Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Dim 31 Juil - 23:22

Amara Zineb Shafiq
unbowed, unbent, unbroken


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Shafiq, les indésirables, les maudits. Ceux qui laissent une empreinte méphitique partout où ils passent, ceux que les autres préfèrent éviter. Famille ancienne parmi les anciennes, elle est la fille de Abel et Emilia Shafiq. La cadette du trio, l’invisible.
▲ Prénom :  En Arabe, Amara signifie prospérité, bonheur. Un prénom que son père a choisi en l'honneur de sa grande-tante préférée. Zineb comme second prénom, elle se garde de le révéler par soucis d'esthétique sur ses papiers.
▲ Date et lieu de naissance : Fille d'un mois estival, enfant du solstice d'été, elle est née il y a déjà vingt-neuf années lors de l'année 1922. Amara est née au manoir familial, dans la chambre parental où elle a poussée ses premiers cris. Malgré la trentaine qui approche, son apparence reste préservé des dommages du temps.
▲Nature du sang : Pur éclat vermillon qu'on murmure maudit. Érubescence sanguine intacte, sorcière au sang pur dont le temps n'a rien altéré.
▲Profession : Après un cursus scolaire sans encombres, diplômée avec les honneurs, elle s'est dirigée vers le droit. Après un stage au ministère pistonnée par son père, elle a intégrée le département de la justice magique comme future juge au sein du Magenmagot.
▲Statut matrimonial : Célibataire après la mort tragique de son premier fiancé, vaincu lors d'un duel. Une mort qui ajoute une fois de plus aux rumeurs d'une malédiction qui plane sur les Shafiq. La cadette du trio Shafiq profite du temps qu'il lui reste avant d'être de nouveau vendue pour un mariage qui servira l'intérêt de son père. Une perspective qui ne semble pas vraiment l'enchanter, antilope qui galope encore et toujours vers la liberté.
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : La sagesse sur les traits, l'intelligence dans l'âme. Le choipeau n'a pas hésité une seule seconde en envoyant cette rose des sables chez les aiglons. Si aujourd'hui elle a délaissé le bleu et le bronze, elle n'en demeure pas moins une fière fille de Rowena Serdaigle pour toujours.
▲Patronus : Bête cornue, animal toujours à l'affût. Elle ne fût point surprise de voir jaillir du bout de sa baguette une belle et gracieuse antilope africaine.
▲Baguette Magique : Taillée dans du bois d'acajou, elle mesure vingt-sept centimètres et elle abrite en son cœur une aile de fée. Elle est prédisposée aux enchantements.

▲Particularité : La belle n'a jamais développé de dons particuliers malgré ses prédispositions à la métamorphose et aux enchantements lors de sa scolarité. Elle est néanmoins dotée d'une mémoire eidétique et parle couramment plusieurs langues.
▲Amortentia : Amara n'a préparé qu'une seule fois ce célèbre filtre d'amour lors de sa scolarité. Les vapeurs qui s’élevaient de cette potion furent les effluves délicates du sable chaud, une odeur de cannelle très prononcée et une pointe de menthe.
▲Epouvantard : Il se manifeste sous la forme de son père mécontent d'elle, la déception sur ses traits. Amara craint plus que tout d'être la honte de son géniteur, elle qui ne fait que le satisfaire depuis qu'elle est née. Une pression sur ses épaules qui se traduit par une peur absurde du rejet de son paternel qui compte plus que tout pour elle.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Incarcerem
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Amara n'est pas dépourvue d'un certain charme, mais elle n'en joue pas forcément. Elle préfère plaire par les démarches sensées et subtiles de son jugement que par sa séduction pourtant innée avec son entourage. Souple et adroite, adaptable, elle possède une aisance verbale certaine et s'exprime avec un vocabulaire choisi, tant pour le plaisir de jouer avec les mots que de partager ses connaissances. C'est une jeune femme réservée, mystérieuse qui, bien que charmante et communicative, n'aime pas parler d'elle-même et demeure secrète. Elle est totalement capable de gérer des situations difficile, d'être à la tête d’événements, mais préféra demeurer dans l'ombre plutôt que de s'exposer à la lumière et en récolter les bénéfices. Douée d'une grande force de persuasion, elle possède des capacités d'organisation et est souvent considérée comme une simple exécutante à son plus grand dam. Son pire défaut est sans équivalent son manque d'assurance et d'affirmation. Le parfait petit soldat de son papa, malléable à souhait. La belle n'en demeure pas moins franche malgré sa tendance à parfois s'effacer. Une sorcière quelque-peu jalouse et extrêmement possessive avec les gens qu'elle aime — notamment sa famille. Un paradoxe à elle toute seule, dotée d'une force qu'elle brime parfois de peur de s'imposer ou de faire une bêtise. Son intelligence est pratique mais aussi analytique et son esprit tend à être cynique, critique et parfois caustique. C'est en effet pour se défendre ou se protéger qu'elle glisse une pointe d'humour noire ou d'ironie dans ses propos. Orgueilleuse, elle donne l'impression d'être sûr de elle-même tandis qu'elle ne l'est pas, déteste la médiocrité, les bassesses et les gens superficiels. Pondérée, elle est inévitablement la plus sage et la plus discrète des trois enfants Shafiq. Cadette, elle a été habituée à la place ingrate de celle du milieu, l'invisible. Adolescente, elle a prit le rôle de la figure maternelle après le décès de sa mère qui l'a profondément marquée. Soucieuse des traditions quelque-peu vétustes de son clan, elle est pour ce qui doit être préservé, l'honneur, la loyauté et la dignité.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
La famille Shafiq a été l'une des premières à se placer à la droite de Grindelwald lors de son ascension au pouvoir. Amara n'ayant jamais fait part d'un intérêt quelconque pour la politique et encore moins pour les despotes — elle doit avouer que cette nouvelle position sociale lui fait le plus grand bien. Après tout, l'image de sa famille est indéniablement ternie par cette malédiction qui pèse sur eux, définis comme des oiseaux de malheurs dont il ne faut surtout pas s'approcher. Une enfance loin des élites puristes du pays, une adolescence compliquée après la mort de sa mère, elle a vue sa vie d'adulte changer du tout au tout avec l'arrivée presque salvatrice de Grindelwald et le positionnement stratégique de son père face à ce nouveau dirigeant. Les gens arrêtèrent alors de détourner le regard des Shafiq, devenant chaque jours un peu plus craints et influents dans la société magique. Amara profite donc de ce nouveau rang social pour gravir les échelons au sein du ministère dans la perspective de devenir juge au sein du Magenmagot. Pas certaine que sans le soutien apporté par sa famille à Grindelwald elle aurait été capable de grimper aussi vite professionnellement. Concernant son point de vue, elle n'en a pas. Elle suit  bêtement ce que son père lui dicte, soumise aux lois patriarcales depuis qu'elle est née. Même si elle n'est pas toujours d'accord avec cette nouvelle politique, elle doit avouer parfois apprécier d'être de nouveau dans la lumière aveuglante malgré l'ombre méphitique de la mort qui semble toujours planer autour d'elle et sa famille.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Passive face au nouveau climat politique instauré depuis ces six dernières années, la sorcière reste souvent impassible face aux inégalités sociales qui font rage dans ce qu'elle appelle la cour des miracles. Ceux qui échappent à sa juridiction, les misérables et les chaotiques qu'elle préfère faire semblant de ne pas voir. Pourtant avant l'ascension fulgurante du clan Shafiq, ils étaient eux aussi des indésirables. A-t'elle oubliée d'où elle venait ? Certainement oui. Les Spaseni sont les serviteurs de Grindelwald et s'en prendre à eux c'est chercher directement des ennuis auprès de lui. Amara préfère donc faire semblant d'ignorer ce qui se passe bien que pas du tout adepte face à la violence gratuite. Elle n'a jusqu'à présent jamais assistée à une telle scène, mais il est fort probable qu'elle continuerait son chemin, sans en être fière.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Miroir de l'âme, perspectives floutées de rêves cramoisis et oubliés. Ô Riséd et son noir cortège d'images faussées par de profonds désirs enfouis et dévorants. Elle y verrait sans doute son propre avenir, ses propres desseins. Un mari qu'elle aimerait d'un amour sincère et puissant capable d'anéantir cette malédiction qui plane sur elle et les siens depuis bien trop longtemps. Deux magnifiques enfants, l'une rappelant la beauté orientale de sa mère et le second façonné à l'image de la puissance de son père. Elle n'aspire qu'à une vie simple, une famille bercée par l'amour et loin de ces heures sombres. Autant dire qu'elle est très loin de cette vie ... Son premier fiancé ayant succombé à la malédiction à laquelle elle croit fermement. Tout ce qu'elle voit dans le miroir aujourd'hui c'est son reflet peu glorieux d'une femme qui préfère se taire au lieu de s'affirmer. Une image peu flatteuse d'elle-même et à laquelle elle prête que très peu d'attention. D'une nature peu optimiste, elle ne sait pas si un jour elle verra ce portrait idéaliste de cette famille se réaliser un jour. Elle ne fait que pour le moment subir cette réalité et cette fatalité jugée insurmontable.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
La baguette de Sureau pour la puissance, la cape d’invisibilité pour berner les autres, fuir le danger et enfin la pierre de résurrection pour raviver ce qui a été perdu. Trois objets qui suscitent l'admiration chez les sorciers. Amara n'a jamais cherché à être invincible, sa baguette répondant déjà à toutes ses demandes. Quant à la cape, nullement besoin d'en vêtir une pour devenir invisible — elle l'est déjà au sein de cette société où elle obéit et ne se fait que très rarement remarquer. Il lui reste alors la pierre, ce petit minéraux qu'elle aimerait avoir en sa possession pour redonner vie à sa mère et revoir son païen sourire. Malgré toute la magie de ce monde, seule la mort reste incontrôlable et c'est un pouvoir qu'elle aimerait avoir en sa possession pour l'humilier. Cette famille maudite habituée à la faucheuse et qui est devenue une amie bien encombrante. Devenir maîtresse de la mort pour la braver et la défier serait alors une victoire bien méritée et une revanche envers tous ceux qu'elle aimait et que la mort a emporté. Malheureusement elle ne possède pas cette capacité et subit comme tout le monde la cruauté de la faucheuse qui se moque de moissonner son sa faux les gens qu'elle aime.

▲ pseudo ou prénom :  Sarah
▲ âge :  26 YO
▲pays :  France
▲ Connexion  :  Régulière
▲ scénario ou inventé :  Inventé (famille existante)
▲ avatar :  Shanina Shaik
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  Bazzart
▲ quelque chose à rajouter :  Désolé pour la fiche vide, je me dépêche de remplir !
▲ crédits :  aurélie, tumblr
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Amara Shafiq le Lun 1 Aoû - 16:08, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Dim 31 Juil - 23:22

Mudbloods and murmurs
petite citation



Serrer les paupières pour lutter contre la morsure cuisante de la lumière trop vive d'un matin pas encore profané. Baignée sous les caresses affectueuses et maternelles d'une mère qui venait réveiller sa fille pour cette journée spéciale. Les yeux mi-clos, mi-éblouis, elle observait sa génitrice se hâter à préparer les affaires de sa cadette qui venait de fêter ses onze ans quelques mois plus tôt. Un soupir tandis que les rideaux s'ouvraient pour laisser entrer la clarté du soleil afin de chasser peut-être  de ses nuits les sombres cauchemars venu gâcher la beauté du jour. Onze ans signifiait l'entrée à Poudlard pour les sorciers de premier cycle, se remémorant alors les récits de son frère sur cette école légendaire qui allait bientôt l’accueillir pour sept longues années d'étude. Sa petite sœur âgée de six ans fit à son tour son entrée dans la chambre de son aînée pour être spectatrice de ce jour si spécial. Amara offrit alors un sourire amusé en observant Nour tandis qu'elle quittait son lit pour observer la tenue choisie par sa mère. une robe blanche dentelée et des ballerines dans la même teinte. Angoissée, la fillette n'était pas pressée de quitter le manoir familial et de s'embarquer dans cette aventure, stressée par l'inconnue. Sa mère l'avait pourtant rassurée sur le fait qu'elle ne serait pas seule, que Kacem veillerait sur elle, mais elle ne pouvait pas s'empêcher d’appréhender. Après tout elle était une Shafiq, cette famille qu'on disait maudite et que ses semblables préféraient éviter. « Tu vas être très belle pour ce premier jour Ama.  » Confessa alors sa mère qui obligeait sa fille à s'asseoir près de la coiffeuse pour peigner sa longue chevelure ébène. Devait-elle lui avouer ses craintes de ne pas se faire d'amis ? C'était bel et bien ce qui préoccupait la protagoniste qui se laisser coiffer sans pester. « Je me souviens de mon premier jour à Poudlard, une scène qu'on ne peut pas oublier.  » Amara observait alors son reflet, sa mère étant ravie tandis que son père s'occupait de Kacem, n'ayant jamais donné plus d'importance que ça à sa cadette. Une absence que comblait à merveille sa mère, très proche d'elle. Nour fouillait comme à son habitude dans la boîte à bijoux de sa grande-sœur, chose qui habituellement l'agaçait et dont aujourd'hui elle se foutait. « Et si personne m'aime maman ? Que je ne me fais pas d'amis ...  » Emilia Shafiq secoua alors la tête en guise de désaccord en faisait pivoter le tabouret où était assise sa fille pour la regarder. « Impossible.  Ils seraient bien idiots de passer à côté de toi. Crois moi. » La naissance d'un sourire sur les lippes de la fillette qui se sentait déjà un peu mieux sous les mots de sa mère. « Sois toi-même et tout se passera bien. File prendre ton bain pendant que je m'occupe de finir ta valise et de récupérer les bijoux que t'as volé ta soeur. » Amusée, Amara donna alors un baiser sur la joue de sa mère, se levant ensuite pour aller retrouver la salle d'eau et se détendre dans son bain avant d'affronter cette nouvelle vie.

Loin des odeurs safranées et épicées des cuisines du manoir, le soleil d'été semblait s'éteindre au fur et à mesure qu'elle pénétrait dans la grande salle du château. Des centaines d'élèves qui attendaient d'être répartis dans leurs maisons respectives. Stressée, elle était comme toujours à l'écart, cachée derrière les autres élèves en attendant d'entendre son nom résonner. Amara n'aimait pas la foule et encore moins être le centre d'attention des autres. Perdue, elle chercha alors le regard de son frère mais ne trouva que le mépris de certains étudiants dans leurs traits. Elle n'eut pas de mal à identifier les serpents, le vert et argent de leurs cravates, leurs sourires arrogants ... Une maison qui n'était pas du tout faîte pour cette fillette qui manquait cruellement d'ambition malgré son jeune âge. « Shafiq Amara ?  » La brune sursauta alors à l'évocation de son prénom tandis qu'elle se frayait un chemin dans la cohorte pour rejoindre l'estrade en priant de ne pas tomber devant tout le monde. Tous ces regards braqués sur sa personne furent pour elle un véritable supplice alors qu'elle se laisser choir sur la tabouret. Un silence de mort régnait alors dans la grande salle tandis que certains commençaient déjà à chuchoter. Le Choipeau posé sur sa tête, il ne lui fallut que quelques secondes pour choisir le nouveau foyer de cette rose des sables. « SERDAIGLE !  » Hurla alors le vieux chapeau miteux sous les quelques applaudissements des aiglons qui n'avaient pas l'air enthousiastes à l'idée d'invité de nouveau la mort dans leur tour. Serdaigle comme son frère, elle fût soulagée de retrouver son visage familier à la table où elle prenait place à ses côtés.

(...)

Assise dans le parc du domaine familial, les oiseaux ne chantaient pas aujourd'hui. Le ciel était gris et la nature semblait elle aussi en deuil. La fièvre avait emportée sa mère et n'avait laissée que douleurs et incompréhensions. Isolée de son père, de son frère et de sa sœur, la cadette se balançait alors sur la balançoire en observant l'horizon pleurante de lendemains douloureux. Le mot malédiction raisonnaient déjà un peu partout tandis que les autres se nourrissaient du malheur de la famille Shafiq. Le céruléen de ses yeux noyés de larmes, du sel sur les plaies en pleurant sa mère dans l'intimité du parc. La famille réunie pour la veillée, la protagoniste préférait rester seule que d'affronter les mots réconfortants de ses proches qui feraient que rendre un peu plus réel le décès brutal de sa mère. Tante Evodie avait été l'une des premières à faire son entrée au manoir pour aider son père et veiller sur ses enfants. Si Kacem et Amara étaient assez âgés pour se débrouiller, ce n'était pas le cas de Nour qui était beaucoup plus jeune. Perdue, elle savait qu'elle devait se ressaisir et être forte pour sa petite-sœur qui allait avoir besoin d'elle. Kacem était là pour sa cadette, Amara était là pour Nour. Trois personnalités différentes et pourtant soudées. Peu importe ce qui se disait sur le clan Shafiq, ils étaient loyales et solidaires entre eux. Ils ne croyaient pas tous à cette histoire de malédiction, cette ombre fatale qui planait au-dessus d'eux comme une perfide fatalité  les empêchant d'être heureux. Amara trouvait tout simplement injuste de voir sa mère partir aussi vite, celle qui était le plus proche d'elle à l'instar d'un père qui était trop occupé à éduquer l'aîné. « Toujours à l'écart jolie colombe.  » La voix de sa tante obligea alors la Serdaigle à s'arrêter de se balancer, laissant l'adulte venir ranger une mèche rebelle derrière l'oreille de sa nièce. « Je sais que c'est difficile, mais tu dois rester forte et montrer l'exemple à ta sœur.  » Amara voulait juste du temps. Du temps pour pleurer, du temps pour cicatriser, du temps pour digérer en sachant qu'elle ne pourrait jamais oublier. Evodie avait néanmoins raison, offrant alors à sa tante un regard attristé tout en quittant son perchoir une bonne fois pour toute, laissant son enfance et son innocence sur cette balançoire qu'elle n'irait plus jamais retrouver en grandissant.

(...)

En dix ans, les choses avaient inévitablement changés pour Amara. Que ce soit une fin de scolarité studieuse, un stage au sein du Ministère et une vie de jeune femme accomplie. Le plus grand changement se voulait politique avec l'arrivée de Grindelwald, l'unification et le décès de Albus Dumbledore. Un nouveau tournant qui profita alors au clan Shafiq qui fût l'une des premières familles de sangs-purs à apporter leur soutient au mage noir. Amara ne s'étant jamais intéressée à la politique, elle fût bien obligée de suivre les retranchements de son père et d'épouser à son tour les idéaux de Grindelwald. Passionnée de droit, la seconde de la fratrie Shafiq rêvait d'embrasser une carrière de juge. Un choix professionnel et une ambition dévorante qui firent enfin la fierté de son père qui avait été trop occupé avec ses autres enfants pour lui donner de l'attention. Poussée par le patriarche à s'améliorer, sa vie d'adulte est désormais dévouée au travail, sa famille et rien d'autre. Une vie privée qui semble aujourd'hui inexistante au vue de ses dernières fiançailles ratées, son soupirant ayant succombé sous la baguette d'un duelliste à cause d'un sortilège mal effectué. Une mort qui s'ajoutait à la longue liste des maudits ayant osés aimé un Shafiq. Peu affectée par cette perte, il s'agissait d'un mariage arrangé avec un sorcier Bulgare âgé de vingt années de plus. Pour une fois, elle fût reconnaissante envers la faucheuse de lui retirer cette épine du pied. Malheureusement, cela ne faisait que rendre cette soit-disant malédiction un peu plus réelle à ses yeux. Pour elle, le seul moyen de s'en protéger était d'éviter de tomber amoureuse. Ignorante des maux qu'amour inflige, elle a épousé la solitude et se retrouve aujourd'hui amante de l’amertume et des regrets. Elle vit et évolue dans le contexte actuelle sans se soucier du reste, forgée par son père à obéir et rien d'autre, à être belle et à la fermer. Se réveillera-elle un jour pour faire ses propres choix ? Seul l'avenir le dira. Elle n'aspire qu'à évoluer au sein du Magenmagot et d'offrir au clan Shafiq prospérité et honneur, comme son prénom l'indique.


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Amara Shafiq le Mar 2 Aoû - 13:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Dim 31 Juil - 23:26

Encore une Shafiq ? xD Bah décidément !
Bienvenue à toi ;) Bonne chance pour la suite de ta fiche ;)
Et puis, il nous faudra un truc puisque je vais bientôt faire partie de la famille :P
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Dim 31 Juil - 23:31

Excellent choix de famille et d'avatar
Bienvenue par ici et si tu as la moindre question n'hésite pas à me contacter


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 0:29

freya, merci à toi ! future belle-soeur ?
melpomène, j'adore le prénom
merci beaucoup je n'hésiterai pas !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 1:03



Je viens te souhaiter la bienvenue officiellement
Ma soeur. La famille au complet

Je le répète mais si tu as la Moindre questions n'hésites surtout pas

(Je suis sur mon gsm, dafuck. Demain j'editerai pour l'océan de smiley dédié à la famille )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 1:46

Shanina, que cette fille est belle
Bienvenue parmi nous ma grande ! Que de bons choix par ici. même âge, même école, même volonté : il nous faut un lien Bon courage pour ta fiche, hâte de lire tout çà !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 9:30

Les Shafiq sont canons. Bienvenue et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 11:13

je suis FAN de l'avatar shanina est mon amour
et puis la famille of course
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 12:26

Bordel, cette femme est magnifique
Bienvenue sur le forum, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de la troisième Shafiq
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 21:03

Merci à tous pour l’accueille !
Avec plaisir pour le lien Diane
Je pense avoir terminé.
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 21:24

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
J'aime beaucoup le personnage que tu as construit et j'ai hâte de lire la suite des aventures d'Amara     juste deux petites remarques: il reste pas mal de fautes d'accord/d'inattention donc juste penser à faire attention la prochaine fois mais sinon, j'aime beaucoup ta plume   aussi, tu réfères plusieurs fois à Amara comme étant la cadette alors qu'elle est l'enfant du milieu mais là aussi il me semble que c'est juste de l'inattention plutôt qu'un vrai problème avec ta fiche  
Je te valide donc avec plaisir, je vais te mettre tes couleurs de ce pas jolie Shafiq



Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs  

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 22:12

Merci !
Désolé pour les petites fautes !
Après on a vérifié, la cadette c'est celle du milieu dans une fratrie !
moi aussi ça m'a perturbé
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 22:35

Ah? Et la dernière ça s'appelle comment alors? tu m'apprends un truc, je suis hyper surprise là comme quoi la langue française est pleine de surprises


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 22:37

Pardon je m'incruste, fouettez moi si j'ai pas le droit

Alors en fait le dernier enfant est le benjamin/la benjamine, à notre grande surprise

(cf. la source la plus sérieuse au monde aka wikipédia notre ami à tous https://fr.wikipedia.org/wiki/Fratrie What a Face)

Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: (amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken    Lun 1 Aoû - 22:44

Bon je retire ma remarque alors, mea culpa


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
 
(amara) desert rose; unbowed, unbent, unbroken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sera Vasker - Unbowed, Unbent, Unbroken [WIP]
» PV du Forum : UNBOWED, UNBENT, UNBROKEN - DICALLON
» LEGENDE DE LA ROSE DES SABLES
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: