Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en juillet 1952
Cinquième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!
Intrigue n°4
Venez vous faire entendre au Ministère, au Chemin de Traverse ou à Poudlard.

 | 
 

 Knocking on your heart (Helios - fb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
Parchemins :  3613
Crédits :  FRIMELDA (avatar), LAZARE (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Knocking on your heart (Helios - fb)   Jeu 13 Juil - 15:57




knocking on your heart


MELPOMÈNE ET HELIOS

18 MARS 1952

Sept jours. Sept jours depuis son retour au quartier général, sept jours et six nuits et toujours pas de trace de son frère. Obligée de garder le lit pour le moment, la louve était rarement seule. Que ce soit sa famille, Caerwyn, Aleksandr ou Cain - la rescapée ne pouvait se targuer d’être délaissée. Et pourtant, paradoxalement, le coeur de la princesse était percé d’un manque cruel. Son plus ancien ami, son plus fidèle allié, son sang et la moitié de son âme manquait à l’appel. Sept jours. Elle n’avait que brièvement croisé le regard d’Helios dans les couloirs du Ministère, alors qu’ils prenaient la fuite. Le moment était alors peu propice à des retrouvailles en bonne et due forme avec son aîné. La louve blottie au creux des bras du Lestrange alors que son frère s’occupait du chasseur. Six nuits. Elle aurait aimé avoir l’occasion de le remercier, Melpomène. Elle qui ouvre si rarement son coeur se retrouve à manquer la chaleur des sourires d’Helios.

Tout ne serait pas rose, Melpomène en avait douloureusement conscience. La semaine écoulée avait vu son lot de révélations, que ce soit les rumeurs sur les tortures subies par la Black ou la confirmation de sa relation avec Caerwyn. Elle est la mieux placée pour comprendre ce qu’il doit se passer au fond du coeur de son frère, la louve. Eux qui n’ont jamais formé qu’un, eux que leur différence d’âge n’a jamais empêchée d’être proches. Trop proches, peut être. Deux faces de la même pièce. Depuis toujours. Pour toujours. Elle se souvient, la soeur. Elle se souvient de la douleur déchirante qui a étreint son coeur lorsque son frère s’est marié. Lorsqu’il a ouvert son coeur à une autre qu’elle, lorsque son amour s’est fait partage. Elle se souvient de la tristesse qui a dans un premier temps enserré son âme, leur affection l’un pour l’autre s’étant alors transformée en étau. Non. Helios aurait sûrement bien des choses à lui reprocher. Ses secrets, ses mensonges. Ses travers et ses fiertés. Son coeur et son désir. Mais, pour une fois, Melpomène était prête à écouter ses griefs. Elle avait, plus que jamais, besoin du pardon d’Helios. De le savoir à ses côtés malgré tout.

Si la semaine écoulée depuis son retour au quartier général a suffi à guérir une grande partie de ses blessures physiques - os ressoudés et plaies refermées de quelques habiles onguents - il en faudra bien d’autres pour effacer les séquelles mentales. En effet, Melpomène continuait de souffrir d’horribles cauchemars, revivant chaque nuit les coups - le visage de Yevgeniy imprimé à jamais au creux de ses rêves. Elle se réveillait alors haletante et déboussolée, la sensation du sang coulant sur ses cuisses aussi prégnante que si elle avait été réelle. Une semaine. Une semaine à se battre pour recoller les morceaux éclatés de sa vie, une semaine à tenter de soigner aussi bien que son coeur que ses hématomes. Le bracelet offert par Caerwyn il y a de ça toutes ces années brillait maintenant sur son poignet fin comme un phare au milieu de la nuit, promesse de jours meilleurs. Melpomène savait qu’elle finirait par se relever. Peut être pas aujourd’hui, peut être pas demain. Mais bientôt. Et que ce jour là, les pavés de Londres se teinteraient du rouge de sa vengeance. Car la louve ne pouvait expier tout ce qu’on lui avait volé que dans le sang. Chaque affront serait payé le double, chaque coup récompensé d’une vie ôtée. La capitale se parerait alors d’atours incarnat, les Spasenis décimés sous le coup de la colère presqu’animale animant le coeur de Melpomène.

Grimaçant sous le coup de ses os encore endoloris, la Black se laisse glisser hors du lit. Au diable les recommandations, elle ne tient plus en place. Et surtout, il lui fait voir son frère. Si elle a jusque là respecté son besoin de solitude, la benjamine ne peut à présent plus faire autrement. Elle a besoin de savoir. Besoin de le voir. Besoin de s’assurer qu’il va bien. Car si la vie n’a pas été tendre avec la louve ces derniers temps, elle n’a été douce pour aucun d’entre eux. Ils ont tous tellement perdu, tous tellement sacrifié. Helios autant que les autres. Doucement, et profitant que personne ne soit à son chevet en cet instant précis, Melpomène couvre ses épaules d’un châle en dentelle noire. La princesse retrouve ses décorations, ornant le lobe de ses oreilles de lourdes boucles d’or. Sa peau est toujours trop pâle et son visage est encore orné ci et là de quelques bleus, mais le fantôme retrouve des couleurs. Elle est belle, Melpomène. Même brisée, il y a quelque chose de presqu’aristocratique dans sa façon de se tenir - le menton haut, dardant une bille hautaine sur le monde.

Elle se glisse hors de sa chambre, se déplaçant en silence dans l’obscurité du début de soirée. Le quartier général est, comme à son habitude, bruyant. Après des semaines passées dans le silence quasi constant de sa cellule, les éclats de voix provenant du rez-de-chaussée résonnent comme une mélodie rassurante. Il ne lui faut que quelques minutes pour se rendre jusqu’aux appartements de son frère, un soupir résigné s'échappant de ses lèvres avant de laisser ses phalanges heurter le bois. Deux fois. Juste assez que pour s’annoncer. Elle n’attend pas de réponse, la Black, entrouvrant aussitôt la porte. « Helios ? » souffle t’elle doucement avant de l’apercevoir. Elle ne sait pas par où commencer, Melpomène. Elle ne sait pas par où commencer alors elle se contente de laisser un léger sourire prendre possession de ses lèvres.


ain't nobody fucking with my clique
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Knocking on your heart (Helios - fb)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» I AM A BLOOD HEART || Présentation de Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: