Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)   Mer 7 Sep - 23:00



A quiet evening between the two of us

“A friend is someone who knows all about you and still loves you.” ― Elbert Hubbard



Enfoncé dans les profondeurs d'un antique fauteuil, le jeune Karkaroff fumait en fermant les yeux, paisible. La fumée flottait un instant au dessus de sa tête avant de se dissiper dans le léger courant d'air qui passait par la fenêtre laissée ouverte. Il n'aurait pas aimé que Melpomène trouve l'appartement enfumé.

Aleksandr vivait depuis quelques années dans le même luxueux appartement du Londres sorcier, une suite qui datait des années 20, avec la cuisine reléguée dans le fond et attenante à ce qui aurait été destiné à être la chambre du domestique. Le jeune homme n'avait pas de domestique, ni même un elfe de maison, et utilisait ladite pièce comme chambre d'ami. Aussitôt sa sortie de Poudlard, sa première préoccupation avait été d'avoir sa propre forteresse de solitude. Alors oui, il y avait eu une période de transition un peu difficile où l'état de propreté du lieu avait fortement laissé à désirer, mais il avait fini par prendre la main et maîtriser tout ce qui concernait les petits sorts d'entretien ménager et, même, par avoir recourt - certes de mauvaise grâce au début - à un minimum d'huile de coude. L'appartement était aujourd'hui propre et luxueusement décoré, avec un mobilier dont le style correspondait justement à l'architecture début XXème.

Ce soir-là, comme souvent lorsqu'il recevait, il avait préalablement commandé un repas chez le traiteur, n'ayant par ailleurs pas l'habitude de cuisiner lui-même. Le repas, cher et probablement délicieux, mais cher dans tous les cas, attendait sagement dans le frigo. Il n'y avait même pas jeté un oeil, mais il lui semblait avoir commandé du saumon. Le jeune homme avait également prévu de sortir ses alcools forts ramenés de Russie, car il n'y avait vraiment qu'avec Melpomène et Cain qu'il aimait à boire et à se laisser un peu aller. On pouvait même aller jusqu'à dire qu'il n'y avait que pour ce genre de soirée qu'il se réjouissait. Aleksandr excellait dans le social, mais tout n'était au final que du vent, et la plupart des gens l'ennuyaient au mieux ou l'énervaient au pire. Et il fallait dire que depuis la mort de sa mère, sa patience avait été réduite à une peau de chagrin, et il n'y avait plus guère que les réunions de mangemorts auxquelles il se rendait volontiers, la rage au ventre et le coeur affolé.

Avec un léger soupir, il écrasa le mégot dans un vaste cendrier en cristal qui trônait sur la table basse et se releva, s'étirant à loisir dans la solitude de son salon. Fraîchement rasé, il s'était changé pour faire honneur à son invitée, à la fois élégant et décontracté dans un ensemble pantalon, chemise et veston ajusté..

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)   Ven 9 Sep - 14:55

We'll be passing by and they'll be wasting time. Just waiting for new and while they're chasing darks, we'll be dancing in the dusk 'cause we're coming through. Whenever you need me I'm behind and I promise to take you off to the heights.
La perspective d’un souper chez Aleksandr avait de quoi réjouir la jeune femme. Elle connaissait le Karkaroff depuis ce qui lui semblait être une éternité. Ils s’étaient tout de suite trouvés, dès leur arrivée à Poudlard. Tous enfants de bonne famille, la princesse et ses princes. Melpomène, Cain et Aleksandr. Trois prénoms liés dans toutes les bouches, autant de syllabes qui avait plus d’une fois fait trembler les murs du château. Trois destinées qui restaient encore aujourd’hui intimement liées. Il y avait peu de personnes pour qui la Black n’avait pas de secret. Ses deux meilleurs amis faisait sans aucun doute partie de ce cercle extrêmement réduit, fiers aux côtés de Caerwyn et Helios. Des appuis uniquement masculins pour la capricieuse Melpomène ayant toujours préféré s’entourer des faveurs des hommes que des femmes. La plus jeune des Black s’était préparée avec soin, ramenant ses épais cheveux ébène en une haute queue de cheval. Ses traits paraissaient presque plus détendus ainsi débarrassés de leur lit de jais. Parée d’épais colliers d’or, luxe ostentatoire qui masquait des secrets bien plus sombres. Un collier plus fin et plus discret perdu parmi les épais plastrons, simple fil d’or ornant ses clavicules mais cachant pourtant tellement de secrets. Son accoutrement habituel lorsqu’il lui était demandé de quitter le manoir, chimère à arborer en société. Elle s’était glissée au sein d’une longue robe de dentelle à manches courtes laissant entrevoir le tatouage garnissant son avant-bras. Ses convictions encrées au coeur même de sa chair - pour toujours, comme une promesse. Recouvrant le tout d’une cape, la tête de mort disparaissant momentanément sous le tissu sombre. Elle était belle, Melpomène - ce n’était plus un secret pour personne. Et pourtant, ses sourcils étaient bien trop souvent froncés, ses lippes bien trop souvent carnassières. Elle était belle mais il y avait quelque chose d’animal au fond de ses pupilles qui gardait la plupart des hommes à l’écart. Elle était belle mais il n’y avait là rien de facile. Le bruit de ses talons claquait avec élégance dans le grand manoir désert. Elle n’avait jamais recherché son nid d’indépendance, la Black - préférant à un appartement luxueux du Londres sorcier le confort de la demeure familiale. Il faut dire que sa situation était bien différente de celle du bulgare. Ses parents, ses frères, ses cousins - tous avaient rejoints le Lord avec dévotion et fanatisme. Arborant des idées aussi noires que leurs noms avec bienséance - sourires hypocrites face à leur réputation brisée. Epidermes tatoués pour la famille se tenant à la droite de Voldemort.

L’appartement du sorcier était agréable et luxueusement décoré, la suite datant des années vingt collant parfaitement à l’élégance de son propriétaire. Ce n’était pas la première fois que la jeune femme se rendait chez son meilleur ami, ils y avaient déjà passé de nombreuses soirées que ce soit à deux ou en compagnie de Cain. Bête à trois têtes. Un sourire aux lèvres - fait bien trop rare et réservé aux quelques personnes ayant fait leur nid dans son palpitant réputé de glace - elle transplana sur le palier d’Alelsandr. Elle aurait pu décider d’atterrir directement au milieu de sa cuisine mais les Black avaient les bonnes manières tenaces et elle préférait toujours annoncer sa présence de ses deux coups secs caractéristiques. Un tour de poignet aussi cassant que sa propriétaire, bruit résonnant dans le silence avec fracas. Elle pousse doucement la porte, sa silhouette frêle se découpant au couteau dans l’embrasure de la porte. Un sourire en coin sur ses lippes fines alors qu’elle referme la porte derrière elle, ses pas la menant instinctivement vers le bulgare se tenant quelques mètres plus loin. Elle lui fait la bise, laissant une paume leste lisser le col de sa chemise, ses yeux noirs pétris de malice. « Tu es bien élégant, ce soir. » sa façon à elle de le saluer. Avant d’ajouter d’un ton amusé. « Tu as le bonjour de mes parents. Et d’Helios et Remus. » un sourire en coin. La Black était intimement persuadée que Janus avait un jour espéré pouvoir marier sa fille au Karkaroff. Il y avait probablement cru, il avait probablement touché son rêve du bout des doigts lorsque les deux adolescents s’étaient épris l’un de l’autre pour quelques mois à la douceur vitriolée. Il avait probablement entrevu une place au soleil aux côtés des puissants, travailleurs de l’ombre. Mais l’idylle s’était terminée aussi abruptement qu’elle avait commencé et les amis avaient alors décidés de se sauver. De sauver leur amitié si belle et si importante. Le seul à ne jamais avoir apprécié le bulgare était Caerwyn, probablement bien trop aveuglé par sa jalousie à l’égard du jeune homme que pour admirer ses qualités. Aleks avait en effet eu droit à une proximité toute nappée de mystères pour le Lestrange. Une innocence pour le moment préservée. Elle s’éloigne alors de quelques pas, se débarrassant de sa cape d’un mouvement d’épaules nonchalant. Le tissu coulant jusqu’entre ses paumes délicates. Révélant le tatouage contrastant sur son derme pâle, ce tatouage qui faisait tant partie d’elle-même - écho à leurs années d’école, écho à ce en quoi ils avaient toujours crus. Eux, les partisans de la première heure, eux, les ensorcelés des premières minutes.

Elle se laisse tomber sur une des lourdes chaises avec une grâce féline - la louve aux creux des gestes - avant de relever sur ses traits délicats un regard chaleureux. Il était beau, Aleks. Il l’avait toujours été. Il avait toujours eu les faveurs des filles, attirées aussi bien par ses traits froids que par son nom de famille. Des idylles qui amusaient l’amie autant qu’elles ne l’exaspéraient. Possessive aussi bien de ses amants que de ses amis, la langue moqueuse pour les malheureuses osant s’approcher de ceux à qui elle tenait. Une main posée sur l’un de ses genoux et l’autre sur le rebord de la table, le masque impassible arboré devant les inconnus réduit à l’état de souvenir. Les traits de la Black étaient en réalité expressifs et même parfois doux, bien loin de l’image glacée qu’elle s’apprêtait à renvoyer habituellement. « Comment vas-tu, sinon ? » la langue acérée et un sourire moqueur. « De nouvelles prétendantes au titre de Madame Karkaroff à signaler ? » l’amusement bien réel au coeur de ses mots pour une menace qui était pourtant bien réelle pour l’un comme pour l’autre: les années passaient et avec elles la perspective de fiançailles arrangées se faisait de plus en plus réelle. Et si, jusque là, la ruse de Melpomène avait tenu les manigances de Janus à l’écart, le nom disgracié des Black n’aidant pas non plus les alliances politiques, la jeune femme aimait à s’enquérir de la vie d'Aleksandr. Sa situation était en effet des plus différentes, convoitise du fils du bras droit de l’usurpateur. Les prétendantes bien loin de se douter des dissonances du fils ainsi que de ses réelles convictions. Les jambes croisées et un air narquois rivé au visage, Melpomène lissa le tissu de sa robe avec distraction, ses billes toujours plantées dans ceux de son ami.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)   Mar 13 Sep - 23:08



A quiet evening between the two of us

“A friend is someone who knows all about you and still loves you.” ― Elbert Hubbard



Deux coups secs à la porte, Melpomène, sans pouvoir s'y méprendre. Aleksandr se tourna vers la porte, le sourire aux lèvres sans qu'il ait à le forcer pour l’accueillir. "Melpomène ..." Il tendit la joue à sa bise, s'amusant de la sentir lisser le col de sa chemise d'un geste familier. "Hmm, j'attend une invitée de marque, ce soir." fut sa réponse au compliment de la jeune femme. "Tu pourras leur dire qu'ils ont mon bonjour également."

Il la suivit du regard alors qu'elle s'éloignait afin de se débarrasser de sa cape. Le jeune homme ne pouvait qu'admirer son élégance toute naturelle, ce genre d'assurance qu'on instinctivement les très belles femmes, et qui embellissait chacun de ses gestes. Il ne craignait pas de l'observer ainsi, ouvertement, il n'était pas du genre à lancer de timides regards à la dérobée ; et quand bien même, ils n'avaient pas de secrets l'un pour l'autre. Après tout, ils avaient eu leur moment. Il la suivit sur quelques pas, son regard s'attardant sur le tatouage qu'arborait sur son avant-bras la jeune femme.

"Je vais très bien, je te remercie. Et toi ?" répondit-il en s’asseyant sur le canapé voisin, avancé sur le rebord, les coudes appuyés sur ses cuisses pour plus de proximité. "Je te sers quelque chose à boire ?" D'un geste large, il désigna la table basse, une très belle pièce en bois noir laqué sur le dessus duquel avaient été engravées avec de le feuille d'or de délicats motifs de branches de vignes et sur laquelle trônait un plateau, deux verres du même cristal que le cendrier, et quelques bouteilles d'alcool fort.

Une fois son amie servie, Aleksandr se cala lui-même contre le dossier du canapé avec un verre de vodka à la main, juste un fond, l'air de prendre le temps de considérer sa question d'un air amusé. Bien sûr, lui était immédiatement venu en tête l'image de sa prétendante la plus actuelle ou, disons-le, la plus intéressante. Sentant le regard moqueur de Melpomène sur lui, il s'appliqua à faire tourner vaguement l'alcool au fond de son verre, considérant si oui ou non il serait amusant de lui en parler. Le bulgare n'était nullement naïf et n'ignorait pas la tendance de sa meilleure amie à la possessivité. D'autres femmes de son entourage en avaient déjà fait les frais, même si la Black n'avait jamais rien eu véritablement à craindre de côté-là.

"Ma foi ..." finit-il par lâcher avant qu'un sourire narquois n'appairasse sur ses lèvres tandis qu'il relevait enfin les yeux pour croiser son regard. "Cela se pourrait."

Sans se départir de son sourire, il leva son verre. "Nazdravé ~"

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)   Ven 16 Sep - 16:13

We'll be passing by and they'll be wasting time. Just waiting for new and while they're chasing darks, we'll be dancing in the dusk 'cause we're coming through. Whenever you need me I'm behind and I promise to take you off to the heights.
« Melpomène… » un léger sourire s’épanouit sur ses lippes peintes de rouge. « Hmm, j'attend une invitée de marque, ce soir. » un rire sincère alors qu’elle s’avance un peu plus dans la pièce. Il y a toujours eu cette dynamique entre eux. Déjà avant, et même après. « Tu pourras leur dire qu'ils ont mon bonjour également. » un hochement gracile du menton une fois les politesses écartées du chemin. Elle est bien consciente de son regard qui s'attarde sur son dos alors qu'elle s'éloigne, le tissu noir glissant le long de ses bras avec élégance. Elle avait toujours été comme ça, Melpomène - même à l'époque de Poudlard. Elevée pour maintenir des apparences royales et très douée lorsqu'elle se pliait à la tâche. C'était une princesse, la benjamine des Black - et ce dans tout les sens du terme. Exigeante et capricieuse, autoritaire et douce - parfois. Morgana avait bien fait son boulot. Il ne faisait aucun doute, à la regarder se mouvoir, qu'elle avait reçu une éducation excellente pour les standards exigés par l'époque. Accueillir la louve en son sein n'avait fait que délier ses gestes, la jeune femme s'amusant de l'agilité presque féline qu'elle tenait maintenant au creux de ses paumes. Les sortilèges de Janus étaient puissants et permettaient de dissimuler cicatrices, canine et autre stigmate mais il y a des cadeaux que même la magie la plus noire ne parvient pas à briser. La grâce offerte par la lune faisait partie de ces charmes inavouables, plus tenace que tout les maléfices. Elle s’assied sur une chaise d’un geste leste, un sourire rieur toujours imprimé sur ses traits durs. « Je vais très bien, je te remercie. Et toi ? » il s’assied sur le canapé lui faisant face, les coudes appuyés sur les cuisses. Un nouveau sourire en coin alors qu’elle le détaille du coin de l’oeil sans se départir de son air mutin. C’est facile, avec Aleks. Pas de masque à tenir, pas d’apparences à sauver. C’est naturel, avec Aleks - dépourvu de manipulation ou de mesquinerie. Et il y a quelque chose d’intimement reposant au coeur de cette proximité. « Très bien oui… » Elle pose ses mains sur ses genoux alors qu’elle penche légèrement la tête. Il y a des vérités qu’elle ne peut pas encore formuler à voix haute, même au bulgare. Des secrets, des tabous. Elle voudrait - parfois, la sorcière. Elle voudrait pouvoir crier son amour au monde. Mais à la place de ces aveux sucrés, elle se contente d’un sourire mystérieux - ses yeux pétillants d’un éclat énigmatique. Car elle sait qu’elle est en train de gagner du terrain, Melpomène, et que la raison ne gardera plus Caerwyn bien longtemps. Son moment est proche et l’anticipation la fait frémir.

« Je te sers quelque chose à boire ? » l’air enthousiaste alors qu’elle fixe la luxueuse table de bois laqué. Par dessus tout, elle aime le bon goût - la Black et c’est là tout ce qu’elle contemple. « La même chose que toi ! » distraitement alors qu’elle regarde d’un air satisfait le cristal et les feuilles d’or. S’il y a bien quelque chose qu’elle a toujours connu, c’est l’opulence. Car s’ils n’inspirent plus la crainte depuis longtemps, les vendeurs de magie noire, leurs coffres n’ont jamais été vides. C’est la seule chose qui parvient encore à les sauver, les oubliés. Leurs gallions et la magie noire qu’ils connaissent si bien. Un sourire discret s’esquisse sur ses lippes détendues alors qu’elle se saisit du verre qu’il lui tend. Il fait semblant de réfléchir, fait tourner l’alcool au fond de son verre en prenant tout son temps.  Elle reconnait la comédie, Melpomène, et elle s’en amuse, ses deux billes moqueuses toujours rivées sur lui. On ne lui a pas apprit à partager, à la Black. Que ce soit ses frères, ses amis ou ses amants - on ne lui a toujours répété de ne laisser personne s’approcher. Alors elle fronce le nez, faisant tourner le liquide transparent au fond de son verre alors qu’elle attend le verdict avec résignation et diligence. « Ma foi ... » elle arque déjà un sourcil vaguement mécontent alors qu’elle fait la moue, les yeux toujours aussi moqueurs. « Cela se pourrait. » elle soupire alors qu’il lève son verre sans se départir de son sourire amusé, la jeune femme l’imitant en répétant après lui. « Nazdravé. » les syllabes roulent sous sa langue avec heurts. Elle n’aime pas parler des langues étrangères, Melpomène, et elle se moque bien trop souvent de l’accent des bulgares s’essayant à l’anglais que pour apprécier l’approximation de son propre ton lorsqu’elle se plie à la langue de son ami. Elle agrémente sa tentative d’un sourire cependant alors qu’elle porte le verre à ses lèvres. Elle en boit une large gorgée alors qu’elle apprécie avec intérêt la morsure du liquide au creux de sa gorge.

Elle se pose quelques minutes, refaisant les arbres généalogiques des principales familles de sangs-purs. Elle les a tous en mémoire, Melpomène, et pour la plupart elle les connait. Appréciant les uns et abhorrant les autres. Ils se connaissent tous, à vrai dire - tellement soucieux de préserver la pureté du sang teintant leurs veines de bleu qu’ils en étaient tous plus ou moins reliés. « Je parie que c’est une anglaise. » souffle t’elle d’une lippe mauvaise après quelques minutes de réflexion au fond de son verre de vodka. Ils sont nombreux les anglais à vouloir se faire bien voir du régime. Prêt à vendre leurs filles pour une place au soleil, elles sont nombreuses les anglaises à rêver d’une vie facile. Elle claque la langue avec dédain alors qu’elle porte de nouveau le cristal à la coupe de ses lèvres - reprenant la parole de sa voix traînante. « Laisse moi réfléchir… » un sourire s’étire sur ses traits alors qu’elle feint à son tour une réflexion forcée, ses doigts tapotant machinalement le rebord de la table. Elle pense à leurs ennemis de toujours et aux inimités tenaces et il y a deux familles qui par dessus hérissent le poil des Black. Alors elle laisse s’échapper un rire moqueur, lâchant d’un ton dramatique - oh la comédienne. « Tant qu’il ne s’agit pas d’une Yaxley. » fronçant le nez de dégout à cette simple pensée. Bien trop tolérants, les Yaxley - pas assez fiers de leur sang, pas assez supérieurs et pourtant tellement hautains. « Ni d’une Malfoy. » elle pense à la malade, à Lacrymosa - Melpomène. Il y a peu de personnes qu’elle déteste plus que la maitre chanteuse. L’espionne prise à son propre jeu, l’handicapée et la risée de l’Angleterre magique. Qu'ils se sont moqués d'elle, à Poudlard. Qu'elle s'est moquée surtout, la Black. Toujours la première à ouvrir les hostilités contre l'innocente. A s'acharner sur son malheur avec fierté. Alors elle attend, les traits froncés et les yeux amusés, bien loin de se douter qu’elle effleure la vérité du bout du doigt.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)   Lun 10 Oct - 22:35



A quiet evening between the two of us

“A friend is someone who knows all about you and still loves you.” ― Elbert Hubbard



Son petit manège ne trompe pas Melpomène, bien sûr, elle voit bien que la question l'amuse et qu'il en joue. Son regard croise celui de la jeune femme et il croit deviner ce qui doit lui passer par la tête, il devine sa moue à peine dissimulée alors qu'elle attend le verdict qu'il se fait un malin plaisir de retarder. C'est qu'Aleksandr est bien placé pour connaître les terribles élans de jalousie qui la prennent systématiquement dès qu'on daigne approcher un membre de son cercle. Que ce soit aujourd'hui en tant qu'ami proche ou à la courte période où il y eut entre eux quelque chose de plus charnel. Et là, alors qu'il n'avait même pas encore répondu à la question, il pouvait discerner la légère tension dans ses traits délicats, derrière ce sourire un peu moqueur. S'il était parfaitement honnête, il devait avouer que ce n'était généralement pas pour lui déplaire. En vérité, il adorait se sentir indispensable pour ses amis, il aimait passer avant toute autre chose. Oui, Aleksandr aimait la possessivité de Melpomène à son égard, ce pourquoi il trouvait agréable et amusant de laisser traîner sa réponse. Mais s'il fallait être tout à fait sincère, jusqu'ici, la Black n'avait jamais eu aucune véritable source d'inquiétude à ce sujet. Personne n'avait jamais compter pour le jeune homme comme comptaient pour lui Caïn et Melpomène. Il finit par répondre, cependant, Aleksandr, et tous deux burent ensuite une gorgée de leur verre respectif à l'unisson.

Tandis que son amie semblait réfléchir, installant entre eux un silence momentané, il l'observa en savourant une nouvelle gorgée d'alcool, plaisir d'autant plus authentique qu'Aleksandr, qui détestait perdre ses moyens, ne buvait que très occasionnellement.

« Je parie que c’est une anglaise. » finit-elle par lâcher avec un dédain qu'il ne manqua pas de relever et qui le fit sourire franchement, une lueur joyeuse dans ses yeux noirs.
« Tu as vu juste sur ce point. » commenta-t-il avant de la laisser poursuivre sa réflexion, réflexion dont il pouvait presque deviner le déroulement.

Et il dû se retenir de ne pas ricaner quand il entendit la suite, se mordant légèrement la lèvre, sachant pertinemment à qui elle pensait, le nez froncé par le dégoût, alors qu'elle prononçait le nom de Malfoy. Ça l'aurait certainement rendue malade, cette pauvre Melpomène, s'il s'était vraiment s'agit de Lacrymosa. Mais de ce côté-là, aucun risque ; Aleksandr n'avait pas été le dernier à cracher avec elle sur leur camarade à l'époque de Poudlard. À vrai dire, sans éprouver l'intensité de la haine de la Black à son égard, il l'avait toujours trouvée extrêmement pathétique.

Se redressant imperceptiblement, il sembla réfléchir à la manière adéquate de formuler sa réponse. « Oh, c'est une Malfoy. » lâcha finalement le bulgare en lui adressant son sourire le plus charmant.

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)   Ven 14 Oct - 13:15

Elle était de nature méfiante, Melpomène. Et ce depuis toujours. Elle n’accordait que très rarement sa confiance, réservant ses sourires et son coeur à quelques élus triés sur le volet. Et une fois la confiance de la louve gagnée, une fois son cercle pénétré, il était alors impossible d’en sortir - la Black étant prête à sortir les griffes que pour protéger les siens. Elle se voulait centre du monde, la sorcière. Le centre de son monde tout au moins, le centre de leur monde, par association. Appréciant toujours un peu trop l’attention des hommes de son entourage. Celle de Caerwyn, celle d’Helios, celle d’Aleksandr et de Cain. Elle était toujours bien entourée, la princesse aux mains dorées. Rares amis, amants plus rares encore ou famille - tous devaient composer avec la jalousie dévorante de le benjamine. Une moue moqueuse à peine cachée et le coeur qui se serre. C’était encore différents, avec Aleks. Elle se montrait plus possessive encore envers lui qu’envers Cain. Elle avait fini par accepter la Shafiq de bonne grâce dans son cercle plus que restreint, se livrant même à elle. A ce jour, Nour était bel et bien la seule amie de la Black qui malgré l’époque évoluait dans des milieux résolument masculins. La belle de l’ombre, tirant les ficelles en coulisse en attendant son jour de gloire. Ce n’était pas la même chose avec Aleksandr, ça ne l’avait jamais été. Il y avait toujours eu un peu plus qu’une amitié sans limites entre eux - quelque chose d’un peu moins que de l’amour cependant. Car si elle était prête à tomber pour l’un comme pour l’autre, Aleks avait une place plus particulière encore que Cain au creux de son palpitant abimé. Le souvenir d’une belle histoire, le doux souvenir de quelques caresses volées à la nuit, le souvenir de quelque chose de plus. Oh, elle se souvenait aussi des disputes - Melpomène. Elle se souvenait des larmes figées dans l’anonymat d’un dortoir endormi, elle se souvenait des cris, des joutes, des jours passés sans s’adresser la parole ou daigner se regarder. Elle se souvenait également des retrouvailles, toujours teintées de l’amertume de la certitude que tout cela - eux, comme ça - ne pourrait jamais vraiment marcher. Malgré toute la bonne volonté du monde, malgré tout le respect possible - malgré tout l’amour, dans un certain sens. Elle aimait à en jouer, de tout ça, Melpomène. Laissant ses doigts se perdre sur sa joue ou le long de son bras lorsqu’une de ses prétendantes se trouvaient dans les passages, un regard à la dérobée noyé dans ses pupilles sombres. Les lippes toujours fendues d’un rictus amusé et d’une once de satisfaction à voir les belles plisser le nez. Elle lève les yeux au ciel alors qu’elle boit une gorgée du liquide, un bref sourire satisfait passant sur ses traits tendus. Elle n’aimait pas l’étranger, la sorcière. Remplie de dédain pour tout ce qui n’était pas anglais - à l’exception du Karkaroff. Elle devait cependant reconnaitre que les russes savaient y faire lorsque cela touchait à la vodka et c’est avec plaisir qu’elle en appréciait la brûlure délicate le long de sa gorge pâle.

« Tu as vu juste sur ce point. » le défilement des familles s’accélère et au fur et à mesure qu’elle les passe en revue, le sourire goguenard se transforme presque en grimace. Elle est remplie de rancoeur, Melpomène. Remplie de colère contre toutes ces familles qui ont tourné le dos aux illustres, remplie de colère contre ces hordes hypocrites amassées derrière Grindelwald. Plus encore que de la jalousie, c'est la rancoeur qui fait trembler son coeur en cet instant précis. Elle n'a pas oublié, la sorcière - elle n'oubliera jamais. Elle n'oubliera jamais tout ceux qui les ont un jour effacés. Ses sourcils se froncent et ses lèvres grenats se tordent alors qu’elle se redresse de façon presqu’imperceptible, la grâce au fond des gestes et l’inquisition au creux des yeux. Elle porte le verre une nouvelle fois à sa bouche dans un geste lent - douceur de l’expectative alors qu’il reprend la parole - « Oh, c'est une Malfoy. » - son nez se fronce encore un peu plus alors que la gorgée de vodka se bloque momentanément au fond de sa gorge. Elle avale et elle le fusille du regard, la respiration mauvaise alors qu’un sourire carnassier flatte ses lèvres rougies. Il le connaît bien, ce sourire, Aleksandr - et il n’annonce jamais rien de bon. La langue acérée de la sorcière claque avec dégout alors qu’elle porte une nouvelle fois le verre à ses lèvres, se penchant de quelques centimètres en avant, ses grands yeux noirs fixés aux siens, ses longs doigts richement ornés de bagues en or serrés autour du verre avec résolution. « Je t’ai connu avec plus de goût. » elle fronce le nez et elle ne peut s’empêcher de diluer ses propos d’un sourire. Elle n’a pas envie de se disputer avec Aleks ce soir, elle n’est pas venue pour ça. Elle ne veut pas se disputer avec Aleks et pourtant la remarque était instinctive, spontanée. Elle ne veut pas blesser les gens qu’elle aime, Melpomène. Elle ne veut pas blesser les rares à l’avoir touchée et pourtant, susceptibilité et jalousie font rarement bon ménage. Et pourtant, elle ne peut empêcher les mots de s’asséner comme des poignards, la magie noire de Janus pesant souvent sur son coeur tout autant que sur ses clavicules. L’instabilité de ses humeurs exacerbée par l’or qui couvre son cou et masque la lune. Alors elle repose le verre et elle fait mine de s’intéresser. « J’ose espérer qu’il ne s’agit pas de l’aveugle. » elle ne prend même plus la peine de la nommer, Lacrymosa. Elle a perdu son identité sur l’autel d’un handicap qu’elle n’a pas choisi, l’intolérante prenant un moyen plaisir à la torturer. Les mains croisées sur ses genoux, l’innocence feinte et les crocs à la lisière des lèvres. Elle hausse les épaules comme pour feindre le désintérêt - oh elle ne trompe personne la sorcière - ses yeux sont bien trop vexés et ses lippes trop ourlées que pour sa comédie ne puisse prendre. Elle est bonne comédienne pourtant, et elle met du coeur à l’ouvrage. Elle se lève d’un geste rapide, claquant des mains alors qu’elle change le sujet - « Je peux aller chercher le souper si tu veux. » elle se comporte ici comme chez elle, tout comme Aleks est toujours le bienvenu dans les vastes couloirs de la demeure des Black. Et alors que ses avant-bras dénudés exposent sans honte la marque qui les habillent, un nouveau sourire moqueur vient orner ses lèvres. « Elle risque de vite déchanter ceci dit. » un sourcil qui se hausse et un bref éclat de rire sincère qui emplit momentanément la pièce. Car si le Karkaroff brille à première vue de par la position de son père - les coulisses cachent bien des choses. Elles pensent toutes se rapprocher du pouvoir en mettant le grappin sur le fils, Melpomène s’amusant avec un plaisir malsain de l’espoir décorant leurs yeux. Car un jour, et il se rapproche, c'est sur les cadavres des vendus qu'ils construiront leur Empire. Qu'ils construiront son empire. Et ce jour là, la sorcière se fera un malin plaisir de marcher sur celles ayant un jour daigné prétendre lui voler l'attention de l'un des siens.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cheers, my dear friend ξ (Melpomène)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MSN my dear friend ♪
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: