Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 EDNA ✰ seven devils all around you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 1:49

Edna Aeres Prewett
stop holding your breath


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Prewett aux crânes rongés par la folie, insoumis et dangereux. Votre barbarie décriée et méprisée, votre soif de sang vue comme un affront envers la société sorcière. Un clan que l'on dit capable du pire ; une réputation, un héritage qui vous colle à la peau sans que vous ne puissiez vous en défaire. Mais c'est la fierté qui se lit pourtant dans tes prunelles ambrées ; la fierté de faire partie de quelque chose que le commun des mortels est incapable de comprendre.

▲ Prénom :  Edna, deux syllabes qui roulent sur ta langue, synonymes de plaisir. Premier et dernier cadeau d'une mère qui s'en est allée trop tôt. Aeres pour la tradition familiale, un écho aux origines. L'héritière, supposée prendre la relève. Un doux rêve que tu ne peux que caresser des doigts, une réalité qui t'a trop vite rattrapée. L'ambition rendue innaccessible par l'absence de virilité entre tes cuisses.

▲ Date et lieu de naissance : Pays de Galles, Swansea - 26 juillet 1928. Tes cris résonnent dans la pièce alors que ta mère pousse son dernier souffle. Trop faible, incapable de supporter sa seconde grossesse. Un parent que tu n'as connu qu'à travers les histoires qu'on voulait bien te raconter.

▲ Nature du sang : Sang pur, le fruit d'alliances faites et défaites au fil des siècles quand bien même personne ne voulait de vous. L'inceste dans vos gênes parfois, pour s'assurer la survie de la lignée, la survie de leur sang immaculé. Une obsession. Celle de ne jamais se souiller avec de la vermine, de ne jamais se mélanger avec des sorciers de bas rang. Les Prewett valent bien mieux que cela.

▲ Profession : Aucune. Sois belle et tais-toi, les dures paroles répétées du père. Que peux-tu faire d'autre? Tu es une femme, tes attributs t'empêchent toute ambition, tout avenir - on attend de toi que tu portes les enfants d'un autre, rien de plus. Alors les journées sont occupées à vaquer à tes occupations. Apprentie pianiste dont les doigts glissent sur le clavier, lectrice avertie qui se plonge chaque jour dans un univers différent, enfant curieuse qui ne peut attendre d'être initiée aux arts hérités de ses ancêtres.

▲ Statut matrimonial : Célibataire. Petite poupée de porcelaine qui ignore encore tout de l'amour. Nul modèle familial à suivre, nul individu assez intéressant pour retenir ton attention. Un mythe, une vieille légende qu'on ne lit que dans tes vieux bouquins. Tu n'y crois pas - à quoi bon? Tu n'auras jamais le dernier mot. Petite marionnette aux yeux de ton père, un simple jouet à briser entre ses doigts. La vérité a depuis longtemps été acceptée : il te vendra au plus offrant. Nul besoin de briser ton coeur dans ce cas ; tu préfères le laisser imperméable à ces choses sans grand intérêt.

▲ Ancienne maison : Serdaigle. Ta ruse et ta loyauté ignorées, les bleus-et-bronzes ont été ta maison durant sept longues années. Un esprit remarquable et une soif de connaissance à toute épreuve. Cette élève que l'on croise dans un coin, un bouquin à la main. Enfant solitaire, tes camarades ont vite compris qu'il valait mieux te laisser tranquille ; tu leur préférais la solitude, cette bulle dans laquelle tu te réfugiais à la sortie des cours.

▲ Patronus : Hirondelle. L'animal protecteur qui s'envole haut dans le ciel. À la fois symbole d'espoir et de résurrection. L'annonciateur de bonnes nouvelles, dit-on

▲ Baguette Magique : Bois d'acacia, larme de phénix, 24.6 cm. Rigide, n'obéissant qu'à toi et toi seul. Souvenir de l'enfant que tu étais à tes onze ans, souvenir de ta première rentrée à l'école des sorciers.

▲ Particularité : Aucune. D'une banalité affligeante si l'on met de côté les traditions Prewett.

▲ Amortentia : L'odeur des vieux livres, celle qui remplit la bibliothèque aménagée à la maison ; l'odeur de l'herbe après la pluie, souvenir d'une après-midi heureuse passée en compagnie du jumeau ; l'odeur de ces fruits rouges que tu dévores lorsque les beaux jours arrivent enfin. Le tout accompagné de quelques notes plus âcres, plus métallique. le sang vermeille que tes origines te forcent à côtoyer.

▲ Epouvantard : Abraham. La silhouette imposante de l'homme tapi dans l'ombre. Celui dont le regard réprobateur se pose sur toi dès qu'il en a l'occasion ; celui qui avait autrefois le pouvoir de t'ôter le semblant de bonheur que tu avais touché du bout des doigts - bonheur qui s'est aujourd'hui échappé depuis trop longtemps. Mais l'ombre du vieil homme encore présente, toujours aussi menaçante.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Morsmordre
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
adroite, ambitieuse, appliquée, autoritaire, blasée, brillante, capricieuse, créative, délicate, disciplinée, enfantine, exigeante, hautaine, impatiente, intolérante, intuitive, jalouse, loyale, lucide, lunatique, mesquine, observatrice, obstinée, orgueilleuse, perfectionniste, perspicace, puérile, possessive, rancunière, réfléchie, rusée, sarcastique, solitaire, soupçonneuse, sournoise, (parfois) taciturne, susceptible, tempétueuse, têtue.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Parias sanguinaires mis à l'écart, tu as toujours vécu en marge de la société ; parce qu'on a peur de vous, parce que l'on désapprouve votre mode de vie si particulier. Grindelwald - saleté de bulgare - ferme les yeux sur vos agissement, approuve presque à demi-mots vos attitudes barbares, presque soulagé que vous vous débarrassiez de quelques vermines pour lui. Un gouvernement plus clément à votre égard certes, mais les regards insistants de la populace continuent de vous cramer le dos. Une situation plus ou moins similaire. Qu'importe. Ce train de vie est devenue une habitude et vous vous complaisez dans votre quotidien.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?" Ton regard furtif glisse vers la poitrine de la victime; tu la cherches des yeux, la rune rouge que portent toutes ces vermines. Si tu la trouves, alors un sourire victorieux s'installe sur tes lèvres alors que tu continues ton chemin, satisfaite de voir les hommes de main du Chef des Nations accomplir leur devoir comme il se doit. Si, au contraire, la rune reste introuvable, tu les fusilleras du regard mais t'éloignera tout de même de la scène, quelques jurons s'échappant de ton souffle. Maudits étrangers. Mais jamais, ô grand jamais, tu n'oserait faire quoi que ce soit, tant pour protéger la victime que pour encourager ses bourreaux. Tu as bien mieux à faire que de perdre ton temps avec ces conneries.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Le désir. Un mot dont le sens semble parfois t'échapper. Tu ne sais pas réellement ce que tu désires. L'amour? Plutôt crever. L'argent? Pour quoi faire? Le pouvoir? Oui, peut-être bien. Une famille soudée, unie, au sommet de sa gloire ; regardant de haut les gueux qui vous avaient un jour piétinés. Ton père l'homme le plus puissant d'Angleterre, plus puissant encore que cette parodie de tyran actuellement placé sur le trône.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
La cape d'invisibilité ignorée alors que tes doigts effleurent doucement la pierre de résurrection. L'espoir de voir au moins une fois le sourire de celle qui t'as donné la vie - à quoi bon, au final ta tante a rempli ce rôle à merveille. Au final, la baguette de sureau retiendra ton attention. Symbole d'un pouvoir qui pourrait se révéler utile entre les mains de ton clan. Les moqueries terminées, le respect enfin gagné. Et peut-être qu'alors les Prewett s'auront s'élever au-dessus des autres.

▲ pseudo ou prénom :  dreadwolf aka Laeti (ou Leati pour celles qui savent pas écrire )
▲ âge :  24 piges
▲pays :  Coincée au milieu de l'Europe
▲ Connexion  : 7j/7.
▲ scénario ou inventé :  inventé
▲ avatar : stacy martin  
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  J'me suis faite corrompre par la bombe lacrymo  
▲ quelque chose à rajouter :  je vous aime euké ?
▲ crédits : eden memories
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Edna Prewett le Jeu 11 Aoû - 21:46, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 1:49

Mudbloods and murmurs
but innocence is gone and what was right is wrong



Part 1. / seven years old. ✰ Les petits petons qui glissent sur le parquet de la vieille bâtisse. Discrets et silencieux, suivant ceux de ton frère alors que vous rentrez du jardin dans lequel votre père vous a envoyés jouer quelques heures plus tôt. Les pieds rendus humide par une pluie arrivée dans prévenir, laissant leurs traces sur un sol encore immaculé. Ta main s'agrippe au t-shirt de ton jumeau, comme pour te rassurer. Les couloirs sont déserts, l'ambiance est lourde ; quelque chose ne tourne pas rond dans la maisonnée aujourd'hui. Comme pour te donner raison, un hurlement vient résonner contre les murs de la bâtisse, te fait resserrer la prise sur le vêtement alors que tu sens tes poils se dresser. Devant toi, Cain s'arrête, à l'affut de ces cris, qui s'arrêtent parfois pour reprendre quelques secondes plus tard. Implorations cacophoniques pour faire cesser le supplice. Et soudain le silence et une porte qui grince au loin. Tétanisés mais dévorés par une curiosité presque malsaine, vous esquissez quelques pas dans le couloir, juste assez pour voir votre père fermer la porte de la chambre rouge derrière-lui. Pièce mystérieuse dans laquelle il vous interdisait formellement de pénétrer, invoquant votre trop jeune âge - alors que votre aîné, lui, y avait déjà été convié. Le regard du paternel tombe sur vous et tu te réfugies dans le dos de ton frère, par peur des représailles. « Par Merlin, je croyais vous avoir demandé de sortir ! » « Il a commencé à pleuvoir, Edna avait froid. » Les excuses maladroites jumeau alors que le père pousse un soupir, la main sur son front comme s'il réfléchissait. La peur envolée ; il ne paraissait pas en colère mais pris au dépourvu. Comme si vous veniez de découvrir quelque chose que vous n'étiez pas censé savoir. « Bon. Suivez-moi. » La mystérieuse porte à nouveau déverrouillée, l'excitation qui s'éveille en ton sein ; tes curiosités sur le point d'être comblées. La déception d'abord, lorsque tu pénètres dans la pièce, de découvrir des murs noirs et non pas rouges comme tu l'espérais - ce n'est pas une chambre rouge mais une chambre noire. Petite pièce sombre aux décorations étranges - semblables à des outils - qui ornent le mur. Au centre de la pièce, un homme pleurniche, attaché sur une chaise. Gémissements curieux mais incompréhensibles, ses yeux s'écarquillent lorsque son regard tombe sur ton frère et toi. « À L'AIDE ! Allez... allez chercher quelqu'un s'il vous plait ! Me laissez pas là ! » Hésitante, ton regard vient trouver celui du paternel, blasé, alors que les suppliques de l'homme parviennent encore à tes oreilles. « Ignore-le. » Tu acquiesces en silence, et tes yeux se détournent pour rejoindre celui du frère, qui semble fasciné par la pièce. Votre père s'éloigne quelques secondes, occupé à chercher quelque chose dans les nombreux rangements de la salle. Lorsqu'il revient, il met entre les doigts de Cain un petit scalpel et lui demande de suivre ses indications. Tous les deux s'approchent de l'homme et tu n'entends plus les paroles de ton père, couvertes par les cris du malheureux. Tes yeux suivent les mouvements de l'outil, se perdent dans le liquide vermeille lorsque celui-ci roule sur la peau d'ivoire de l'inconnu. Ses hurlements sont comme un écho dans tes oreilles, une douce mélodie qui te rappelle le première morceau de piano que tu aies jamais appris à jouer.


( . . . )


Part 2. / fifteen years old. ✰ Début décembre. Les premiers flocons qui tombent sur les toits de l'école de sorcellerie. Cloîtrée dans une bibliothèque, le nez perdu dans tes devoirs de potions, tu ne daignes pas lever les yeux lorsque Cain s'installe face à toi. Il était à Serpentard, toi à Serdaigle ; il avait ses amis et toi, tu préférais rester seule, sans personne pour venir te déranger. Solitude délibérée, havre de paix qui n'appartient qu'à toi. Parce que les gens ne sont pas assez intéressant pour te faire ne serait-ce que lever un sourcil, parce que tu préfères ta propre compagnie à celle de personnes ennuyeuses. Le silence se prolonge ; Cain te connait sur le bout des doigts, préfère attendre que ton regard ne rencontre le sien avant que ses lèvres n'esquissent un mouvement. Quelques lignes de plus avant que tu ne lèves la tête, prête à entendre ce qu'il a à te dire. « T'as réfléchis à ma proposition? » Tu lèves les yeux au ciel alors que la pointe de ta plume trempe dans l'encre, continuant à rédiger ton devoir sur le Felix Felicis. « Je n'aurais jamais cru que tu te mettes à traîner avec ces putains de snob, Cain. Vraiment pas. » Jedusor, le roi de Serpentard. Il fait partie de sa clique, Cain. Une clique qui n'est pas particulièrement méchante tu dois l'admettre et pour le peu que tu les connais, tu te surprends même à affirmer que tu les apprécies. Mais les gens comme Jedusor ou comme cette Black qui traine dans ses pattes vous marchent dessus, vous piétinent depuis trop longtemps. Un détail que ton amour pour ta famille t'empêche d'ignorer. « Allez Edna. Tu verras ça va être cool. » « Je n'sais pas. On verra. Peut-être. » Tu marmonnes, le regard perdu sur le parchemin que tu tiens entre tes doigts. Il a toujours su trouver les mots pour te convaincre, Cain. Et tu es en colère contre toi, parce que tu ne sais pas lui dire non, parce que même si tu n'as pas envie d'aller à ce bal de Noël, tu irais quand même. Pour Cain, ce frère que tu aimais tant, la seconde moitié de ton âme. Si forte, et pourtant trop faible face à lui. « Viens et je t'offrirai les partitions qu'on a vu sur le Chemin de Traverse la dernière fois. » L'esquisse d'un sourire se dessine sur tes lèvres alors que tu pousses un soupir. « Toi et tes arguments bidons. Je sais très bien que ce sera mon cadeau de Noël. » Il rit, mais se renfrogne rapidement lorsqu'un élève d'un an votre aîné, Serpentard, frôle votre table. Souillure de la société sorcière, voleur de magie. Pathétique, sang-de-bourbe. Un cobaye parfait pour tâter vos lames encore débutants. « Regarde-le marcher comme un roi. Père aurait du nous envoyer à Durmstrang ; les choses dans son genre n'y sont pas admises. » « Eurk, on aurait du côtoyer tous ces étrangers. Ca aurait été choisir entre la peste et le choléra, je n'suis pas sûre que ce soit beaucoup mieux. » Il rit à nouveau et cette fois, tu te joins à lui sous le regard incendiaire de la bibliothécaire. Qu'importe le reste du monde, qu'importe la solitude. Tu avais Cain, tu avais les Prewett et rien d'autre n'avait d'importance.


( . . . )


Part 3. / twenty-three years old. ✰ Ton regard glisse de sa chevelure blonde à sa nuque de porcelaine, les yeux observant les moindres détails chez cette femme, assise aux côtés du paternel. Suspicions et inquiétudes, l'étrangère méprisée. Silencieuse, trop silencieuse pour être digne de ta confiance - tu t'étais toujours méfiée de tout le monde, mais particulièrement de ceux qui ne pipaient mot. Inviter une étrangère à la maison. Ce sera quoi la prochaine fois, des sangs-de-bourbes? La voix d'Hyperion Prewett résonne dans la vaste salle à manger et tes doigts se crispent autour ton verre face à ce que le patriarche appelle une bonne nouvelle. La main de ton jumeau se veut rassurante, vient se poser sur ta cuisse comme pour t'intimer de te calmer avant que la tempête ne se déchaîne. Ton regard fixé sur le sourire satisfait, presque malsain du patriarche, tu attends. Tu attends qu'il ne vous annonce qu'il ne s'agissait que d'un vulgaire canular, un mensonge éhonté histoire de détendre l'atmosphère. Mais les rectifications ne viennent pas, alors tu te forces à sourire toi aussi. Parce qu'il t'a élevée ainsi, parce que c'est ce qu'il attend de toi. Pourtant, au fond de toi, quelque chose se brise. Petit coeur que tu pensais inexistant, petit coeur qui battait malgré tout. Le verre porté à tes lèvres, le liquide acre s'écoule lentement le long de ton oesophage, la gorgée de vin vue comme une dose de courage supplémentaire. Un échec. Lorsque tu reposes la coupe sur la table, tu ne te sens pas particulièrement plus audacieuse. Pourtant, ta voix ose briser le silence : « Excusez-moi Père, vous souhaitez épouser cette femme ? » Qu'importent les bonnes manières et la courtoisie, qu'importe la présence de la future mariée ; les mots fusent sans que tu ne puisses les retenir. La main de Cain se resserre sur la cuisse, mise en garde contre la colère du père. Pas un regard dans sa direction, tes prunelles toujours plantées dans celles d'Hyperion ; supplications muettes d'une enfant dont l'existence entière tourne autourdu patriarche. Un père, un modèle, un dieu vivant. L'homme qui fait briller tes yeux encore innocents, l'homme que tu veux à tout prix rendre fier. Cet homme que la démone est sur le point de t'arracher. Un éclat de rire résonne dans la pièce. « Votre mère nous a quitté il y a un moment. Il est temps que je refasse ma vie. » Une simple phrase et tu sens ton monde qui s'écroule. Pourquoi? Qu'on te prenne ta fortune, qu'on souille même ton sang avec ces pathétiques nés-moldus ; tu n'en as cure. La seule que que tu refuses de perdre, c'est ton père, cet homme qui t'a élevée seule. L'oeil se tourne vers la pécheresse. C'est à cause d'elle, penses-tu naïvement. Sorcière, nymphe ayant envouté ton père. Etrangère de pacotille, immigrante venue souiller les terres anglaises. Tu sens la colère monter et tu te forces à avaler un nouveau verre. Garder ta bouche occupée pour éviter qu'un torrent d'insultes ne se déverse sur la future mariée. Les lèvres vermeilles verrouillées, la catastrophe évitée. Sous ta robe, tu sens la dague offerte par ta tante pour tes dix ans brûler ta cuisse ; tu imagines celle-ci venir caresser la nuque d'ivoire de la Vulchanov, laissant derrière elle un filet de sang noirâtre, aussi sombre que doit l'être l'âme de la démone. Prenant la main du frère dans la tienne, tu jures silencieusement de libérer le patriarche de l'emprise de cette harpie.



CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Edna Prewett le Jeu 21 Juil - 8:50, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 2:40

T'es bonne
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 8:36

STACY mon amour


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 8:37

je dirais même plus t'est hyper bonne
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 10:39

Faites gaffe, je vais bientôt plus savoir passer les portes
Cela dit, merci
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 11:53

Salut t'es qui? Arrow
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 14:59

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 15:12

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 16:58

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 16:59

T'es moche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 19:31

Merci tout le monde, vous êtes adorables
(bande de jaloux.)
Revenir en haut Aller en bas


Mihayl Krum
Incarcerem
avatar
Incarcerem
Parchemins :  242
Crédits :  croco.
 
Âge :  29 ans
Sang :  Sang pur
Allégeance :  Grindelwald
Profession :  Propriétaire d'une l'entreprise de baguettes
Ancienne école :  Durmstrang

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur:
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Sam 16 Juil - 21:21

Elle est belle elle azy Arrow

Bon courage pour la fin de la fiche What a Face


i'm afraid i might die for you
Well you know me with that ancient gaze stripping down with yesterday's eyes. You know me as I was you see me as I will be. And I still had a lot of growing when you took me and you shaped me with those hands. You know me better than myself, make me better than I am


by Wiise


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Mer 20 Juil - 18:53

Reuh' et bonne chance pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Jeu 21 Juil - 9:34

Merci à vous deux c'est adorable
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   Jeu 21 Juil - 9:43

Citation :
▲ pseudo ou prénom :  dreadwolf aka Laeti (ou Leati pour celles qui savent pas écrire  )



uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: EDNA ✰ seven devils all around you.   

Revenir en haut Aller en bas
 
EDNA ✰ seven devils all around you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DEVILS À 10 PTS DES ÉLIMINATOIRES
» New Jersey Devils
» Les Devils sous le respirateur
» New Jersey Devils, 28ie dans le classement...
» Roster NJ Devils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: