Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 War or peace ? - Melpomène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: War or peace ? - Melpomène   Mer 31 Aoû - 18:47

War or peace ?
Melpomène & Lacrymosa
A battle is won by him who is firmly resolved to win it

Lacrymosa est assise dans un confortable fauteuil bordeaux aux broderies dorées, ses bras sont tranquillement posés sur les accoudoirs en bois précieux et ses doigts parcourent avidement la surface d’un livre ouvert en braille. Avec ses longs cheveux blonds lissés, qui tombent soigneusement sur ses épaules et son visage de nymphe elle ressemble à une gravure Lacrymosa. L’image de la parfaite jeune femme des années cinquante. Douce et pure. Un peu fragile, un peu délicate. Oui de loin on peut presque y croire. Du moins si on ne croise pas le regard perdu de la jeune femme, qui sans pourtant discerner grand-chose possède des éclats d’acier au fond de ses prunelles. Malheur à celui qui penserait que sa frêle apparence et son handicap cache une faiblesse ou un manque de volonté. C’est tout le contraire.

Lacrymosa c’est un fragile papillon. Mais aux ailes empoisonnées s’entend.

Mais elle se satisfait de ce jeu du sort au fur et à mesure que passent les années. Avant sa fragilité apparente et son handicap étaient des poids. Désormais ce sont des avantages. Qui pourrait croire que la fille ratée des Malfoy dirige un réseau d’espionnage ? Personne. Et c’est cela qui lui permet de se construire doucement un petit empire au milieu des ombres. Pierre après pierre. Information après information. Elle manipule et elle change le jeu au gré de ses envies. Bientôt elle pourra même aller plus loin. Faire mieux. Il faut encore un peu de patience. Mais elle est enfin sur le bon chemin, Lacrymosa. Celui du pouvoir. Celui qu’elle a toujours observé de loin, crevant d’envie de s’y rendre sans jamais pourtant y arriver. Trop faible. Trop limitée. Peut-être devrait-elle remercier le nouveau maitre d’Angleterre. Celui qui lui a apporté tant d’opportunité. Mais elle n’est pas stupide Lacrymosa. Déclarer une allégeance c’est sombrer le jour ou ladite allégeance s’écroule. Et elle est trop Malfoy jusqu’au bout de ses ongles pour ce faire.

Un poing qui cogne contre la porte. Sa tête se relève. Une petite silhouette floue et fluette apparait devant ses yeux et une voix flûtée s’élève. Un elfe de maison « Maitresse Lacrymosa, une Maitresse Melpomène Black demande à vous voir » Les sourcils de la blonde se froncent soudain. « Melpomène ? » Elle ne peut pas penser à une raison pour laquelle Melpomène souhaiterait la voir. Autrefois sans aucun doute pour l’humilier ou se moquer d’elle. Mais depuis que Lacrymosa a découvert des informations compromettantes sur la situation de la jeune Black celle-ci ne lui a plus rien dit. Parce que la blonde s’en sert évidemment pour lui faire du chantage. Désormais elles apparaissent cordiales en public. Mais elles ne sont pas assez proches pour que la Black veuille venir jusque chez elle.

Ses lèvres se plissent légèrement avant qu’elle ne reprenne son masque de parfaite tranquillité et fasse signe à l’elfe. « Fait-là entrer, alors. Qu’on en finisse » Puis elle reprend sa lecture, laissant ses doigts dériver sur le braille de son texte. Les gens sont mal à l’aise devant les signes ostentatoires de son handicap, raison pour laquelle elle prend plaisir à les afficher ostensiblement. Des pas l’interrompent pourtant, annonçant la présence de la brune. Lacrymosa relève alors la tête, les yeux aussi clairs que de l’eau regardant plus ou moins dans la direction de la Black. Sa voix est froide. Glaciale même. « Melpomène. Je peux dire sans mentir que je suis surprise de ta visite. » Puisqu’elles ne se sont quasiment jamais parlées en dehors de réceptions et évènements publics. « Que puis-je faire pour t’aider ? » La question est rhétorique bien sûr, elle préfèrerait avaler un cobra que d’aider la brune mais elle est de rigueur. Et Lacrymosa n’oublie jamais ses manières.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: War or peace ? - Melpomène   Mer 7 Sep - 0:51

❝ War or peace ? Which will it be ? ❞
Ses efforts ont payé et depuis qu’elle a reçu la nouvelle, la sorcière a le sourire aux lèvres. Car Lacrymosa n’est pas la seule à avoir des petits oiseaux, et même si le réseau de Melpomène est loin d’égaler celui de la Malfoy - quelques informateurs ci et là -, la Black compense ce qu’elle n’a pas en effectif par une ruse sans pareille. Elle a ouvert l’oreille, elle a redoublé de travail - tout pour protéger son secret. Ces derniers mois ont été d’une longueur sans précédent, les nuits se faisant parfois lourdes sous le poids de l’insomnie. Car malgré son masque impassible, Melpomène a eu peur. Elle s’est approchée de la vérité, la malade. Bien trop près que pour que la louve ne réagisse pas, bien trop près que pour que son coeur ne se serre pas d’appréhension et de colère. Il y a bien trop en jeu, bien trop d’honneur dans la balance. Elle a pensé à Janus, à Morgana, Helios, Remus - Caerwyn, toutes ces personnes qui se retrouveraient dans l’embarras si jamais le mot se passait. La benjamine des Black est esclave de la lune, crocs et fourrure pour le prouver si nécessaire.

Elle n’a jamais aimé Lacrymosa, Melpomène. Elle a toujours trouvé son handicap ridicule et son air de poupée bien trop faux. Faible, victime toute désignée de ses remarques acerbes et de ses moqueries. Elle l’évite comme la peste, comme si sa cécité était contagieuse. Mais aujourd’hui, la situation est bien différente. Aujourd’hui, elle a les lippes retroussées dans une expression de victoire - moue qui ne restera qu’ombre pour la grande blonde qu’elle s’apprête à aller voir. Ses pas sont presque guillerets lorsqu’elle s’approche du manoir, la démarche comme libérée de ses chaînes. Le bruit de ses pas se répercute dans la nuit qui tombe doucement et la chaleur moite du début du mois de septembre semble elle aussi fêter la nouvelle. Oh, elle sait bien que tout n’est pas gagné, la sorcière. Car la Malfoy est malheureusement loin d’être idiote, elle en a bien trop conscience. Mais pour la première fois depuis des mois, elles jouent à armes égales. Pour la première fois depuis des mois, elles possèdent toutes les deux de quoi faire chanter l’autre. Le jeu peut enfin s’arrêter, la trêve peut enfin reprendre ses droits - loin des sourire hypocrites et des menaces planantes. Elle est accueillie par un elfe de maison à l’air hagard qu’elle ne prend même pas le temps de saluer, se contentant d’énoncer la raison de sa présence d’une voix égale. Elle a le coeur qui bat et l’euphorie au fond du myocarde, la sorcière - même si elle se garde bien de le montrer. Ses traits sont figés dans une expression froide, ses lippes étirées en un sourire poli. La mascarade est bientôt terminée, le jeu des apparences peut bientôt prendre fin - ou du moins prendre une toute nouvelle tournure, bien plus intéressante pour la Black. Car à compter d’aujourd’hui, Lacrymosa n’est plus la seule avec des informations. Car à compter de ce moment, la Malfoy n’a plus l’ascendant. Si elle avait jusque là toutes les cartes en main pour compromettre Melpomène, les choses ont aujourd’hui bien changé. Elle se demande avec ironie si le réseau de Lacrymosa l’a déjà mise au courant, si la reine des murmures a entendu crier au loup.

Elle tique à peine devant les doigts de la blonde qui parcourent le livre en braille. Elle s’est bien trop moquée de la sorcière que pour encore en être choquée. Ce n’est pas une vue qu’elle apprécie pour autant, ses yeux roulant d’exaspération devant si peu de pudeur. Elle est fière, Melpomène - et elle ne conçoit pas que cet affichage ostensible de ses faiblesses soit une forme de courage. Non, à ses yeux - les Malfoy auraient du se débarrasser de leur poids mort depuis bien longtemps. Un coeur de pierre derrière des traits angéliques, un coeur de marbre entretenu par trop de luxure et de vice. Elle fait exprès d’appuyer ses pas comme pour marquer sa présence. Elle sait très bien que ce n’est pas nécessaire mais la jeune femme ne dit jamais non à une moquerie. Elle représente presque une cible trop facile, Lacrymosa. « Melpomène. Je peux dire sans mentir que je suis surprise de ta visite. » sa voix est glaciale et un nouveau sourire vient illuminer ses traits froissés. Un sourire mauvais à faire pâlir les faibles. Un rire délicat et faux s’échappe de sa gorge dénouée, la Black ne se répartissant pas non plus de ses bonnes manières. « Voilà qui tombe bien, ma visite était supposée être une surprise. Je me permets. » alors qu’elle s’assied dans un des fauteuils sans demander son reste, croisant ses jambes et tapotant du bout de l’ongle sur l’accoudoir de bois massif. « Que puis-je faire pour t’aider ? » enfin. Le coeur du sujet. Elle décroise et recroise les jambes, interrompant ses gestes pour mieux lui susurrer. « Tu n’es pas la seule à avoir des oreilles un peu partout. » à défaut d’avoir la vue, pense la jeune femme avec un mépris évident. Elle fait une pause, savourant le silence aux accents de gloire. « J’en ai peut-être moins que toi, beaucoup moins. » le ton est celui de la raillerie. « Mais ils sont apparemment plus efficaces. » elle s’approche, féline pour s’arrêter à quelques mètres de la sorcière toujours assise. Ses billes noires détaillant sa peau pâle et ses cheveux presque blancs, ses orbes colériques fusillant ses doigts toujours posés sur le braille comme dans une ultime provocation.

Elle s’approche toujours un peu plus, ses pas se faisant maintenant lupins, presqu’aussi délicat que du coton sur la carpette épaisse. Et toujours ce sourire sordide au coeur des lippes, le palpitant au bord des lèvres de trop d’ivresse. « Le jeu est fini, Lacrymosa. » elle se saisit d’une babiole qu’elle repose immédiatement, curiosité débordante pour l’antre de l’espionne. « Tu as peut-être découvert une partie de mon secret mais j’ai également découvert le tien. » le ton est glacial et empreint de trop de colère. Elle ne pardonne pas facilement, Melpomène. Et s'il y a bien quelque chose qu'elle déteste plus que tout, c'est de se sentir inférieur. Ce n'est pas là la place naturelle de sa lignée - les Black sont fait pour régner. Supérieurs à tous, même aux autres sang-purs. Supérieurs à tous, surtout à elle. Leur honte à tous, dégénérescence et malédiction. Son ton - toujours aussi polaire - se fair à présent ouvertement moqueur, ses lippes grenats lâchant autant de mots comme des couteaux. « Je suis surprise qu'un de tes petits employés ne t'ait rien dit. » une nouvelle décoration vient tournoyer distraitement entre ses doigts habiles, le loup montrant le bout du museau derrière ses billes couleur des Enfers.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: War or peace ? - Melpomène   Dim 11 Sep - 14:49

War or peace ?
Melpomène & Lacrymosa
A battle is won by him who is firmly resolved to win it

Elle est curieuse Lacrymosa, dès le moment de l’entrée de Melpomène dans la pièce. Méfiante aussi. L’animosité qui existe entre elles est presque palpable. La blonde a passé trop d’années à se faire insulter, piétiner par cette brune sang-pure persuadée d’être mieux qu’elle alors qu’elle était tout autant une abomination que Lacrymosa. Les insultes de Melpomènes font d’autant plus mal car elle n’est pas mieux. Demi-louve. A peine humaine. Là ou le handicap de Lacrymosa est la source d’une honte constante la nature de Melpomène la bannirait directement du cercle des sangs-purs. Pire que d’être raté comme Lacrymosa car souillée par une animalité que les sangs-purs ne sauraient tolérer. Et pourtant elle s’est tout de même moquée de la jeune femme, ne lui épargnant aucune humiliation. Pire, les savourant même. Alors elle s’est faite un plaisir de l’humilier également Lacrymosa.

Œil pour œil, dents pour dents. Une froide vengeance qui lui a fait tant de bien.

Pas autant qu’elle ne l’aurait voulu certes. Elle aurait pu, aurait du peut-être exposer totalement la brune. Mais en toutes circonstances, Lacrymosa est prudente. Et elle avait songée qu’elle aurait peut-être un jour besoin de la Black. Avait voulu pousser son avantage par du chantage. Une alliée forcée. Elle a peut-être été trop confiante Lacrymosa cette fois. La vengeance lui est montée à la tête, son parfum enivrant la rendant un peu trop insouciante. C’est une erreur qu’elle va sans doute payer. Très vite en l’occurrence. Mais pour le moment elle ne sait encore rien. Elle attend que Melpomène la renseigne sur la raison de sa présence. Un mauvais pressentiment l’envahit pourtant, jamais la Black ne viendrait la voir sans une bonne raison. Son raidissement est imperceptible. Son visage aussi froid qu’à son habitude. Inexpressif. Ses traits ne sont guère mobiles, rappelant ceux d’une poupée de porcelaine.

Elle lève pourtant un sourcil hautain face à l’impolitesse de la brune. « Et bien. Je vois que la politesse ne fait pas partie de l’éducation des Black. » Une pause. « Non pas que je m’attendais à autre chose de la part de quelqu’un de si … bestial » La pique est dure. Et pour un peu elle en sourirait presque. Presque. Car ses sourires sont rares et uniquement dédiés à sa sœur ou à Boromir. Certainement pas à Melpomène pour qui elle n’éprouve que haine et mépris. Mais voila, il lui faut soudain rassembler tout son impressionnant contrôle de soi pour ne pas trembler ou paniquer face à la soudaine déclaration de Melpomène. En cet instant c’est sa quasi-cécité qui l’aide à se contrôler. Voir le triomphe sur le visage de la jeune femme l’aurait achevé. Heureusement elle ne fait que l’entendre. Et c’est ce qui lui permet de garder une bonne figure. La seule chose.

Une lueur d’acier brille dans ses yeux glacés. Elle se sent acculée et ce n’est pas une bonne chose. Lacrymosa n’est jamais aussi dangereuse que lorsqu’elle se sent sur le point de craquer. Ses mains se joignent. Et soudain aussi rapidement que le sentiment de peur vient l’excitation. Parce que c’est la première fois qu’elle peut se révéler, qu’elle peut jouer. C’est dangereux. Elle pourra en sortir brisée. Ce sera probablement le cas. Mais c’est libérateur. Intéressant. Pour la première fois depuis bien longtemps. « Le jeu n’est pas fini. Il ne fait que commencer » La voix est apparemment calme mais on peut y sentir pointer une légère excitation. Un sourire cette fois se dessine sur son visage le transformant entièrement.

« Ca a du être une surprise pour toi pas vrai ? La faible, fragile et inutile héritière Malfoy capable de gérer un réseau entier et actif. Je connais tellement de secrets que tu crèverais d’envie de savoir. » La dureté sur ses traits. « Non pas que tu puisses prouver ma position d’ailleurs. Pas plus que je ne peux prouver ton secret malheureusement. » Un léger rire. « C’est bien dommage. Je suis sûre que le monde serait plus enclin à croire la pauvre petite aveugle inoffensive qu’une Black. Ou je les aurais fait chanter pourquoi pas. » Elle pose son menton contre sa main. « Mais ce ne serait pas drôle, n’est-ce pas ? » Ses yeux se plissent et son sourcil délicatement arqué se relève. « Et maintenant quoi ? Il n’y a que peu de possibilités, pas vrai ? Je peux toujours monnayer mes secrets pour m’en sortir. Tu n’aurais pas la même chance. » Lacrymosa se rencogne doucement dans son fauteuil. « Alors que décidons-nous ? Destruction mutuelle ? Quelque chose d’autre ? » Elle claque des doigts et soudain son elfe de maison apparait. « Du thé je te prie, ou quelque chose de plus fort si Miss Black le souhaite. Nous avons des décisions à prendre »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: War or peace ? - Melpomène   Mar 20 Sep - 23:19

Alors qu’elle tourne autour du fauteuil de Lacrymosa le sourire aux lèvres, le palpitant de Melpomène se serre d’un sentiment qu’elle a d’abord du mal à identifier. C’est la pitié qui lui fait instinctivement plisser le nez et froncer les sourcils - détaillant sa cécité avec méchanceté. La honte de tout les sang-purs d’Angleterre, les doigts pointés sur sa peau pâle et ses cheveux blonds. Elle avait toujours été la première à l’accabler, la Black. Que ce soit quand elles étaient plus petites ou lors de leurs années à Poudlard - la louve n’avait jamais laissé passé la moindre occasion de s’attaquer à celle qu’elle pensait être un oiseau blessé. Et si sa découverte du réseau de Lacrymosa éclairait la Malfoy sous un jour nouveau - loin d’être fragile et délicate, elle semblait après tout s’être accommodée de son handicap avec brio - elle restait une bonne à rien aux yeux bornés de la sorcière. Elle changeait rarement d’avis, Melpomène. Elle préférait s’acharner avec mauvaise foi dans ses choix et ses opinions, la détermination au coeur même du sang. Un Black ne reconnaissait jamais ses torts, même lorsqu’ils sont exposés à nus devant eux. Jamais. Plutôt mourir que de paraître faible. Elle a les lippes retroussées la louve et elle exulte, au fond, que la blonde n’ait fait qu’effleurer son secret du bout des doigts. Demi-louve, lui avait annoncé Lacrymosa comme on prononce une condamnation à mort. Et si cette simple accusation était suffisante pour faire lever les armes à la jeune femme, elle n’en était pas moins fausse. Car Melpomène n’était pas un monstre raté, non. Elle répondait à l’appel de la lune avec fierté, ayant accueilli la louve en son sein avec un plaisir malsain. Exultant les lendemain de la pleine lune à la vue du sang séché sous ses ongles. Détaillant avec honneur les cicatrices ornant sa peau de porcelaine sous les sortilèges. « Et bien. Je vois que la politesse ne fait pas partie de l’éducation des Black. » un ricanement mauvais comme simple réponse. Elle a habituellement des manières impeccables, Melpomène. Poupée moulée par faire bonne figure en société. Les apparences, Melpomène - les apparences, peut-elle encore à ses oreilles, le visage de Morgana s’imposant furtivement sur ses paupières. « Non pas que je m’attendais à autre chose de la part de quelqu’un de si … bestial » elle relève un sourcil amusé alors qu’elle détaille son visage de porcelaine. Les hostilités sont lancées et elle ne peut pas attendre de découvrir qui en remportera les prochaines manches. Elle relève un sourcil et elle s’autorise un sourire ironique. Bestial. Elle n’a pas idée, Lacrymosa. « Je vois que les tiennent n’ont pas fait long-feu non plus. » elle a les traits empreints d’une moue triomphante alors qu’elle se rapproche de quelques pas vers la poupée de cire lui faisant face.

« Le jeu n’est pas fini. Il ne fait que commencer » elle se rapproche encore de quelques pas, prenant place dans un des fauteuils. Croisant les jambes et posant une paume impatiente sur un de ses genoux. « Ca a du être une surprise pour toi pas vrai ? La faible, fragile et inutile héritière Malfoy capable de gérer un réseau entier et actif. Je connais tellement de secrets que tu crèverais d’envie de savoir. Non pas que tu puisses prouver ma position d’ailleurs. Pas plus que je ne peux prouver ton secret malheureusement. » elle rit, Melpomène. De ce rire moqueur, froid - glacial même - mais elle attend que son interlocutrice ait fini son discours, le coeur impatient. « C’est bien dommage. Je suis sûre que le monde serait plus enclin à croire la pauvre petite aveugle inoffensive qu’une Black. Ou je les aurais fait chanter pourquoi pas. » elle ne peut s’empêcher de glisser quelques mots mesquins entre deux phrases. « Oh je ne sais pas… Beaucoup seraient disposés à croire en une jalousie mal placée… » elle tapote contre son genoux d’un air impatient alors que Laceymosa pose le menton contre sa paume. « Mais ce ne serait pas drôle, n’est-ce pas ? » En effet, pense rapidement la Black alors que le flot de paroles de Lacrymosa lui semble interminable. « Et maintenant quoi ? Il n’y a que peu de possibilités, pas vrai ? Je peux toujours monnayer mes secrets pour m’en sortir. Tu n’aurais pas la même chance. » ses doigts se referment autour du tissu avec force alors que son palpitant se serre de colère - retenant tout juste un grognement au fond de sa gorge nouée. « Alors que décidons-nous ? Destruction mutuelle ? Quelque chose d’autre ? » la maitresse des lieux claque des doigts et un elfe de maison apparaît instantanément, l’air affable de son espèce rivé au visage. « Du thé je te prie, ou quelque chose de plus fort si Miss Black le souhaite. Nous avons des décisions à prendre » elle ne prend même pas la peine de détailler la créature, ses deux grandes billes noires toujours rivées sur le visage de Lacrymosa.  « Un verre de whisky-pur-feu pour moi. » se contente t’elle de siffler avec condescendance en direction de l’elfe.

Elle attend qu’il soit sorti de la pièce pour se pencher vers Larymosa, légèrement penchée en avant pour mieux la détailler alors que c’était à son tour de prendre la parole dans ce qui s’annonçait être une joute verbale des plus délicieuses. « Et pourtant, malgré ce réseau impressionnant tu avais tort. » l’ironie au creux des mots alors qu’elle prend une pause, pesant ses prochains mots. Lui exposer ses erreurs sans pour autant se dévoiler à voix haute. « Tu en savais assez que pour que ça m’inquiète évidemment… » concède t’elle d’un ton narquois - « Mais tu n’avais qu’à… moitié raison. » termine t’elle avec flegme. Si elle pouvait voir, elle aurait presque envie d’ôter le collier ensorcelé par Janus. Si elle pouvait voir elle aurait presque envie de lui montrer à quel point elle était loin de la vérité. Elle n’a pas idée, Lacrymosa, du monstre qui se tient en face d’elle, muscles bandés et sourire moqueur aux lippes. Elle tape du bout des doigts sur sa cuisse alors qu’elle s’installe un peu mieux dans le fauteuil, le défi au bout des lèvres. « Tu peux toujours monnayer tes secrets mais contrairement à toi, j’ai une famille qui désire réellement me protéger. Je ne suis pas certaine que la tienne soit ravie de se tenir à tes côtés si cela se terminait en public… » les sourcils froncés et un sourire glacial aux lèvres en direction de celle qui ne peut de toute façon pas le voir. Les Black avaient peut-être perdu de leur gloire passée mais ils n’en restaient pas moins extrêmement soudés. Tout pour la famille, se répétaient-ils souvent entre eux lors d’une poignée de mains ou d’une accolade. Prêts à se sacrifier, non seulement pour la cause qui les animait, mais également les uns pour les autres. Contrairement à toi, ma famille n’a pas honte de moi, se retient-il d’ajouter d’un ton acerbe. « Que faire donc… » elle se penche de nouveau en avant de quelques centimètres, presqu’imperceptiblement alors qu’elle la sonde. « Ce que tu décides ne dépend que de toi. » souffle t'elle entre ses dents -ose tirer la première, le retour n'en sera que plus douloureux.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: War or peace ? - Melpomène   

Revenir en haut Aller en bas
 
War or peace ? - Melpomène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peace and Love, mon frère [qui veut]
» Elias Nirvana Blackburn ◄ Peace of dream
» Peace, man !
» PEACE OF MIND ► SOA
» [Réservé] La Maîtrise du Soru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: