Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Cepheus ➸ Dysfonctionnel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Jeu 25 Aoû - 17:34

Lestrange, Cepheus Marius
Écoutes le sifflement de cette douce folie.


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Lestrange. Prénom qui roule sur la langue. Sifflement incessant, mélodie du serpent qui s’apprête à mordre avec violence. Tu le portes fièrement, ce nom de famille. Loin d’être une tare ou une honte, ton identité n’est autre que la personnification de ce que tu es réellement.
▲ Prénom :  Cepheus. Constellation que tu connais à peine, prénom offert à ta naissance. Tu te vois déjà parmi les étoiles, brillant de mille feux parmi les tiens. Marius. Prénom que ta mère voulait t’offrir, te donner en héritage comme l’on marque du bétail au fer rouge. Tu ne le porte que par obligation, sans pour autant y prêter une valeur quelconque.
▲ Date et lieu de naissance : Tu es né sous les étoiles hivernal, le dix-sept décembre mille-neuf-cent-vingt-six, alors que l’hôpital Saint-Mangouste accueillait le deuxième fils de cette branche majeur de Lestrange. Fier, ton père, fut le premier à te prendre dans ses bras. Bien que tu sois le dernier de la fratrie de trois, tu restes son deuxième fils, ce qui a plus de valeur à ses yeux. Ainsi, son héritage était assuré d’une manière ou d’une autre.
▲Nature du sang : Pur comme du Crystal. Sans mélanges quelconque, tu vis avec la fierté de ne pas être croisé. Tu agis fièrement face à cette évidence, tu es l’un de ces Lestrange qui peut se vanter d’avoir le sang pur et intacte.
▲Profession : Auror. Tu as rejoint les rangs, souhaitant avec le regard vagabondant, les oreilles traînantes pour tenir ton père au courant des derniers événements.
▲Statut matrimonial : Fiancé depuis peu à Freya Draganov. Tes parents ont cru préférable de te passer la corde au cou, cherchant à te caser pour unir deux familles. Étrangement, ils ont été chercher la fille parfaite pour toi, un double féminin avec qui tu t'entend merveilleusement bien.
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : Serpentard. Tu as fièrement porté les couleurs des serpents, le vert et l’argent t’allaient merveilleusement bien. Digne Lestrange, il ne pouvait pas en être autrement.
▲Patronus : Une mygale. Araignée fort incomprise et tellement fascinante à tes yeux. Elle veille à ta protection quand cela s’avère nécessaire, lorsque cette lueur dorée s’échappe de ta baguette prononçant la formule adéquate.  
▲Baguette Magique : Trente-et-un centimètre de long, faite d’un bois souple mais rugueux, elle reflète qui tu es réellement. En son centre y est logé un crin de Sombral, signification de la mort. Fougueuse et loyal à son propriétaire, elle n’en reste pas moins instable par instant, caractérielle et capricieuse.  
▲Particularité : Magiquement parlé, tu n’en possèdes aucunes. Pourtant, tu as cette particularité mental, instable qui fait de toi quelqu’un de dangereux, de ténébreux. Pousser depuis ta tendre enfance par des pulsions violentes, meurtrières, ton père a dû t’inculquer la mention de « contrôle » pour paraître plus normal.  
▲Amortentia : L’odeur du sang fraîchement versé sur l’herbe humide matinal, un jour d’été dans un champ de lys, une pointe de cannelle et de potiron.    
▲Epouvantard : Tu te vois, couvert de ce sang que tu as toujours craints de faire versé. Ton frère est là, allongé sur le sol, sans vie. Tu as perdu le contrôle, tu l’as tué, tu le sais le sang ne trompe pas. Tu as peur. Oui, tu as peur de perdre le contrôle et de t’attaquer aux gens qui te sont proches.    

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Morsmordre
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
En société tu as appris à bien te conduire, bien que cette flamme de folie ne cesse d’animer ton regard. Douce étrangeté que beaucoup de comprennent pas, tu as cette double facette que beaucoup redoutes. D’apparence souriant et calme, tu es pourtant un homme instable et violent qui se voit pousser par une envie de toujours faire souffrir, de voir du sang couler.  ━ Comme tout Lestrange qui se respecte, tu es un homme qui change de camp comme de chemise. Tu sens rapidement quand le vent tourne et, sournoisement, tu ne te gênes pas pour retourner ta veste si nécessaire. Opportuniste, tu vas chercher le meilleur parti. Néanmoins, tu aimes faire ça discrètement, dans l’ombre. Très discret sur tes réelles intentions, ça fait de toi un homme manipulateur et calculateur à souhait.  ━ Violent dans l’âme, tu es pourtant très proche des tiens. La famille c’est plus fort que tout et, pour ton frère aîné surtout, tu donnerais ton âme sans concession. Elevé par ton père pour devenir l’homme que tu es, il t’a pris en charge à l’âge de cinq ans. Ton éducation fut légèrement différente, plus basée sur le contrôle de tes pulsions. Grâce à ça, tu sais contenir celles-ci sans pour autant complètement les contrôler. Par instant, tu perds toute vision logique et tu t’engouffre dans cette noirceur qui t’anime depuis toujours. ━Toi et les engagements ça fait deux, tu fuis ceux-ci comme la peste. Libre comme l’air, sauvage comme le vent, tu aimes cette liberté qui t’anime et être maître de tes actes. L’amour tu ne connais pas, en tout qu’à, pas proprement parler. Tu préfères être volage, gouter aux délices de toutes personnes mais d’une façon plutôt étrange, assez violente. De ce fait, tu enchaînes les conquêtes sans pour autant le montrer, faisant ça dans l’ombre et dans le secret pour garder une image d’homme inaccessible.  ━ Grand manipulateur dans l’âme, tu aimes te jouer des autres, tirer les ficelles dans l’ombre. N’aimant pas être exposer et tout contrôler, tu agis pour faire en sorte de relayer les grosses responsabilités aux autres. Borné, tu aimes quand les choses se font à ta manière et qu’aucun imprévu ne vient se foutre en travers de ton chemin…Impulsif, si quelque chose cloche tu deviens vite hors de contrôle. ━ Très observateur et attentif, tu as toujours un œil ou une oreille attentive. Discret quand tu le souhaites, tu peux te fondre dans le décor sans que les autres ne se pensent observés. Tu caches également très bien ton jeu, pouvant te faire passer pour un abruti, mentant d’une manière méconnaissable.  ━ Tu es un violent, certes, mais la vue du sang te rend cruellement instable. Dès que tu perds le contrôle tu as du mal à cesser tes actes, laissant le sang couler au point de pouvoir faire un carnage. La seule personne capable de te faire redescendre sur terre n’est autre que ton frère, mais également ton père.  ━

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Officiellement, tu suis le Bulgare. Officiellement, tu le sers sans contrefaçon, affirmant, soutenant ses opinions. Officieusement, c’est tout autre. Ce qui a changé pour toi ? Rien, strictement rien. Tu ne fais que suivre le mouvement, laissant ta loyauté au plus prometteur. A vraie dire, la politique ne t’a jamais vraiment fasciné, laissant un vide total dans ton esprit. Là où ta famille va et bien, tu vas également. Là où tu peux trouver plus de pouvoir, plus de noirceur et d’idéaux tu y vas sans te soucier de retourner ta veste. Ta folie a toujours joué un rôle assez important là-dedans, ne sachant pas te concentrer assez énergiquement sur ce que le monde connait comme bouleversement. Tu laisses ça aux plus vieux, aux politiciens. Toi, tu te contentes de sourire dans ton coin, de manier les armes, d’élaborer des plans et de faire ce que l’on te demande. Pourtant, aux yeux de tous tu es en faveur de Grindelwald, mais tes idéaux eux, en secrets, sont en faveurs de Jedusor. Parce que lui il est grand, parce que lui est prometteur et que tu lui sens un avenir certain.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Etant un Auror, tu ne peux bien sûr pas passer ton chemin sans rien faire, surtout si tu es remarqué par ceux-ci. Néanmoins, inutile de dire que tu ne feras pas grand-chose non plus. Tu iras vers eux, jouera ton rôle sans vraiment y mettre du cœur. Que s’est-il passé ? Qui sont les coupables ? Tu feras également en sorte de ne pas vraiment punir les spaseni, un sourire mauvais aux lèvres, arrogant et malsain. Au final, dans ta petite tête, tu te diras simplement que tu les auras autrement. Oui, qu’un jour tu les chopperas eux dans une ruelle, que ce soit les Spaseni ou encore la victime si celle-ci n’a pas une tête qui te convient. Parce que tu es comme ça. Tu n’es pas un grand défenseur, tu n’es pas un héros. Tu vis pour tes propres intérêts et ceux de ta famille. Bien sûr, par la suite, tu iras en informer ton père, lui faisant un rapport complet de ce qu’il s’est passé en cette nuit dans cette ruelle.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Toi, étant libre, tout simplement. Cette liberté t’a toujours tenue à cœur. Sans cesse en cage, maintenant sous contrôle à cause de tes pulsions qui diriges ta vie et tes émotions, tu rêves d’une liberté totale. De pouvoir agir comme bon te semble, de pouvoir laisser court à tes envies, tes pulsions sans craindre des représailles. Tu te vois conquérant de toi-même, te contrôlant parfaitement et sans aides. Oui, tu te vois sauvage, un sourire serein sur les lèvres. Tu vois ton regard calme et non tourmenté par ces lacérations aux tripes. Tu vois ton père qui te sourit fièrement, une main sur ton épaule. Tu vois ton frère également, à tes côtés non pas pour te surveiller mais bien par simple présence. Tellement de choses que tu sais impossible. Pas en étant toi-même.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
Contrairement à beaucoup de Lestrange, toi, tu choisirais sans nuls doutes la cape d’invisibilité. La pierre ne te serait d’aucune utilité, ne souhaitant pas voir revenir les morts. S’ils ont péri c’est qu’ils étaient trop faibles, puis, les êtres que tu chéris réellement sont encore en vie. Ensuite, la baguette n’est pas faite pour toi. Trop de pouvoir, trop de responsabilités. Tu n’es pas fait pour être un meneur ou encore, un détenteur d’autant de puissance, ta situation te convient parfaitement. Par contre, la cape, elle, est bien utile. Espionner, se faire discret pour mieux sauter sur ses ennemis. Pouvoir mener la danse dans l’obscurité sans jamais craindre de se faire chopper. Oui, la cape est réellement faite pour toi.

▲ pseudo ou prénom :  Manon
▲ âge :  24 ans
▲pays :  Belgique
▲ Connexion  :  5/7
▲ scénario ou inventé :  Famille de sang-pur
▲ avatar :  Matthew Daddario
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  Bazz'
▲ quelque chose à rajouter :     
▲ crédits : Hunt
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Cepheus Lestrange le Dim 28 Aoû - 15:52, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Jeu 25 Aoû - 17:34

Mudbloods and murmurs
petite citation



Et ton heure sonna, comme une douce mélodie qui annonce la fin de l'innocence. Elle coiffait ta sœur, alors que toi, tu observais celle-ci faire. Comme hypnotisé par ses gestes sûrs, mais également calculée pour obtenir une tresse parfaite. Dernier né de la famille, contrairement à ton frère aîné, tu avais côtoyé durant cinq ans ta sœur. « Cepheus, viens avec moi, il est temps. » Tu tournes doucement la tête vers ton père, ton regard brillant de cette douce admiration qu’il avait toujours éveillé en toi. Pourtant, alors que tu aurais dû voir en lui un modèle, le tiens n’était autre que Caerwyn, ton aîné. En silence, tu te lèves sans poser de questions. Après tout, tu le sais, il n’aime pas quand tu parles de trop, surtout si c’est pour demander quelque chose. Tu le suis calmement, ton regard brun posé droit devant toi. Déjà, si on y prêtait assez attention, on pouvait y lire cette légère flamme de folie qui s’y balançait furtivement. Vous entrez dans une pièce où déjà ton frère y était posté. Tu souris légèrement, te tournant vers cette tapisserie qui ne laissait aucuns doutes face à sa signification. « Sais-tu ce que c’est ? » Ton apprentissage va commencer, tu es en âge d’être éloigné de ta mère et de ta sœur pour que ton éducation soit prise en main par le chef de famille, Abelin Lestrange. « L’arbre généalogique de la famille Lestrange. » En vérité, tu ne le diras pas, mais tu avais longuement observée celle-ci. Apprenant chaque prénom, chaque signification, plus pour t’occuper qu’autre chose. Tout en bas il y avait ton nom, dernier né de la famille, dernier fils, dernier héritier. « Que signifie-t-il pour toi ? » Tu fronce les sourcils, pas vraiment sûr de ce qu’il te demande. Après tout, tu n’as que cinq ans et les réflexions profondes ne sont pas vraiment ton fort. « Hum, c’est tous les Lestrange ? » Tu ne vois pas trop ce que tu pourrais répondre d’autre. Déjà, la nervosité prend place en toi et tu essayes de croiser le regard de ton aîné. Ton pied se tortille sur le sol et tu regardes de nouveau la tapisserie. Ton père te regarde d’un air sérieux et grave, t’indiquant ainsi de cesser de te tortiller dans tous les sens. Il n’a pas besoin de parler, il sait se faire comprendre. Tu baisses les yeux navrés alors que son explication s’élève dans la pièce. Tu l’écoutes, tu hoches quelques fois la tête d’un air grave, enfantin. Tu es un Lestrange, ton éducation sera forgée dans cet esprit de famille, mais également d’une manière différente. Pourquoi ? Parce que tu n’es pas ton frère, tu es différent, tu es unique, tu es sauvage.

Et le sang coula, éveillant le monstre en toi. Tu l’observe froidement, le toisant de haut en bas du haut de tes sept ans. Sa famille est venue négocier avec ton père, comme pour conclure tu ne sais quel marché. Ton père t’a demandé de l’emmener faire un tour, de lui montrer les extérieurs. Ça ne t’enchante guère, pourtant, tu n’as pas le choix. En silence tu le fais sortir, ne lui adressant aucunes paroles. Tu aurais peut-être dû engager la conversation, t’amuser avec lui, mais ce n’est nullement le cas. « Sont moches ces jardins ! Aucuns gouts. » Tu serres les dents ainsi que les poings, ne relevant pas. Tu as toujours été connu pour ton impulsivité, mais ça devenait de plus en plus flagrant. Tu passes devant les fleurs de ta mère et tu l’entends ricaner. « Sont moches ces fleurs, ça sert à rien en plus. » Tu te retournes alors brusquement vers lui, juste à temps pour le voir marcher dessus, intentionnellement bien sûr. Grave erreur… Sans réellement le comprendre, tu avais foncé dessus. A califourchon sur le gamin de ton âge, tu le secouais brutalement, faisant en sorte que sa tête heurte avec violence le sol. Tu griffais son visage arrogant, avant de fermer les poings et de le cogner davantage. Le sang ne fut pas long à couler ce qui eut pour conséquence de te rendre bien plus violent. Tu n’entends pas ton frère arriver, tu te sens juste tirer en arrière et coller sur le sol. « Cepheus, stop, tu vas le tuer ! » Ta respiration est haletante, tes mains rouge sang et ton visage avait été éclaboussé par le substance vitale de ce gamin imprudent. Quand ton regard croise celui de ton aîné, tu reviens petit à petit sur terre, un sourire malsain au visage. « Et alors ? » Oui…dans les yeux de ton frère tu pu y lire une certaine surprise, alors que déjà, la voie de ton père se faisait entendre au loin. Accident tragique, le gamin ne perdit pas la vie mais en garda de nombreuses séquelles. Toi, tu te pris la raclée de ta vie mais, ce jour-là, oui, ce jour-là ils comprirent.  Tu avais pris du plaisir et si Caerwyn ne t’avait pas stoppé, tu aurais continué. Encore et encore et encore. Tu ne te serais pas arrêté. A partir de ce moment-là, ton père prit en cause ton état mental et changea sa façon de t’éduquer, t’inculquant en plus la maîtrise de tes pulsions pour faire de ton un homme plus ou moins stable. Enfin, au fond, ils le savaient, tu ne le sera jamais…normal.

Et la tradition perpétua à travers la douce folie des Lestrange « Cepheus Lestrange. » Ton nom vibra dans la grande salle et le silence retomba suite aux applaudissements de cet élève envoyé chez Serdaigle avant toi. Déjà, un léger sourire s’affiche sur tes lèvres. Nul besoin du choipeaux pour savoir où tu seras envoyé. Ça coule dans ton sang, ça vibre en ton sein comme un poison que tu appréciais plus que tout. Tu avances en silence, ton regard sombre posé sur ton professeur. Elle ne sourit pas, comme si déjà, elle avait conscience de qui tu seras. Le tabouret n’attendait que toi. Te tournant vers la foule, tu t’y place. Fier, droit et, à peine l’effleurement fait, le choipeaux partagea sa décision comme une évidence même. « Serpentard ! » De nouveaux applaudissements retentissent dans la salle et tu te lèves, croisant directement le regard de ton aîné, mais également celui de ta sœur. Sans avoir besoin d’invitation tu vas te placer près de ton aîné, alors que de nombreuses personnes, tu recevais des félicitations pour avoir intégré les nombreux Serpentard. Ce sourire mauvais aux lèvres, tu ne réponds que par de petits signes de tête, quelques paroles bien placées. Aucuns doutes sur tes origines, tu es bel et bien le Lestrange digne de ta douce famille. Au loin, assis à une table, tu le reconnais… Lui, cet enfant qui avait insulté les fleurs de ta mère, piétiné celles-ci pour mieux le payer par la suite. Vos regards se croisent et il détourne les yeux. Apparemment, après quatre ans, il n’avait pas oublié et savait de quoi tu étais capable. Ton regard brille soudainement de mille feux, te remémorant ce moment merveilleusement délicieux.

Malgré les années le changement fut impossible, dirigé par tes pulsions, tu ne faisais que survivre.   Les années défilent, s’écoulent et tu n’es plus le même. Loin est le temps où tu ne savais pas te contrôler, ou ta vie était sans cesse remplie d’impulsivité. Pourtant, c’était toujours là. Ton frère avait quitté le château, diplôme en main, ta sœur également, te laissant seul héritier des Lestrange. Sourire léger affiché sur tes lèvres, tu croises le regard de Daegan alors qu’il approchait de toi, l’air sûr et fier. « Cepheus, je dois te parler de quelque chose. » Ton visage reste neutre, sans réelles expressions. Pourtant, cette flamme vacillante était bien trop présente pour être ignorée. Il l’a vue, il l’a compris, il sait ce qui se passe en toi. Apprenant à te connaître, il avait su que tu pourrais lui être utile d’une façon ou d’une autre dans ses manœuvres obscurs. « J’écoutes. » Il te parla de son petit club intime, ses activités dans l’ombre pour renverser les autres maisons, laissant ainsi place à des vices perfides, des tortures évidentes. Plus il parlait et plus un sourire étrange se dessinait sur tes lèvres. Bras croisés contre ton torse, vous étiez cachiez du regard des autres, des oreilles indiscrètes. « Alors, tu en es ? » Tu te redresses légèrement, décroisant les bras, un regard pétillant et malicieux. Il osait te demander si tu en étais ? Tu adorais avoir des yeux partout, les oreilles bourdonnantes d’informations. Puis, plus que tout, tu adorais l’idée de pouvoir exploiter les faiblesses des autres, les tourner à ton avantage. « J’en suis. » Un sourire amusé s’afficha sur les lèvres de ton compagnon et, dès lors, tu savais que le reste de tes années dans Poudlard allaient être de plus en plus amusante. Il s’en passa des choses. Bizutage qui tourna mal, blessés, tourmentes. Tu deviens l’un des maîtres en la matière, l’un des rares à te laisser totalement animer par cette noirceur qui brûlait en toi. Tu ne te fis jamais attraper, jamais réellement voir. Une ombre parmi d’autres, un fantôme qu’on ose exploiter, qu’on craint tout en étant attiré par cet aura noir. La folie est contagieuse, c’est bien connu.

Et l'enfant fini par grandir, laissant place à un adulte bien trop proche d'une monstruosité.   Fiançailles. Sincèrement, tu t’en serais bien passé de cette soirée futile des Dragonov pour chercher un bon parti à leur jeune fille, Freya. Ton regard parcoure la pièce alors que beaucoup d’hommes se pavanaient, cherchant à attirer l’attention. Ils sont pathétiques. Malheureusement, ton père souhaitait te voir dans le lot, voulant faire en sorte qu’une nouvelle alliance se forme. Tu avances parmi la foule quand ton regard se pose sur ton paternel, qui lui, te fit signe d’approcher. En silence, tu obéis pour venir te placer en face d’une jolie blonde plus jeune que toi. Sûrement Freya. « Je vous présentes mon jeune fils, Cepheus. » Tu t’inclines doucement, bonne éducation exige. Un sourire calme s’affiche sur ton visage alors que tu croises le regard de la jeune fille. Elle a l’air foutrement ennuyeuse… Secrètement, tu espérais ne pas être choisi, parce que te coltiner une jeune fille comme ça, non merci. Conversation courtoise qui s’en suivit, tu ne lui trouvas aucune ressemblance avec toi. Bien que, au final, tu devais également sembler foutrement ennuyeux. Et pourtant, quelques minutes plus tard tu étais dans une pièce isolée, tabassant un jeune homme qui t’avait bousculé quelques minutes plus tôt. « Tu me bousculeras encore crétin ! » Un sourire malsain sur le visage, tu n’entendis par la porte s’ouvrir et la jeune femme entrée. « Charmant…c’est dommage que ça aille tâcher ton costume… » Tu te crispes en te tournant très doucement vers la jolie Freya, un sourire innocent aux lèvres. «  J’avoue ne pas être très propres dans ces moment-là. » Vos regards se croisent et tu la vois sourire. Pas ce sourire simple, non, ce même sourire que tu arborais dans tes moments d’égarement. « Apparemment, je t’avais mal jugé. » Tu avais dit ça d’un amusement certain, alors qu’elle rit doucement. « Comme beaucoup mon cher. » Elle approche de toi et tu la laisses venir, alors qu’elle essuyait une tâche de sang qui c’était égarée sur ta joue. Depuis ce jour, vos rencontres se firent de plus en plus fréquentes et ce, malgré le fait qu’elle aille été fiancée à un autre. Enfin, pour l’instant.

Qui se ressemble s'assemble, c'est bien connu.  « Cepheus, suis-moi dans le petit salon. » Ton regard glisse sur ton père, un regard calme et profond, alors que tu suis ton père en silence. Tout en marchant celui-ci prit la parole, l’écoutant avec calme et attention. « Je t’ai trouvé une fiancée. Une union entre nos deux familles sera parfaite, elle a été durement négociée mais j’ai réussis à faire changer d’avis le père de famille. » Tu fronce les sourcils ne comprenant pas forcément le sens de ses paroles. Tu n’étais pas au courant de ces négociations, il t’avait apparemment tenu à l’écart mais ça ne serait pas la première fois. « Et a qui suis-je fiancé ? » Tu avais posé cette question au moment-même où il ouvrait la porte du petit salon, laissant apparaître ta jeune complice qui, un sourire aux lèvres, répondit à la place de ton père. « A moi. » Tu t’arrêtes brusquement, penchant la tête sur le côté, complètement perdu. N’était-elle pas déjà fiancée à un autre ? Devant ton air interrogatif, ton père sourit avec amusement, pourtant, son regard était on ne peut plus sérieux. « Monsieur Dragonov a estimé que notre famille était plus apte à accueillir leur jeune fille dans la lignée des Lestrange. Puis, il est évident que vous vous entendez bien depuis la soirée des fiançailles. » Elle sourit et toi aussi alors que vos regards se croisent. Effectivement, depuis cette soirée vous vous rencontriez assez régulièrement, ayant pas mal de points en communs. « Je vais vous laisser, j’ai des choses à faire. » Et sans plus de cérémonies il te laisse avec ta nouvelle fiancée, bien plus jeune que toi et pourtant. Tu avances de quelques pas, te laissant tomber dans le canapé. « Donc…toi et moi… » « C’est ça, nous sommes fiancés. Ça te dérange ? » Tu gardes durant quelques secondes le silence, quand enfin, un sourire malsain s’affiche sur ton visage. « Absolument pas, je n’aurais pas pu rêver mieux. »

La famille c'est sacré, heureusement, sinon tu ne serais pas dans la merde  « Sincèrement Cepheus, tu aurais pu te retenir ! » Assis sur une chaise, tu haussais les sourcils d’un air totalement innocent. Tu avais encore fait une grosse connerie, perdant le contrôle au point de faire un carnage dans cette maison à présent vide. Seule réelle présence, ton frère et le cadavre à tes pieds. « Je sais, mais j’ai perdu le contrôle…c’est bon, ça ne m’arrive plus aussi souvent qu’avant. » Ton frère secoue doucement la tête, pourtant, tu le sais, il va nettoyer tes conneries et faire en sorte que tu n’ailles pas de soucis. Tu sais également que ta cousine, elle, masquera les traces de ton carnage étant légiste. Parce que c’est comme ça dans votre famille, vous êtes unis envers et contre tout. « Va prendre une douche au moins, tu es couvert de sang. » Tu reviens à la réalité, observant tes mains, tes habits. Effectivement, sur le coup tu n’étais pas très propre. Soupirant, tu poses le regard sur le cadavre, un sourire mauvais sur les lèvres. « C’est bon, je m’en occupe, laisses moi gérer. » Tu hausses les épaules, sachant parfaitement que tu pouvais avoir confiance en ton aîné. Oui, il n’allait pas te trahir, il allait couvrir tes traces comme souvent quand tu perdais le contrôle, qu’un carnage avait eu lieu et que tu l’appelais à l’aide. « Je suppose que Melpomène t’aidera. » Un petit sourire ironique s’afficha sur tes lèvres alors que tu plantais ton regard dans celui de Caerwyn. Oui, tu as toujours eu des doutes sur leur relation, néanmoins, tu n’en avais jamais eu la preuve. « Dégage, tu pues à dix kilomètres. D’ailleurs, dis-moi que tu n’as pas fait ce carnage en vain. » Tu fais quelques pas vers la sortie, prêt à transplaner avant de te tourner vers ton frère aîné. « Non, j’ai des informations pour Voldemort, mais il ne savait pas grand-chose ce troll. Je vais en référer à notre père avant toute chose. Bon, je te laisse, j’ai rendez-vous avec ma tendre fiancée et j’aimerais bien me nettoyer avant. Quoi que…je suis presque sûr qu’elle apprécierait me voir dans cet état. » Tu le vois lever les yeux au ciel, secouant une nouvelle fois la tête. « Vous vous êtes bien trouvés. Allait, file. » Et tu disparus.


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Cepheus Lestrange le Dim 28 Aoû - 16:50, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morsmordre
Parchemins :  677
Crédits :  lolitaes
 
Âge :  Trente ans
Sang :  Le sang pur, et une tradition à laquelle il ne compte pas déroger.
Allégeance :  Il porte la Marque des Ténèbres
Profession :  Ancien chef de la brigade magique
Ancienne école :  Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: seagreen
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t426-caerwyn-lestrange-let-me-wreck-you http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t416-caerwyn-lestrange
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Jeu 25 Aoû - 17:35

BIENVENUE MON PETIT FRERE CHERI QUE J'AIME





Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Jeu 25 Aoû - 17:52

Coucou toi
mon petit doigt me dit que nos familles s'entendent plutôt bien, il me dit aussi qu'on est une grande famille de BG par chez nous bienvenue donc, et j'ai hâte de commencer à discuter d'un lien, je suis sûre qu'il va déchirer
Si jamais tu as des questions sur le forum ou autre, n'hésite pas heart


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 9:57

ahahaha bienvenue parmi nous beau lestrange
hâte de lire ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 10:05

Bienvenue à la maison
Excellent choix de famille Bonne rédaction de fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 11:16

Ce choix d'avatar !!
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche, fais comme à la maison, vole les bières de Jamie dans le frigo Arrow
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 11:19

Mes bières Le pousse pas à la punition, ça pourrait lui côuter cher (comme un oeil, par exemple au hasard)
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 12:33

Je suis volontaire pour l'oeil

Encore bienvenue parmi nous, Lestrange
J'ai hâte de voir ce que tu comptes faire du personnage
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 14:56

Encore un Lestrange. C'est mauvais ces trucs-là.
Sinon, Matt je bave.
Bienvenue ici et bonne fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 15:06

lbienvenue parmi nous !
le bro' de cae, avec matthew daddario, ça c'est du mélange cool.
bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 16:02

Bienvenue à toi !
Bon courage pour la suite de ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Ven 26 Aoû - 18:37

Bienvenuue et courage pour ta fiche. j'aime trop le prénom.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Lun 29 Aoû - 15:40

Les Lestrange, ces pourritures amours What a Face Matthew est trop cute puis le personnage promet
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Lun 12 Sep - 11:30

DADDY OREO Arrow
Bienvenue parmi nous
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    Lun 12 Sep - 12:25

Coucou

Ta fiche est commencée depuis plus de 7 jours.. Aurais-tu besoin d'un délai afin de la terminer? Si oui n'hésite pas à nous contacter !


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Dysfonctionnel.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cepheus ➸ Dysfonctionnel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cepheus ♣ « La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas. »
» Aban Cepheus Stanfield - « Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d’aristocrates. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: