Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 (neilah) better half of me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Delilah Yaxley
Morsmordre
avatar
Morsmordre
Parchemins :  40
Crédits :  sovereign (avatar, code sign & img sign), mork (gif)
 
Âge :  vingt-quatre ans
Sang :  sang pur. parfait mélange entre modernité et traditions, la preuve que l'ouverture n'est pas synonyme de déperdition.
Allégeance :  informatrice mangemorte, par intérêt, aveugle encore aux conséquences de ce choix
Profession :  experte en artefacts magiques. sachante enfermée dans son laboratoire, jamais un pied sur le terrain.
Ancienne école :  slytherin. ambition dévorante d'atteindre le sommet, de tutoyer les cimes qui voient évoluer le reste de sa fratrie. comme un besoin de s'élever, de se prouver.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #F2B3D5
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1186-delilah-yaxley-anima-doloris http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1122-delilah-yaxley-anima-do
MessageSujet: (neilah) better half of me   Dim 16 Juil - 0:38


(neilah) better half of me
Tolérance : c'est quand on connaît des cons et qu'on ne dit pas les noms.


L'AIR EST A LA FETE AU MANOIR YAXLEY AUJOURD'HUI. Mila, avec son bon goût et sa science des bals réussis, n'a pas fait une seule fausse note, tous les convives s'amusent, rient dans leurs beaux vêtements. Sous les sourires, chacun s'adonne aux occupations favorites des puissants : le complot, le marchandage, le cancan. Père ne fait pas exception, il s'est enfermé il y a voilà une heure avec un associé, elle n'a pas manqué les commentaires de Mère qui n'aime pas qu'on parle ouvertement affaires durant les célébrations. « Ton frère est encore en retard, dépêches-toi de descendre, on ne peut pas fêter le retour de ta soeur alors que tous les membres de la famille s'envolent aux quatre coins de l'Angleterre, s'agace-t-elle alors que Delilah, aidée de Hooky, ajuste les derniers détails de la tenue, derrière le paravent : Tu as bien mis la robe bleue, Delilah ?Oui, Mère. Et je descends dès que je suis prête, ne vous inquiétez pas. » Puisque Père a toujours le nez dans ses affaires, toujours à l'affût d'une occasion de faire fructifier son commerce. Puisque David, lui aussi, en a assez de fêter les éternels et incessants triomphes de leur soeur - encore que la foule et le dress code soient plus à incriminer. « Va te renseigner sur l'arrivée des Shafiq, Hooky. Je vais finir. » demande-t-elle à l'elfe quand le dernier bijou est accroché, après que sa mère se soit éclipsée. « Hooky va chercher miss Neith ! » comprend tout de suite la petite créature en partant dans un crac.

Et Delilah souffle, contente d'être enfin seule.
Elle est déjà fatiguée des félicitations qu'elle va recevoir de toutes parts à la place de Diantha. A ces occasions, les gens ont rarement autre chose que Diantha à la bouche. Parce que Diantha est merveilleuse, parce qu'elle a tellement tellement tout. Bla bla bla, et Diantha triompha. Et qu'a accompli Delilah jusque là ? C'est épuisant de toujours parler de sa soeur, de ses exploits racontés des milliers de fois, de ses histoires connues sur le bout des doigts. Bla bla bla, et Diantha avait raison. Et Delilah n'a rien de rien. Un moment, sa main caresse le bois terne de sa baguette, envisage de partir loin d'ici et l'idée semble réjouir l'érable qui vibre chaudement contre ses doigts. Peut-être qu'elle pourrait recommencer une nouvelle vie ailleurs, là où son nom ne signifierait rien et où elle pourrait se réinventer de la tête aux pieds, être littéralement quelqu'un d'autre.

Pourtant, ce n'est que pour ajuster les mèches rousses qu'elle jette un sort.
Parce que c'est tuant tant Diantha est complètement admirable et totalement formidable.

« Hooky a trouvé miss Neith ! s'exclame la petite elfe à la peau rosée, faisant sursauter Delilah ; et le pinceau va rouler au sol jusqu'au pied de Neith, sublime comme toujours : Hooky a ramené miss Neith ! » C'est peut-être son premier sourire de la journée lorsqu'elle voit sa meilleure amie, se lève maladroitement pour venir la serrer contre elle. « J'ai cru que tu allais m'abandonner, et j'aurais été obligée de te détester pendant plusieurs jours. » Le rire s'échappe, clair et amusé, et pourtant Delilah sait que sans Neith pour égayer la fête, elle se serait ennuyée à crever, ballotée par les émotions des uns et des autres. « Qu'est-ce qui vous a mis en retard ? »


Dernière édition par Delilah Yaxley le Mar 18 Juil - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Neith Shafiq
Silencio
avatar
Silencio
Parchemins :  39
Crédits :  Tearsflight
 
Âge :  24 ans
Sang :  Sang-pur
Allégeance :  Mes proches avant tout, l'humain juste après.
Profession :  Médicomage au service de Pathologie des sortilèges
Ancienne école :  Poudlard, Serdaigle

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #6666cc
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1184-au-dela-des-apparences-neith-shafiq#20053 http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1144-neith-something-just-li
MessageSujet: Re: (neilah) better half of me   Dim 16 Juil - 19:27



Better half of me

Deli’ Deli’ Deli’ & Me !
Ce soir, encore, on fête le retour d’une Diantha victorieuse et sincèrement ça en devient lassant. Est ce qu’on fait exploser les cotillons à chaque fois que je sauve un patient? Non. Et vous savez pourquoi? Simplement parce qu’on m’accuserait de vouloir faire disparaitre la totalité de l’Amazonie en transformant les arbres en confettis. Bien entendu que j’en rajoute, bien entendu que ce n’est pas tout à fait la même chose mais tout de même ce genre de soirée est un peu trop répétitive à mon goût. Heureusement il y avait Deli’ et c’était une bonne raison de quitter mon service le sourire aux lèvres et de me changer chez moi pour la retrouver rapidement. Ezra ne viendrait pas, encore sur le terrain il ne pourrait pas profiter de la soirée.
Arrivée sur les lieux je me débarrassais de ma cape et faisait fi des commentaires sur l’excentricité de ma tenue allant de sa couleur à la coupe. J’avais l’habitude et au moins lorsqu’il parlait de ma tenue il ne parlait pas de mon sang aussi cela me convenait parfaitement. Quelques invités étaient déjà présents, j’en reconnaissais quelques uns et les saluait avec politesse, j’en faisais de même pour la mère de mon amie qui se gardait bien de faire le moindre commentaire sur ce que je porte. Tout juste un regard, celui qui disait, je sais que tu as eu mon message pour porter une robe “sobre” et bleu et que tu as fait exprès de mettre un Salwar Kameez rose et dorée. De toute façon elle savait qu’elle avait raison mais elle savait également qu’il n’était pas dans mes intentions de voler la vedette à son aînée, tout juste de profiter de la soirée avec sa cadette en médisant sur ses invités triés sur le volet pour faire fructifier leurs affaires. Au pire me voyait elle comme une attraction exotique. En parlant d’attraction je repérais assez vite une demoiselle que je connaissais assez bien tant de réputation que de nom. J’attrapais un petit four salé tout en constatant qu’elle était bien fidèle à sa réputation en s’approchant, sans aucune retenue, aucune grâce et appelons un hippogriffe un hippogriffe, sans aucune chance d’un des invité encore célibataire, pauvre de lui. Mon attention fut par la suite attiré vers l’elfe de maison ed la famille qui devait être là depuis quelques secondes puisqu’elle se triturait les doigts comme si elle avait fait une bêtise. Bonjour Hooky, désolée je ne t’avais pas vu! Hor' te passe le bonjour! La petite créature semblait encore plus ennuyée aussi je cessais de jacasser pour la laisser me dire que Delilah m’attendait dans sa chambre. J’attrapais deux canapés avant de la suivre, je connaissais le chemin par coeur et retrouvais mon amie avec un large sourire. Hooky annonça notre arrivée et je ramassais le pinceau avant de serrer mon amie dans mes bras. Miss Neith à suivie sagement Hooky, mission parfaitement accomplie comme toujours! Annonçais-je en riant pour féliciter l’elfe de maison. Je reposais le pinceau tout en écoutant Delilah. Je secoue légèrement la tête amusée de l’entendre dire pareil ânerie! Fallait goûter les petits fours. Logique. Je lui mettais le premier dans la bouche et avalais le second, ayant attrapé ses préférés. J’ai salué ta mère. Je l’ai presque vue lever les yeux au ciel quand elle a découvert ma tenue et mieux encore sais tu que Maryann fait partie des invités? Bien sûr qu’elle connaissait Maryann, qui chez les sorcières de salon ne la connaissait pas ! Et bien tu as loupé la première salve d’essai! Les célibataires auront la vie dure ce soir! Comme souvent les hommes parlaient affaires et les mères de famille lançaient leurs filles dans les bras des célibataires les plus en vue. Et il y avait nous, trop prompte à nous moquer de ce petit manège bien rodé. Je m’installe sur le lit et regarde mon amie des pieds à la tête. Jolie robe bleu, tu devrais mettre un noeud doré pour qu’on soit raccord. Tu connais mon goût prononcé pour ennuyer ta mère. Ca ferait un point pour moi. David et Dia ne sont pas encore arrivés on a cinq minutes si tu veux respirer un peu. J’attendais que l’elfe de maison reparte en quête d’autres tâches à accomplir pour lui demander. Toujours pas décider à montrer ta lettre? Parce qu’elle aussi aurait quelque chose à fêter, quelque chose d’important, une réelle reconnaissance selon moi, mais ça n’était pas l’avis de Delilah...
Revenir en haut Aller en bas


Delilah Yaxley
Morsmordre
avatar
Morsmordre
Parchemins :  40
Crédits :  sovereign (avatar, code sign & img sign), mork (gif)
 
Âge :  vingt-quatre ans
Sang :  sang pur. parfait mélange entre modernité et traditions, la preuve que l'ouverture n'est pas synonyme de déperdition.
Allégeance :  informatrice mangemorte, par intérêt, aveugle encore aux conséquences de ce choix
Profession :  experte en artefacts magiques. sachante enfermée dans son laboratoire, jamais un pied sur le terrain.
Ancienne école :  slytherin. ambition dévorante d'atteindre le sommet, de tutoyer les cimes qui voient évoluer le reste de sa fratrie. comme un besoin de s'élever, de se prouver.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #F2B3D5
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1186-delilah-yaxley-anima-doloris http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1122-delilah-yaxley-anima-do
MessageSujet: Re: (neilah) better half of me   Lun 17 Juil - 12:02


(neilah) better half of me
Tolérance : c'est quand on connaît des cons et qu'on ne dit pas les noms.


NEITH A, COMME TOUJOURS, UN MOT GENTIL POUR HOOKY qui semble aux anges, prête à affronter toutes les urgences de la soirée, armée des félicitations de la Shafiq. « Oh, miss Neith est trop gentille avec Hooky ! s'émerveille la petite elfe en rosissant de plaisir et tordant de gêne ses longues oreilles devant son visage : La jeune maîtresse a besoin de Hooky ?Non, ça ira, tu peux y aller, tu as fait du bon travail. » Avec une courbette et un crac, la créature s'éclipse, laissant les deux amies seules.

« Fallait goûter les petits fours.On sait bien que c'est la chose qui t'attire ici, tu penses que je t'aurais laissé la moindre chance d'échapper à la soirée ? » plaisante Delilah après avoir savouré le petit four avec un Mmmm appréciatif. Elle a toujours adoré les combinaisons de fruits où le sel vient masquer le sucre et sublimer le frais. « Mais j'admets que ce nouveau chef a fait du bon travail. » Excellent même, si on considère les conditions dans lesquelles Mila passe ses commandes (pas tellement en avance et pas tellement raisonnablement). Sa mère a toujours eu ce côté petit chef tyran qui arrange bien les affaires d'Elias, lui évitant de penser à quoi que ce soit concernant la domesticité ou la maison. « J’ai salué ta mère. Je l’ai presque vue lever les yeux au ciel quand elle a découvert ma tenueJe lui avais demandé de ne pas t'embêter avec ça !Et mieux encore sais tu que Maryann fait partie des invités?Elle a invité Maryann ? » Les yeux bleus s'écarquillent de surprise. Est-ce que la présence des parents de Maryann, importants représentants d'un musée sorcier gallois, valait vraiment la peine de supporter cette plaie de sorcière ? Certes l'impudique sorcière était une attraction à elle seule, cependant ... « Et bien tu as loupé la première salve d’essai! Les célibataires auront la vie dure ce soir! » ... Delilah craint toujours qu'elle aborde (à nouveau) Ezra. (Et on aurait pu croire que sa réputation la tienne à distance, mais non, Maryann n'avait de respect pour rien, urgh) « Qui est la première victime ? » demande-t-elle en retournant vers la coiffeuse pour finir son maquillage. Pas Ezra, pas Ezra, pas Ezra est la pensée qui tourne en boucle alors elle ajoute d'un air dégagé : « Peut-être que c'est pour ça que David a fui. Mère dit qu'il est introuvable. » A tous les coups, le traître a appris la présence de Maryann et a utilisé cette excuse pour gagner sa tranquillité.

« Jolie robe bleu, tu devrais mettre un noeud doré pour qu’on soit raccord.Oh, c'est une bonne idée ! s'exclame la coquette, tirant immédiatement sur un des tiroirs pour en extirper un précieux ruban bordé d'or enchanté : j'ai demandé à Père de me rapporter un ruban de dentelle blanche de France, il a rapporté ça. Mais au moins, ça va servir maintenant ! » Elle en parle comme si c'était une broutille amusante. Ah la la, les hommes n'écoutent rien de ce qu'on leur dit. Mais au fond, c'est un peu le drame de sa vie, ce père qui n'entend jamais bien les demandes et les attentes de sa petite fille. « Tu connais mon goût prononcé pour ennuyer ta mère. Ca ferait un point pour moi. » Oh que oui, elle connait. Neith a toujours eu l'attitude d'une adolescente rebelle, jamais vraiment soumise, avec Mila dont les sourcils se froncent régulièrement aux ordres brisés ou habilement contournés. Mais au fond, Mila en ferait autant pour Neith que pour n'importe laquelle de ses filles. Sans doute, même, que c'est la raison pour laquelle Mila cherche tant à diriger Neith aussi - parce qu'elle la considère comme une de ses filles. « Maryann fait partie des invités, donc on va dire que Mère l'a mérité. » Surtout si la vulgaire passait son temps à raconter comme Ezra l'avait sauvée ou à coller David. Tss.

« David et Dia ne sont pas encore arrivés on a cinq minutes si tu veux respirer un peu. » Delilah fait non de la tête, faisant jouer la longue natte dans laquelle serpente maintenant le ruban, jumeau de la ceinture qui enserre sa taille. « On devrait descendre, j'ai promis à Mère de me dépêcher - et ces petits fours sont un délice, il m'en faut d'autres, et à toi aussi, j'en suis certaine ! » Sourire aux lèvres, elle se lève, s'approche du lit où est installée Neith pour lui prendre la main et l'entraîner hors de la chambre quand son amie demande : « Toujours pas décider à montrer ta lettre? » Lentement les doigts relâchent ceux de la Shafiq, et le sourire est un peu fané, la bouche un peu triste alors qu'elle secoue à nouveau la tête, lentement. « Je n'ai pas encore eu le temps, ce n'est pas très important. » C'est une broutille à côté de Diantha ou de David, presque une formalité administrative. Elle n'est même pas certaine d'accepter l'invitation, de peur d'être indigne des attentes de l'association. « Je n'ai pas encore répondu à l'invitation de toute façon. J'hésite encore. » Et s'ils s'étaient trompés ?  Et si elle se ridiculisait au final ? Ce ne serait pas vraiment la première fois qu'on la prend pour Diantha (c'est un peu pour ça qu'elle a adopté le roux). Un grognement agacé alors qu'elle se laisse tomber dans le lit, à côté de Neith. « C'est pénible ! » Le soupir ne s'embarrasse pas d'explications, elle sait que Neith peut sentir l'agacement qu'elle ressent envers elle-même, ses hésitations constantes. Parfois, elle voudrait avoir l'assurance de Neith. (Et dire qu'elle est la Slytherin des deux, n'importe quoi) « Qu'est-ce que tu ferais, toi, à ma place ? » A sa vraie place, semblent préciser les yeux bleus qui viennent se poser sur le visage de Neith.
Revenir en haut Aller en bas


Neith Shafiq
Silencio
avatar
Silencio
Parchemins :  39
Crédits :  Tearsflight
 
Âge :  24 ans
Sang :  Sang-pur
Allégeance :  Mes proches avant tout, l'humain juste après.
Profession :  Médicomage au service de Pathologie des sortilèges
Ancienne école :  Poudlard, Serdaigle

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #6666cc
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1184-au-dela-des-apparences-neith-shafiq#20053 http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t1144-neith-something-just-li
MessageSujet: Re: (neilah) better half of me   Dim 30 Juil - 21:13



Better half of me

Deli’ Deli’ Deli’ & Me !
J’hoche la tête, confirmant ses paroles et lui offre un large sourire malicieux. Bien sur que je ne venais QUE pour les petits fours! Evidemment! Ca n’était pas comme si j’aimais discuter avec elle, passer du temps avec elle. Ou comme si j’aimais me moquer de David, de le voir se débattre avec les célibataires trop insistantes. Ou encore comme si je n’aimais pas finir la soirée a danser sur une musique trop forte jusqu’à ce que quelqu’un ne décide à me renvoyer chez moi! Non les petits fours, uniquement eux! Et encore, je n’ai eu le temps de voir que le salé! Et elle savait parfaitement que le sucré avait ma préférence. Tu sais bien que c’est plus fort qu’elle, tout comme je ne peut retenir cette explosion de couleur dans ma garde robe et accessoirement de porter l’inverse de ce qu’elle voudrait. Comme si nous savions toutes deux que quoi que désire l’une l’autre sera parfaitement contourné le problème. Il y a bien longtemps que je n’y prête guère d’attention. Au mieux cela finissait par nous faire sourire toutes les deux. Delilah avait raison, sa mère m’avait toujours traité comme un membre de sa famille et cela passait aussi par le fait de vouloir contrôler ma garde robe, mes rencontres etc. Ah mince j’ai oublié son nom. Un petit rouquin avec trois poils sous le nez dont il est très fier. J’avais pourtant son prénom sur le bout de la langue c’était agaçant! Je serrais les poings et fronçais les sourcils. Oh le couard! Le lâche! C’est inadmissible, j’espère que ta mère n’a pas accepter cette excuse. Ah non, David faisait partie de ses soirées, c’était un de mes cavaliers attitré et une de mes cibles préférées pour mes blagues toutes plus nulles les unes que les autres. La suite de ses paroles me fit sourire, un pâle sourire mais sincère. Vois le bon côté des choses, il a penser à te ramener ça... Malgré les difficultés de compréhension entre le père et la fille, il pensait à elle. Il ne la voyait certes pas comme elle était réellement mais il la voyait. Tous les pères ne pouvaient pas en dire autant. C’est comme tu le souhaites. Même si rester un peu ici, au calme ne me dérangeait pas non plus. A mes yeux l’important était que nous passions du temps ensemble alors ici ou en bas peu m’importait, je suivais le mouvement, comme souvent. Je grimaçais légèrement comprenant rapidement le malaise que j’avais moi même instauré en abordant le sujet de cette lettre. Son visage ne me mentait pas, tout comme son coeur que je comprenais de mieux en mieux. Pourtant, je n’allais pas m’excuser. Non, il était de mon devoir de meilleure amie de l’inciter à prendre plus de liberté à déployer ses ailes. Elle le méritait. Tu sais ce que j’en pense Deli. Cette lettre est importante, elle reconnait ton travail, ton mérite, le tien pas celui de la vieille ou de Dada. J’usais de leurs surnoms sciemment pour la faire sourire, un peu. Mais je te connais aussi et... annoncer cela lors d’une grande cérémonie ne te ressemblerai pas. Mais qu’est ce que ça te coûte de leur répondre? Sans le dire a tes parents... au début au moins. Je pose ma main sur la sienne. Moi je sais qu’ils ne se sont pas trompés en t’envoyant cette invitation, tu ES la personne qu’il leur faut. Mon sourire était encourageant, elle savait que je serai quoi qu’il puisse arriver un soutient indéfectible. Elle était là pour moi, j’étais là pour elle, rien de bien compliqué dans notre relation.
Revenir en haut Aller en bas
 
(neilah) better half of me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zimbabwe Issues Half-Billion Dollar Bill
» It's 106 miles to Chicago, we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark... and we're wearing sunglasses - Darius
» eyleen ceallacháin ; half in the shadows, half burned in flames
» More than half the long-term care health workers are Haitian or West Indian
» LILY-ROSE ◮ has only half

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: