Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en juillet 1952
Cinquième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!
Intrigue n°4
Venez vous faire entendre au Ministère, au Chemin de Traverse ou à Poudlard.

 | 
 

 Frigga Greyback -This is all about surviving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Frigga Greyback -This is all about surviving   Ven 22 Juil - 20:51

Frigga Lupica Greyback
This is all about surviving


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Greyback
▲ Prénom :  Frigga
▲ Date et lieu de naissance : 3 mai 1927, à la clinique de Ste Mangouste.
▲Nature du sang : Mêlé, mais ce n'est qu'un détail.
▲Profession : Ex pigiste au Quidditch Magazine, devenue fugitive.
▲Statut matrimonial : Célibataire, comme si l'épée de Damoclès au-dessus de sa tête lui laissait le temps de batifoler.
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : Serpentard, de toutes façons elle ne voulait pas aller ailleurs, puisque son frère et sa sœur y étaient, et qu'étant timide à l'époque, elle pourrait au moins bénéficier de leur présence dans la salle commune.
▲Patronus : réponse ici : Un Dogue Allemand, il reste de l'espèce des canidés, même si ce n'est pas un loup.
▲Baguette Magique : Bois de pin, 24,3 cm et crin de Sombral. Cette baguette a choisi Frigga lorsqu'elle a détruit sa propre baguette en informulant un sort d’absorption. Elle était à l'origine à son père qui n'aimait pas sa magie et en avait changé : il l'avait sortie d'un d'un coffret poussiéreux pour la conserver en seconde main, craignant l'attaque des homme de Grindelwald. Et parmi toutes les baguettes laissées sans maître lors du massacre de sa famille, c'est celle-ci que choisit Frigga.
▲Particularité : Lycanthrope, fière de l'être, bien qu'elle doive actuellement s'en cacher.
▲Amortentia : L'odeur du sous bois mais en bien plus raffiné : la truffe, du ragout de lièvre au vin rouge qui mijote et du cuir fraîchement tanné. Grande fan de Quidditch professionnel, elle se souvient du jour où elle a eu l'honneur d'interviewer son joueur favori avant un match, elle se souvient comme hier de cette odeur de cuir, qui émanait de son équipement haut de gamme flambant neuf.
▲Epouvantard : Un serpent. Oui, aussi fou cela puisse-t-il paraître pour une ressortissante de la maison Serpentard, elle a la phobie des serpents (vivants et physiquement présents : elle n'a pas de problème avec leur dessin), sans doute résultant de la morsure d'un vipère trouvée sur sa peau, au lendemain de sa toute première pleine lune libre : si elle ne s'en souvient pas, la créature qu'elle héberge en elle s'en rappelle.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Morsmordre
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Frigga a toujours été d'un naturel timide et solitaire. Ses parents disaient d'elle qu'elle était "dans la lune", ce qui ne manquait pas de la faire sourire, parce qu'elle aimait la lune, cette lueur dans l'obscurité : enfant, elle avait peur du noir. Sa naissance fut compliquée (c'est pour ça qu'elle fut le dernier enfant d'une famille qui aspirait pourtant à être nombreuse), petite elle était fragile de santé et dut se battre pour vivre : Frigga est devenue une battante, une survivante bien au-delà de ce qu'elle n'aurait souhaité, on dit d'ailleurs que la survie est la principale caractéristique des maîtres de baguettes à crin de sombral. Elle est aussi très fière, de sa famille et de ses valeurs un peu particulières : ils sont puissants et seront de nouveau redoutés lorsque Grindelwald sera tombé. Ils ne ressortiront que plus forts de cette sombre période, et Frigga s'en fait une mission : elle est la dernière progéniture du premier fils de Maugrim Greyback, après tout.
Et pourtant, elle est bien plus sensible qu'elle ne le montre, ou qu'elle ne l'imagine. Malgré ses ambitions, la louve n'est pas une créature sans merci -sous sa forme humaine tout du moins- elle a simplement souffert assez pour accepter de porter ce lourd fardeau sur ses frêles épaules, ce qui n'aurait jamais du arriver. Car si elle le veut en pensées, est-elle à même de faire preuve de cruauté gratuite dans la réalité ? Le seul homme qu'elle ait tué, c'était par légitime défense, par peur pour sa vie et celles de sa famille.
Et si elle n'est probablement pas capable d'agir de son plein gré comme un monstre sans raison justifiée (massacrer Gindelwald et ses alliés est justifié), il n'en reste pas moins qu'elle puisse s'avérer docile et manipulable pour qui saura la caresser dans le sens du poil, et pourra alors lui demander d'agir au nom de cette confiance. Mais cela demandera beaucoup de  patience, elle n'ouvrira pas sa porte ainsi : elle reste traumatisée aujourd'hui encore et se méfie.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
C'est précisément la raison pour laquelle Frigga a vécu comme un animal pendant aussi longtemps. Car si dans un premier temps sa famille ne fut pas gênée -et bien au contraire- de l'accession au pouvoir d'un homme comme Grindelwald, ils déchantèrent bien vite lorsque la chasse aux lycanthropes fut ouverte. Frigga rêve chaque nuit de ses grands crocs arrachant le coeur de ce tyran au clair d'une pleine lune. Elle ne veut que cela, quitte à obscurcir son jugement sur le reste. Aujourd'hui chassée et faible, seule la tête tranchée de Grindelwald refera briller son pelage sombre de milles lueurs.
Car le pire -outre le massacre des siens- est d'avoir eu à renier son nom, après plus de trois ans d'errance à l'orée de la forêt interdite. La seule solution pour prendre part à la lutte était de revenir à la civilisation, changée, en donnant un faux nom -et déshonorant ainsi le sien- pour ne pas attirer l'attention de la spaseni. Si Frigga vit aujourd'hui comme une paria, se nourrissant comme un animal, son apparence a également changé, plus maigre, et les cheveux qu'elle aimait à porter court se sont transformés en une longue tignasse, suffisamment fournie pour cacher son profil. Ainsi, elle peut au moins se faufiler en ville et revendre des objets volés dans sa propre maison pour s'acheter de la nourriture plus décente. Elle n'ose même plus habiter le domicile familial, de peur qu'il soit surveillé, bien qu'il lui arrive de se réfugier dans la cave lors de certaines nuits. Mais depuis peu l'espoir semble renaître à travers le nom de Voldemort, on l'a retrouvée et on lui a promis qu'il offrirait protection et aide si elle acceptait de rejoindre sa cause. Elle a bien entendu accepté.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Frigga ne peut pas agir, elle n'a pas envie de se faire malmener en plus, et tuer de surcroit. Elle observa tout en reculant lentement dans l'ombre pour se faufiler discrètement et fuir la scène. De toute façons, elle a bien plus de chances d'y perdre la vie que ce passant, et même si les spaseni s'apprêtent à le tuer, eh bien ce sacrifice en vaudra la peine. Mieux vaux un mort que deux non ? Et, elle préfère que ce soit un étranger plutôt qu'elle de toutes manières. Si elle a quelque chose à faire, elle ne le fera pas sur un terrain dangereux.
Vous trouvez ça lâche ? Rassurez vous, la colère fera palpiter son cœur, la haine prendra chaque portion de sa conscience et lorsqu'elle sera à l'abri, elle se recroquevillera certainement en boule, se balançant d'avant en arrière, la tête pleine de très mauvais souvenirs, à se dire que ça aurait pu être elle là-bas.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
On pourrait facilement croire que Frigga y verrait sa famille, toutes générations confondues, au grand complet et dans la gloire. Mais non. Le massacre de ses proches a beau être la pire chose qu'il lui soit arriver, elle ne les retrouverait pas dans le miroir. Elle s'y verrait probablement seule, avec la pleine lune rayonnant dans son dos, tenant entre les mains une tête découpée de la manière la plus immonde, à coup de crocs. La tête serait bien entendu celle de Grindelwald. Mais ce n'est pas tout : il y aurait à ses côté des silhouettes au visage si flou qu'il serait impossible de dire de qui il s'agit. Ce n'est pas parce qu'elle est solitaire qu'elle n'a pas l'instinct grégaire. Et si ce n'était pas une meute, ce serait un groupe d'alliés qui l'accompagnerait dans sa croisade.
Et si elle menait une vie heureuse ? Elle se verrait joueuse professionnelle de Quidditch, aux bras d'un collègue champion de la ligue, et pourquoi pas avec sept enfants ? Mais elle ne sera jamais une pro, elle n'a simplement pas le talent pour ça.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
La baguette de sureau sans aucun doute. Frigga pense que l'attaque est la meilleure défense, même si elle a été contredite par le passé. Elle aurait même donné tout l'or du monde pour avoir entre ses mains la cape d'invisibilité il y a quatre ans, lorsque sa famille fut massacrée en plein repas de famille par des amis invités... Non, par des traitres.
Mais aujourd'hui elle n'a plus personne à couvrir sous la cape, et quand bien même, serai-ce vraiment utile ? Donc définitivement la baguette de Sureau et son incroyable potentiel.

▲ pseudo ou prénom :  Jaina
▲ âge :  28 ans
▲pays :  France
▲ Connexion  :  Fréquente
▲ scénario ou inventé :  PV Famille (Dernière survivante de la branche Hengist Greyback)
▲ avatar :  Marie Avgeropoulos
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  PRD
▲ quelque chose à rajouter :  ça faisait des années que je n'avais plus remis les pieds sur un forum HP, mais votre Contexte vaut de l'or ! Super boulot, le staff !
▲ crédits : Avatar : Avengedinchains, Gif hunt : Mayoosh
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Frigga Greyback le Sam 23 Juil - 0:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Ven 22 Juil - 20:52

Frigga Greyback
Struggle for life



« Pourquoi ! Pourquoi est-ce qu'il a fallu que ça arrive maintenant !? »

Marge et Hengist Greyback, visages déformés par les cernes murmuraient. Ni l'un ni l'autre n'avaient dormi depuis bien des dizaines d'heures. L'inquiétude et l'incompréhension se lisaient sur leur visage, et le mari ne savait comment consoler son épouse. Il était si tard en cette soirée, et la nuit précédente avait été une pleine lune. Cela ne faisait que sept mois qu'elle portait leur troisième enfant et jamais une transformation n'avait nuit à chaque grossesse. Mais cette fois-ci la louve avait du s'en donner à coeur-joie et Marge s'était réveillée nue au matin, les jambes trempées. Elle avait perdu les eaux et devait accoucher. Comment un enfant si jeune pourrait voir le jour ? Sept mois c'était encore trop fragile et la mère blâmait la louve, bête indomptable qui lui volait un lendemain tout espoir de famille nombreux. Si sa nouvelle fille était viable, elle craignait que les prochains ne périssent au clair de la pleine lune. Et Hengist y voyait un signe, il acceptait de réduire sa famille à trois enfants en bonne santé, il espérait d'ailleurs ne pas se tromper sur la santé de la troisième, alors pour honorer le loup et ne pas le fâcher, il donnait Lupica comme second prénom à la jeune Frigga.

Petite chose fragile, on ne lui a jamais reproché quoi que ce soit par rapport à cette naissance difficile. Mais elle le sentait peut-être à tord, elle avait entendu ses parents dire pourquoi elle n'aurait ni petit frère, ni petite sœur. Elle en avait déjà deux plus grands, ce qui était très bien, quoiqu'elle passait plus de temps à les observer se chamailler plutôt que de jouer avec eux. Frigga avait son petit monde à elle, et rien ne l'amusait plus que de partir à la découverte du pays magique des gnomes de jardins. De l'observation au début, puis à l'âge de 9 ans elle en capturait un et le maîtrisait malgré les morsures. Elle l'emmenait dans la cave et l'enfermait dans l'une des grandes cages qui y étaient entreposées. Elle le garda prisonnier jusqu'à ce qu'un matin il ne lui montre plus d'agressivité, mais de la peur, puis le lendemain suivant... Il n'en restait plus que les os et sa mère la sermonna parce qu'elle avait mystérieusement découvert que les coupures sur ses bras venaient d'un gnome. Pourquoi avait-elle infligé ces misères à une pauvre petite créature ? Frigga avait besoin de comprendre sa place dans l'univers, ce qu'elle valait face à un infâme gnome, et si elle allait être comme lui une créature magique, ou bien une sorcière ?
La question s'était posée lorsque, après avoir appris à lire, elle s'était mise à feuilleter tous les matins la Gazette du Sorcier, tombant un jour sur un article des plus fantasques : « Loups-garous, sorciers ou créatures magiques ? » et c'était assez marquant pour une gamine de son âge de découvrir que certains la prendraient un jour pour un animal. Jusqu'à ce qu'elle ait à l'aube de ses 11 ans une discussion avec ses parents, son frère et sa sœur : ils voyaient bien qu'elle avait un certain malaise, il était important qu'elle comprenne qu'ils étaient des sorciers ET des créatures magiques, ils étaient deux fois plus de choses à la fois, il étaient donc supérieurs aux sorciers, car leurs pouvoirs étaient plus grands. Mais Morten, son frère aîné lui disait de ne pas trop s'en vanter à Poudlard, si elle ne voulait pas effrayer les gens par ses pouvoirs et les faire fuir. Lui, il avait le don pour bien dire les choses, donner les bons conseils. Il disait d'ailleurs que Serpentard était une excellente maison, placée dans les cachots, à proximité de cachettes où passer les nuits de pleine lune. Et Frigga se sentait rassurée de ce qu'elle était, ne craignant absolument plus rien, ni même le fait de perdre des amis pour ce qu'elle était.
En revanche sa sœur, Ava, avec qui elle n'avait que deux ans d'écart, lui tint un discours beaucoup plus menaçant alors que la plus jeune s'apprêtait à monter dans le Poudlard Express pour la première fois. Hors de question de révéler à qui que ce soit quoi que ce soit : elle répétait que même un meilleur ami était un jour capable de trahir le secret. Et si on découvrait que la petite sœur était atteinte de lycanthropie, on penserait que la plus grande aussi. Et Ava était beaucoup plus sociable que sa petite sœur, cherchait à atteindre une cote de popularité maximum, il ne valait mieux pas être celle qui la ferait tomber en disgrâce, aussi forts les liens fraternels puissent-ils être. Alors Frigga ne dirait rien.
A son arrivée à Poudlard, le Choixpeau l'envoyait chez Serpentard après une seconde de réflexion, de toutes façons elle y serait allé quand même, même s'il lui avait dit autre chose. Frigga s'avéra rapidement être une bonne élève, sage en classe et révisant le soir plutôt que d'aller embêter les Gryffondors... Jusqu'à ce que l'adolescence s'en mêle, qu'elle suive un garçon et sa bande dans leurs frasques. Elle ne prenait pas particulièrement de plaisir à voir un Poufsouffle de première année marcher sur une bombabouse alors qu'elle avait 5 ans de plus que lui. Mais ce garçon appréciait de la voir rire, même si ce n'était qu'une façade. Même sa moyenne baissait pour lui, mais il disait que ce n'était pas grave, qu'ils avaient eu leurs BUSEs, alors tout allait bien... Jusqu'au jour où seuls, il lui volait un baiser. Frigga ne savait quoi faire, paniquée, n'ayant jamais osé demander à sa famille, au moment de sa morsure, à quel point ce qu'elle avait était transmissible. La petite idylle si bien commencée tombait à l'eau, elle rejetait ses avances de peur de le contaminer. Puis elle se remettait à travailler pour passer ses ASPICs avec brio.

Maintenant diplômée, la vie s'offrait à elle, et puisque ses efforts aux entraînements de Quidditch ne payaient pas, elle quittait l'espoir de jouer dans une équipe professionnelle pour mettre son engouement pour la lecture et l'écriture au service du Quidditch Magazine. Et c'était déjà un grand honneur en soi que de pouvoir travailler pour l'hebdomadaire référence de son sport favori. Elle commençait comme pigiste et n'avait pas vraiment les moyens de se payer un logement tant qu'elle ne passerait pas rédactrice titulaire, alors elle habitait chez ses parents, ce qui forcément n'était pas le meilleur endroit pour inviter un garçon.
De toutes façons elle n'en n'aurait pas le temps car les deux premières années de sa vie professionnelle passèrent si vite (entre le travail et l'actualité : Grindelwald au pouvoir, ce n'était pas rien) qu'elle n'eut pas le temps de souffler avant que la grande traque ne soit lancée. Oh bien sûr, ni elle, ni se proches ne le savaient encore, et c'est à la fin d'un dîner avec ses parents, sa sœur et son frère ainsi que quelques invités, que le drame eut lieu. L'un des invités se levait comme pour partir, puis sans prévenir, brisait une fenêtre en guise de signal, après avoir regardé sa montre. D'autres avaient attendu dehors, tapis dans la pénombre. Que se passait-il ? Voilà que les Greyback se retrouvaient encerclés, un sort anti-transplanage levé sur leur domicile. Personne ne disait mot, cherchant à comprendre ce qui se passait alors que les assaillants discutaient du fait qu'il était trop tôt. Oh oui, ils faisaient référence à la pleine lune, qui ne devait être complète que dans une demi-heure, bien qu'une situation de stress puisse provoquer l'inévitable transformation un peu plus tôt. Et celui qui avait déclenché l'opération expliquait qu'il aurait été mis à la porte avant le moment fatidique. Il annonçait aussi que le nom Greyback allait tomber ce soir et que plus vite ils se métamorphoseraient, moins ils souffriraient. Et si les 5 membres se tenaient baguette au poing, ils restaient en sous-nombre et se voyaient sommés de lâcher les armes. Morten laça un sortilège d'attaque comme réponse à cet ordre, et reçut quasi instantanément deux Avada Kedavra en retour, venus de part et d'autres du groupe d'ennemis qui les encerclaient. Frigga ne pouvait pas y croire, voir son frère tomber ainsi, c'était impensable, et se transformer en cette situation, encore plus. On ne pouvait en dire autant de ses parents qui sentirent l'appel de la lune au plus loin. Ils ne laissaient que vêtements derrière eux, les deux loups jetant leurs crocs à la gorge des plus proches, pour tomber en plein bond sous les flash verts. Ne restaient qu'Ava et Frigga, face aux regards triomphants et avides des bourreaux. Elles ne se transformaient pas encore, ils le voyaient, ils profiteraient de leur compagnie pour peut-être plus de vingt minutes. Qui sait ce qu'ils allaient faire du temps restant ? Frigga ne voulait pas l'imaginer, ne voulait pas mourir souillée, encore si pure qu'elle était. Et elle ne le voulait pas non plus pour sa sœur, à la vertu pourtant plus douteuse. Et... Dans l'urgence, c'était comme si toute humanité l'avait quittée un instant, pour ne laisser que l'instinct décider.

« Avada Kedavra ! »

Frigga venait de tuer un sorcier, sans s'en soucier une seconde, car la réponse arrivait.
Un réflexe. Un simple réflexe qu'elle n'avait pas ordonné à son corps, mais son propre bras venait de tirer celui de sa sœur pour la placer devant elle. Elle s'effondra au sol sous le corps sans vie de Ava, qui lui était tombé dessus. Elle avait fermé les yeux comme si elle avait été elle-même frappée par les sorts. Puis étalée ainsi, baguette encore dans sa main, paraissant inanimée, elle informula un sort d'absorption capable de dériver un maléfice vers sa baguette, la détruisant au passage. Elle savait que le maléfice de mort était trop puissant pour être contré ainsi, mais qu'avait-elle à perdre ?
Les pas se rapprochaient, elle faisait toujours la morte. Le corps de sa sœur venait d'être écarté du sien, les pas d'un individu se dirigeant tout près d'elle. Un sort de magie noire fût lancé. Un doloris. La baguette avait été vidée de sa magie par le sort de protection, mais le corps de Frigga convulsait quand même... Pour laisser place à la louve qui referma ses crocs sur le mollet de l'assaillant avant de fuir : la bête savait qu'elle n'aurait pas le dessus face à ce groupe et que sa morsure pourrait distraire l'ennemi. Ce qui fut le cas, puisque tous se retournèrent contre le mordu devenu proie en un coup de mâchoire. Elle prit la fuite par le couloir à côté duquel elle était tombée puis fonça dans le bois derrière la maison.

Au lendemain à l'aube, perdue, effrayée, affamée et nue, elle crut à une hallucination quand les flash de la veille apparurent dans son esprit, puis revint à son domicile... Pour y trouver cinq corps, le sien remplacé par celui du traître qui se proclamait autrefois bon ami de son père. C'était vraiment arrivé. Elle devait fuir avant qu'ils ne reviennent présenter leur méfait à Grindelwald. Elle attrapa seulement une baguette errant sur les vêtements de son père, pourquoi celle-ci plutôt que les autres ? Elle ne le savait pas. Elle s'habillait en vitesse et prenait une cuisse de poulet restée sur la table du funèbre dîner avant de transplaner, devant chez ses grand-parents. Des sorciers étaient là, tous les regards se tournaient vers elle, la louve comprenait qu'il était trop tard, que la chasse ne se limitait pas à son foyer. Elle transplanait de nouveau, en Écosse cette fois-ci,non loin de Pré-au-Lard. Et pendant plus de trois ans elle resta tapie à l'orée de la Forêt Interdite, sortant uniquement pour voler des provisions et des gazettes (ou se rendre plus rarement dans sa maison abandonnée), vivant presque comme un animal, dont la conscience ne s'éveillait plus qu'à la lecture d'une rubrique nécrologique. Mais jamais n'apparaissait le nom de Grindelwald, si bien qu'elle finit par abdiquer quitte à mettre sa vie en danger, revenir à la civilisation en prenant un faux nom. Elle repensait à son père qui s'était vanté plus d'une fois d'avoir transformé ses enfants durant leur adolescence, s'il n'avait rien dit, peut-être que Morten et Ava seraient encore en vie, peut-être qu'elle ne serait pas une fugitive.
Mais ce qu'elle ignorait, c'est qu'elle avait été observée et même reconnue malgré sa capuche et se cheveux devenus si longs. On l'avait approchée pour lui dire qu'on pouvait l'aider, qu'un certain Voldemort avait fondé un clan et comptait bien éliminer Grindelwald. Il n'en fallait pas plus pour convaincre Frigga : protection et vengeance, c'est tout ce à quoi elle aspirait, même si elle n'avait pas encore la marque des ténèbres, même si elle ne savait pas encore ce qu'impliquait exactement le statut de Mangemort.


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Frigga Greyback le Sam 23 Juil - 2:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Ven 22 Juil - 21:20

Bienvenuuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Ven 22 Juil - 22:00

Officiellement bienvenue !
Bonne chance pour ta fiche miss

Et ton avatar... Je l'adore cette actrice
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 2:43

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 10:35

Et bah dis donc, t'as speedé pour terminé ta fiche
Bienvenue à toi, je file lire tout ça de suite (on attendra aussi le point de vue d'Hesychia vu que c'est sa famille )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 11:07

bienvenue parmi nous
dit donc quelle rapidité (et ce choix d'avatar )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 11:50

MARIIIIIIIIIIEEEEE
Je ne peux que approuver ce choix d'avatar .

Bienvenue parmi nous .
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 13:15

Bienvenue parmi nous
Quelle rapidité pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 14:26

T'es canon !
Bienvenue à toi !!
Il nous faudra un lien, j'insiste vraiment !!!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 15:17

Bienvenue la miss, excellent choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 19:12

Ma nièce, bienvenue
Et du coup, j'aime ton choix d'avatar ! Et puisqu'on en est déjà à parler fiche et famille, j'tiens à signaler que tout est bon pour moi, en plus le côté sauvageonne ça me donne déjà des idées de liens


Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 19:19

Du coup si tout est bon pour Hesychia, il te faudra juste nous envoyer une demande de don par mp histoire qu'on s'assure que tout soit ok
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Sam 23 Juil - 20:20

Merci pour ce super accueil

Edna, je t'ai envoyé la demande de don par mp !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Dim 24 Juil - 12:40

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
Et voilà, désolée pour le retard C'est tout bon pour le don du coup
J'ai pris énormément de plaisir à lire ta fiche, elle est hyper intéressante la petite Frigga j'ai hâte d'en voir plus Juste un petit détail par contre : je doute qu'avoir laissé pousser ses cheveux soit un moyen suffisant de la camoufler Elle risque de se faire attraper en mettant un pied dans le monde sorcier



Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs  

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Frigga Greyback -This is all about surviving   Dim 24 Juil - 14:47

J'arrive après la bataille mais bienvenue sur M&M ma jolie
Revenir en haut Aller en bas
 
Frigga Greyback -This is all about surviving
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» []-[ Aerandir Greyback ]-[]
» Fenrir Greyback (fiche acceptée)
» Répertoire des Avatars
» (F) EVAN RACHEL WOOD ~ keep on surviving
» Dans la meute... [Fenrir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: