Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 the worst little things (w/ elkacem)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: the worst little things (w/ elkacem)   Dim 31 Juil - 1:45

« Travers ! » avait appelé Mark de l'autre côté du couloir où se trouvait son bureau. « TRAVERS ! » avait-il appelé, plus fort, lorsqu'il l'avait vu ne pas réagir. « Une note de service pour toi ! »

C'était une occurrence régulière : les notes de service se perdait parfois. C'était une chose relativement anodine, la plupart du temps, des histoires de dossier à apporter, des histoires de hiboux qui avaient débarqué à la volière, rien de grave, rien de compromettant. Parfois, c'était un peu différent, des mots doux échangés et interceptés, un dessin plutôt graphique dont on avait jamais retrouvé l'expéditeur, des demandes de réunions, des choses plus grosses et plus graves et plus importantes. Ce matin-là, c'était l'annonce d'une réunion et il était à l'autre bout du bâtiment.
Mark n'avait jamais entendu Hermès jurer aussi copieusement.

S'il fallait savoir une chose d'Hermès c'était qu'il aimait partir en mission. Il aimait travailler sur le terrain, il aimait démanteler des réseaux, mettre la main sur des criminels, leur extirper la moindre goutte d'information qu'ils pouvaient posséder. Ce qu'il fallait savoir sur Hermès, c'était qu'il aimait encore plus partir en mission avec Elkacem, parce qu'ils avaient été partenaires trop longtemps, parce que même à présent que Shafiq était son patron il ne pouvait tout à fait balayer l'espèce d'entente impalpable qui s'était instauré. Ils fonctionnaient bien en duo. C'était un fait, c'était implacable et c'était évident. Ils s'étaient appris, apprivoisé et dompté et Hermès savait ce qu'Elkacem attendait de lui sans même avoir à le regarder parce qu'ils avaient travaillé ensemble beaucoup trop de fois, parce qu'il avait ingéré intégré des automatismes, des habitudes, des réflexes, qu'il savait de quoi était capable leur nouveau patron, qu'il l'avait connu au meilleur comme au pire, dans des conditions de travail horrible ou planqué dans un bureau et que c'était tout ce qui importait lorsqu'il s'agissait de travailler avec quelqu'un. C'était pour cela qu'il était pressé ce matin-là, pour cela qu'il avait arraché la note des mains de Mark, pour cela qu'il avait tracé, le long des couloirs, des ailes à ses talons alors qu'il se frayait un chemin entre les aurors, entre les accusés, entre les gens qui se trouvaient sur son chemin, entre les abrutis qui ne savaient pas garder leur droite lorsqu'ils se déplaçaient. Il était arrivé, à l'heure, finalement, avait souri, lancé un « Bonjour, boss » qui sonnait toujours un peu amusé dans sa bouche mais jamais insolent, s'était installé, avait écouté.

Il était bon pour ça, Hermès, pour écouter, pour retenir les plans, les idées, les procédures, bon pour ça et bon pour les recracher et c'était peut-être pour cela que les imprévus le collaient toujours en boule, le poil hérissé et irritable, les sourcils froncés et les mâchoires crispées. C'était peut-être pour cela qu'il était à bout, ce soir-là, parce qu'une mission qui aurait dû prendre une demi-journée avait occupée une grande partie de sa nuit, parce que les os de son bras était broyé, parce qu'il était presque certain qu'il tournait principalement à la rage et à la volonté seules à cet instant-là. Et au café. Au café, certainement, même, en fait, parce qu'il avait jeté un sort qui avait attiré deux tasses qui avaient cliqueté sauvagement sur son bureau alors que la cafetière les remplissait, le café sûrement parce qu'il avait vidé une tasse cul sec, l'avait remplie à nouveau, avait attendu qu'Elkacem le rejoigne parce que c'était ce qui se passait toujours, parce qu'il fallait qu'ils fassent le point, parce que tout avait tourné au n'importe quoi et que cela promettait un tas de papier à remplir qui dépassait l'entendement.

Excédé, il avait cogné sa tête contre le bureau. C'était à ce moment-là qu'il avait entendu la porte se pousser.

« J'ai rempli ta tasse habituelle. » avait-il jeté, sans lever les yeux, avant de se passer une main – sa main explosée bordel de merde il avait oublié – dans les cheveux. « C'était pas normal, cette baraque, boss, c'était piégé de partout, on était visiblement pas préparé à ça. » Un pli c'était formé entre ses sourcils alors qu'il relevait la tête, pour poser les yeux sur son patron. « Ça ressemblait pas à une bête maison de trafiquant de potions dangereuses, Kacem. Ça ressemblait à un putain de bunker d'une cellule dormante des Lux. »

Et bien sûr, ça aurait pu être son camp, bien sûr, ça aurait pu être eux aussi mais il aurait été au courant, mais sans doute que sa marque l'aurait protégé, parce qu'ils ne blessaient pas les leur, parce qu'ils tentaient d'étendre leur emprise. Il s'était mordu l'intérieur de la joue, avait demandé, parce que la question lui brûlait les lèvres depuis qu'un indic avait été évoqué à la réunion de ce matin, depuis qu'on avait invoqué une tierce personne sur un plan qui n'aurait pas dû en nécessiter un si les aurors qui faisaient des rondes avait fait leur boulot correctement :

« Tu sais qui nous a rencardé sur ce plan ? »

Parce que c'était ce qui était important, dans le fond, parce que c'était ce qui comptait, qui essayait d'avoir leur peau, qui essayait de les coincer.
Avec un soupir contrarié, il s'était collé au fond de son siège, avait vidé sa deuxième tasse de café. Et dire qu'il avait encore assez de boulot pour rester debout toute la nuit, par Merlin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
the worst little things (w/ elkacem)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Isaac A. Sullivan ♣ the worst things in life come free to us

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: