Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Little birds whispering - Lacry & Kenny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Little birds whispering - Lacry & Kenny   Ven 26 Aoû - 23:20


Little birds whsipering
Lacrymosa & Kenneth


Une soirée de plus. Kenneth ne reconnaissait plus sa vie, oscillant entre le Ministère où il passait des accords internationaux avec la Bulgarie et toutes les soirées mondaines possibles et imaginables. Cependant, ses nouvelles plumes noires d’oiseau nocturne lui allaient comme un gant et il savait se parer comme personne d’un masque absolument parfait en toutes circonstances. Le fils Yaxley était maintenant de tous les dîners, de toutes les réceptions où se réunissait le gratin de la société sorcière. Il avait simplement ce charme fou que son père ne possédait pas, et surtout, surtout, un talent impressionnant pour la manipulation, le mensonge et la dissimulation. Accoudé à la rambarde surplombant la vaste salle de bal où se déroulaient les festivités de la soirée qui nous intéressait, le jeune homme dardait son regard sur les différentes personnalités qui avaient l’honneur et l’avantage d’être ses cibles. Il était bon de noter cependant qu’il se trouvait dans la demeure Malfoy et qu’ainsi, il n’était pas question de se conduire en conquérant ou en maître des lieux. S’il était des rivalités dangereuses, celle qu’entretenait sa famille avec celle-ci depuis des siècles méritait la palme. Il n’était cependant pas question de perdre une minute pour se faire bien voir du patriarche en place, bien au contraire. Il allait simplement devoir jouer plus finement que d’habitude, ce qui n’était guère un problème. Ses yeux finirent par accrocher une proie, la femme d’un noble bulgare avec lequel il était en affaires pour le Ministère, coquette à souhait, qui pouvait devenir une cliente des superbes étoffes que les Yaxley importaient d’un peu partout dans le monde assez facilement. Et, à n’en point douter, devenir vraiment bavarde s’il s’extasiait comme il le fallait sur sa beauté. La proie n’était cependant pas facile, bien au contraire. Il lui faudrait faire preuve de doigté.

Rajustant sa cravate en soie azur, rehaussée de sa broche préférée du moment, argent brut et lapis-lazuli, il entreprit de descendre les marches. Il lui fallait absolument des informations sur les relations qu’entretenaient entre elles les familles de Sang Pur bulgares. Autant le jeu en Angleterre était parfaitement distribué et connu, autant toutes ses tentatives pour essayer de démêler l’écheveau de l’Est s’étaient soldées par des échecs assez cuisants. Rapidement, il se fit aborder par un collègue qu’il salua, quittant momentanément sa proie du regard. Une coupe de champagne lui fut rapidement donnée. Pas un regard pour le né-moldu employé, pas le temps de se demander ce qu’il devait vivre au quotidien. Il avait des priorités. Il fallait se mettre des priorités pour ne pas perdre la tête, au sens propre comme au figuré, d’ailleurs, dans ces temps troublés. Charmant comme à son habitude, il louvoyait entre les écueils dissimulés dans ces conversations mondaines : Cessons donc de parler travail, nous allons ennuyer ces dames, glissa-t-il dans un sourire divin à l’attention des épouses de ces messieurs. L’une sourit légèrement, l’autre gloussa sous le regard du jeune et fougueux jeune homme, qui n’en dévoila que plus sa dentition parfaite. C’était si facile, il aurait presque pu y prendre goût. Presque. Il n’était pas homme à se perdre dans le faste et dans la manipulation, heureusement ou malheureusement, malgré les apparences.

Que ne voyons-nous d’ailleurs de divine créature à votre bras ce soir, Yaxley ? Je suppose que vous avez une liste de fiancées potentielles qui n’attendent que de vous tomber dans les bras. Le sourire se fit un peu plus carnassier alors que les yeux dérivaient sur la cible. Elle était toujours à portée de main, et discutait, chose extrêmement intéressante, avec la femme d’un autre gros bonnet qui était sur la liste de Kenneth. Les choses prenaient un tour intéressant. Glissant de façon à se mettre dans l’axe idéal pour lire sur les lèvres, en feignant de désirer un petit four, il lui fallut préparer sa réponse, qui lui vint plus que facilement : Tant que je ne sais où donner de la tête ! Rire entendu, avant de déguster avec délices le dit petit-four. La deuxième femme pouvait ou ne pouvait pas avoir des informations capitales sur les intentions de sa famille quant à un renforcement des rangs des Spanesi … Et vous savez bien que je suis débordé au Ministère. Je n’ai malheureusement pas le temps de me préoccuper de telles affaires. Et il était hors de question de lier quelqu’un à son sort, alors que sa position était si précaire. Sans compter sa haine profonde du gouvernement en place et la façon dont il traitait réellement son Lié, il y avait sa condition de lycanthrope … Tout ceci était beaucoup trop dangereux. Je suis certain que votre soeur doit avoir un avis sur la question. Nouveau sourire félin du jeune homme en imaginant Maureen passer les candidates sur le grill. Les deux femmes en face en étaient à prendre des nouvelles de leurs enfants respectifs, rien d’intéressant pour l’instant. Ma soeur a fort à faire avec le commerce familial, comme vous pouvez vous en douter. Un léger mouvement en lisière de son champ de vision attira son attention. Très rapidement, il fit le point … sur une des filles Malfoy. Lacrymosa était le prénom qui lui revenait, le premier lui ayant échappé. Créature des plus discrètes, sa cécité progressive n’était pas un secret (ou alors, très mal gardé) et cela faisait plusieurs fois qu’elle piquait la curiosité de Kenneth, dont les soupçons n’avaient pas trouvé de preuves … jusqu’alors. S’il n’avait pas parfaitement contrôlé ses traits, un sourire intéressé aurait affleuré ses lèvres. Ainsi, ils jouaient au même jeu. Il était clair, pour un observateur averti, pratiquant l’espionnage à pleine temps, qu’elle s’adonnait au même passe-temps que lui. Dans quel but ? C’était une toute autre question. Et il lui fallait revenir en apparence à ses affaires s’il ne voulait pas avoir à répondre à d’autres. Son absence avait duré quelques secondes et il fit mine de revenir à ses interlocuteurs, comme sortant d’une rêverie : Excusez-moi, j’imaginais quels tests ma soeur pourrait faire passer à de potentielles fiancées. Le rire secouant le groupe l’informa du fait qu’eux n’avaient rien vu. Ce qui arrangeait ses affaires. Disons que je ne me mêle pas de ses affaires et qu’elle ne se mêle pas des miennes … et que tout est pour le mieux ainsi. Il entendit la question suivante plus qu’il ne l’écouta, lançant un bref regard dans la direction de Lacrymosa qui s’était mise en mouvement. Voilà qui était … intéressant.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Little birds whispering - Lacry & Kenny   Mer 31 Aoû - 18:33

Little birds whispering
Kenneth & Lacrymosa
My little birds are everywhere. They wisper to me the strangest stories."

Une soirée de plus parfaitement inintéressante. Du moins en apparence. Et pour Lacrymosa seulement. D’après les caquètements amusés qu’elle entend tout autour d’elle nombreux sont ceux qui apprécient réellement l’ambiance feutrée de la pièce et la débauche de moyens utilises pour montrer luxe et faste. Pour placer tous les sangs-purs invités dans leur environnement quotidien en somme. Et pendant que tous discutent, se mélangent et forment de nouvelles alliances tout en cancanant du mieux possible, Lacrymosa se tiens à l’écart sagement assise sur une chaise, les mains jointes sur ses genoux. En apparence elle n’a rien à envier aux autres femmes de la famille Malfoy bien au contraire. Une blondeur qui se confond avec l’argent, des yeux aussi clairs que le ciel, un visage aux traits froids mais nobles. Une parfaite Malfoy.

Mais voila l’apparence ne suffit pas quand la réalité reprends sa place.


Parce qu’elle est l’abîmée. Le signe même que quelque chose ne tourne pas rond dans l’apparente perfection des sangs-purs. Et cela ils ne peuvent le tolérer. Ils gardent leurs perversions secrètes aux yeux du monde affichant une fausse perfection pour garder leur image de pouvoir et de supériorité. Et aucune sang-pure, fut-elle une Malfoy n’a le droit de détruire cette image. Et pourtant en naissant différente Lacrymosa l’a fait. La Malfoy aveugle. La terminologie est mauvaise certes, puisqu’elle n’est pas complètement aveugle. Mais ils s’en moquent tous. Et ce n’est pas comme si elle pouvait les corriger. Non la blonde doit faire semblant de ne rien entendre. Que ce soit les critiques ou les rires amusés et plein de pitié dès qu’ils l’approchent. Parce que si elle avoue les entendre même lorsqu’ils se trouvent éloignés de plusieurs mètres elle ne pourra plus continuer à les espionner. Alors Lacrymosa reste aussi froide qu’une poupée de porcelaine tout en bouillant à l’intérieur.

Elle aura tout le temps de les écraser plus tard.

Et elle le fera. Sans aucun doute. Mais plus tard. Pour le moment elle doit se concentrer. Discerner les morceaux d’informations qui se cachent au milieu des vantardises et des compliments fielleux. Plus compliqué qu’il n’y parait au premier abord. Heureusement Boromir se tient juste derrière elle, prête à orienter la blonde quand elle en a besoin. Il est ses yeux, sans aucun doute. Et sans sa précieuse assistance tout serait bien plus compliqué pour Lacrymosa. Il se penche d’ailleurs pour lui murmurer à l’oreille quelque chose. « Le Yaxley semble s’être lancé dans un jeu dangereux. Il semblerait que nous ne soyons pas les seuls à chercher des informations ce soir. » Lacrymosa penche son ravissant visage sur le côté, de l’intérêt à peine masqué sur ses traits. « Vraiment ? Je me demande ce qu’il peut bien chercher. »

La main de son garde du corps se pose discrètement dans son dos orientant le corps de la jeune femme de façon à ce que son regard puisse se poser sur une silhouette floue, qui doit, de toute évidence être celle du Yaxley. Boromir prend la parole « Je crois qu’il vous a remarqué aussi. » Lacrymosa hausse les épaules. « Peu importe, je ne fait rien de plus que les trois quart de celle salle. Ecouter au bon moment. « Une pause. « Mais cela reste intéressant. » Un sourire soudain sur les lèvres, Lacrymosa se lève brusquement. « Et bien allons donc me chercher un verre alors ? Je me sens soudainement assoiffée. » Pas vraiment évidemment. Mais si cela lui permet de croiser la route du Yaxley qui pense avoir découvert son petit manège cela peut s’avérer intéressant. Car personne ne peut se douter de la réalité du secret de la blonde. Et c’est bien ce qui l’amuse tant.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
Little birds whispering - Lacry & Kenny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dr. Kenny Bastien grand pretre du populisme lache le navirre
» Kenny Kwan [Validée]
» Liste des pilotes montants
» Le champ du bout du monde...~Jarod contre Hades
» Quand l'ombre s'étend [Kenny J. St-Hadès]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: