Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Mer 7 Sep - 1:19



"I've seen you around, haven't I?"

La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l’apparence de la faiblesse. - Victor Hugo



Une nouvelle journée de travail se terminait doucement au Ministère de la Magie dont les effectifs se retrouvaient plutôt réduits en cette période estivale. On sentait, qui plus est, que le week-end commençait et qu'il allait être chaud et ensoleillé. On était vendredi, et Aleksandr Karkaroff faisait mine de lire un rapport - rédigé en bulgare - en tâchant surtout d'orienter correctement son visage vers le courant d'air frais qui soufflait constamment dans la salle sans que ne soit visible un quelconque système de ventilation. Enfin, son bureau était plutôt bien situé à cet égard, il n'avait pas à se plaindre. Bien que partie de l'open-space, il avait droit à ces petites cloisons et ce léger excédent d'espace qui ne manquent pas de signifier aux voisins qu'on est parvenu un peu plus haut sur l'échelle de la hiérarchie. C'est que, malgré son jeune âge, il occupait déjà un poste relativement important au sein du Département d'unification des nations et pouvait qui plus est compter sur un avancement rapide. Malgré d'excellentes compétences et un sérieux plus qu'appréciable, il fallait dire qu'être le fils du bras droit de Grindelwald était un sacré coup de pouce dans une carrière. D'un point de vue social également. Le jeune homme ne comptait plus le nombre de collègues l'ayant approché dans l'espoir de profiter d'un peu de sa place au soleil.

A ce propos ... Il jeta un oeil à sa montre et se mit à rassembler ses affaires en constatant qu'il était déjà presque l'heure. Pas de week-end à la mer en perspective, non, mais un rendez-vous, le soir même, avec une charmante collègue, Silène Mafoy, une petite blonde platine qui ne manquait ni de charme, ni de mordant, et qui préférait se faire appeler par son deuxième prénom, Tomacyn. Cela faisait désormais quelques mois qu'il avait fait sa connaissance à cette fête de noël organisée dans les locaux du ministère où il s'était, du reste, ennuyé comme un rat mort. Mais c'était ce soir la première fois qu'ils se fréquentaient en dehors de leur lieu de travail.

Bien qu'ayant une idée assez précise de la raison pour laquelle cette ambitieuse jeune femme recherchait sa compagnie, Aleksandr se surprit à faire un crochet par les toilettes pour se planter face au miroir. Bah, il ne tenait pas à avoir l'air négligé quelles que soient les circonstances. Se passant une main dans les cheveux, il se mit à détailler son reflet avec attention. Son teint était pâle certes, mais en avait-il jamais été autrement ? Ses joues étaient lisses, son regard perçant et aucune cerne disgracieuse ne venait l'alourdir. Un sourire satisfait apparut fugitivement sur ses lèvres. Parfait.

Ils s'étaient donné rendez-vous devant la cage d'ascenseur afin de descendre ensemble jusqu'aux cheminées du grand hall et se rendre ensuite dans un petit bar branché du Londres sorcier. Un programme en somme très classique, mais ils ne se connaissaient après tout pas plus que cela. Il devait admettre qu'il était un peu curieux.

Après s'être placé devant la grande fenêtre par laquelle la lumière du jour éclairait le petit hall du département, il se résolut à l'attendre, son profil sombre se détachant nettement dans l'encadrement lumineux.

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


S. Tomacyn Malfoy
Rotten Tomato
avatar
Rotten Tomato
Parchemins :  118
Crédits :  lacry ♥ / solosand
 
Âge :  19 ans.
Sang :  Pur.
Allégeance :  Mangemort.
Profession :  Fugitive ; Ex-Employée au Département d'Unification des Nations
Ancienne école :  Poudlard ; Serpentard.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #00869B
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t473-cyn-remember-me-for-centuries http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t460-silene-tomacyn-an
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Mer 7 Sep - 15:02




LET ME TAKE YOU SOMEWHERE NICE.

you'll be the moon, i'll be the earth and when we burst, start over, oh darling, begin again, begin again, begin again.


Cette fin d'après-midi semblait interminable. Tomacyn jetaient subrepticement des regards réguliers à la grand horloge qui surplombait la vaste espace de travail mais les aiguilles semblaient s'être engluées dans quelque pâte collante car elles renâclaient désespérément sur leur support émaillé. Ce n'était pas dans les habitudes de la jeune femme d'attendre ainsi l'heure de la fermeture. Nonobstant, aujourd'hui était un jour particulier, une occasion spéciale, qui pourrait peut-être amorcer un changement décisif dans sa vie professionnel, voire sa vie tout court. Depuis plus de six mois, elle entretenait une relation des plus cordiales – un flirt encore sans autres connaissances que des déjeuners à la cafétéria ou un café/thé/cigarette pris sur le pouce entre deux dossiers – avec Aleksandr Karkaroff, le fils d'Aristarkh Karkaroff lui-même. Le bras droit de Grindelwald, son ascenseur social rêvé.  Or, ce soir, ils sortaient ensemble pour la première fois. Pas comme un couple – pas encore – mais juste comme collègues allant prendre du bon temps dans un bar. Tomacyn espérait que l'expérience les rapprocherait d'avantage. Après tout, le jeune homme avait accepté son invitation pour le moins cavalière tout en ayant parfaitement remarqué ses œillades de biche et ses sourires charmeurs. Car c'était Cyn, évidemment, qui avait lancé l'idée d'une sortie dans un bar ; bar qu'elle connaissait fort bien pour y sortir assez souvent. Bar branché du Londres sorcier, il diffusait de la bonne musique sur laquelle ou pouvait danser jusque très tard tout en sirotant des boissons et cocktails d'une facture tout à fait honorable, ainsi que manger un morceau. Cela maximisait ses chances de ferrer son poisson un maximum de temps. Sauf s'il n'aimait pas danser... Auquel cas, elle devrait stimuler cette envie par quelque magie féminine.

Tomacyn acheva de rédiger le compte-rendu de la réunion de 14h à laquelle son supérieur n'avait pu – voulu ? – assister et le relia d'un coup de baguette avant de le déposer dans le bureau de ce dernier – juste derrière le sien, entre quatre murs. En ressortant, la jeune Malfoy leva ses yeux bleus sur l'horloge qui – enfin – était sur le point de sonner la fin de la journée. Un petit sourire satisfait étira ses lèvres rouge sombre et elle regagna son bureau le ranger et fourrer ses affaires dans son sac à main. Le carillon retentit alors qu'elle remontait son sac sur son épaule. Rapidement, elle fit un crochet par les toilettes des femmes. Il s'agissait d'être séduisante ou tout du moins présentable. Tomacyn inspecta son grain de peau et rafraîchit le maquillage de ses yeux et de ses lèvres. C'était bel et bien une opération séduction qu'elle allait tenter ce soir. Le but étant de devenir la belle fille d'Aristarkh Karkaroff et de monter en grande dans la Spaseni. Oh, elle n'était probablement la première à se rapprochait d'Aleksandr dans ce but, mais Cyn comptait bien être la première a réussir, à simuler assez bien l'amour et à le faire fleurir dans le cœur du jeune homme. Elle était bien née après tout et leur union aurait l'avantage de rapprocher un peu plus l'Angleterre et la Bulgarie. Tomacyn parlait Bulgare, elle supportait Grindelwald, elle était riche, elle était jeune, elle était belle, elle était de sang pur... Elle avait tout d'une bonne épouse, non ?
La jeune femme n'avait jamais rêvé un mariage de princesse, un mariage d'amour, un mariage tout court. La seule façon dont elle l'envisageait c'était comme tremplin social et professionnel, comme moyen de couper l'herbe sous le pied d'Isallys en contractant une union plus fructueuse et lui rafler son titre d'héritière sous le nez. Enfin... Aussi héritière qu'une femme puisse l'être, malheureusement. Pour Tomacyn, le mariage était une arme de guerre.

Satisfaite, la benjamine des Malfoy se redressa et défit les épingles de son chignon serré pour libérer une cascade de cheveux blond platine ; qui formaient de belles ondulations après avoir été nattés puis enroulés sur eux-mêmes. Elle arrangea sa généreuse chevelure puis lissa les plis quasi inexistants de la robe élégante qu'elle avait soigneusement choisie ce matin. Elle soulignait sa taille fine et partait en s'évasant comme le voulait la mode de l'époque. Ses bras nus étaient couvert par la veste cintrée qu'elle portait encore. Elle la retirerait une fois au bar. Tomacyn quitta les toilettes et se pressa vers le hall des cheminées. Arrivée à proximité, elle ralentit l'allure afin de se donner de la contenance. Ses yeux en amande balayèrent le hall et tombèrent rapidement sur la silhouette qu'elle cherchait. Il se tenait devant les vitres, sombre et droit, immobile. Cyn esquissa un sourire et s'approcha. Assez près, elle lança avec bonne humeur : « Bonjour, Aleksandr. Prêt à partir ? Le bar est accessible par cheminée, à moins que vous ne préfériez transplaner ? Nous ne nous saliront pas ainsi. »

Après qu'ils aient convenu qu'il serait donc plus sage pour leur intégrité physique de transplaner, Tomacyn saisit ce prétexte pour glisser sa main fraîche dans celle du jeune homme avant de disparaître avec lui. Il réapparurent devant la porte soigneusement entretenue du dit établissement. Il en sortait déjà les accords jazzy de l'orchestre qui jouait ce soir-là. La jeune Malfoy adressa un sourire malicieux au Karkaroff et l'entraîna à l'intérieur. Le bar était propre, bien agencé et joliment décorée, avec des guirlande de lumières qui passaient au-dessus des têtes comme des essaims de fées. A l'opposée du comptoir se trouvait l'estrade où jouait l'orchestre. Il y avait assez des tables libre pour avoir le luxe de choisir et assez de place pour danser si l'envie le leur prenait. « Qu'en pensez-vous ? », demande-t-elle en observant avec attention le profil racé de son vis-à-vis. Au pire, s'il n'aimait pas, elle avait encore deux ou trois adresses dans son sac.


love.disaster


And I can't stop 'til the whole world knows my name.
Some legends are told, some turn to dust or to gold, but you will remember me. Remember me for centuries. And just one mistake is all it will take.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Ven 9 Sep - 2:12



"I've seen you around, haven't I?"

La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l’apparence de la faiblesse. - Victor Hugo



La voyant paraître du coin de l'oeil, il redressa la tête, un sourire avenant et peut-être toujours, malgré lui, naturellement un peu narquois, aux lèvres. Sa robe était fort élégante et cintrait agréablement sa taille fine. Il nota également qu'elle avait lâché ses cheveux. Hmm, il devait admettre que cela lui allait bien. "Bonjour. Je suis prêt ... Ma foi." Ils finirent par convenir de transplaner, ce qui était en effet pour le mieux du goût d'Aleksandr. Les cheminées avaient tendance à vous salir, certes, mais surtout, cela faisait horriblement classe moyenne.

S'il avait été un peu surpris de sentir sa main se glisser avec témérité dans la sienne, il n'avait rien dit et s'était contenté de récupérer naturellement la sienne à l'arrivée. Son regard balaya rapidement la devanture familière ; ce n'était pas la première fois qu'il se rendait dans cet établissement particulier. Il espérait simplement s'ennuyer un peu moins que la dernière fois. Sans avoir conscience de ce qui passait par la tête du jeune homme, il vit Tomacyn lui sourire avant de l'entraîner à l'intérieur. Tout dépendrait d'elle, au final. Mais il fallait dire que la jeune fille partait d'ors et déjà avec de meilleures perspectives que le cageot disgracieux qui l'avait traîné ici la dernière fois, il ne savait plus trop sous quel prétexte, d'ailleurs.

Intérieurement un peu blasé, il observa néanmoins l'intérieur, guirlandes, orchestre, et tout le reste, avec l'apparence du ravissement. "J'en dis que cela me parait parfait, Tomacyn." Ça n'aurait de toute façon pas été mieux ailleurs.

Gentleman, du moins dans ses manières, il lui prit le bras et l'entraîna vers une table qui lui semblait relativement tranquille, contre le mur, pas trop loin de la scène, cependant. Par habitude, Aleksandr aimait l'idée que ses conversations ne puissent être entendues par des oreilles indiscrètes ; ici, en l’occurrence, elles seraient couvertes par la musique de l'orchestre qui jouait. Une fois assis, il lui sourit. "C'est agréable. Ce n'est pas la première fois que vous venez ici, j'imagine ?" Ses doigts glissèrent jusqu'à la petite carte qui avait été préalablement soigneusement placée au centre de la table et il prit le temps d'y jeter un oeil. "Que prenez-vous, d'habitude ?" demanda-t-il, l'air de rien en étendant légèrement ses jambes sous la table.

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


S. Tomacyn Malfoy
Rotten Tomato
avatar
Rotten Tomato
Parchemins :  118
Crédits :  lacry ♥ / solosand
 
Âge :  19 ans.
Sang :  Pur.
Allégeance :  Mangemort.
Profession :  Fugitive ; Ex-Employée au Département d'Unification des Nations
Ancienne école :  Poudlard ; Serpentard.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #00869B
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t473-cyn-remember-me-for-centuries http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t460-silene-tomacyn-an
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Dim 11 Sep - 16:50




LET ME TAKE YOU SOMEWHERE NICE.

you'll be the moon, i'll be the earth and when we burst, start over, oh darling, begin again, begin again, begin again.


La main du jeune homme s'était dérobée dès qu'ils étaient arrivés. Peut-être était-elle trop entreprenante pour lui, le Karkaroff trop sur la réserve pour accepter ainsi ce contact physique qui pouvait traduire une certaine intimité. Tomacyn s'était renseignée sur les mœurs bulgares. Ils pouvaient être très tactile, comme la plupart des peuple slaves. Pas Aleksandr visiblement. Pourtant, s'il en avait eu marre d'elle, la Malfoy était certaine qu'il ne serait pas là présentement et qu'il l'aurait renvoyée paître sans état d'âme bien plus tôt. Il n'avait pas l'air d'être homme à se laisser ennuyer par une prétendante trop collante. Malgré cela, sa promptitude à dégager sa main l'avait un peu froissée en son for intérieur. Pas question de se laisser démonter cependant. Cyn comptait bien mettre cette soirée à profit pour se rapprocher de l'héritier, peut-être même obtenir de lui un baiser et la promesse de futurs rendez-vous. Tomacyn n'était pas femme à se laisser abattre. Elle le harcèlerait s'il le fallait. Elle prendrait ses pauses « par hasard » en même temps que lui, elle s’assiérait à côté de lui au déjeuner parce que « par hasard » toute les autres places seraient prises, elle se perdrait « par hasard » devant la porte de chez lui en ayant perdu les clés de chez elle et elle se tromperait « par hasard » de chambre.

Tomacyn faillit prendre son visage dans ses mains. Merlin, pourvu qu'elle n'ait pas à en venir à de telles stratégies qui n'auraient rien d'efficace en plus de détruire sa réputation. Garde la tête froide, ma fille, arrête de délirer, ce n'est pas comme ça que l'ont ferre un poisson. Et surtout pas ce genre de petits requins de récifs qui ont l'habitude d'avoir une multitude de proies naïves à portée de mâchoire.

Le jeune homme exprima son assentiment en la prenant par le bras, coupant court à son affliction. Au moins, elle ne s'était pas complètement plantée sur l'endroit. L'étape un était donc franchie et validée. Cyn suivit le Karkaroff entre les tables carrées jusqu'à celle qu'il choisit, contre le mur, non loin de l'orchestre. La jeune Malfoy préférait les tables près de la vitrine mais elle se garda bien d'exprimer son opinion. Plutôt le laisser décider... pour le moment.La jeune femme se débarrassa de sa veste qu'elle posa sur la chaise avant de s'asseoir – Aleksandr n'avait pas pris la peine de tirer sa chaise, paye ton gentleman – dévoilant ses bras minces et nus. « Oui, je viens régulièrement. C'est un endroit très agréable pour danser et il est bien fréquenté, contrairement à d'autres tripots. » Ainsi, elle ne passait pas pour un pilier de bar de bas étage sans le moindre standing. Ce qui n'était pas faux, bien qu'elle ait une bonne descente...
Son vis-à-vis s'empara de la carte en premier, comme le dernier des mufles. Tomacyn ne laissa rien paraître sur son visage de porcelaine mais elle ne pu s'empêcher de se demander si c'était typiquement bulgare d'être aussi peu galant ou si c'était Aleksandr qui avait été élevé dans une meute de loups. Pourtant, c'est sur le ton le plus cordial qu'elle répondit : « Je vais commencer avec une bièraubeurre. Vous aimez cela ? » Tout le monde aimait la bièraubeurre, c'était le choix consensuel par excellence, non ? Elle ne crachait pas sur les alcools plus forts mais elle ne voulait pas qu'il pense que... que quoi au juste ? Cyn laissa deux secondes passer après sa réponse alors qu'une des jambes de l'héritier Karkaroff effleurait sa cheville...

« Néanmoins... Je vous propose de l'accompagner avec deux shots de vodka bulgare. Pour porter un toast. », susurra-t-elle en se penchant vers le jeune homme, intimiste, ses deux saphirs plongés dans les yeux noirs du jeune homme. « Un toast à nous deux. », acheva Tomacyn en détachant soigneusement les syllabes entre ses lèvres pulpeuses, peintes dans une teinte rouge sombre qui tranchait étrangement avec la pâleur marmoréenne de son visage.
Elle ne l'aurait pas en étant consensuelle. Au départ, Cyn avait attiré son attention en sortant du lot ; elle devait continuer sur cette voie. Être plus spontanée sans chercher à trop agir comme une jeune femme respectable. Quelque chose lui soufflait qu'Aleksandr n'avait que faire des jeunes femmes respectables. Cela tombait bien : Silène Tomacyn Malfoy avait toujours eu des vicissitudes de comportement qu'elle avait réussi plus tard à cacher sous une bonne dose d'ambition et de discipline forcée. Il était peut-être temps de lâcher du lest, sans pour autant verser dans la vulgarité. Subtilement, Cyn décala sa cheville pour la presser contre celle du Karkaroff.


love.disaster


And I can't stop 'til the whole world knows my name.
Some legends are told, some turn to dust or to gold, but you will remember me. Remember me for centuries. And just one mistake is all it will take.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Lun 19 Sep - 0:46



"I've seen you around, haven't I?"

La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l’apparence de la faiblesse. - Victor Hugo



Tandis qu'il détaillait la carte sans vraiment réaliser - ni se soucier - que la jeune fille puisse mal l'interpréter, il s'enquit: "Vous aimez danser, Tomacyn ?" Probablement. Il connaissait peu de jeunes filles de bonne famille qui n'aimaient pas cela.

Elle annonça ensuite son intention de commander une bieuraubeurre, et Aleksandr considéra sa question en lissant vaguement le rebord un peu usé de la carte, son regard parcourant dans le même temps la liste des boissons. Une bieraubeurre était une bonne option, il ne voulait pas quelque chose de trop fort pour commencer. Il hocha la tête, esquissant un sourire malin. "Oui ... Comme presque tout le monde du reste, non ?" Il reposa la carte et la poussa vers le centre de la table. "Je crains de ne pas être très original dans mes goûts."

La suite le surprit ; oh, il ne doutait pas des intentions de la jeune fille face à lui, mais son audace ... Certes, on était en 1951, mais tout de même. Surpris, donc, mais nullement effarouché, il lui rendit son regard, en profitant pour observer de plus près ce faciès admirablement délicat. Un toast à eux deux ... Sentant alors sa cheville se presser contre la sienne, Aleksandr se rendit compte qu'il se retrouvait plus tôt que prévu face à un certain choix. Celui de l'encourager dans ses avances ou, au contraire, de la repousser une bonne fois pour toute. "Et bien ..."

Quelles étaient, au fond, ses motivations ? Le bulgare avait d'autres préoccupations que d'entretenir des relations superficielles avec la gent féminine, à moins que, justement, il ne puisse en tirer quelque bénéfice comme de l'avancement ou ... Un embrigadement. Bien entendu, il n'avait aucun intérêt, dans cette logique, à perdre son temps avec quelque potiche décérébrée. Mais Tomacyn était sans conteste brillante et, surtout, désespérément déterminée à redorer le blason de sa famille. Il laissa un léger silence s'installer brièvement, puis hocha enfin la tête.

"C'est une charmante idée, portons un toast." Et de laisser sa cheville en place, contre la sienne.

Étrangement galvanisé par la perspective d'en apprendre plus sur la jeune Malfoy, il se prit à se pencher lui-même à sa rencontre, croisant les bras sur la table avec une certaine assurance. Portons un toast et laisse-moi découvrir tous tes petits secrets.

Code by Sleepy
]



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


S. Tomacyn Malfoy
Rotten Tomato
avatar
Rotten Tomato
Parchemins :  118
Crédits :  lacry ♥ / solosand
 
Âge :  19 ans.
Sang :  Pur.
Allégeance :  Mangemort.
Profession :  Fugitive ; Ex-Employée au Département d'Unification des Nations
Ancienne école :  Poudlard ; Serpentard.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #00869B
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t473-cyn-remember-me-for-centuries http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t460-silene-tomacyn-an
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Lun 19 Sep - 23:36




LET ME TAKE YOU SOMEWHERE NICE.

you'll be the moon, i'll be the earth and when we burst, start over, oh darling, begin again, begin again, begin again.


« Vous aimez danser, Tomacyn ? » La jeune femme lui sourit, les bras croisés sur la table, toujours légèrement penchée en avant. « J'aime danser, oui. », répondit-elle calmement, avec assurance. « Si vous aussi, je serais ravie de faire quelques pas avec vous. » Cela lui donnerait un excellent prétexte pour se presser contre lui, que leurs hanches se touchent et que ses mains se glissent contre la nuque ou les reins du Karkaroff l'air de rien. Ce serait très bien pour, peut-être, amener les choses un peu plus loin après qu'ils aient brisé la glace autour d'un verre. De bièraubeurre pour lui aussi, d'ailleurs. Le choix consensuel par excellence vous dis-je. Cyn retint légèrement son souffle en attendant l'effet de son petit coup de poker qui la ferait soit passer pour une jeune femme audacieuse, soit pour une grosse alcoolique sur le retour.

Tomacyn vit de la surprise dans les yeux noirs du Karkaroff et elle le fixa plus intensément comme si elle essayait de déterminer si c'était positif ou négatif. Dans son attente, tendue sans trop le laisser paraître, elle pressa légèrement plus fort sa cheville délicate contre celle du Bulgare. « Et bien... » Et il laissa sa phrase en suspens pendant ce qui lui parurent être des minutes entière alors qu'elle tâchait de lire dans ses yeux de jais, dans la moue de sa bouche aux lèvres pleines, dans les éventuels mouvement infimes de ses mains à la fois masculines et gracieuses. Puis, un hochement de tête enfin, l'assentiment tant attendant alors qu'il laissait sa cheville en place tout contre la sienne. La bouche rouge sombre de la jeune Malfoy s'élargit une fois de plus en un sourire lumineux et, le regard pétillant, elle souffla : « Très bien, je passe commande tout de suite. » La jeune femme attira l'attention du garçon et demanda avec aplomb leur deux bièraubeurres et leurs deux shot de vodka – la plus chère. Quand elle revint dans sa position initiale, elle s'aperçu que le Karkaroff s'était lui aussi légèrement penché au-dessus de la table. Intéressant. Et très encourageant.

Machinalement, Cyn s'empara d'un cure-dents sur le côté de la table et le fit tourner entre ses doigts, les yeux plantés dans ceux de son vis-à-vis. « Alors... », commença-t-elle d'un ton presque traînant, presque effronté. « J'aimerais bien savoir ce qu'aime le mystérieux Aleksandr Karkaroff dans la vie. Qu'est-ce que vous faîtes de vos week-end, qu'est-ce que vous aimez faire quand vous avez du temps libre, ou même ce qui vous attire lorsque vous flânez. J'ai du mal à vous imaginer en dehors du cadre du travail. » Normal puisqu'ils ne se voyaient jamais en dehors de ce cadre extrêmement codifié et standardisé. Elle voulait le cerner un peu, préparer ses prochains coups pour le faire sortir de chez lui, peut-être même passer tout un week-end avec le jeune homme, même sous prétexte d'une « sortie entre amis ». La jeune femme fit très légèrement glisser son pied en avant pour soulever de quelques centimètres le tissu du pantalon d'Aleksandr sur sa jambe afin qu'il sente sa peau contre la sienne.


love.disaster


And I can't stop 'til the whole world knows my name.
Some legends are told, some turn to dust or to gold, but you will remember me. Remember me for centuries. And just one mistake is all it will take.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   Lun 24 Oct - 23:03



"I've seen you around, haven't I?"

La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l’apparence de la faiblesse. - Victor Hugo



En étant tout à fait honnête avec lui-même, Aleksandr se sentait plutôt bien en compagnie de la jeune Malfoy. Il lui semblait qu'il y avait entre eux ce genre d'alchimie qui rendait les échanges fluides et faciles, empêchant les silences gênants et rendant d'autant plus tentantes les petites piques amicales. Il ferma brièvement les yeux, un sourire flottant toujours sur ses lèvres. Il y avait presque de quoi oublier que Tomacyn n'était intéressée que par son statut; comment aurait-il pu en être autrement, du reste ? Chacune de ses approches devait être un minimum calculée. Aleksandr se savait joli garçon, mais la plupart des femmes qui l'approchaient étaient plus portées sur le pragmatisme que sur les contes de fée. Tomacyn aurait été ravie de faire quelques pas avec lui. Il rouvrit les yeux pour lui jeter un regard par en-dessous. "Pourquoi pas."

Il avait presque pu sentir la tension dans le corps de la jeune femme alors qu'elle le fixait avec une intensité presque déstabilisante, restant dans l'attente de sa réponse, de sa réaction. Le sourire lumineux qui étira ensuite ses lèvres lorsqu'il marqua enfin son assentiment lui prodigua une curieuse sensation de satisfaction. Alors que Tomacyn attirait l'attention du serveur pour passer commande, le bulgare prit le temps d'apprécier ce petit pouvoir qu'il avait sur elle. Plus que décidée, elle était surtout aguichante et décomplexée et il devenait de plus en plus curieux de voir jusqu'où elle serait prête à aller ce soir, ou jusqu'où il la laisserait aller.

Lorsqu'elle lui refit face, ce fut pour le trouver attentif, son regard toujours sur elle.
"Mystérieux ?" Aleksandr se prit à rire. "Croyez-moi, il n'y a rien de bien mystérieux à mon propos."

Se redressant légèrement, il tira machinalement un paquet de cigarettes de la poche de son pantalon, avant de le faire tourner entre ses doigts, songeur. "Cela vous dérange-t-il si je fume ?"

Ayant glissé une cigarette éteinte entre ses lèvres pleines, le jeune homme tapota distraitement le bois de la table avec le coin du paquet, avec la pleine conscience du pied de sa collègue qui remontait subtilement de quelques centimètres contre sa jambe. "Je flâne peu, pour commencer. Et vous trouveriez probablement cela ennuyeux, mais j'aime principalement prendre mes aises chez moi, avec un bon bouquin, ou passer du temps avec les quelques amis qui me sont chers." Oh et, bien sûr, les occasionnelles sorties entre mangemorts qui ne manquaient jamais de piquant. "Et vous, Tomacyn ? Comment aimez-vous occuper votre temps libre ?"

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let me take you somewhere nice ξ (Tomacyn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: