  28
Crédits :  Merenwen
 
Âge :  27 langoureuses années
Sang :  Le sang pur et glorieux des Zdravko
Allégeance :  Neutralité, mais un fort soutient pour sa propre famille.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: color=#660033
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1229-anastasiya-bulgaria-s-glory http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1224-anastasiya-dead-blood
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Sam 12 Aoû - 21:50

Anastasiya regardait l'heure, 12h. Non non non, elle était en retard, elle enfila ses talons, récupérera sa plume et son bloc note. Sa baguette il ne fallait surtout pas qu'elle l'oublie avec les temps qui cours. Un dernier coup d'oeil dans le miroir et la jeune femme transplana jusqu'au ministère de la magie. Elle se devait d'être là, d'être présente pour son oncle. Il comptait se présenter pour diriger à la place de Grindelwald et elle ne pouvait pas manquer une telle chose. Malgré tout, elle était tiraillé par deux côtés, elle savait que Shafiq allait probablement se proposer de la même façon. Ces deux hommes avaient tout deux cette envie de pouvoir, cette envie de gloire. Son oncle peut être plus encore, la gloire passé des Zdravko devait refaire surface, Shafiq lui, avait déjà cette popularité et ce pouvoir. Le directeur de la Gazette était l'un des hommes les plus influent du monde des sorciers, il contrôlait presque toute la presse à lui tout seul, elle le savait et en avait déjà fait les frais.
Elle arriva dans la salle, en retard, se faisant toute petite dans l'espoir qu'aucune personne ne remarque son arrivée tardive. Il ne fallut pas longtemps à la Zdravko pour comprendre qu'une élection se déroulait, apparemment entre son oncle et son patron. Elle croisait les doigts pour que l'on ne lui demande pas son avis, et se fît toute petite, écoutait et écrivait. Elle aperçu les personnes dans la salle, les personnes influentes, les personnes qui avaient l'intention de prendre position et qui avaient du poids dans cette décision. Elle regarda par la suite son oncle dans l'espoir dissimulé qu'il la voit. Elle lui démontrait son soutien par sa seule présence, tout en gardant sa neutralité.
Anastasiya n'avait pas entendu les dires des précédentes personnes, mais elle pouvait en deviner une partie grâce à l'agitation de la salle. Ils n'étaient pas d'accord, deux camps commençaient à se former et elle espérait sincèrement que toute cette histoire n'irait pas trop loin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  67
Crédits :  Myself
 
Âge :  19 ans
Sang :  Sang-pur
Allégeance :  Grindelwald
Profession :  Apprenti médicomage - service d'empoisonement par potions et plantes
Ancienne école :  Poudlard ~ Poufsouffle

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur:
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1053-alistair-denial http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t839-alistair-you-can-t-live-
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 13 Aoû - 14:35

Le rire puissant de Yevgeniy le fait soudain sursauter alors qu'il commencait tout juste à calmer sa nervosité. Il jette un regard incrédule à celui qu'il considère comme son mentor.

Alistair trésaille alors que la voix puissante et familière se met à résonner entre les quatre murs et rentre vaguement la tête entre les épaules, se préparant à la suite.

« Abel Shafiq est le meilleur candidat. »

Le jeune médicomage se laisse retomber sur le banc, abattu. Certes, il pouvait deviner aisément de quel côté se rangerait son père - celui de Galaad, comme toujours -, et qu'en définitive, c'est également là qu'il devrait se ranger. Mais de se retrouver opposé au Murdarov d'une quelque façon lui tordait par avance l'estomac d'angoisse.

Le visage dissimulé derrière ses mains, Alistair se demanda une énième fois pourquoi il avait fallu que Grindelwald succombe et ressentit, pour une fois, un sincère ressentiment à l'encontre des mangemorts.



You are tired, you are hurt
A moth ate through your favorite shirt
And all your friends fertilize the ground you walk
Lose your mind
Revenir en haut Aller en bas


Galaad Slughorn
the animal i've become
avatar
the animal i've become
Parchemins :  424
Crédits :  ?? (avatar - si quelqu'un sait, MP moi), astra (code signa), Marge (crackship), Tumblr (gif)
 
Âge :  48 ans, le demi siècle s'approche et avec lui toutes ses promesses.
Sang :  Pur, depuis toujours et pour toujours - âme souillée de tout les pêchés, le poids du monde sur les épaules.
Allégeance :  Grindelwald, jusqu'à la mort de celui-ci. Il ne pense à présent plus qu'à lui-même, prêt à tout pour s'hisser sur le trône vacant. Les Zdravko sont pour cela essentiel, sa loyauté prétendument donnée à Aleksei.
Profession :  Directeur du département d'unification des nations, une fonction de la plus haute importance pour l'homme qui manie le bulgare aussi bien que l'anglais. Dévoué depuis 1948 à la cause de celui en qui il croit (bras droit chez les Spasenis).
Ancienne école :  Il est né dans la mauvaise génération, Galaad. Il est né avec ceux condamnés aux murs du château anglais, ayant toujours regretté quelque part ne pas avoir fait ses classes dans le froid de Durmstrang. C'est donc sous l'étendard des verts et argents qu'il a effectué sa scolarité - loup parmi les agneaux s'il en est.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #cc3300
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Dim 13 Aoû - 21:11

Galaad reste debout alors que son frère prend à son tour la parole. Un sourire satisfait étire la commissure de ses lèvres pendant quelques brèves secondes, son masque de neutralité reprenant bien vite place sur ses traits. Il sent, à sa gauche, le jeune Alistair se rapprocher de lui comme pour lui apporter silencieusement son soutien et c'est d'un bref mouvement du menton qu'il lui signifie son approbation, esquissant également un léger sourire encourageant. Catius n'était peut être pas présent, mais il ne faisait aucun doute pour le Slughorn que le patriarche Travers serait heureux de voir son fils adoptif prendre de si bonnes décisions. Le rire du chasseur fait se resserrer un peu plus le masque autour de ses traits de marbre, Galaad maîtrisant plus que jamais les expressions de son visage. Une neutralité hypocrite qu'il balançait pourtant devant le monde, chimère masquant bon nombre de ses travers. Slughorn est poli. Slughorn est calme. Un art que le bulgare n'avait apparement jamais prit la peine d'apprendre à maitriser, Murdarov laissant son rire amer couler jusqu'aux premières rangées. « Il serait mal connaitre Mr Shafiq que de le penser incapable d’assurer la succession de la gazette. Quelle surprise de voir tant d’attention portée sur la Bulgarie, Slughorn. Faudrait peut-être demander aux Bulgares leur avis sur la question, non ? » léger hochement de tête, poli en apparence mais le coeur carnassier. « Abel Shafiq est le meilleur candidat. Au moins, il oublie pas le rôle des sangs mêles dans la prise de pouvoir de Grindelwald. »

« Merci pour votre intervention, Monsieur Murdarov - » insistant sur ses manquements, politesse brandie comme un drapeau « - quant aux Bulgares, j'ai cru comprendre après m'être entretenu avec certains d'entre eux (tous de sang pur, évidemment) qu'il règne une certaine... inquiétude quant à la survie d'une alliance entre nos deux pays si Abel Shafiq venait à prendre le pouvoir. » Courte pause alors qu'il laisse le temps à ses mots de faire leur chemin. « Et leurs inquiétudes sont plus que légitimes, il serait bien mal venu de se mettre à faire la sourde oreille après tant d'années d'une fructueuse collaboration... »


You'll never know what hit you, won't see me closing in. i'm gonna make you suffer. this hell you put me in, i'm underneath your skin. the devil within. you'll never know what hit you.


Not impressed:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Silencio
Parchemins :  44
Crédits :  .sparkle
 
Âge :  19 ans
Sang :  Mon sang est aussi pur que mon âme
Allégeance :  Silencio
Ancienne école :  Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: rosybrown
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1033-micah-on-peut-se-noyer-meme-dans-une-eau-calme-et-cela-dautant-plus-quon-ne-sen-mefie-pas http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t983-micah-a-qui-sait-attendr
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Lun 14 Aoû - 10:49

Elle était là, assise, droite et rigide, un air légèrement absent peint sur son visage d'albâtre. Elle ne sait plus trop quoi penser Micah, elle avait tant et tant entendu parler de ce mage noir, ce nom qui se déversait presque à chaque phrase, de ce « grand » et « puissant » mage, elle le vomissait presque ce nom tant elle l'avait entendu. La jeune femme avait toujours pensé que la guerre faisait partie intégrante de la vie des Hommes, bien trop bêtes pour voir ce qu'ils avaient déjà ils préféraient se déchirer plutôt que de chercher le bonheur en eux, en ce qu'ils étaient. Si elle avait pu se moquer des jeux de pouvoir et de l'avenir de ces « hauts politiques » aujourd'hui elle commençait à la sentir, doucement, sournoisement elle venait se nicher au creux de son ventre, au creux de son cœur... la peur. Oh plus d'une fois elle avait eu peur en étant enfant, peur du fouet, peur de ce regard si elle avait le malheur de faillir et que sa langue fourchait. Elle avait eu peur également devant l'ampleur du travail que son père lui demandait d'accomplir en sauvant ces pêcheurs de Karkaroff, peur de la main de cet homme que tu devais servir et contenter jusqu'à sa mort. Et Dieu seul sait combien elle aimerait que la mort vienne le cueillir au plus vite. Dieu que tu les hais, Dieu que tu les vomis... Aujourd'hui la Karkaroff a peur oui, mais peur pour lui, pour ce petit être et ses grands sourires, pour son être de lumière. Elle ne veut pas de tout ça pour lui, elle ne veut pas qu'il grandisse dans un monde où la moitié de sa famille sera relégué au rang de moins que rien et où l'autre se verra détruite par une soif trop grand de pouvoir. La brune réprima une moue de dégoût, s'entendaient-ils tous parler ? Se voyaient-ils avec leurs tons tous plus mielleux les uns que les autres, ils essayaient tous de maintenir leur grandeur, tous de garder pied alors que le monde tombait un peu plus chaque jour. Pourtant au fond elle les comprenait aussi, elle aurait aimé un jour pouvoir redorer le blason de sa propre famille, la seule à qui elle se sentait liée, jamais elle ne serait une Karkaroff, elle l'avait senti dès le début, ce n'était qu'un patronyme rien de plus et elle, elle n'était que « la donneuse d'héritier » et rien de plus qu'une entrave aux yeux de Nikolaï. Brebis de Dieu au milieu des reptiles voilà comment elle se sentait aujourd'hui. Elle le pressentait au fin fond de ses entrailles elle allait devoir faire un choix, un choix dur mais il le faudrait, la neutralité n'avait que trop duré. Elle était peut-être même devenue dangereuse au jour d'aujourd'hui, mais elle ne vendrait pas son âme au premier venu la Quirrell non... Elle la vendrait à celui qui lui permettrait de garder sa progéniture en sécurité...


I know your soul is not tainted even though you’ve been told so. Can you hear the rumble? Can you hear the rumble that’s calling? I can feel the thunder that’s breaking in your heart, I can see through the scars inside you. Can’t you see that you’re lost without me?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  111
Crédits :  ultraviolences (avatar), LAZARE (code signature), tumblr (gifs)
 
Âge :  23 chapitres cornés.
Sang :  Carmin à la pureté salvatrice, le bleu de son sang est le dernier salut de la bâtarde.
Allégeance :  Grindelwald, par commodité plus que par conviction.
Profession :  Secrétaire au département de la justice magique, pantin mécanique au minois désemparé. Peintre de croûtes chimérique, la vie et le deuil s'emmêlent sur ses toiles macabres. Empoisonneuse pour le régime du bulgare.
Ancienne école :  Durmstrang.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #47A293
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Lun 14 Aoû - 23:59

Les discussions étaient lointaines, presque comme si les joutes verbales se déroulaient dans un autre monde. Elle a toujours été dans sa bulle, Lada. Un monde loin du bruit, loin de la tumulte. Avachie dans un coin de la pièce, la cadette de Nikolai ronge ses ongles sans même y penser. Elle n'écoute pas, et elle ne prend même pas la peine de prétendre. Elle se fiche bien de qui prend le pouvoir, la Karkaroff. Elle ira là ou sa famille ira, là où le vent soufflera. Elle se tiendra derrière qui lui donne le plus d'occasions d'utiliser ses fioles et ses poisons. La brindille aime se targuer d'avoir laissé son empathie derrière elle, coquille vide traînant ses grands yeux tristes sur la salle. Elle repère Micah au loin, se levant discrètement et se glissant parmi la foule pour atteindre sa hauteur. Elle l'apprécie, Micah. Contrairement au reste de sa famille, il n'y a jamais eu de mépris pour la Quirrell au fond des yeux de Lada. Depuis quelque temps cependant, la liane commence à se méfier de la poupée. La guérison de son père prend longtemps. Trop longtemps. Beaucoup trop longtemps et celle qui empoisonne les ennemis du régime pour quelques pièces d'or commence à se poser des questions. Mais elle n'en dit pour l'instant rien, la jeune femme se contentant d'observer. Elle n'avait après tout aucune preuve, aucune certitude. Juste un drôle de sentiment au fond de l'estomac. En se glissant jusqu'à la jeune femme de son père, Lada bouscule par mégarde une sorcière aux cheveux bonds - Anastasiya - le fantôme marmonnant des excuses brouillons à l'intention de la Zdravko. Elle se souvient de Durmstrang, Lada. Elle détourne rapidement les yeux, continuant son périple jusqu'à la Quirrell. Une fois arrivée à sa hauteur, Lada posa la main sur son bras pour lui signifier sa présence, un petit sourire absent étirant ses lèvres rouges. « Passionnant, n'est ce pas ? » raille t'elle du bout des lèvres, à voix basse.


everybody's fool
This one's for the lonely, The one's that seek and find Only to be let down Time after time. This one's for the torn down.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Incarcerem
Parchemins :  348
Crédits :  ORTACH au carré.
 Сука Блять.
Âge :  Demi siècle franchi.
Sang :  Ichor fruit du mariage des rois. On se courbe, se prosterne devant la Pureté toute puissante.
Allégeance :  Spaseni zélé, autrefois siégeant à la droite de Grindelwald mais depuis tombé en déchéance. Il se fait plus tyran que le Tyran, fait cendres de toute opposition.
Profession :  L'encre. Du bout de sa baguette il influe sur les masses, dirige l’opinion des plus crédules. Magnat de la presse bulgare et Directeur du Bureau de la Propagande Magique.
Ancienne école :  Koldovstoretz puis Durmstrang.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #711f2f
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t246-karkaroff-requiem-pour-un-con http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t149-fahrenheit-451
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   Sam 19 Aoû - 6:52


L
'encre encore chaude s'agitait sous ses doigts crispés alors que son regard, immobile, fixait un unique titre au cœur du chaos organisé qui animait les lettrines du canard national. Grindelwald, mort. Jamais il n'avait songé publier tel papier, mais la nouvelle le troubla bien moins que ce qu'il aurait pu imaginer ; sans doute fallait il y voir le résultats de plusieurs mois a se faire trainer dans la boue par celui a qui il avait tant donné.
A grand renfort de témoignages - plus ou moins véridiques - les articles insistaient sur l'irrégularité du duel. Tel témoin rapportait telle exaction peu régulière de la part du lord autoproclamé, un autre insistait sur l'utilisation de quelques technique peu honorable. Tout était bon pour ternir l'image des mangemorts, alors que les spasenis enterraient leur Sauveur.
Mais ils n'allaient pas attendre qu'il ait refroidit avant de le remplacer.

Instants charnières - au moindre faux pas, ils risquaient la chute.
Forts de leur victoire sur Grindelwald, les mangemorts paradaient librement sur le chemin de traverse, de leur coté, les Lux rassemblaient leurs forces au sein même de leur précieuse école. Pendant ce temps, l'ombre du schisme planait sur le ministère, et quelque soit l'usurpateur raflant le trône ministériel, la tempête qui couvait risquait de balayer six ans d'efforts et de sacrifices.
Au cœur du Magenmagot, les alliances et positions se précisaient, d'autres encore se défaisaient alors que les deux favoris rongeaient leur frein. « Et leurs inquiétudes sont plus que légitimes, il serait bien mal venu de se mettre à faire la sourde oreille après tant d'années d'une fructueuse collaboration... » Depuis sa place, Grigor entendait les cliquetis de l'esprit de métal et de rouages du gallois. Ainsi donc il trouvait son compte en jouant pour Zdravko ... La suite promettait d'être intéressante. Karkaroff devra redoubler de prudence à présent.
La dernière tirade du patriarche Slughorn fit monter une rumeur dans l'assemblée. Rumeur à laquelle Karkaroff coupa court, las de ces interventions tièdes et inarticulées. « Que ces inquiets cessent d'avoir peur de leur ombre. » L'amorce détonna, reléguant les murmures au silence. Les slaves ont toujours pêché par orgueil, piquez ce dernier et vous étiez sûr d'avoir leur attention, et Grigor ne se méprenait pas, c'était bien eux qu'il lui fallait atteindre pour parvenir a ses fins.
Assis en haut des estrades non loin de Yevgeniy, c'est tout le Magenmagot qu'il domina lorsqu'il se redressa. « Estimer que Monsieur Shafiq ne serait pas capable d'assumer de telles fonctions sans que ce ne soit aux dépends de la Gazette reviendrait à remettre en question le discernement de feu Grindelwald ; chose que, j'ose espérer, cette assemblée n'estime pas nécessaire. » Bien que mort et enterré, l'ombre du Chef des Nations planait encore sur les âmes et consciences de ses séides, le silence qui s'en suivit en était la lourde preuve. Nul n'osant le reprendre sur ce point, il continua. « Opter pour un raffermissement des mesures à l'encontre des sang-mêlé, tel que le souhaite Monsieur Zdravko, et ce alors même qu'une guerre civile vient d'éclater sur le palier de ce ministère ne peut que nous desservir ... » Il marqua une pause, les laissant s’imprégner de ses paroles. « En cette heure, cela ne ferait qu'attiser le conflit actuel au bénéfice de notre ennemi, et une fois que le feu aura prit assez d'ampleur, combien de temps avant qu'il n'atteigne nos terres ? Combien de temps avant que l'on ne parle de Sofia comme l'on parle de Loutry Ste Chaspoule ? ... » A nouveau, quelques murmures se fit entendre, approbateurs pour la plupart, il en était sûr. En matière d'influence, on a pas fait instrument plus tranchant que la peur.
Le Directeur du Bureau de la Propagande n'avait pas volé son poste, donnez une plume à cette brute épaisse et il vous dévoilait des trésors de subtilités toutes plus aptes les unes que les autres à agir sur les masses. Il acheva ensuite, pour la forme. « Un tel manque de clairvoyance de la part de mon compatriote me pousse à donner mon vote à Abel Shafiq. »



hrp:
 



#CRACK:
 

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Intrigue 4 : De nouvelles élections   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue 4 : De nouvelles élections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelles et Suite de l'intrigue...[Discussion]
» Enjeux et défis des prochaines élections indirectes
» Des nouvelles de Fuveau !
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: