Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 see what i've become (daegan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 10:18

Daegan Orion Greyback
I'm the poison in your bones



A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Greyback, le nom de sa mère. Il ne sait pas qui est son père, il ne l'a jamais su et ça ne l'intéresse pas vraiment. Il est très fier de porter ce nom, celui de la femme qu'il aime le plus au monde. Patronyme qui veut donc en dire long quand on sait combien il a été craint dans le passé.
▲ Prénom :  Daegan, ou journée lumineuse en scandinave. Orion comme la constellation. Il a toujours trouvé très ironique la manière dont sa mère avait choisit ses prénoms.
▲ Date et lieu de naissance : C’est un enfant de l’hiver, né un certain sept janvier mille neuf cent vingt-quatre dans la résidence familiale en Grande Bretagne.
▲Nature du sang : Souillé par des dizaines de mélange, il n’y a plus rien de pur dans le liquide écarlate qui parcourt ses veines. Sang-mêlé, lui dit-on comme une insulte dont il décide, lui, de ne pas tenir compte, fier homme qu’il est.
▲Profession : Désempoisonneur. Avec une mère bourreau, on s’intéresse très vite à la mort et aux différentes manière de l’apporter. Enfant étrange, fasciné par les questions morbides et passionné de potion, c’est naturellement que cette voie s’est ouverte à lui : un moyen, comme un autre, de rentre au monde un peu de ce qu’il peut avoir. Et d’étaler sa science au repas de famille par la même occasion.
▲Statut matrimonial : Célibataire … Le cœur déjà inconsciemment prisonnier d’une belle paire d’yeux sombres.
▲Ancienne maison: Serpentard convaincu. Enfant roi, il a toujours été le genre d’élève très égocentrique et prêt à tout pour obtenir ce qu’il voulait, quitte à user de ses charmes.
▲Patronus : Pour faire apparaître la salamandre argenté qui s’enroule autour de lui pour le protéger des ondes des créatures du désespoir, il lui suffit de penser à la naissance de sa sœur.
▲Baguette Magique : Il s’agit d’un instrument de trente-et-un centimètres en bois de noyer noir convenant à son tempérament sur de lui et qui dont le cœur contient une plume d’oiseau-tonnerre réputé pour sa difficile maniabilité mais offrant un éventail de sortilège puissant à son propriétaire. C’est une baguette qui devient très instable lorsqu’il est assailli par les doutes mais qui ne l’a, jamais, laissé tomber.
▲Particularité : Semi-lycan, une honte aux yeux de la famille des lycanthrope la plus célèbre d'Angleterre. Terrible vengeance d'un frère envers sa soeur, punition après des années de bataille acharnée: faire de son précieux enfant un estropié, une moitié de loup pour qu'elle ne puisse jamais lui transmettre ce don dont elle est si fière. Enfant qui ne trouvera jamais sa place: rejeté par les loup-garou pour n'être qu'un avorton qui ne pourra jamais pleinement être des leurs, à peine toléré par les humains, déjà effrayés par les pouvoirs provoqués par ces griffures. De ce soir là, il ne lui reste que quelques cicatrices: l'une au niveau de la clavicule, quand son oncle l'a plaqué sur le sol, le maintenant immobile, et la seconde, beaucoup plus longue, sur le bras. C'est cette dernière qui est la plus impressionnante, encore boursoufflée, dessinant un trait plus clair sur sa peau hâlée.
▲Amortentia : l’herbe fraichement coupée, la pluie et la foret • Des odeurs très naturelle qui ont arrière gout de liberté aux yeux de Daegan. Il n’est pas un grand adepte des après-midi recluse dans une bibliothèque : ce qu’il préfère c’est la sensation unique des soirées précédents l’orage, des gouttelettes d’eau sur sa peau, de la fraicheur du vent … Un amoureux des grands espaces qui recherche, chez une femme, quelque chose d’identique.
▲Epouvantard : Contre toute attente, le sang. En effusion. Cela le renvois à de mauvais souvenirs et à une profonde angoisse qui le suit depuis l’enfance. C’est peut être la raison pour laquelle il ne se mêle pas de toutes ces histoires de pouvoir. C’est peut être la raison pour laquelle il aime tant être un sorcier … Un sortilège, pas de sang. Tout va bien.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Silencio,
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Daegan a toujours été un être à double facette: lorsqu'il était encore étudiant, ses camarades auraient pu témoigner de ses tendances narcissiques et égocentriques, de la manière dont il se mettait toujours en avant avec ce petit sourire en coin qui en déboussolait plus d'un. Charmeur et sur de lui, c'était la définition qui convenait à merveille à ce petit Serpentard que rien n'effrayait et qui état toujours prêt à tout pour se faire bien voir. Agaçant, diront quelques-un, provocateur argumenteront d'autre. Pourtant derrière la facette d'un jeune homme au tempérament difficile et manipulateur se cache une personnalité bien plus fragile. Bien que s'aimant beaucoup, il s'est forgé une image de crétin inaccessible pour se protéger car Daegan a une crainte terrible: celle de l'abandon. Loyal et protecteur avec les gens en qui il a confiance, il peut avoir des relations très fusionnelles avec les autres. Néanmoins, face des inconnus, il reste quelqu'un d'extrêmement méfiant ... Rancunier au possible, il sait avoir mauvais caractère: jaloux, possessif et même parfois collant, il est particulièrement tactile avec ses proches. Sous ses airs de crétin fini, Daegan est un homme rusé et débrouillard.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Il était encore jeune quand Grindelwald a accédé au pouvoir, mais il se souvient très bien de la fierté avec laquelle les hommes de sa famille portait le nom de Greyback. A leur manière, ils étaient puissant. Ni pur. Ni riche. Mais sanguinaire. Les gens frissonnaient à l'entente de ce nom qui ne laissait place à aucune forme de moquerie ou indifférence. C'est sans doute cela qui a forgé cette confiance en lui que Daegan exhibe sans aucune forme de pudeur. Et puis, vint le temps de la trahison. Adieu nom tant redouté et bienvenue la vie de fugitif. L'arrivée de Grindelwald au pouvoir a sonné la fin de l'âge d'or Greyback, la fin de ce respect qu'on leur donnait alors même qu'ils n'obéissaient à aucune norme sociale. L'époque il pouvait jouer les charmeurs, user de son nom pour draguer les filles était révolu et depuis il se cache, évite, la plupart du temps, de dire qui il est réellement. Arrivé peu après sa sortie de Poudlard, Daegan vit mal le fait de devoir avoir honte de son patronyme. Si certains se sont tourné vers d'autres forces montantes, cherchant à se venger et à restaurer la gloire passer, il préfère faire profil bas et attendre son heure. Tel le loup solitaire, il préfère ne compter que sur lui même que de refaire les erreurs du passé: pour lui les Greyback ne peuvent se fier à personne.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Rien. Aussi révolté contre toute forme d'autorité, légitime ou pas, qu'il puise être, il continuerait son chemin sans même un regard. Le mort d'ordre: ne pas faire de vague. Ne pas se faire remarquer. Avoir un nom sur liste noire est déjà suffisamment difficile à vivre sans ajouter, en plus, des élans de générosité qui ne lui apporteront que des problèmes. Bien sur, au fond de lui, il y a un léger pincement au coeur, invisible à l'extérieur: des années à Serpentard, cela vous forge le caractère. Et puis, à quoi bon s'y intéresser ? Qu'à-t-il à y gagner ? De la reconnaissance ? Foutaise ! La victime ne lèverai pas le petit doigt pour vous: elle rentrerai tranquillement chez elle, tourmentée par quelques images désagréables puis, retrouverait sa famille et passerait à autre chose. Alors, c'est à cela que Daegan pense lorsqu'il trace sa route. Un de plus, un de moins ... Qu'est-ce que mettre sa vie en jeu viendrait rendre service ? Mieux vaut que ce soit lui, que moi. est sans doute plus représentatif de sa pensée.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Une vision pour le moins particulière, à laquelle il ne s'attend même pas. Il se voit avoir des jours paisible au bras d'une belle jeune fille dont le visage ne lui est pas inconnu. C'est sans doute de la que vient la surprise ! De ce visage si connu qui provoque une brusque accélération de son coeur sans qu'il ne parvienne à expliquer pourquoi. Bref. Il se voit, avec elle. Et il sait qu'elle n'est pas là par pure amitié. Il se sent bien avec elle, il ne ressent aucune inquiétude: au fond de lui, il sait qu'il n'a plus rien à craindre. Certes, son nom n'est pas revenu en grâce mais il n'est plus menacé, il entraperçoit un vrai avenir, un monde dans lequel il pourrait avoir des enfants sans craindre qu'ils soient pourchassés comme l'ont été ses cousins. Il voit sa mère, toujours aussi détonnante même dans ce monde idyllique, il la voit sourire, ne plus s'inquiéter pour un rien ... Et puis, il y a sa soeur et Frigga, pas très loin ... Et c'est là qu'il voit que tout n'est qu'illusion. Trop de bonheur pour que cela soit réel.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
Il hésiterait. Se fichant de la pierre, après tout, on connait les effets secondaires de pouvoir de ce caillou de malheur, il se concentrerait sur la cape et la baguette. Bien sur, la baguette représente un certain danger. Et l'idée de se faire égorger dans son sommeil pour un bout de bois ne lui plait guère. Mais si c'est la rançon de la gloire ... Pourquoi pas. Néanmoins, dans un optique de rester discret jusqu'au bon moment, la cape pourrait être d'un grand secours ... Puisque pour tuer quelqu'un, et pour le faire souffrir, pas besoin d'une baguette. Pourtant, il hésite ... Après tout, la cape ça fait pas très courageux quand même mais c'est drôlement pratique ! Après réflexion, il finirait par conclure que la cape reste le meilleur choix: moins dangereuse pour sa propre vie et réutilisable après avoir venger son nom et son honneur.

▲ pseudo ou prénom :  Akane.
▲ âge :  Vingt-quatre ans
▲pays :  BRETAGNE  
▲ Connexion  :  Tous les jours mes petits chats
▲ scénario ou inventé : Pré-lien familial d'Heschia Greyback
▲ avatar :  Bob Morley
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  J'y suis déjà une belle addict
▲ quelque chose à rajouter :  
▲ crédits :  shiya & Tumblr
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Daegan Greyback le Mer 10 Aoû - 12:44, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 10:18

Mudbloods and murmurs
the futur that we hold is so unclear



Les flocons dégringolaient du ciel, recouvrant le sol d'un épais nuage blanc duveteux. Les fenêtres étaient, par endroit, recouvertes de buée, protégeant les occupant du froid régnant en dehors des murs et de la chaleur de l'âtre. Un cri vint percer le soudain silence qui s'était installé dans la pièce, tension qui s'évapora rapidement alors que le nourrisson, encore plein de sang, laissait échapper sa voix pour emplir la chambre de pleurs. Rapidement frictionné dans de l'eau tiède, il fut emmailloté dans une épaisse couverture d'un blanc écru et ramener près de sa mère, encore haletante. Ses yeux s'entrouvrent laissant apparaitre une paire de prunelle claires qui deviendront, au fil des jours, des orbes presque aussi noires que le néant. Le haut de sa tête est parsemé de quelque mèches sombres, collées à son petit crâne et sa peau, légèrement hâlée, contraste avec le blanc de la couverture dans laquelle il se trouve. Un doigt maternel écarte les pans du tissus, trouvant le petit poing fermement serré qui s'ouvre pour capturer cet élément extérieur.

Ses prunelles anthracites s'ouvrirent soudainement. Le souffle court, Daegan se redresse brusquement, haletant, sentant des vagues de sueurs froides couler le long de son dos. Une main passe dans ses cheveux bouclés, les désarçonnant plus qu'ils ne l'étaient déjà. Inspirant puis expirant profondément, il se remet de son cauchemar. Le même, depuis des années. Il se lève, jetant les couvertures de l'autre côté du lit, frissonnant au contact du sol froid sous ses pieds. D'un pas las, il se dirige vers le frigo d'où il sort un pot de confiture. Le contenu écarlate attise sa convoitise plus qu'aucun autre met au monde. Pourtant, son corps se fige. Un bruit. Au loin. Plus loin qu'aucun être humain ne pourrait l'entendre. A priori imperceptible, Daegan tend malgré tout l'oreille avant de hausser les épaules et de remettre le nez dans le pot. Quelques secondes plus tard, une silhouette féminine apparait dans l'embrasure de la porte. Il savait qu'elle allait arriver. Il l'avait entendu. Dae ? geint-elle en se frottant les yeux, dévoilant au regard masculin, la perfection de ses jambes et de ses cuisses, cherchant involontairement à réveiller, chez lui, un désir endormi. Vêtue d'un simple tee-shirt appartenant au propriétaire des lieux, ses yeux s'ouvrent sur ce dernier.  Encore un cauchemar ? soupire-t-elle alors qu'il sait très bien qu'elle va lui reprocher de l'avoir réveillé ... Il se contente d'acquiescer sans un mot. Et elle disparait. Elle est retournée s'allonger, il le sait. Probablement vexée qu'il ne lui accorde que peu d'attention, il s'en doute. Mais il s'en fiche un peu: entre eux, il n'y a rien de bien sérieux. Portant son doigt, couvert de la mixture rouge sang, à ses lèvres, il retrouve son air sérieux: pourquoi lui a-t-elle parler de ces cauchemars ...

Il court. Aussi vite qu'il le peut et pourtant, le rire sinistre ne cesse de le suivre. Le bruit sourd des pas de son poursuivant résonne au plus profond de son être, le pénétrant avec une angoisse toute particulière. Un virage serré sur la droite. Sa main agrippe la vieille pierre du mur pour mieux tourner, mais son pied glisse et ses fesses heurtent durement le sol. Il se relève prestement, reprend sa course tout en sachant pertinemment que cela est peine perdue: le rire se rapproche, lui glaçant le sang. Une main ferme se pose sur son épaule et sa tête heurte le mur de pierre. Son crâne semble résonner. Il a mal, il est sonné et ses yeux se plonge dans le regard fou de son oncle. sa mère l'avait toujours mis en garde contre ses tendances égocentriques, elle l'avait prévenu que cela allait lui attirer des problèmes, mais il voulait voir Frigga alors il n'avait pas vraiment fait attention ... Et le voilà, à présent, prisonnier de la poigne de fer de l'homme lui faisant face. Aller Daegan, je suis sur que ta mère serait très en colère de voir autant de peur dans tes yeux. Certainement plus rauque que dans la réalité, cette voix le tétanise. Sa mère. Lui qui était si content d'être rentré pour les vacances. Sa mère lui avait promis de le transformer avant qu'il ne reparte. Où était-elle ? Son épaule lui fait mal, elle doit être déboitée ... Et il sent un peu de sang couleur le long de son bras. Le choc contre le mur a du endormir sa douleur quelques instants. Il sent sa manche être déchirée et regarde, avec stupéfaction et inquiétude, le doigt de son oncle se poser quelques centimètres en dessous du creux de son coude. Frémissant de peur au contact de cette peau invasive, il ne peut retenir son cri en sentant son ongle entrer dans sa chair, déchirant sa peau fine.


•••


Je suis désolée Daegan. Il est allongé dans son lit, un bandage enroulée autour de son bras. Il n'a plus conscience du temps qui passe, de quel jour on est, du temps qu'il fait à l'extérieur. Seule cette douleur sourde au creux de son être lui permet de savoir qu'il est encore en vie. Le regard vide se pose sur le visage tant aimé de sa mère. Il ne pourrait dire ce qu'elle ressent, mais elle semble réellement inquiète, réellement peinée par toute cette souffrance qui se dégage du corps adolescent. Ses mains attrapent le bras précédemment malmené, déposant un baiser plein de douleur sur le tissus blanc du bandage. Puis, une main remonte et se perd dans les boucles brunes. Aucun mot. Ils n'en ont besoin ni l'un, ni l'autre. Quelques secondes de silence totale et il l'observe se lever. Il faut que je m'occupe de ta soeur. lui dit-elle avant de quitter la pièce, sans doute plus lentement que d'habitude. Qu'est-il à présent ? Pas tout à fait un humain, pas réellement un loup-garou. Un semi-lycan, quelle blague ! Il n'est qu'un déchet, qu'un de ces parasites que son grand-père aimait dénigre à table au petit déjeuner. Semi-lycan. Une honte chez les Greyback, une nouvelle raison de faire profil bas, lui que sa mère a habitué au meilleur. Quel est son avenir désormais ? 

Le verre du pot éclate entre ses mains et c'est avec stupeur qu'il contemple les quelques goutte vermillon qui s'étalent sur le carrelage. Un éclat à entaillé la paume de sa main qu'il porte ses lèvres. Ramassant rapidement son oeuvre, il finit par mettre sa main blessée sous l'eau, attrapant, de l'autre, les bande de gaze rangée sous l'évier. Ce n'est pas la première fois que ce genre de chose arrive ... A croire qu'il est passé maître dans l'art de se blesser inutilement. Il soupire et, après avoir enroulé le tissus autour de sa paume, finit par retourner vers la chambre. Depuis la porte, il a une bonne vision de la pièce. Plongée dans une pénombre qui ne l'affecte aucunement, il a le loisir de contempler le corps alangui, allongé sur le ventre, de sa dernière conquête. Il la fréquente depuis quelques semaines, mais il va y mettre fin avant que le week end n'arrive, il le sait. Si elle s'est attachée, elle pleurera, sinon, elle se contentera de noms d'oiseaux avant de disparaitre. Et, après avoir plongé sa solitude dans quelques verres, il se trouvera une nouvelle victime. C'est toujours ainsi que cela fonctionne chez lui: dès que la réalité reprend ses droits, dès qu'il comprend qu'Elle ne sera jamais à lui, alors il retombe dans ses mauvais travers. Il n'est qu'un gamin pourri raté, il le sait, mais il ne peut pas s'en empêcher. Il se fiche de la réputation qu'il peut avoir, il se fiche de ne pas être casé à presque trente ans ... Tout ce qu'il veut ... C'est elle.

Tout en soupirant, Daegan sort de la salle de classe, défaisant le noeud de sa cravate pour la laisse glisser dans ses mains et la fourrer rapidement dans son sac. Plus que quatre années à tirer ici ... La journée était exceptionnellement belle et il observait les autres élèves courir à travers le château en profitant des derniers beaux jours avant l'arrivée de l'hiver. Contrairement à certains camarades, Daegan gardait sa manche fermement baissée: physiquement, il cicatrisait, mais la blessure intérieure était encore béante. Par sécurité, et pour qu'on ne lui pose pas de question, il cachait le bandage sous sa manche et il devait admettre qu'il commençait sérieusement à avoir chaud. Il soupira de nouveau, s'éloignant de sa bande d'amis habituels pour aller vers des coins moins fréquentés du château. Il ne l'avait jamais vu vraiment entourée et misait là dessus pour tenter de la trouver. Après plusieurs minutes, il l'aperçut, seule, et courut pour tenter de la rattraper. Hey toi ! Elle se retourna mais, alors qu'il allait poser sa main sur son épaule, elle s'éloigna vivement. Un silence de mort s'installa quelques secondes qui lui parurent durer des heures. Ok ... Hum ... Tu es Isolde Prewett c'est ça ? finit-il par lui demander sans trop oser la regarder dans les yeux. Ses pupilles fermement ancrées sur le sol, il s'en voulait. Elle portait encore les marques de leur dernière rencontre ... Ecoute, je suis désolé pour ce qui s'est passé l'autre jour ... C'était débile.


•••


T'as pas bientôt fini ? Lâche moi ! ignorant totalement l'ordre de la jeune fille, Daegan continua son chemin, prenant juste un peu plus de distance. Ses potes étaient partis s'entrainer en vue du prochain match: avec ses capacités renforcées, il savait qu'il ferait un très bon joueur de quidditch, mais, par égard pour les pauvres perdants du camp adverse, il préférait rester sur le banc des supporters. T'as pas des ASPICS à réviser ? Elle n'avait pas tort: les examens approchaient à grand pas et s'il ne s'y mettait pas sérieusement, ça allait être compliquer de tout gérer au dernier moment. Pourtant, il se contenta de lui offrir un grand sourire idiot et de garder son allure, laissant toujours quelques mètres entre eux. Quatre années étaient passé et il s'en voulait encore de ce que lui et ses amis avaient fait ce jour là ... Pauvre petite Poufsouffle innocente ... Elle passait par là: au mauvais endroit, au mauvais moment. Il s'était fait un devoir de se faire pardonner, par la suite. Elle avait chuté, elle s'était blessée. Il ne pouvait pas l'oublier. La cicatrice qu'elle gardait résonnait en lui comme la propre marque qui ornait son bras. Isolde Prewett ... La seule fille de ce maudit collège avec qui il n'était pas le petit con de Serpentard qui se la pétait.  

Tu devrais t'en aller ... Le ton grave de Daegan résonna dans la chambre. La jeune femme releva la tête de l'oreiller. Elle avait sans doute déjà compris qu'ils ne se reverrait pas. J'vais au boulot lança-t-il avant de s'enfermer dans sa salle de bain avec un jean et un tee-shirt. Quand il sortit de sa pièce, elle n'était plus là. C'était peut être mieux comme ça: au moins, cette fois, il n'aurait pas le droit à la crise de larme ou à la discussion houleuse. Il soupira, sa vie était un vrai n'importe quoi. Il attrapa sa veste et quitta son appartement ... Il était désempoisonneur. Bon ce n'était pas la grande vie, mais il subvenait à ses besoins. La plupart du temps, il bossait avec son meilleur ami: tout deux s'étaient lancé dans des études de potions après le collège et, si Daegan avait suivi un cursus de désempoisonnage, son pote tenait désormais une boutique dans un village sorcier. C'était une bonne association et Daegan appréciait la compagnie de son ami. L'un des rares au courant de sa situation, tous deux sang-mêlés.

Et sinon ta petite soeur ... Elle voit quelqu'un ? Le brun se retourna, observant son ami avec un air surpris. Ils se connaissaient à merveille et Daegan savait que son ami ne se serait pas intéressé gratuitement à quelqu'un sans raison. La plupart du temps, ça ne le gênait pas de voir son pote séduire de très nombreuses jeunes femmes. Mais là, il s'agissait de sa soeur ! Qu'est-ce que ça peut te faire ? lâcha-t-il subitement en reprenant la préparation d'une potion qu'on lui avait commandé un peu plus tôt dans la semaine. Un regard vers son ami et il le vit hausser les épaules, retournant au rangement des étagères de la petite boutique. J'sais pas ... Elle est mignonne et puis ... Il le fusilla du regard, le défiant de continuer sa phrase. Même pas t'y penses ! finit-il par menacer, pointant un doigt accusateur sur la poitrine de son ami. Je suis peut être pas un vrai loup-garou mais je te jure que je t'arrache la tête ! Il se retint de dire que, de toute façon, il n'était pas le mieux placé pour arranger un coup avec Adrastea. C'était plus à son cousin qu'il fallait s'adresser. Et puis, il était persuadé qu'il se ferait recalé à la moindre approche. C'est ma soeur, bordel ! conclut-il avant de se replonger dans sa potion, mettant fin à une conversation embarrassante.  

Ta soeur est passée ... entendit-il alors qu'il venait de pousser la porte de la boutique. Daegan se contenta d'hocher la tête. C'était étrange, cette relation qu'il avait avec sa soeur. Il aurait aimé dire qu'ils s'adoraient, qu'ils se soutenaient, qu'ils formaient un duo unis envers et contre tout, mais la réalité était tout autre. Toutes ses relations familiales étaient étranges de toute façon ... Entre cette mère dont il n'arrivait pas à se passer et cette soeur avec qui il tentait de nouer quelque chose: la situation était des plus compliqués. Depuis quelque temps, il prenait conscience du fossé qu'il y avait entre Adrastea et lui: même s'il avait tenté d'éloigner tous les camarades pleins d'hormones qui pouvait la lorgner au collège, il ne la connaissait pas vraiment. Et cela était réciproque. La brune lui en voulait et Daegan le savait. Elle aurait aimé qu'il vienne à ces réunions auxquelles elle participait, qu'il soutienne le mouvement auquel elle participait avec leur mère. Mais lui n'avait pas confiance. Ils avaient été chassé par Grindelwald. Leur famille avait été marqué au fer par une tuerie sanglante et sans pitié, s'il avait trouvé du réconfort dans la nouvelle du décès de son oncle, les Greyback et leur réputation avaient été détruit. Face à tout ça, et suite aux remarques dont il avait été victime depuis sa transformation, il se sentait plus seul que jamais: il refusait de rejoindre ce groupe. Même si Jedusor avait été élève en même temps que lui, il ne croyait plus du tout aux belles paroles des uns et des autres. Pourquoi rejoindre ce genre de groupe, quand on pouvait se débrouiller tout seul ? Après tout, n'était-ce pas un peu le résumé de son existence entière ? Le semi-lycan, loup sans meute, désormais solitaire en quête de vengeance ...


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Daegan Greyback le Jeu 11 Aoû - 14:45, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 11:14

re-bienvenue beauté toujours aussi canon
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 11:25

Rebienvenue par ici
j'ai hâte d'en lire plus sur ce nouveau perso qui m'a l'air vachement prometteur


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 12:24

Rebienvenue parmi nous, j'ai hâte de découvrir ta fiche ma belle
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 13:34

Rebienvenuuue et courage pour ta fiche. Ce personnage promet déjà.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Lun 1 Aoû - 18:20

oh qu'il est beau, cet enfant
re bienvenue parmi nous, et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Mar 2 Aoû - 10:46


Manmaaaan


Vous êtes chou
Merciiiiiiii


Dernière édition par Daegan Greyback le Mer 3 Aoû - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Mer 3 Aoû - 12:11


Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Sam 6 Aoû - 11:55

Rebienvenue à la maison
Bon courage pour ce nouveau personnage prometteur
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   Jeu 11 Aoû - 23:53

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
Rebienvenue parmi nous j'adore le personnage de Daegan et j'ai vraiment hâte de voir son évolution en RP en tout cas  


Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs  

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: see what i've become (daegan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
see what i've become (daegan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shine bright like a...ironborn [Pv Daegan]
» Le Fer-Né et l'oiseau rêveur. [PV Daegan Volmark]
» Mission Cupidon ♣ Charlie & Daegan
» Fer-prix et plus [Pv Daegan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: