Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en juillet 1952
Cinquième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!
Intrigue n°4
Venez vous faire entendre au Ministère, au Chemin de Traverse ou à Poudlard.

 | 
 

 Borthwick F. Esfir - Illegitimate child

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 19:09

Borthwick Ferona Esfir
Celui qui criera le premier mourra le premier


A little taste of magic on your lips
▲ Nom :  Borthwick, est un clan moldu Ecossais originaire des Highlands. C'est une famille plutôt aisée ayant fait fortune dans le textile dans les années 50.
▲ Prénom :  Esfir un prénom qui a une signification bien particulière pour la mère de la jeune sorcière, c'est le nom d'une fleur originaire de Russie d'un bleu très sombre aux légers reflets noirs.
▲ Date et lieu de naissance : Née en Russie, le 1 mars.
▲Nature du sang : Née d'une mère moldue et d'un père sorcier.
▲Profession : Stagiaire à la brigade de la police magique.
▲Statut matrimonial : Célibataire.
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : Gryffondor.
▲Patronus : Un renard, un animal capable de se fondre dans son environnement. C'est un animal très attentionné et très rapide qui est toujours prêt à agir. Sa ruse et sa force quand il tente d'égarer ses ennemis. Le fait qu'il soit préoccupé par sa famille demeure un trait propre au renard.
▲Baguette Magique : En bois d'acacia en coeur d'épine de monstre du Fleuve Blanc, rigide, de 28,5 centimètres.
▲Particularité : Elle est insomniaque depuis toute petite.
▲Amortentia : Une odeur de menthe forte et de lavande.
▲Epouvantard :Le fantôme de sa mère.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Protego pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Esfir est une personnage assez discrète et peu loquace surtout en présence d’inconnus. Elle a un cacactière très indépendant et solitaire. Elle apprécie la solitude pour plusieurs raisons, premièrement la solitude apporte un sentiment de plénitude quotidienne et deuxièmement procure un vrai plaisir physique et psychologique.
Néanmoins cette tendance à être perçue comme très indépendante et peu loquace lui porte parfois préjudice, nous avons ainsi cette impression de froideur et indifférence. Mais ce n'est qu’une façade une façon pour la jeune femme de se protéger et de pouvoir jouir de sa solitude tant voulue.

Elle sait être respectueuse quand le besoin se fait sentir enfin si la personne le mérite car l’autre défaut de la sorcière est qu’elle se montre trop ranche et sincère. Le simple fait d’être aussi direct et de ne pas avoir assez de tact, fait peur à beaucoup de monde.
Esfir n’a pas que des défauts, non non. Son autre visage se montre plutôt calme et posée mais la nature repart au galop quelques instants plus tard. Dans les rares moments où elle se montre plutôt calme, elle s’ouvre davantage aux autres et se montre même à faire quelques blagues marrantes ou non. Elle se montre alors très joueuse, mais son caractère d’ermite l’empêche la plupart du temps d’exprimer cet aspect de sa personnalité.

Ouverte d’esprit, elle possède un sens de la justice déjà bien affinée et n’hésitera pas à s’interposer lorsqu’elle voit des personnes s’en prendre à plus faibles qu’elles.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Depuis six ans, la vie d'Esfir n'est pas un long fleuve tranquille. A 11 ans, la jeune femme quittait son Ecosse profonde et s'installe à Poudlard durant sept pour y faire ses études. Adolescente ravie d'être dans la plus célèbre école du monde, ne s'attendait pas à vivre quatre plus tard un bouleversement aussi dramatique que celui du renversement du gouvernement et la mise au pouvoir de Grindelwald. Son quotidien fut bouleversé dés cet avènement. Quatre ans se sont écoulés et Esfir décrocha son diplôme et s'enrôla dans la brigade magique où règne une corruption de tous les instants. Si elle travaille à la brigade ce n'est pas pour suivre les ordres de Grindelwald mais bien pour le discrédité au maximum et aider les plus démunis des injustices quotidiennes du gouvernement de Grindelwald et cela en toute discrétion bien entendu.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Injustice. Voilà quelque chose qui rend hystérique Esfir. Depuis la prise de pouvoir de Grindelwald, une autre ambition l'anime que de devenir tireuse d'élite au sein de la brigade magique. Devenir membre du Lux était la première pierre à l'édifice, défendre les nécessiteux. Néanmoins, elle fait partie de la brigade magique et venir en aide à cette personne et ainsi s'opposer aux spaseni seraient irréfléchie et mettrait son plan,  sa vie en péril. Alors, elle tenterait de lui envoyer des signaux d'encouragements et peut-être un sort pour l'aider à s'échapper de cette situation. 
Mais l'envie ne lui manquerait pas de mettre à terre les deux spaseni, de les humiliés, de les mettre plus bas que terre. Oh oui, l'envie serait tellement hardante. Mais elle sait être raisonnable, réfléchie. Alors, elle continuerait son chemin, l'esprit fumant, les poings serrés, se jurant qu'elle rendrait justice un jour ou l'autre. Elle se montrerait intraitable, aussi cruelle qu'il est possible de l'être.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Esfir ne se l'avouera jamais, mais elle a toujours ressentie le manque d'une présence paternel dans sa vie. Que cela soit pour la consoler quand elle avait du chagrin, des encouragements quand elle manquait de détermination, de courage quand elle était effrayée.
Elle contemplerait ce tableau de famille des heures durant. Un sourire accrochait au visage, plaisir destructeur dont elle s'interdirait le lendemain de contempler une nouvelle fois. Elle ne ressasse pas le passé, ni les personnes manquants à l'appel. Cette image du père, elle a pu le retrouvait un peu dans chaque homme qu'elle a pu rencontrer durant son adolescence, professeurs, amis, collègues de travail. A chaque regard, chaque parole, elle s'imaginait le père qu'il était ou qu'il pourrait être dans quelques années. Jalousant les personnes qui avaient ou seraient d'avoir cet homme comme père. 

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
Choix difficile. Est-ce obligatoire de choisir l’une d’elle ? Les trois reliques ne devraient appartenir à personne, ne se sont pas réellement des cadeaux à vrai, elles engendrent, de l’envie, de la jalousie, l’avidité d’un pouvoir inégalable, c’est ce qui mène l’homme à faire quelque chose d’horrible. Quand un homme commet quelque chose d’horrible, il reste marquait à vie. Ce sont les blessures qui créer les montres d’aujourd’hui, faire un choix pareil serait impossible pour Esfir. Dans une autre vie, plus idéale, peut-être qu’elle aurait choisi la cape d’invisibilité, pour se cacher, cacher les personnes importantes à ses yeux. Pouvoir se protéger, échapper au gouvernement, aux partisans, aux injustices, a la société toute entière.

▲ pseudo ou prénom :  Sigrid.
▲ âge :  21 ans.
▲pays :  France.
▲ Connexion  :  Fréquente, deux/trois fois par semaine.  
▲ scénario ou inventé :  Inventé
▲ avatar :  Z. Deutch.
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  Google est mon ami.
▲ quelque chose à rajouter : Ouais je sais, elle envoie du lourd la donzelle. C'est de famille apparemment.  
▲ crédits :  tumblr.
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Esfir F. Borthwick le Dim 28 Aoû - 20:35, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 19:11

Mudbloods and murmurs
Le renard sur ses gardes



L'ivresse d'un sort

Un voile d'ébène plane sous deux yeux d'un marron aussi profonds que les entrailles de la terre.
Immobile, elles fixait un point à l'horizon qui n'existait pas, car la nuit, le noir, a tout effacé,
ne laissant dans son sillage que des formes familières tout juste perceptibles.
Elle est perdue dans l'infini, que son esprit ne peut concevoir plus loin que le battement régulier de ses cils.
Elle ne voit rien.
Et cela l’angoisse.
Car c'est angoissant de se retrouver seule face à l'infini.
Elle se laisses lentement engloutir dans les méandres de cette nuit sans fin,
percevant à peine le souffle d'une respiration apaisée, le battement lent et monocorde d'un coeur,
ou encore la chaleur moite qui enveloppe chaque parcelle d'un corps frêle. Son oreille dressée perçoit le plus inaudible grincement, qui, à peine entendu, s'évanouit dans ce monde fait de noirceur et d'inconnu, l
a laissant l'interroger sur sa provenance.
Peut-être l’a-t-elle imaginée?
La nuit a le don de rendre tout soudainement plus mystérieux,
c'est une autre dimension où les sens se mettent en éveil,
là où les plus infimes détails osent timidement témoigner leur existence avant de s'en retourner mourir sans un bruit.
Un monde secret, qui la fascine autant qu'il l’intimide.
Elle n’est pas étrangère à cette ritournelle nocturne, elle qui depuis enfant contemple les paysages nocturnes,
elle la tapis au fond de sa couette, interdite, et elle écoute.
Elle semble attendre que quelque chose se passe, tout en sachant pertinemment qui rien ni personne ne viendra altérer cette quiétude omniprésente.
De quoi a-t-elle peur?
ll n'y a pas de monstres dans le placard,
ni de croque-mitaine sous ton lit.
Juste un trou béant dans sa poitrine.


Le feu flambe. Les bois sombres ne sont éclairés que par les flammèches sauvages du feu improvisé. Assise à même le sol, les yeux plongés dans une conversation silencieuse avec les flammes, l’air sauvage de la tendre enfance inscrite encore sur son visage de poupée, elle remue les lèvres doucement, murmurant, soupirant des mots dans la conspiration. Intenses sont les prunelles de l’adolescence sur le bord de l’adulte. Le craquement des flammes effacent presque sa voix douceâtre, et lentement, elle se relève, se déplaçant avec l’aisance d’un chat autour de la flambée. Soudain, elle se retourne, scrute les ténèbres avec un sourire timide. Une ombre se glisse ici, et se s’approche d’Esfir. Le corbeau s’envole, frustré, et lance son cri.

« Esfir. » Le mot, abrupt, la fait tressaillir, et aussitôt, elle plonge les yeux dans les siens, et laisse place à une terreur sournoise, qui lui vrille les entrailles. l’homme, pose une main sur elle, remarque aussitôt son attitude, il l’analyse. L’homme est seul, mais sa prestance, son aura. Sa mère ne l’avait-on donc pas prévenu, de ne pas s’aventurer dans cette impasse qu’on appelait Nikolai ? Mais sa curiosité, son impétuosité l’avaient emportées sur la raison, et ce qu’elle y avait trouvé, était plus précieux que l’or.

Elle lui demande lâchait son épaule, s’écarte de lui, et s’assoit. Elle ne voit qu’à peine le coup venir. Il sort une plume à papote et un calepin en cuir. « N’y fais pas attention » Elle posa les yeux sur le carnet bien abîmé et remplit de feuilles de parchemins d’une autre couloir. Oui. L’expérience. La morsure de la vérité flambe ardemment comme un incendie. Les larmes aux yeux, il poursuit en ne prononcent un seul mot. « J'attend » .Lorsqu’elle pose les yeux sur l’homme, ses prunelles font l’aller-retour entre lui et la plume à papote. Elle articule quelques mots incompréhensibles, puis se lève rapidement.

Elle attrape sa baguette, la pointe vers lui.
Il se penche lentement, toujours assit le regard en direction de la sorcière, il susurre quelques mots un sourire accrochait au visage. « Fais-le » Sa voix s’incruste dans son esprit, se répétant plusieurs fois comme un écho. « Prouve que tu as du cran » Son bras tremble, sa baguette aussi. Rien ne transparaît dans les yeux de l’homme. Elle aurait dû s’enfuir avant, c’est trop tard à présent. Il est là, devant elle, prêt à bondir, comme un prédateur devant sa proie.

Les minutes filent, mais elle ne bouge pas, impassible statue de cire. Les choses lui échappent, la baguette glisse d’entre ses doigts; son interlocuteur ne bouge pas d’un cil, marmonne quelques mots qu’elle n’entends pas. « Je suis déçu ». Son regard n’est plus portait vers elle mais au long dans la nuit.

« Tu ne me connais pas ».
Sa voix s’incruste dans son propre esprit, elle veut se convaincre qu’elle n’est pas faible.
La miséricorde ne fait pas partie de ce qu’il est: comme prise d’une folie incontrôlable elle  lancer un sortilège qu’elle ne connait pas. Ses poumons et sa gorge la brûle, mais elle reste impassible. Lorsque le sort le touche, il hoc, et elle voit le sang tacher la neige, si immaculée, la faire fondre doucement lorsque le liquide vermeil chaud s’échappe de ses veines et vient nourrir la Terre. Incapable de détourner le regard, ses yeux fixés sur les prunelles de son géniteur, elle regarde la vie s’échapper, le quitter, en même temps que son innocence lui est arrachée. Son père n’est même plus là lorsqu’elle revient à elle. Les corbeaux l’observent. L’un d’eux lance son croassement, et se pose devant elle. Son regard perçant la fixe, puis il s’envole, et son cœur avec lui.

Ce n’est qu’un rêve après tout, un simple rêve.

Le réveil
Les yeux révulsés et cette fois grands ouverts, la tête basculée vers l’arrière, la gorge offerte, ses bras sur ses genoux croisés en tailleur, la puissance du sort embrase ses veines; le feu se déchaîne. Coupée du monde, elle n’émet pas un cri, seule sa respiration irrégulière témoigne de son état de transe, et même le vent déchaîné, à travers la fenêtre, qui se répercute près d’elle, ne la tirent de la béatitude extrême dans laquelle elle vogue. Le sort insuffle dans son esprit une puissance inouïe, balayant chaque pensée malencontreuse, effaçant jusqu’à ses souvenirs pour ne laisser que le plaisir malsain, une jouissance mortelle. Ses bras mordorés de carmin, sa jupe était tachée de sang, ses genoux été écorchés par le sol enraciné, plus que jamais, elle ressemblait à une sauvage plongée dans un rituel.

Les bougies de sa chambre diffusaient une âpre odeur de lavande, le chaudron bouillonne doucement sur le feu crépitant. Soudain, ses pupilles s’ouvrent, dilatées, et elle reprend son souffle, haletante, comme si, soudainement, elle venait de percer la surface de l’eau alors qu’elle se noyait. La sensation est proche, bien qu’en l’occurrence, il n’y a pas de peur, seulement un abandon total et un plaisir malsain. La transe l’a laisse pantelante, et c’est à peine si elle bouge. Allongée sur son lit, les yeux fixés sur le plafond, elle est persuadée que c’est ainsi, qu’un jour, elle ne se réveillera pas. C’est une drogue, presque insatiable, cette faim qui lui ronge les chairs. Ce besoin de sentir dans son corps un tel pouvoir, le sentir la traverser, lui donne presque la sensation d’être invincible. Les fantômes, les cauchemars, plus rien n’a d’emprise sur son esprit que la Magie, la Magie, et la Magie. Lorsqu’enfin, elle sent les dernières effluves quitter son esprit et son corps, elle se relève, fait disparaître toute trace de son passage. Les traces de sang disparaissent de son esprit, mais pas cette ivresse. Elle ne la quittera plus désormais.

(En finalisation...)


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Esfir F. Borthwick le Mar 30 Aoû - 18:44, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  661
Crédits :  lolitaes
 
Âge :  Trente ans
Sang :  Le sang pur, et une tradition à laquelle il ne compte pas déroger.
Allégeance :  Il porte la Marque des Ténèbres
Profession :  Ancien chef de la brigade magique
Ancienne école :  Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: seagreen
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t426-caerwyn-lestrange-let-me-wreck-you http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t416-caerwyn-lestrange
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 19:13

Bienvenue ma jolie bon courage pour ta fiche on parlera lien quand tu seras validée, vu que je suis ton boss





Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 19:16

Merci !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 19:23

Bienvenuuuue et courage pour ta fiche. J'aime déjà le début de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 20:18

Zoey, cet excellent choix d'avatar
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche J'aime déjà beaucoup le début
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Ven 26 Aoû - 20:36

Merci beaucoup vous deux.
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
Parchemins :  3601
Crédits :  FRIMELDA (avatar), LAZARE (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Sam 27 Aoû - 9:16

Bienvenue par ici, excellent choix de pseudo ainsi que d'avatar
j'aime déjà beaucoup la demoiselle que tu nous présentes
Si tu as des questions sur le forum, n'hésite pas heart


ain't nobody fucking with my clique
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Sam 27 Aoû - 14:34

Bienvenue sur M&M !
J'avoue être amusée, Zoey Deutch a failli être la tête d'Agrippine, avant que je ne choisisse Adelaide Kane.
Excellent choix d'avatar donc, et j'adore tout simplement le prénom.
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Sam 27 Aoû - 14:41

bienvenue parmi nous avec cet excellent choix d'avatar beauté
ta demoiselle a déjà l'air très classe
courage pour la suite de cette fiche déjà très avancée
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Sam 27 Aoû - 15:03

Oooh j'aime beaucoup le pseudo. Et Zoey, cette bombe.
Bienvenue chez toi, j'te souhaite pas bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Dim 28 Aoû - 11:24

Le pseudo est top
Bienvenue à la maison, bon courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Lun 29 Aoû - 15:39

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
Parchemins :  3601
Crédits :  FRIMELDA (avatar), LAZARE (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Borthwick F. Esfir - Illegitimate child    Jeu 22 Sep - 17:52

Coucou! Ta fiche est postée depuis plus d'une semaine et elle n'est pas terminée Aurais-tu besoin d'un délai pour la terminer? Si oui n'hésite pas à nous le dire


ain't nobody fucking with my clique
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Borthwick F. Esfir - Illegitimate child
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esfir ⇝ On est son pire ennemi.
» Tendre la perche pour se faire battre [ Pv Esfir]
» Amorgein, Talfryn, Lyov, Sylomen et Esfir in da place !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: