Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Kenneth - Trust in me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:16

Yaxley Aidan Kenneth
come look closer


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Yaxley. Un nom connu et respecté dans la communauté sorcière, que ce soit en Angleterre ou au-delà de ses frontières. Depuis plusieurs siècles, les Yaxley se sont taillé une superbe réputation dans le commerce d’oeuvres anciennes et de matières précieuses. Chaque génération, une branche était missionnée pour voyager, repérer les meilleures acquisitions à faire tandis que l’autre restait au pays, asseyant la réputation de commerçants hors pair de la famille. Un équilibre séculaire qui a permis aux Yaxley d’établir un réseau de connaissances des plus solides et une fortune des plus confortables.
▲ Prénom :  Kenneth, l’attaque virile, franche et mâle du K faisant opposition au th final, roulant et glissant sur la langue. Dualité affirmée dès le départ de cet individu assez insaisissable.
▲ Date et lieu de naissance : Le 5 juillet 1919, au sein de la demeure familiale, dans la campagne anglaise, au coeur de l’Essex.
▲Nature du sang : Pur de Père en Fils depuis la nuit des temps, il n’existe aucune tache à l’arbre généalogique majestueux des Yaxley. Une fierté, un héritage, un statut qu’ils cultivent, qu’ils affichent sans toutefois écraser, comme d’autres. Le commerce, surtout avec certains producteurs vous apprend à nuancer vos propos en discutant avec moins bien loti que vous, tout en vous vantant outrageusement dans les hautes sphères. Tout un art, un pouvoir dont il faut user correctement.
▲Profession : Même s’il a bel et bien hérité du commerce familial qui tient boutique sur le Chemin de Traverse mais surtout, pour les pièces les plus rares, dans son propre manoir, Kenneth est, depuis la prise de pouvoir de Grindelwald, employé au Ministère dans le département d’Unification des Nations. C’est sa soeur qui tient le commerce familial, au grand dam de nombreuses personnes de sa connaissance. Il est également membre de la section d’information des Spanesi. Un choix délibéré sous couvert d’obligation. Autant être au coeur de l’information, car le savoir équivaut à tous les pouvoirs.
▲Statut matrimonial : Célibataire, ce qui est plutôt étonnant pour son âge. La raison en est simple : un mariage avait été arrangé pour lui par ses parents avec une délicate créature de la famille des Ollivander. Il n’y avait guère d’amour entre eux mais un profond respect. Lors de l’accession au pouvoir de Grindelwald, elle fut tuée. Pour la forme, par pur dépit de ne pouvoir l’avoir de la part de celui qui l’exécuta, Kenneth n’en sut jamais rien. Il a noté précieusement le nom de cette personne et ne manquera pas de le châtier de façon appropriée le moment venu. Il ne s’est donc aucunement uni depuis. Il a découvert rapidement qu’un héritier célibataire et prêt à disons négocier de façon agréable était plutôt un atout pour les affaires et la politique. Il soigne donc son image de bel homme séducteur et n’hésite aucunement à s’en servir. Si cela va bien loin … cela reste un secret extrêmement bien gardé.
▲Ancienne maison : Lors de la Répartition, le jeune Yaxley a été envoyé à Serdaigle, après une brève hésitation du Choixpeau pour la maison Serdaigle et, incroyable mais vrai, Poufsouffle. Les traits sincères et loyaux du jeune homme n’avaient pas échappé à l’objet de pouvoir, cependant sa soif de connaissance et sa curiosité étaient plus fortes et peut-être plus assumés à l’époque. Aujourd’hui, tout le monde le verrait évidemment à Serpentard. Mais il n’a pas toujours été comme ça, cet être insaisissable transpirant la confiance en lui et le mystère. Et ceux qui l’ont croisé à Poudlard s’en souviennent très bien.
▲Patronus : Caméléon. Une créature qui en dit un peu trop sur lui-même au goût de Kenneth, justifiable cependant de bien les manières. L’animal politique qu’il est est en effet capable du meilleur comme du pire pour parvenir à ses fins et ça, ce n’est absolument pas un secret.
▲Baguette Magique : Bois de Hêtre, 18 cm, poil de womatou. Elle n'a pas été faite par Ollivander mais par un baguettiste américain que Kenneth a rencontré lors d'un voyage où il accompagnait son oncle, quelques temps avant d'entrer à Poudlard. La connexion entre le sorcier et la baguette a été immédiate.
▲Particularité : Malédiction qui s’est abattue sur lui peu avant l’accession de Grindelwald au pouvoir en Angleterre, Kenneth a été victime de la morsure d’un lycanthrope, une nuit de Pleine Lune. Il n’était pas sur le sol anglais mais accompagnait son oncle dans un énième voyage à l’étranger. Sur les conseils de locaux, il s’était aventuré un peu plus loin que le sentier balisé dans l’espoir de trouver une variété de crocus particulièrement rare et pouvant donner le safran le plus exquis qui lui ait été donné de goûter. Il y a effectivement trouvé les fleurs. Mais sa damnation également. Il n’a rien pu faire pour l’empêcher, comme il s’est retrouvé complètement impuissant la Pleine Lune suivante. Le manoir Yaxley comporte heureusement de nombreuses pièces et il en a aménagé une, à l’aide de nombreux sortilèges pour contenir le monstre qu’il devient, mois après mois. Seuls sa soeur et son Lié sont au courant de cette abomination. Il le cache évidemment plus que soigneusement, se débrouillant comme il le peut lorsqu’il est en déplacement. Mais qui pourrait soupçonner la bête sous les traits parfaits de l’homme qu’il est devenu ? Sous le masque sans faille qu’il s’est forgé ?
▲Amortentia : La première dominante de l’Amortentia du jeune homme est un duo d’épices, le safran et le cumin, dont les effluves délicieuses lui évoquent sans équivoque l’odeur de sa peau et de celle d’une femme après une nuit agitée. S’ajoute à cela le parfum délicat d’une orchidée, fleur reine à ses yeux, attribut d’une femme avec laquelle son père commerçait quand il n’était encore qu’un enfant et qui avait à ses yeux tout ce que son coeur idéaliste pouvait désirer. Et enfin, une note de cuir vient lier le tout: cuir de gants usés par le temps, de fauteuils confortables … Animalité parfaite aux multiples facettes.
▲Epouvantard : Les corps sans vie de Maureen (sa soeur) et Ian (son Lié), enlacés dans une dernière étreinte interdite.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Incarcerem
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Je suis un objet de désir, ni plus ni moins. Rire entendu. Ne levez pas les yeux au ciel. Ne gloussez pas non plus. Vous savez que j’ai raison. J’attire les regards quand j’entre dans une pièce, que ce soit pour les traits plus qu’avantageux, la coupe parfaite de mon costume, fait du lin le plus fin ou de la soie la plus pure ou encore l’argent ou l’or ornant une quelconque partie de mon corps. Yaxley, j’ai su embrasser ce nom et la condition de ma famille. Accompagnant mon père dans ses échanges, secondant mon oncle en voyage de temps à autres, mon réseau est grand et les gens le savent. Je ne suis qu’apparences, jeux de dupes, flatteries, réparties sèches si nécessaire et esbrouffe. Il serait cependant dangereux de ne me réduire qu’à cet animal voyant et pourtant dangereux. Ma culture est plus grande qui n’y parait et mes aspirations beaucoup plus complexes que la simple envie de me couler dans les rouages du gouvernement. Il est dans mon intérêt de paraître complaisant et enivré par ce fonctionnement, ces opportunités. Ne sous-estimez cependant pas mes véritables motivations, celles de préserver ma famille et mon héritage en dépit de tout et de tous. Il n’y a qu’à moi-même et aux miens que je suis réellement loyal, et je crois profondément en un avenir plus simple, plus juste et meilleur pour tous.
Surpris ? Fermez votre bouche et savourez plutôt ce champagne hors de prix.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Son arrivée a eu tout d’abord l’effet le plus douloureux qui soit : deux morts dans mon entourage proche, ma fiancée ainsi que ma mère. J’admirais ces femmes et les aimais de façon totalement différente. Je n’ai cependant eu aucunement le temps de les pleurer. Mon père, aîné des Yaxley s’étant totalement effondré en perdant la femme de sa vie ne m’a laissé d’autre choix que de me présenter au service du nouveau dirigeant. J’ai immédiatement rejoint la Milice en tant qu’informateur. Mon réseau ainsi que mes talents de négociateurs ont été perçus comme des atouts inestimables. Je suis depuis amené à faire et dire des choses impardonnables, pour le bien-être de ma famille. J’ai également du enchaîner à mon service un ami de longue date, pour lequel je n’ai jamais eu que de l’admiration et du respect et qui m’est aujourd’hui Lié. Il y a tant de choses qui ont changé, tant d’éléments qui n’ont plus la même saveur qu’en faire la liste exhaustive serait bien trop long. Tout est différent. Et je veux croire qu’un jour nous retrouverons tous le goût de la liberté et des choses simples.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Une question complexe et simple à la fois. Tout dépend du passant et du “crime” qu’il aurait commis pour cela. Cependant je puis vous dire qu’à plusieurs reprises, je me suis permis d’intervenir pour faire cesser quelques agressions. Pas frontalement, bien évidemment. Parfois il suffit simplement de demander ce qui se passe, d’avoir un air profondément ennuyé et de dire qu’ils troublent ma si parfaite journée pour des idioties. A d’autres moments, de me porter volontaire pour corriger la personne en question, pour les mêmes motifs évoqués précédemment. Il y a là tout un jeu d’apparences à maintenir des deux côtés, tout en m’assurant que ce qui se passe à ce moment-là soit moins grave que ce qui aurait pu arriver. Il n’y a qu’une fois où je suis fermement opposé entre une victime et deux hommes : ils comptaient disons ne pas se comporter en gentlemen avec cette jeune personne. Invoquer les bonnes manières et l’image d’un homme ainsi que mon respect de l’étiquette n’ont pas été suffisants et j’ai souffert des conséquences de mon acte. Il était cependant motivé de façon “apparente” uniquement par mon intolérance du manque de manières et ne m’avait pas mis en danger. Et je le referais sans la moindre hésitation.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Je pense m'y voir entouré des miens, les traits détendus. A ma droite, il y aurait Maureen, perfection incarnée et femme d'affaires comblée, enfin respectée et admirée pour ce qu'elle est : une sorcière brillante, méritant amplement sa place en ce monde au même titre que n'importe quel homme. Autour de sa taille se trouverait le bras de Ian, mon ami que j'ai du si honteusement enchaîner à mon service pour lui éviter un sort encore plus funeste. Il aurait retrouvé sa dignité et une place de choix au sein de la société et pourrait enfin laisser libre cours aux sentiments qu'il a pour ma soeur et sont, je le sais, partagés. Et à ma gauche se trouverait le couple de mes parents. Heureux. Amoureux. Il ne s'agit bien sûr pour cette part que d'un rêve, mais j'espère parvenir à faire en sorte que la droite soit une possibilité et un futur heureux. Quant à moi ? Je m'estimerais heureux et rayonnant quand tout ceci serait terminé.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
La cape d’invisibilité aurait ma préférence, sans la moindre hésitation. Pour l’espion que je suis devenu, ce serait un atout plus qu’intéressant pour tout un tas de choses, que ce soit pour entendre des conversations dont je n’aurais même pas du soupçonner l’existence ou pour pénétrer dans des endroits m’étant interdits. Je n’ai que faire d’une baguette plus puissante que les autres, je crois davantage au savoir et aux renseignements qu’à la force brute. Quant à la Pierre de Résurrection, ce serait mentir que de prétendre que je n’hésiterais pas à prendre cet objet. Cependant, il n’est pas bon de vivre dans le passé. Ma mère et feu ma fiancée méritent de reposer en paix et nous devons aller de l’avant de notre côté afin de continuer à vivre.

▲ pseudo ou prénom :  Bluefeathers.
▲ âge :  25 ans.
▲pays :  France (pour l'instant)
▲ Connexion  :  4/7 logiquement
▲ scénario ou inventé :  Inventé
▲ avatar :  Sean 'Sexy Beast' O'Pry
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  Humpf. Suivez mon regard vers la bonnasse brune qui veut ma peau  
▲ quelque chose à rajouter :  Rutabaga.
▲ crédits :  avatar (c) Lux Aeterna, gifs tumblr
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Kenneth Yaxley le Dim 17 Juil - 11:34, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:17

Mudbloods and murmurs
the closer you think you are, the less you'll actually see.



La nuit s’annonçait chaude. Malgré le climat peu clément de l’Angleterre au mois de janvier, l’atmosphère régnant dans le manoir Yaxley ne laissait aucun doute sur le fait que personne ne frissonnerait de froid. D’excitation, à l’idée de découvrir ce que le maître des lieux leur avait concocté. De désir, pour certaines femmes ayant déjà croisé le chemin du raffiné et pourtant bestial héritier. De dépit, pour ceux qui avaient eu l’occasion de souffrir de sa répartie implacable. D’impatience. De jalousie. De peur, même, peut-être. Et cette perspective faisait sourire le mystérieux personnage qui donnait cette soirée, dont l’ombre planait déjà sur ses invités avant même qu’il ait fait son apparition. Vérifiant une dernière fois son reflet - parfait - dans le miroir, il rajusta la broche sertie de lapis-lazuli qu’il arborait ce soir-là sur sa cravate en soie noire. Pas d’hésitation sur ses traits : son père était claquemuré dans sa chambre et nul n’aurait le goût de demander où se trouvait la patriarche Yaxley. Il était de notoriété publique qu’il était hors course depuis l'accession de Grindelwald au pouvoir sur leur territoire. Si d’aventure quelqu’un tentait de jouer de cette corde - sensible - il serait fort bien reçu.


[Grindelwald, nom propre masculin : Une de ces personnes ayant une aura suffisante pour amener d’autres individus à embrasser sa cause et à accomplir ses buts à sa place. Sorcier cependant brillant et avisé, il serait stupide de le sous-estimer. Responsable des maux s’abattant actuellement sur le pays. Il est à comprendre et à appréhender afin de dessiner au fil du temps le moyen de précipiter sa chute. Individu sans foi ni loi, n’étant absolument pas ce qu’il semble être.]


Nul ne s’aviserait de le provoquer dans sa propre demeure, il en était persuadé. Il était plutôt dans l’intérêt d’énormément de monde que tout se passe au mieux, dans la courtoisie la plus parfaite. Il était loin de faire l’unanimité et il le savait pertinemment. Mais il avait décidé il y avait bien longtemps de s’en moquer. Il avait des priorités, il avait des objectifs que personne ne lui ferait perdre de vue. Les personnes qui comptaient pour lui savaient ce qu’il valait et c’était largement suffisant. Alors qu’importait s’il était connu pour être versatile, pour être tantôt homme de confiance et traître si l’opportunité se présentait. Tant pis s’il était connu pour être redoutable en affaires, autant que pour son sourire charmeur absolument inimitable. Quittant ses appartements, il alla directement frapper à la porte de la chambre de Maureen qui lui ouvrit après seulement deux secondes, éblouissante dans une robe pourpre de la même étoffe que celle de sa cravate.


[Maureen, nom propre féminin : Première et unique Merveille du monde. Soeur, partenaire, confidente. Pionnière dans l’amélioration de la condition de la femme. Commerçante sans pareille. Femme de poigne. Joyau à l’éclat semblable à nul autre. Future femme de Ian, dans un avenir meilleur.]


Elle prit son bras sans un mot, son sourire valant tous les discours. Ils auraient tout le temps pour les sarcasmes lorsque leur demeure serait vide. Ils savaient l'un et l'autre qu'il valait mieux en dire le moins possible lorsqu'il y avait de possibles espions dans leurs murs. Ils formaient un tandem princier, le frère et la soeur, alors qu'ils gagnaient les escaliers surplombant le hall d'entrée. Les invités y avaient été stationnés et, une coupe de champagne hors de prix à la main, attendaient le bon vouloir de leur hôtes. Qui eurent soudainement toute leur attention, alors qu'ils se stoppaient en haut des marches pour surplomber l'assemblée.


[Attention, nom commun féminin : Le plus précieux cadeau d'une autre personne puisse vous faire. Car plus celle-ci sera attentive, proche, à regarder, à écouter, à espionner, plus vous aurez la latitude pour lui faire voir, entendre exactement ce que vous voulez. Faille inestimable et pourtant ô combien commune. Présent qu'il m'est de plus en plus aisé d'obtenir.]


Bienvenue à tous, amis ... et ennemis, ajouta-t-il dans un sourire fauve. Son regard sombre animé d'une étincelle de provocation parcourut nombre de visages avant de continuer à parler. Il n'était guère connu pour se retenir, verbalement parlant. Pourtant, avaient-ils la moindre idée du fait que tout était minutieusement calculé ? Que la liste des invités, le plan de table du fastueux repas qui les attendaient, sa propre tenue, celle de sa soeur, les fleurs en présence, tout avait été étudié dans les moindres détails ? Ses yeux croisèrent ceux d'Ian, au fond de la salle, impeccable dans son costume de domestique, ombre parmi ceux qui le servaient. Il n'appuya qu'une fraction de seconde. Il savait.


[Ian, nom propre masculin : Ami de longue date, avec lequel je n'ai jamais pu publiquement m'afficher. Né moldu, tahce aux yeux des autres, obligé de le Lier à mon service. Homme tourmenté et brillant, un diamant à l'état brut que je me fais un devoir de préserver. Mon bras droit et meilleur ami. Amoureux en secret de Maureen. Un jour, dans un futur aux couleurs plus vives, ils pourront vivre leur passion.]


Certains d'entre vous connaissent déjà mes règles : tout comportement indigne de l'étiquette verra son propriétaire reconduit sur-le-champ à l'orée de mes terres. Il n'avait pas besoin de regarder Maureen pour savoir qu'elle venait d'envoyer sourires narquois et clin d'oeil aguicheurs à nombre de personnes. Ils menaient la danse, en égaux, même si le protocole le laissait seul aux commandes, de façon visible. Ce qui est une bonne chose étant donné qu'il manque dix couverts pour le dîner. Quelques murmures scandalisés s'élevèrent et il les savoura un instant avant de poursuivre : Ceux que cela indispose peuvent d'ores et déjà nous quitter. Pour les autres ... passez une bonne soirée. D'un geste ample de la main, il donna le signal à ses domestiques d'ouvrir les portes de la salle de réception où se dérouleraient la première partie de la soirée. En leur sein, on ne pouvait manquer les lourds rideaux richement brodés qui la séparaient de la salle à manger, où certains élus pourraient siéger. L'assemblée se dispersa. Certains restèrent en arrière alors qu'il descendait les degrés avec sa soeur. Il lui baisa la main, avant de la laisser vaquer à ses occupations. Déjà, une première personne s'avançait vers lui. Les jeux étaient faits. Le Bal pouvait commencer.


[Jeux, nom commun masculin pluriel : Phases de la vie ayant un commencement, une fin et des règles bien précises. Mode de communication, de domination entre les êtres humains. Paris, mensonges, dissimulations, test, les formes en sont multiples. L'important est de s'assurer d'avoir toutes les cartes ou de se les procurer le plus rapidement possible. L'échec n'est acceptable que s'il est stratégique. Pour mieux gagner la partie suivante.]


Il s'agissait d'une ancienne camarade de Poudlard, une Gryffondor qui avait tenté de l'amadouer en lui parlant du bon temps. En essayant de lui remémorer un après-midi de printemps où ils avaient tous les deux fini à l'eau à cause d'une plaisanterie d'un élève plus âgé. C'était un très mauvais choix. Sans se départir de son sourire alors qu'elle lui expliquait qu'elle voyait encore en lui l'adolescent qu'il était alors, il lui suggéra le plus doucereusement possible que sa vue avait sans doute quelques ratés et qu'une personne n'ayant pas changé en presque quinze ans n'était sans doute pas un adulte responsable ou intéressant. L'affaire avait été vite conclue et il avait pu se frayer un chemin jusqu'à la Salle de Réception, où Ian lui glissa une flûte, sans le regarder. Le congédiant d'un coup de menton sec, il se détourna, faisant mine de scruter la salle pour regarder en réalité celui que fixait son meilleur ami, lui indiquant ... d'un partenaire avec lequel il était bon de jouer avait répondu à l'invitation.


[Poudlard, nom propre masculin : Ecole de Sorcellerie anglaise. Période révolue de ma vie. Epoque d'un adolescent désireux d'apprendre. Plus ouvert sur les autres. Même si déjà sarcastique. Peu nombreuses sont les personnes pouvant évoquer cette époque devant moi sans se heurter à un mur. Image à faire oublier.]


Heureux de voir que vous avez pu vous libérer ce soir. Elle était splendide et dangereuse et elle le savait parfaitement. Femme d'un homme puissant, elle en était face à certains la potiche mais le jeune Yaxley avait su rapidement déceler en elle une alliée potentielle. En respectant son statut de femme objet, par ailleurs, comme il le prouva en saluant son mari d'un geste invitant à la rejoindre, alors qu'il glissait à la délicieuse créature : Nous avons de pièce de joaillerie italienne qui mériterait votre attention. Il se tut rapidement et complimenta l'homme sur son odieux veston, avant de s'éclipser quelques instants après pour aller saluer d'autres invités qui avaient sollicité la présence d'un sourire. Cela s'annonçait être intéressant, tant en terme de connaissances qu'en terme de commerce.


[Commerce, nom commun masculin : Art séculaire des Yaxley. Tout dans la vie est transaction, monétaire ou non. Il s'agit de cibler un besoin et d'y répondre avec la plus grande grâce possible. Créer ainsi une relation, même inconsciente. Et obtenir ainsi ce que l'on désire en retour sans avoir besoin de le demander.]


Les discussions s'enchaînèrent, les tractations également. Une personne fut sortie sur un claquement sec de doigts de Maureen - ce qui était malheureusement prévisible, il y en avait toujours pour tenter de la considérer comme un objet, malgré le nombre de mises en gardes que Kenneth avait pu délivrer à ce sujet. Un autre fut évacué par son ordre, ayant aperçu sa main sur le postérieur d'un de ses serveurs. Un autre tomba pour avoir manqué de répondre à sa demande de le rejoindre. Et ainsi de suite. La silhouette sombre du maître des lieux passait de groupe en groupe, imposant gracieusement sa loin en un sourire charmeur ou un regard appuyé. Il avait même flirté avec une jeune fille de bonne famille, dont il souhaitait l'appui pour une nouvelle tractation. Tout n'était que duperie, mensonges et faux-semblants. Ainsi allait la vie. Et quand la clochette annonçant le début du repas résonna, il n'eut qu'à aller se poser devant le rideau et ouvrir les mains : Nous sommes donc maintenant le nombre idéal pour passer à dîner. Si vous voulez bien me suivre ... et respecter le plan de table. Nouveau murmure dans la foule alors qu'il tendait de nouveau le bras à Maureen pour entrer le premier. Comment diable pouvait-il y avoir un plan de table alors que les personnes venaient juste d'être éliminées ? Au hasard des événements de la soirée.

Peut-être parce que le serviteur en question savait exactement ce qu'il faisait quand il était passé près du convive aux mains baladeuses. Ou encore parce que, malgré toutes les chances qu'il avait eu de se racheter, ce vieillard rétrograde ne se ferait jamais à la suprématie de Maureen sur le commerce Yaxley. Ou pour un tas d'autres raisons, diverses et variées.


[Hasard, nom commun masculin : Synonyme : illusion.]


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Kenneth Yaxley le Dim 17 Juil - 17:38, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:18

Encore bienvenue à toi avec ce sublime choix de famille
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:27

Excellent choix de famille bienvenue par ici


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:27

UN YAXLEY
Bienvenue
et bon courage pour ta fiche


Dernière édition par Zornitsa Levski le Ven 15 Juil - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:27

ce choix d'ava et de famille
bienvenue parmi nous !!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Ven 15 Juil - 21:34

Je voulais être la première sur ta fiche, bah c'est raté mais je serais la première dans ton coeur

Bienvenue mon chaton, je t'aime mais ça tu le sais déjà trop hâte de lire ta fiche nomdidiou
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Sam 16 Juil - 14:49

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Sam 16 Juil - 15:07

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Mihayl Krum
Incarcerem
avatar
Incarcerem
Parchemins :  242
Crédits :  croco.
 
Âge :  29 ans
Sang :  Sang pur
Allégeance :  Grindelwald
Profession :  Propriétaire d'une l'entreprise de baguettes
Ancienne école :  Durmstrang

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur:
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Sam 16 Juil - 21:56

Bienvenue monsieur ♥️

Bon courage pour la fiche


i'm afraid i might die for you
Well you know me with that ancient gaze stripping down with yesterday's eyes. You know me as I was you see me as I will be. And I still had a lot of growing when you took me and you shaped me with those hands. You know me better than myself, make me better than I am


by Wiise


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Dim 17 Juil - 9:25

Merci beaucoup à tous J'essaye d'avancer au plus vite mais comme certains d'entre vous le savent déjà, je suis un peu beaucoup malade comme une bête donc ça n'avance pas comme je le voudrais

Noctis : J'espère ne pas te décevoir avec cette empire commerçant Yaxley

Melpomène & Zornitsa : C'est une première pour moi, les Yayas mais je me dis qu'ils peuvent être très intéressants

Lacrymosa : Héhé, l'avatar n'était pas mon idée, mais je me fais bien à ce BG sur le côté de mes messages

Ivanka : Toi, moi, un buisson, très bientôt

Et pour tous les autres : merci, j'en vois le bout (titre), premier post fini, temps de s'atteler plus sérieusement à l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Dim 17 Juil - 18:16

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
Je crois que je ne me lasserais jamais de relire cette fiche encore et encore, t'as vraiment fait fort tout en étant malade Je suis déjà amoureuse de Kenneth mais bon, ça tu le savais déjà   donc c'est avec plaisir que je te valide histoire qu'on puisse mettre nos complots en place  


Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs  

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   Dim 17 Juil - 18:49

Je suis émue et je t'aime
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kenneth - Trust in me   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kenneth - Trust in me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Jesus je suis pas sur que jte trust sur celle la...
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» L'Horloge qui dit tout
» Nouvel ambasadeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: