Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en juillet 1952
Cinquième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!
Intrigue n°4
Venez vous faire entendre au Ministère, au Chemin de Traverse ou à Poudlard.

 | 
 

 (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 22:34

aryadna bulstrode
take me back to the start


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Bulstrode. Ce nom, il n'apporte rien de bon. Ce nom n'est certainement pas le plus craint dans le monde des sorciers, mais il faut faire attention à eux. Il ne faut pas se les mettre à dos, les représailles peuvent faire mal. Famille qui prône la pureté du sang et qui use tous les stratagèmes possibles pour se faire une place dans ce monde, ce qui semble commencer à fonctionner depuis quelques années déjà.
▲ Prénom :  Aryadna. Prénom issu de la mythologie grecque. Tradition familiale qu'elle n'a pas échappé. Prénom de la princesse qui a aidé ce héro, alors qu'elle n'en avait pas le droit. L'enfant rebelle. Celle qui n'écoute pas ce qu'on lui ordonne. Finalement, les parents de la jeune femme ne se sont pas trompés en la nommant ainsi.
▲ Date et lieu de naissance : Comme ses frères, la sorcière est née dans le manoir familiale. Une tradition de plus chez les Bulstrode. Une manoir se trouve près d'Oxford. Et c'est un vingt juin mille neuf cent vingt-trois ensoleillé qu'Aryadna a poussé son première. Eux qui s'attendait à avoir un autre garçon, la déception fut grande lorsqu'ils ont vu leur fille naître.
▲Nature du sang : Le sang qui coule dans les veines de la sorcière est aussi pur que du sang de licorne. Aucune souillure n'est toléré chez les Bulstrode. Avoir du sang de moldu, de sang-mêlé, dans les veines est synonyme de trahison. Et rare ceux qui ont enfreint cette règle de peur de se faire déshériter.
▲Profession : Les parents d'Aryadna avait un destin tout tracé pour leur enfant dès sa naissance. C'était une fille, il n'y a pas tant de possibilité que ça pour son avenir. Femme au foyer. C'est ce qu'ils voyait pour leur fille. Être une épouse et une mère modèle. Sauf que c'est une Bulstrode. Et comme tous les membres de sa famille, elle a de l'ambition. Il était hors de question qu'elle devienne ce que ses parents avait décidé. Elle voulait sauver des personnes, sauver des vies. Agir pour le bien. Médecin, c'est ce qu'elle voulait devenir. Malheureusement, pour une femme c'est bien compliqué. Elle n'est qu'une simple infirmière, spécialisé dans les blessures faites par des créatures magiques. Mais elle ne perds pas espoir. La sorcière sait qu'un jour, elle réussira à atteindre son but.
▲Statut matrimonial : La bague à son doigt ne trompe pas. Elle est promise à quelque. Fiancée à contre coeur. Elle aurait voulu que cette bague la lie à un autre que son fiancé actuel. Pour son plus grand malheur, ce n'est pas le cas. Un mariage arrangé depuis son enfance pour préserver la pureté du sang. Et elle joue la comédie pour éviter de faire de souffrir un peu plus celui qu'elle aime, même s'il ne s'en rend pas forcément compte.
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : Là aussi, Aryadna suit la tradition familiale. Elle a rejoint les verts et argents. Serpentard. La maison des sorciers qui ont tendance à mal finir. Et pourtant cette tradition a failli être brisé. Contrairement à ses frères, le choixpeau n'a pas prononcé le nom dès qu'il fut sur sa tête. De longues minutes d'hésitation on fait d'elle une choixpeau flou. Serpentard ou Serdaigle. A croire que son ambition était plus forte que sa soif de connaissance.
▲Patronus : On dit que le forme que prend le patronus symbolise l'âme de la personne qui jette le sort, qu'il est là pour exprimer ce qu'est le sorcier ou la sorcière. Pour Aryadna, son patronus corporel prend la forme d'un chat. Animal qui peut avoir deux significations. Deux comportements totalement différents. Il peut être à la fois doux, mais aussi indomptable et sournois. Peut-être qu'après tout, cela représente bien la sorcière. Elle qui doit constamment jouer entre deux tableau entre celle qu'elle est réellement et celle qu'elle doit montrer à sa famille pour survivre.
▲Baguette Magique : La baguette de l'infirmière est fait en bois d'aubépine et mesure vingt-cinq centimètre. Un bois qui facilite les sortilèges de guérison. Cela présageait sans doute le futur métier qu'Aryadna souhaitait faire. Un bois qui peut être aussi puissant pour les maléfices mortels. Un bois complexe. A l'intérieur, on peut y trouver un crin de licorne.
▲Particularité : Ses parents ont sans doute souhaité qu'elle ait quelque chose de plus. Quelque chose qui apporterait une sorte de gloire à la famille. Mais il ne faut sans doute pas trop en demandé. Surtout pas à une sorcière où ses pouvoirs ont mis du temps à se déclencher. Peut-être que c'est ça la particularité d'Aryadna. Celle d'être considérée comme une cracmole et être ignorée par sa famille jusqu'à ses huit ans environs.
▲Amortentia : La première odeur qu'elle arrive à reconnaître c'est son parfum. Un mélange d'orée des bois avec de l'agrume. L'odeur de Teddy. Puis, il y a cette odeur de gâteau au chocolat, sans doute pour lui rappeler sa gourmandise. Enfin la dernière odeur est celle des fleurs que se trouvait en bas de la fenêtre de sa chambre d'enfant.
▲Epouvantard : Son frère, Persée, se tenant devant elle, avec un sourire peu rassurant, à ses pieds, deux cadavres, Teddy et Orphée, lui disant qu'elle serait la prochaine.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Protego
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Avant, il était facile de décrire Aryadna. Elle était celle qui se différenciait de la famille Bulstrode, alors qu'elle aurait pu devenir comme eux. Elle aurait pu devenir une sorcière qui se pense supérieur aux autres à cause de la pureté de son sang. Elle aurait pu devenir une sorcière qui n'hésite pas à humilier ceux qu'elle considère comme inférieur, notamment les sorciers issus de familles de moldus. Elle aurait pu devenir aussi sournoise, à se servir des autres comme s'ils étaient des pions pour parvenir à ses fins. La sorcière est loin d'être comme ça. Aryadna, c'est le genre de personne qui fait passer les autres avant elle. C'est le genre de personne qui réconforte avec un sourire. Peut-être que cela donnait à Aryadna une image de fille naïve, candide et peut-être trop innocente pour le monde dans lequel elle vit. C'est vrai. Et elle l'a appris à ses dépends. Elle ne pouvait pas être aussi douce qu'elle était. Alors la naïve Aryadna s'est transformé. Elle devenue plus forte, plus froide, plus manipulatrice qu'avant. C'est sans doute ce qu'il faut devenir pour pouvoir survivre dans ce monde.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Cela a forcément changé sa vie. Peut-être que ce n'est pas un énorme changement par rapport à certain. Elle fait partie des chanceux après tout. Elle fait partie de ceux qui sont bien nés. Ce n'est pas pour autant qu'elle soit plus tranquille. Elle savait que ses choix auraient un impact, que sa famille n'hésiterait pas à la renier si elle devait partir avec quelqu'un qui n'était pas assez bien pour eux, qui était inférieur. Mais elle s'en fichait. Cela ne lui faisait pas autant de peine que ça. Et Grindelwald est arrivé au pouvoir. La pression que sa famille exerçait sur elle était plus forte, plus présente. On n'allait pas seulement la renier si elle devait partir avec Teddy. On la chasserait. On la fera regretter de ne pas respecter les règles. Mais là aussi elle s'en fichait. Peut-être que si elle arrivait bien à se cacher, les menaces que de sa famille proférait envers elle n'allaient pas être mis à exécution. Elle était bien naïve de le penser. Puis Teddy est arrivé, annonçant que sa famille était morte, assassinée, par Persée. Elle ne voulait pas le croire. Ce n'était qu'un malheureux hasard. Et c'était bien le cas. Si elle devait choisir, alors elle allait souffrir en le voyant souffrir. Et plus elle restait sage, comme ses parents aimaient le dire, alors elle ne devrait pas avoir peur, aucun 'accident' aurait lieu.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Malheureusement, Aryadna ne ferait rien. Elle passerait devant ce passant, sans même regarder la scène. Comme si elle ignorait totalement ce qui se passait. Après tout, bon nombre de sorciers font ça. Ils ignorent tout simplement. Parce qu'ils ont peur. Parce qu'ils craignent que ça soit leur tour. Aryadna ne peut rien faire. Après tout, sa famille est du côté de Grindelwald. Pourquoi elle se mettrait de travers. Alors, elle passe en ignorant ce qui se passe autour d'elle. Et ça la tue, ça la détruit intérieurement. Elle avait l'impression qu'elle vendait une part de son âme. La sorcière ne se supportait plus, n'arrivant pas à se regarder dans un miroir. Elle n'était pas mieux que le reste de sa famille. Alors, elle a décidé de changer. Peut-être qu'elle ne peut rien faire, ne peut s'interposer directement. Mais elle veut aider – et c'est sans doute ça qui l'a poussé à rejoindre la rébellion – alors elle aide, elle soigne clandestinement ceux qui n'ont pas eu de chance.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
La sorcière se verrait aux côtés de la personne qu'elle aime réellement. Elle se verrait aux côtés de Teddy. Ensemble, ils seraient heureux. Ils vivraient ce qu'ils avaient prévus juste avant que tout ne change, que leur plan ne tombe à l'eau. Elle verrait ces bagues à leurs doigts, symbole qui sont liés à l'autre pour le reste de leur vie. Mais il n'y a pas que son ancien petit ami ses côtés. Des enfants. Les enfants qu'ils auraient pu avoir et dont elle aimait se moquer de temps en temps. C'est une vie de famille qu'elle verrait. Une famille qu'elle aurait voulu et qu'on ne lui aurait pas imposé. Seulement, elle ne voit pas que ça. Elle remarquerait sa tenue aussi. Elle se verrait chef de service en tant que médicomage. Ça serait un rêve pour elle d'occuper un jour cette place. Une chose presque impossible, elle le sait bien, mais jamais elle n'abandonnerait cette idée.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
Faire revenir à la vie un mort ne l'intéresse pas. Surtout si le mort devait revenir comme dans le conte. Cela la ferait plus souffrir qu'autre chose. Elle peut oublier la baguette, puisqu'elle ne recherche absolument pas le pouvoir. Son choix se porterait donc sur le cape d'invisibilité. Et ce n'est pas un choix par défaut. Avec cette cape, elle pourrait partir. S'enfuir de cette vie qu'on choisi pour elle. Être enfin libre de faire ce qu'elle a envie.

▲ pseudo ou prénom :  anaïs
▲ âge :  vingt-trois ans
▲pays :  france
▲ Connexion  : je passerais tous les jours, mais comme je bosse la semaine, je serais plus présente le week-end    
▲ scénario ou inventé :  on va dire mi-inventé puisque l'idée de base vient de teddy    
▲ avatar :  emma stone
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  teddy m'a tenté voilà  
▲ quelque chose à rajouter :  Réponse ici  
▲ crédits :  nenes (avatar)
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Aryadna Bulstrode le Dim 17 Juil - 16:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 22:35

Mudbloods and murmurs
petite citation

Premier Septembre. La gare de King Cross. Une gare banale en apparence. Une gare qui paraît calme. Après tout, l'été est sur le point de se finir, tout comme les vacances. Toutes personnes censées profiteraient des derniers beaux jours de l'été. Une gare qui semblait calme d'apparence seulement. Il y avait pourtant une partie qui était particulièrement agité. Une partie invisible pour un grand nombre de personnes. Et pourtant le quai était bondé. Des familles. Des enfants poussant des chariots où se trouvaient probablement leurs valises. Pourquoi tant d'agitation ? Tout simplement à cause de la rentrée. La rentrée chez les sorciers. Et pour l'une des familles se trouvant sur les quais, c'est un événement important. La première rentrée de leur aîné. Peut-être que cela devait être lui qui aurait dû être le plus excité pour cette journée. Ce n'était pas le cas. La personne la plus heureuse de se retrouver dans ce lieu était une fillette aux cheveux blond plus jeune que le garçon concernant. Elle regardait le quai de la gare avec les étoiles pleins les yeux, un léger sourire aux lèvres. Elle s'émerveillait devant tous les sorciers qui s'apprêtaient à monter dans le train. Elle voulait les suivre. Peut-être que sur un malentendu, elle pourrait faire ça. Elle n'avait pas reçu sa lettre, mais elle ne voulait pas attendre deux ans de plus. La fillette s'était avancé vers une des portes, suivant un futur élève. Monter juste pour voir comment est l'intérieur. « Aryadna ! » Le sourire qu'avait la petite fille blonde avait disparu. La voix de l'homme l'avait malheureusement ramené à la réalité. Elle s'était tournée, poussant un léger soupir avant de rejoindre le reste de sa famille. Elle s'était avancée discrètement, se mettant à côté de son père. Elle regardait le sol, sachant qu'elle avait encore désobéi à ses parents et que les conséquences tomberont lorsqu'ils rentreront au manoir. Fixer le sol est le meilleur moyen d'attendre que ça passe. « Je n'arrive pas à croire que mes bébés rentrent à Poudlard aujourd'hui. » Elle tenait ses deux fils, les jumeaux, dans ses bras avec cette envie de ne pas les laisser partir, alors qu'eux donnait une impression contraire. Ils avaient l'air de vouloir que cette étreinte se termine et de partir le plus vite possible. Chose que la fillette pouvait comprendre totalement. Mais Aryadna restait là, sans rien dire, préférant largement regarder le sol en béton ou de temps en temps les familles qui se dépêchaient pour ne pas être en retard. « Envoyez-nous un hibou le plus rapidement possible. » Elle avait enfin lâché ses deux enfants tout en leur adressant un dernier sourire avant le départ. « Oui, mère. De toute façon, tout se passera bien. Je suis sûr qu'on sera à Serpentard, comme le reste de la famille. » avait dit un des jumeaux, celui qui était le plus petit des deux. « De toute façon, on sera certainement les derniers de la famille à mettre les pieds à Serpentard. Voir même à Poudlard. » Aryadna avait légèrement levé la tête, voyant rapidement le sourire en coin de son aîné. « Orphée ! » Persée lui avait donné un léger coup de coude dans les côtés, tandis que les parents les regardaient d'un air sévère, comme s'ils avaient dit quelque chose qui ne fallait. Mais ça, la fillette ne pouvait pas comprendre. Bien trop jeune et naïve. « Dépêchez-vous de monter dans le train, sinon il risque de partir sans vous. » Une dernière accolade et les deux enfants étaient partis. Les parents et la fillette étaient restés sur les quais, sans doute voulant voir leurs enfants partir.  Mais impossible de les retrouver parmi les autres futurs élèves, ils avaient donc fait demi tour pour pouvoir rentrer chez eux. Aryadna tenait la main de sœur, ou plutôt la mère tenait la main de la fillette comme pour l'empêcher de partir. Un chemin retour sans trop de problèmes puisque toutes les familles étaient restées sur le quai pour pouvoir le départ. Et pourtant un garçon avait réussi à la bousculer, essayant de se frayer un chemin. « On vient de passer à travers un mur ! Comment on peut passer à travers un mur. » « Arrête de parler Teddy, dépêche toi, il reste cinq minutes avant le départ du train. » La fillette s'était retournée durant quelques instants pour essayer de voir qui avait bien pu la bousculer, mais il était trop tard. Il avait disparu parmi la foule. « Tss. Ces moldus.» Son père avait serré les dents, murmurant ces quelques paroles. Puis suivirent quelques secondes de silence. Silence brisé par la fillette. « Père, pourquoi Orphée a dit qu'ils iraient à Poudlard ? J'irais aussi non ? » Les parents s'étaient regardés durant quelques instants. Un regard qui voulait tout dire, mais pour Aryadna c'était un mystère de plus. Elle ne comprenait pas pourquoi les membres de sa famille agissaient d'une façon étrange lorsqu'elle se mettait à parler de magie ou d'aller à Poudlard. Elle ne comprenait pas le fait que ses parents aient peur qu'elle ne soit pas normale, qu'elle ne soit pas comme eux et qu'elle puisse apporter une certaine honte sur leur famille. « Il faut qu'on se dépêche. » Une fois de plus, on n'avait pas répondu à la question de la fillette, la laissant seule avec ses interrogations. Une fois de plus, elle avait cette impression d'être une étrangère de cette famille.


Mudbloods and murmurs
petite citation


Ils rentraient aujourd'hui. Ses frères allaient être de retours après les premiers mois passés dans l'école de sorcellerie. Elle était tellement pressée de les revoir. Surtout pour leur poser des questions sur la vie à Poudlard. La fillette savait qu'elle ennuierait ses frères à force d'être toujours sur leur dos, de poser tout un tas de questions. Mais après tout, ce n'était pas une partie de son rôle de petite sœur d'être énervante ? Et puis, lorsqu'elle est curieuse sur un sujet, elle ne pouvait s'empêcher de poser un peu trop de questions. La fillette s'était réveillée par une sensation de froid. Un courant d'air froid qui l'avait dérangé. Elle s'était sans doute réveillée par des pensées qui la rendait heureuse, mais de la meilleure façon. Des frissons qui parcouraient le corps frêle de l'enfant et quelques éternuements. Lorsqu'elle a ouvert les yeux, elle remarqua que la fenêtre de sa chambre était ouverte. Une farce de l'elfe de maison sans doute. Ce n'était pas la première fois après tout. Malgré le fait que son réveil n'ai pas été le plus agréable qui soit, elle fut presque émerveillée par le spectacle qui s'offrait devant ses yeux. Tout était blanc. Le jardin était recouvert d'une fine couche de neige. Un sourire s'était dessiné sur le visage de la fillette. Elle ne sera pas obligée de rester au manoir tout la journée. Elle s'était rapidement préparée pour pouvoir passer une partie de la matinée à l'extérieur.

Elle était sortie de sa chambre à tout vitesse, se dirigeant vers les escaliers. Du moins, c'est ce qu'elle était sur le point de faire. La fillette commençait à entendre du bruit. Une conversation. La curiosité d'Aryadna avait pris le dessus. Elle avait ralenti, essayant de se faire le plus discrète possible. La fillette blonde avait descendu une marche de l'escalier pour essayer de comprendre ce que ses parents pouvait bien se raconter. « Il faut faire quelque chose. Ça ne peut plus durer. Les gens parlent, Althea. » La voix de son père semblait dure. Comme les fois où il semblait lui reprocher quelque chose. Peut-être que c'était ce qu'il était en train de faire. Reprocher quelque chose à sa mère. Peut-être qu'elle avait fait quelque chose de mal qui pourrait nuire à la réputation de la famille. La fillette se posait tout un tas de questions, ne comprenant pas le sujet réel de cette conversation. L'enfant continuait d'espionner, descendant une marche de plus, espérant voir son père et sa mère en plus de les écouter. Elle avait réussi à les voir grâce aux faibles rayons de lumières dans l'entrée. Elle voyait son père se rapprocher d'elle, comme s'il voulait la rassurer. Une chose qu'il n'avait pas l'habitude de faire. « Faire quelque chose ? Qu'est-ce que tu veux faire ? L'abandonner en milieu de la forêt ? L'enfermer quelque part ? Faire comme si elle n'avait jamais existé ? » La fillette vit sa mère quelques pas en arrière. Là encore, Aryadna avait bien du mal à comprendre le sujet de la conversation de ses parents. Ils étaient en train de parler d'une personne. La seule chose dont elle était certaine. Un silence s'était installé entre les deux adultes. Peut-être était-il un peu trop long. « Icare, tu n'es pas sérieux. Tu n'as quand même pas penser à ça. Tu ne peux pas faire ça. » La voix de sa mère était montée dans les aigus, comprenant ce que le silence de son mari voulait dire. Elle commençait à devenir hystérique. Sans doute un peu trop, puisque le mari l'avait pris par les poignets, lui demandant de se calmer rapidement. Mais elle n'y arrivait pas. « Althea, est-ce que tu imagines la honte sur notre famille si cela s'avère vrai ? On ne peut se le permettre. Pas après tout ces efforts. » Aryadna fronça légèrement les sourcils, essayant de comprendre ce qui se passait. Malheureusement pour l'enfant, ce n'était qu'une question de temps, de secondes avant qu'elle ne puisse réaliser ce qui se passait. « Mais c'est notre fille ! On ne peut pas faire ça. » Aryadna ne bougeait plus. Par réflexe, elle avait même coupé sa respiration. Ils étaient en train de parler d'elle. Ils voulaient se débarrasser d'elle. « Althea, réfléchis deux secondes. Si Aryadna est vraiment une cracmole … Cela ne fera plus de mal que de bien à cette famille. On l’emmènera à Sainte Mangouste. Peut-être qu'ils trouveront un moyen d'arranger ce … problème chez elle. On dira qu'elle a une santé fragile. Trop fragile. On ne peut … » Il s'était arrêté de parler. Un bruit de claquement se fit entendre. C'était la parole de trop. C'était tout simplement trop pour la mère de famille. L'enfant encore en haut des escaliers n'osait plus bouger. Elle voulait se persuader qu'elle avait mal compris. Malheureusement non. Son père voulait réellement se débarrasser d'elle, puisqu'elle ne pourrait coller à cette image de famille de sorcier parfaite. Elle senti les larmes monter doucement à ses yeux. Était-elle vraiment inutile que ça pour que son père ait envie de se débarrasser si facilement d'elle ? Est-ce que la vie de la famille changerait si peu si elle n'était plus là. L'enfant regrettait à présent d'avoir été curieuse, d'avoir eu envie d'écouter cette conversation. Lentement, elle s'était levée de cet escalier. L'envie de sortir et de profiter de la neige s'en était allée. Doucement, elle marcha à reculons pour monter les quelques marches. Plus que tout, elle se devait être discrète. C'est forcément dans ces moments-là que rien ne se passe comme on le prévoyait. A la dernière marche, un léger craquement se fit entendre. Léger, mais suffisant pour que la discussion au rez de chaussé s'arrête. Elle restait figée, ne sachant pas quoi faire. Qu'est-ce qui allait se passer si son père comprenait qu'elle avait entendu leur conversation. Durant une longue seconde, elle avait arrêté de respirer, cherchant quoi faire. Elle devait faire quelque chose. Et rapidement. Aryadna pris une grande respiration, comme pour se donner du courage. « Père, Mère ! » Un léger – et faux sourire – s'était dessiné sur le visage, alors qu'elle descendait les escaliers rapidement. La fillette était devant ses parents, sourire naïf sur son visage, faisant comme si rien ne s'était passé, comme si elle n'avait rien entendu. Mais elle était gênée, tout comme ses parents qui semblait éviter de la regarder. « Est-ce que je peux aller jouer dehors ? Je reviendrais quand Persée et Orphée seront de retour. » Le sourire de l'enfant resta sur son visage, lorsqu'elle regarda ses parents. Un sourire qui était restée, malgré le fait que son père avait détourné son regard d'elle, le fait qu'il partait en l'ignorant. Il n'y avait que sa mère qui avait répondu à son sourire. Certes, le sourire qu'elle avait sur son visage était plus que faible, mais elle ne l'ignorait pas tant que ça. « Luinil ! » Quasiment instantanément, une petite créature presque squelettique, n'ayant que pour vêtement une sorte de taie d'oreiller était apparu à côté de la femme. « Va avec Aryadna. Surveille là à ce qu'elle ne s'aventure pas trop loin du manoir. » L'elfe acquiesça légèrement la tête et suivait l'enfant qui avait déjà franchi les portes.

Le sourire de l'enfant était en train de grandir lorsqu'elle sentait la fine couche de neige craquer sous ses pieds. Lorsqu'elle sentait les flocons se déposer sur sa peau pâle. Elle s'amusait avec le peu de neige qu'il y avait. Elle oubliait presque cette conversation entre ses parents. Elle n'était qu'une fillette ordinaire. Sans doute un peu trop ordinaire pour les parents de celle-ci. Et durant un moment, elle s'était arrêtée. Fixant la forêt qui encerclait le manoir. On lui avait toujours dit que ce n'était pas prudent, qu'elle ne devait jamais s'y aventurer. On ne disait ça qu'à elle. Aryadna savait que ses frères y allaient. Elle les avaient entendu discuter. Ses parents aussi savaient. Mais pour elle, c'était tout simplement interdit. Après avoir fixer cette forêt durant quelques secondes, elle commença à marcher dans cette direction. Elle entendait les cris de l'elfe de maison pour lui dire de revenir, qu'elle ne devait pas y aller, mais la fillette n'y prêta aucune attention. Elle continuait de marcher encore et encore. Quelques instants plus tard, d'autres pas suivaient les siens. Des pas et quelques murmures. L'elfe avait peur. Peur des représailles qu'elle pourrait avoir si cela devait se savoir. Aryadna continuait à se promener dans la forêt. Il n'y avait rien des terrifiants. Rien n'était sombre. Il n'y avait pas de bruits étranges. L'enfant s'amusait en regardant les flocons tomber des branches nues des arbres. Cela donnait une atmosphère sereine. Pourquoi ses parents avaient-ils autant peur que leur fille s'y approche. Elle était sur le point de revenir chez elle, lorsque quelque chose la stoppa dans son élan. Quelque chose qui avait frappé l'arrière de son crâne et qui glissait le long de son cou. Quelque de froid. De la neige. Pas de la neige qui serait tombée de la branche d'un arbre. Une boule de neige. L'enfant s'était retournée pour voir qui avait bien pu la lancer. « Désolé, j'ai cru que tu étais un fantôme ? » La voix venait d'un arbre, puis une silhouette n'avait pas tardé à se montrer. Une fille d'à peu près son âge se tenait devant elle, une autre boule de neige entre ses mains. Elle semblait apeuré. « Un fantôme ? Pourquoi je serais un fantôme ? » Un léger rire s'était échappé de la bouche d'Aryadna. Un rire qui avait semblé rassuré l'autre fille. Un fantôme, ça ne pouvait pas avoir un rire aussi vivant. Ça ne pouvait pas avoir des couleurs sur les joues. « Parce que tu viens du manoir hanté. » Les sourcils de la blonde se froncèrent légèrement. « Le manoir hanté ? Il n'y a pas de manoir hanté. Juste celui où je vis. » Alors que l'autre fillette avait l'air plutôt rassuré, son expression changea. La peur était à nouveau là. « Tu es vraiment un fantôme alors. » souffla-t-elle en se reculant de quelques parts. « Tout le monde dit qu'il n'y a que des fantômes qui vivent dans ce manoir. » L'autre fillette continuait de marcher à reculons, alors qu'Aryadna continuait de s'avancer vers elle. « Je suis pas un fantôme, je vais te le prouver. » Rapidement, elle pris la main de l'autre fillette, l'amenant vers le manoir. Lorsqu'elles étaient arrivés près de la porte, l'autre fillette semblait stupéfait, ne bougeant absolument pas d'un pouce. « Tu viens ? » Aryadna avait ouvert la porte de la demeure avant d'y pénétrer. Il avait suffit de quelques secondes pour que l'autre l'enfant la suive. « Est-ce que cela ressemble à un manoir hanté ? » L'autre enfant secoua la tête, surprise parce qu'elle était en train de voir. « Aryadna ! » La voix du père de famille se fit entendre dans tout le manoir. Peut-être un peu trop, puisque cela avait surpris les deux enfants qui avaient sursauté. L'homme s'était approché d'elles, regardant sa fille puis l'inconnue qui se trouvait près d'elle. « Aryadna, tu me présentes ton amie ? » La fillette blonde se tourna vers l'autre enfant, la regardant quelques secondes avant de se retourner vers son père. « C'est .. C'est …. » Elle s'arrêta de parler lorsqu'elle compris que ce n'était pas forcément une bonne idée d'inviter une inconnue chez elle. Surtout vu le tempérament de ses parents, surtout de son père. « Siobhàn. Je viens du village à l'entrée de la forêt. C'est cool que ça soit pas un manoir hanté. Je pourrais le dire aux autres qu'il n'y a pas à avoir peur. » Un léger sourire se dessinait sur le visage de Siobhàn, tant que les traits du père se crispèrent. Aryadna commençait à avoir peur. Elle n'aurait pas dû. Elles auraient dû rester dans la forêt. Elle aurait dû dire qu'elle était un fantôme pour la faire fuir. Le regard de la fillette fut attiré par la main de son père. Il tenait sa baguette, comme s'il était prêt à lancer un sort. « Non ! » Par reflexe, Aryadna s'était mis devant la fillette qu'elle venait à peine de rencontrer. Ce n'était pas tout ce qui s'était passé. Les verres posés sur la table du salon s'était brisé. Tout comme les vitres du meuble se trouvant près de l'entrée. Siobhàn n'avait pas pu s'empêcher de pousser un cri de surprise, ne comprenant pas ce qui était en train de se passer. Le père de la sorcière la poussa hors de son chemin, pointant la fillette rousse de sa baguette. « Oubliette. » La voix de l'homme était froid. Les effets du sortilèges commençait à faire effet. « Linuil, ramène la dans la forêt. » L'elfe était apparu pour disparaître aussi vite et avec la fillette. « Pourquoi ?! » Les larmes commencèrent à monter aux yeux de la fillette. « Le village dont elle venait. C'est un village de moldu. Et elle en était une. » Cela semblait une bonne raison pour lui. Et une raison complètement idiote pour la fillette. Un silence s'était installé entre eux. Un silence brisé par une porte qui venait de s'ouvrir. La porte d'entrée. Sa mère et ses frères venait de rentrer. « Qu'est-ce qui s'est passé ici ? » avait demandé sa mère en voyant le verre au sol. Aryadna regardait son père, puis sa mère. « Vous n'avez plus à vous demander si on doit me placer à Sainte Mangouste. » Elle avait dit ça d'un ton froid. Ce fut la première fois qu'elle répondait de cette façon à ses parents et ça faisait du bien.


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Aryadna Bulstrode le Jeu 28 Juil - 21:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 22:36

FIIIIIIIIIIIIRST

je t'aime
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 22:38

Bon je sens que votre couple va être un ship emblématique du forum, bravo, vous nous faites déjà mourir des feels d'avance

Bienvenue par ici mademoiselle Bullstrode , hâte de voir ce que vous avez comploté tous les deux
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 22:49

Ooooh Emma Avec les gifs d'époque et tout, j'aime
Bienvenue, j'ai hâte de voir ce que vous nous concoctez
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 22:58

OH EMMA
Bienvenue Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 23:12

@teddy, tu m'aimes, tu m'aimes mouais prouve le moi
@ivanka, déjà ? ça met un peu de pression cette attente on espère bien vous donner des feels
merci
@noctis, ouais, j'ai fais mes petites recherches pour que ça colle et tout avec les gifs
merci
@andreas merci
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
Parchemins :  3601
Crédits :  FRIMELDA (avatar), LAZARE (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Ven 15 Juil - 23:12

Bienvenue par ici en tout cas
finalement Moira a changé de famille mais j'espère que ça ne nous empêchera pas de nous trouver un lien parce qu'Ary a l'air d'envoyer du lourd


ain't nobody fucking with my clique
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.


Dernière édition par Melpomène Black le Sam 16 Juil - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 16 Juil - 9:01

aaaaah le fameux personnage avec emma (teddy m'avait déjà donné l'envie et tout )
Bref bienvenue parmi nous j'ai hâte de lire ta fiche du coup
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 16 Juil - 12:42

@melpomène, merci
oui, on se trouvera quand même un lien surtout qu'elles travailleront quasiment au même endroit

@lacrymosa, je commence à avoir un petit peu la pression avec l'attente du personnage j'espère que je ne vais pas en décevoir
en tout cas merci
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 16 Juil - 15:06

Bienvenue jeune demoiselle, bonne chance pour ta fichounette
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 16 Juil - 16:59

C'est quoi cette fiche toute vide là bourdel? JE VEUX MON SHIP TEDNA MOI
Bienvenue parmi nous en tout cas Je te fais l'amour quand tu veux (c'est mieux que ce vieux semi-loup là)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 16 Juil - 18:41

Scylla Black a écrit:

Bienvenue parmi nous en tout cas Je te fais l'amour quand tu veux (c'est mieux que ce vieux semi-loup là)

qui tu traites de vieux semi-loup
Revenir en haut Aller en bas


Mihayl Krum
Incarcerem
avatar
Incarcerem
Parchemins :  241
Crédits :  croco.
 
Âge :  29 ans
Sang :  Sang pur
Allégeance :  Grindelwald
Profession :  Propriétaire d'une l'entreprise de baguettes
Ancienne école :  Durmstrang

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur:
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 16 Juil - 21:27

Emma ♥♥♥

bienvenue et j'ai hâte de lire ta fiche \o


i'm afraid i might die for you
Well you know me with that ancient gaze stripping down with yesterday's eyes. You know me as I was you see me as I will be. And I still had a lot of growing when you took me and you shaped me with those hands. You know me better than myself, make me better than I am


by Wiise


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Dim 17 Juil - 17:16

merci à vous tous
@scylla, c'est moche une fiche vide, c'est pour ça que je l'ai rempli on a déjà un nom de ship ?
comment refuser à une beauté pareil
@teddy, à toi qui a essayé de me tuer en balançant une couteau droit sur moi
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Lun 18 Juil - 2:21

Teddy Greenwood a écrit:
Scylla Black a écrit:

Bienvenue parmi nous en tout cas Je te fais l'amour quand tu veux (c'est mieux que ce vieux semi-loup là)

qui tu traites de vieux semi-loup

toi tu te tais va manger tes steaks :grr:

Aryadna Bulstrode a écrit:
merci à vous tous
@scylla, c'est moche une fiche vide, c'est pour ça que je l'ai rempli on a déjà un nom de ship ?
comment refuser à une beauté pareil
@teddy, à toi qui a essayé de me tuer en balançant une couteau droit sur moi

J'approuve tout à fait ce message Si tu veux on devient un ship à deux SCYDNA
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Mer 20 Juil - 19:34

Ohh, ce personnage ! Une Bulstrode ! *^*
Bienvenue à toi et bonne chance pour la finition de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  401
Crédits :  Moi (avatar, code signa, gif profil), Tumblr (gifs signature)
 
Âge :  Vingt six ans (1er juillet), vingt six chandelles qui ont déjà marqué son coeur et son corps de trop de cicatrices.
Sang :  Sang de bourbe, né moldu,.. ce ne sont pas les qualificatifs qui manquent pour décrire cette tare qui le réduit en esclavage. Il ne pourra jamais prétendre à plus, il ne pourra plus jamais prétendre à rien de par ce sang qui souille ses veines depuis la naissance.
Allégeance :  Desislav ne croit en rien et en aucun leader. Mais il croit encore en l'amour, Desislav. En l'amour de Mihayl. Alors il a décidé de le suivre, où le Krum ira - le lié suivra.
Profession :  Fidèle serviteur des Krum, il endosse tour à tour les rôles de majordome, assistant et domestique. C'est là tout ce qu'il se verra jamais offrir.
Ancienne école :  Aucune. Magie faible.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #009999
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t108-desislav-haunted-by-demons http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t101-where-is-it-now-t
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Sam 23 Juil - 18:53

Coucou

Ta fiche est postée depuis une semaine et tu n'as pas encore terminé ton histoire, je me permets donc de la déplacer le sujet, si jamais tu désires un délai et que ta fiche soit de nouveau déplacée dans les fiches en cours, n'hésite pas à poster à la suite de ce message pour nous tenir au courant

Des bisous et on espère voir très vite la fin de ta fiche


are you home ?
it feels like everyday stays the same, it's dragging me down, and I can't pull away. so here I go again chasing you down again. why do I do this? over and over, over and over I fall for you.

cutie en chef:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Dim 24 Juil - 11:21

J'aimerais avoir un délai ouais
Surtout que mon ordi m'a fait une petite frayeur en ne s'allumant pas directement Arrow donc j'ai bientôt peur que ça soit sa fin Arrow
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Dim 24 Juil - 11:23

voila tu as un délai jusqu'au 31

courage
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Dim 24 Juil - 13:05

Bienvenue à la maison, mâte l'ordi et montre lui qui maîtrise la souris
Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Lun 1 Aoû - 8:12

Je pensais pouvoir terminer ma fiche avec une semaine de plus, mais avec la semaine de travail et un week-end qui s'est avéré plus que chargé, je n'ai pas pu tellement l'avancé que ça
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Lun 1 Aoû - 12:30

Est-ce que tu as besoin d'un délai supplémentaire?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Mar 2 Aoû - 7:51

Oui, il m'en faudrait un autre si c'est possible
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)   Mar 2 Aoû - 11:21

Aucun soucis, une semaine de plus t'es accordée
Revenir en haut Aller en bas
 
(aryadna) a case of hope crashing to the ground (délai 08/08)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: