Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 l'hiver est déjà là (quentyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 13:59

De Navars Quentyn
ce grondement, cette menace ... vous l'entendez ?


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : De Navars, une nom peu commun, dont l'évocation se charge d'histoire. Une famille ancienne et puissante, originaire de France, certains manuscrits les donnent même descendants d'un ancien et disparu royaume espagnol.
▲ Prénom :  Quentyn. C'est simple, un mot filant rapidement de bouche en bouche, que l'on retient avec aisance mais qui plait aux oreilles du principal intéressé. Et puis il a lu quelque part qu'un de ses ancêtres portait ce nom.
▲ Date et lieu de naissance : Sofia, ah la belle Sofia. C'est là qu'est né le jeune De Navars, en 1927. Il aime cette ville qu'il considère comme son unique demeure, même s'il craint que l'ombre s'étendant sur le monde sorcier ne la recouvre peu à peu, lentement mais sûrement.
▲Nature du sang : cela fait bien longtemps que du sang moldu s'est mêlé au sang ancestral des De Navars. Ce qui fait du jeune homme un sang-mêlé, ce qui est loin de le déranger. Il considère en effet que la grandeur de sa famille, et des autres en général, se mesure à son histoire, sa noblesse et les actes de ses membres, et non pas à la pureté et à l'ascendance de leur sang.
▲Profession : il s'est découvert une certaine attirance, déjà à Durmstrang, pour les dragons. Et ces créatures, il a décidé de les étudier dans les moindres détails et même d'en faire son métier. C'est pour cette raison qu'il a été formé, après Durmstrang, avec succès en tant qu'éleveur de dragons.
▲Statut matrimonial : le jeune homme n'a pour le moment pas rencontré l'amour. Célibataire, il n'a connu qu'amourettes et quelques déceptions, ce qui toutefois ne le décourage pas. Nullement pressé de trouver bague à son doigt, il est depuis longtemps rongé par l'hésitation. Homme, femme ? Il l'ignore, seul son coeur le lui dira le moment venu.
▲Ancienne école : il a effectué toute sa scolarité à Durmstrang, une école qu'il considère comme grande et noble. Fier d'y avoir étudié, il pense qu'elle lui a forgé le caractère. Ses meilleures années c'est là-bas qu'il les a passées, de nombreux souvenirs heureux y restant liés.
▲Patronus : cette question est relativement simple, car l'histoire des De Navars, toute la symbolique l'entourant, se reflète dans le patronus du jeune homme. Il s'agit tout simplement d'un loup, une forme lupine gracieuse mais dégagant une étonnante prestance.
▲Baguette Magique : mesurant vingt centimètres, relativement souple et taillée dans du bois de houx, ce qui explique sa couleur verte veinée de rouge, elle est très intéressante. En effet son coeur en nerf de dragon lui confère une vivacité étonnante lorsqu'il s'agit de lancer des sorts, mais en contrepartie cette baguette peut se montrer nerveuse. Mais avec le temps, Quentyn a apprit à la maîtriser.
▲Particularité : très attaché aux valeurs familiales, à la noblesse des De Navars et à tout ce que cela représente, il a depuis son plus jeune âge été attiré par le loup. Cet animal si puissant, complexe et insoumis. Les enfants de sa famille se voyant enseigner le difficile art de devenir animagi, Quentyn a eu la chance de se faire aider par son père, Anatoli : il a donc perfectionné ce don pendant des années, le difficile apprentissage portant toutefois ses fruits : Quentyn est un animagus, pouvant prendre l'apparence d'un loup.
▲Amortentia : une odeur de forêt profonde, vivifiante et puissante, riche mais étonnamment reconnaissable. S'y mêle toutefois une fine odeur plus difficilement reconnaissable, plus animale, plus musquée. Celle du loup.
▲Epouvantard : il s'agit d'un cauchemar qu'il lui arrive de faire depuis son plus jeune âge. Un loup courant dans la forêt, non pas en traque, mais en fuite. Chasseur devenu chassé, par des ombres insaisissables, impénétrables. L'obscurité finit par engloutir le noble animal, se retirant ensuite pour ne laisser derrière elle qu'un cadavre pourrissant. La mort.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Incarcerem
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
La fierté est sûrement l'un des adjectifs décrivant le mieux ce jeune homme. Tout comme le loup il ne baisse jamais la tête, n'abandonne pas et lorsqu'il se sent motivé, peut se lancer à tête perdue dans quelque chose. Au passage, Quentyn se révèle quelqu'un de relativement têtu, et le faire changer d'avis n'est pas une tâche aisée, au contraire. En fait à première vue le De Navars peut paraître relativement hautain, imbu de sa personne, et c'est vrai qu'il rejette cette image. Élevé dans une famille noble et ancienne, bien que de sang-mêlé, cela se ressent. Bien que sa scolarité à Durmstrang en ait fait un garçon bien plus abordable et sociable, Quentyn n'en reste pas moins quelqu'un de très sûr de lui. Mais si beaucoup hésitent à l'aborder, une fois les premiers pas franchis, un bon compagnon. Très rancunier, il n'oubliera pas ceux l'ayant blessé, car comme son père lui a enseigné, la confiance est très difficile à obtenir, mais très facile à perdre. Plutôt souriant et bon vivant, Quentyn reste un ami loyal et apprécié des siens. Un côté relativement peu connu, qu'il ne dévoile que très rarement, est dû à la pression qu'il ressent d'être un De Navars : il veut être le meilleur, ou du moins faire honneur à sa famille, à l'héritage qu'elle représente pour lui. Pour le moment il ne craque pas. C'est sans doute pourquoi Quentyn peut parfois se montrer dur et un peu froid, distant même, lorsqu'il l'estime nécessaire.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Quentyn n'apprécie pas Grindelwald ni ses méthodes, que l'on soit clair. Mais il ne peut le clamer haut et forts sur tous les toits, au risque de passer de très mauvais moments. Par tradition familiale les De Navars ont soutenu le Dirigeant des Nations, sans quoi le risque de passer pour des parias se serait révélé trop grand, trop dangereux. Sa famille comptant de nombreux sangs-mêlés dans ses rangs, et Quentyn n'accordant pas de valeurs aux gens en fonction de leur statut de sang, pur ou pas, il ne cautionne pas ce climat sélectif, l'interdiction aux né-moldus d'accéder à certains postes, leur bannissement pour ainsi dire. Il ne peut le montrer, mais Quentyn reste mécontent de la tournure que prennent les événements. Et s'il ne peut agir publiquement pour assumer ses pensées, il espère pouvoir le faire un jour tout autant qu'il tend l'oreille, attentif aux agissements de Lux, ces anciens proches de Dumbledore qui espèrent renverser Grindelwald.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Peut-être que la chance y est pour quelque chose, mais pour le moment Quentyn n'a jamais été confronté à cette situation. N'appréciant que très peu l'autorité que s'accordent eux-même les Spaseni, le jeune homme serait très tenté par une intervention, musclée s'il le faut. Mais il sait que pour un De Navars, qui officiellement soutient Grindelwald, cela serait trop s'exposer à des représailles. Donc Quentyn se rapprocherait sûrement afin d'en apprendre plus sur la raison de la maltraitance des Spaseni, d'éventuellement discuter avec afin de comprendre la situation, et si possible aider le malheureux passant. Mais encore une fois Quentyn ne peut prédire sa réaction, cela se ferait sans doute au feeling.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Quentyn l'ignore, peut-être parce qu'il ne sait pas ce qu'il désire le plus ? Peut-être sa famille auréolée de gloire, lui-même trônant au centre, sourire aux lèvres. Peut-être sa propre image chevauchant un puissant dragon, imbattable, immortel. Peut-être un enfant avec ses yeux et ses traits, se devant devant un couple heureux ? Ce ne sont là que des suppositions, car au fond Quentyn ne sait toujours pas ce qu'il veut le plus. Mais il est jeune, il a le temps d'y réfléchir. Plus tard.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
Le pierre de résurrection, la baguette de sureau ou la cape d'invisibilité ? Un choix bien difficile à faire, auquel il n'a pas pensé depuis bien longtemps. Il se souvient de se faire raconter cette histoire de Beedle le Barde dans son enfance, de ses yeux émerveillés par ce conte pour enfants. Mais déjà à l'époque il se sentait plus attiré par la baguette de sureau : elle lui permettrait d'accéder à la puissance tant désirée, celle qui lui permettrait d'augmenter encore la force et la renommée de la famille De Navars. Il a bien longtemps hésiter avec la cape d'invisibilité, bien moins dangereux et tout aussi utile, mais au final c'est son coeur qui a tranché. Un rêve d'enfant, toutefois, puisqu'au fil des années le doute s'est installé dans son esprit : de telles reliques ne peuvent pas exister, si ?

▲ pseudo ou prénom : lionly.
▲ âge :  vingt-cinq ans.
▲pays :  Suisse.
▲ Connexion  :  quotidienne je pense, un peu moins le week-end.
▲ scénario ou inventé :  inventé, mais famille scénarisée.
▲ avatar : Xavier Hickman.
▲ Où avez-vous connu le forum ? : Bazzart.
▲ quelque chose à rajouter : je suis tombé sous le charme ♥
▲ crédits : lionly (avatar).
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Quentyn de Navars le Lun 10 Oct - 9:24, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 13:59

Mudbloods and murmurs
crocs et sang



août 1927. naissance de Quentyn à Sofia, en Bulgarie, au sein du domaine familial de la branche bulgare des De Navars.
août 1938. il entre à Durmstrang, la célèbre école de sorcellerie.
juin 1944. il termine sa scolarité avec les honneurs à Durmstrang.
août 1944 à juillet 1945. il est accepté comme apprenti dans un élevage de dragons près de Sofia afin de compléter ses connaissances et capacités en la matière.
août 1945. il est engagé à plein temps en tant qu'éleveur de dragons dans le même élevage, réalisant ainsi l'une de ses ambitions.

janvier 1938, forêt proche de sofia.
La forêt, aux yeux du jeune Quentyn, semblait revêtue d'une parure magique, intouchable. La neige recouvrait l'horizon tel un linceul immaculé, un voile de pureté tombé du ciel. Le ciel, d'un sombre uni et impénétrable, percé d'une lune parfaitement ronde, restait calme, aucune tempête ne se profilait. La pâleur lumière de l'astre lunaire faisait scintiller la neige tels de multiples cristaux, ce qui ne faisait qu'augmenter l'admiration du jeune homme. Il savait parfaitement que ses parents devaient retourner terre et ciel pour le retrouver, du moins s'ils s'étaient rendus compte de son absence. Mais il comptait profiter au maximum de cette nuit. Perché au sommet d'une colline dominant ce pan de forêt, le garçon de onze ans seulement observait les contrebas avec attention : il était venu avec son oncle ici quelques semaines plus tôt, pour ce qui devait être à la base une simple promenade. Mais au final son oncle Alistair lui avait longuement parlé des loups, de leur mode de vie, de leur unité. Des choses que Quentyn savait, après tout la bibliothèque familiale contenait de nombreux ouvrages dédiés à l'emblème des De Navars. Mais ce jour-là, le jeune homme avait pu pour la première fois voir leurs empruntes dans la neige fraîche, leurs excréments refroidis, les poils accrochés aux branches basses. Le cadavre d'un cerf dont il ne restait presque que les os. Tout cela avait encore plus fasciné le petit Quentyn, qui s'était juré d'entendre les loups chanter avant la chasse, comme le lui avait raconté son oncle. Et cette nuit, il sentait que cela arriverait. Chaque fibre de son corps tendue dans l'attente, interminable mais terriblement excitante. Emmitouflé dans un épais manteau de fourrure, de loup évidemment, sa respiration produisait des vapeurs devant sa bouche quelque peu tremblotante. Allumer un feu aurait pu l'aider, mais le garçon tenait à se fondre dans la nature, ne faire qu'un avec ce monde si sauvage, si distant de son environnement habituel. Il sentait qu'il devait rester humble dans cette forêt, le territoire des loups, leur terrain de chasse. Son coeur battait fort, manqua d'exploser lorsque le premier hurlement déchira la nuit. Tel un coup de tonnerre. Long, puissant et lugubre, appelant le reste de la meute à se réunir afin de partir en chasse. Lorsque le silence revint Quentyn s'autorisa enfin à respirer. C'était si ... fort ! Et pendant les minutes qui suivirent d'autres appels lupins résonnèrent.
La traque pouvait commencer.

février 1938, domaine des De Navars.
La tension était palpable dans le bureau privé d'Anatoli de Navars. Le vieil homme, plus de soixante ans dans les os, se tenait debout devant l'âtre de la cheminée, où un feu flambait, lugubre à ses yeux. Un verre de bourbon dans la main, il sentait ses doigts trembler légèrement. Autant sous l'effet de l'alcool que de la discussion avec sa femme, Ludmilla. Cette dernière, légèrement en retrait, se tenait droite, imperturbable.

« Penses-tu réellement que Quentyn soit prêt ? Il n'a que onze ans ! »

La voix de Ludmilla ne tremblait pas, elle, mais on pouvait y sentir une pointe de réticence. Un peu comme si le fait de prononcer ces mots les faisait devenir réels, comme s'ils avaient le pouvoir d'accélérer le destin.

« Parfaitement Ludmilla. Mais Quentyn est prêt, je te l'assure. »
« Il n'a que onze ans ! Et cela fait longtemps qu'aucun de nos enfants n'a révélé le don » La colère grondait, ses sourcils se fronçaient tandis qu'elle se retournait, fixant son époux de ses yeux perçants, redoutables. « Penses-tu qu'un enfant puisse supporter de telles difficultés ? Il n'est même pas encore à Durmstrang, il ne connait pratiquement rien à la magie ! »

Écartant légèrement les mains en signe de paix, comme s'il voulait calmer un peu le jeu en sentant la discussion s'enflammer, Anatoli savait que sa femme s'inquiétait pour leur dernier fils, le cadet de la portée. Ce qui restait un sentiment parfaitement normal face à ce qui lui était proposé.

« Quentyn est fort, il l'a déjà prouvé. Et puis je l'ai retrouvé en pleine forêt, entouré d'une peau de loup ! Il s'est aventuré seul dans la nature pour observer une meute, pour l'entendre chanter, écouter leurs hurlements au moment de partir en chasse. N'est-ce pas là un signe Ludmilla ? Un signe que Quentyn peut, à l'instar des enfants De Navars de jadis, se voir enseigner l'apprentissage de ce véritable don par le passé propre à notre famille ? »

Au fond de lui, son coeur le lui dictait, Ludmilla savait que Quentyn était spécial. Passionné par les loups, par ce que cet animal représentait pour leur famille, par le mystère et la puissance l'entourant. Et effectivement il était coutume que les enfants De Navars se voient enseigner l'apprentissage du don, qu'ils deviennent des animagus, des êtres capables de prendre l'apparence de l'animal reflétant leurs personnalités. Quentyn aurait-il la force de le faire ? Ludmilla calma sa respiration en même temps que le tremblement de ses doigts. Sa décision était prise.

« Soit, il commencera donc son apprentissage. Mais ne t'avises pas de le laisser seul avec ça, soit toujours à ses côtés, enseignes-lui ce don, fais-en un ancien et fier De Navars. Fais-le loup. »

septembre 1943, durmstrang.
« Protego ! » Tendant sa baguette vers l'avant, Quentyn canalisa son énergie. Un voile blancheâtre jailli de l'outil taillé dans le bois de houx, quelques fractions de secondes seulement avant que le sortilège de Crob ne le touche. L'impact produisit de fortes étincelles, le sort de feu allant s'écraser contre le mur en pierres brutes, n'y laissant que des traces de suie et de la fumée. L'enfoiré voulait me brûler, pensa Quentyn en se concentrant. Il détestait Vincent Crob, ce fils d'une famille pure de sang qui se prenait pour le roi du monde. Je vais le calmer un peu. Faisant tournoyer sa baguette selon un ordre précis, le jeune De Navars inspira un grand coup avant de contre-attaquer, efficacement selon ses souhaits.

« Rictusempra ! » Le sourcil droit de Crob se haussa de surprise lorsqu'il reconnu l'offensive de son opposant. Le sort de chatouillis, sensé faire rire la personne touchée, et donc la déconcentrer ? Quentyn n'a rien de mieux à me balancer, fut la première réflexion de Vincent Crob. Mais mine de rien il ne pouvait pas perdre ce duel. « Protego ! » Mais alors même que son sortilège de protection se construisait, les personnes assistant au duel entendirent un seul mot, prononcé presque comme un murmure. « Incarcerem ... » Telles des lianes, plusieurs cordes se matérialisèrent en partance de la baguette de Quentyn, filant à toute vitesse en direction de Crob. Ce dernier, trop occupé à contrer le Rictusempra, ne vit même pas le coup arrivé. Fzfzfzfz. Les cordes s'enroulèrent autour de son corps, sans lui laisser le temps de réagir. Un sourire satisfait étira le visage de Quentyn, qui s'avança alors vers son opposant dans ce duel improvisé. Tout était partit d'une insulte lancée par le sang-pur au détour d'un couloir, une allusion douteuse sur l'ascendance des De Navars. Ne voulant se faire marcher dessus, ni voir son nom souillé de telles accusassions, Quentyn n'avait résisté à l'envie de répondre, et de paroles en actes cette histoire se terminait désormais suite un rapide duel. Crob ne faisait pas le poids, il ne jouait que sur l'influence de ses parents au Ministère. Se débattant tant bien que mal, ne pouvant faire grand chose car sa baguette était tombée au sol, Vincent grognait en tentant de se délier. Peine perdue. « Tu as perdu Crob, retire tes sales paroles. » Quentyn esquiva un cracha. « Tu es fou espèce de sang impur. » Quelqu'un dans la vingtaine d’élèves observant la scène lâcha un Oh de surprise. Si le De Navars n'était pas connu comme un bagarreur ou un chercheur d'embrouilles, il n'en restait pas moins quelqu'un au tempérament fier, notamment au sujet de sa famille. Et plutôt doué en magie. « Mon père en entendra parler de ça sois-en certain. » Cette remarque prononcée de manière dédaigneuse mais dont émanait une certaine sûreté de soit, n'impressionna pas Quentyn. Au contraire. « Alors tu pourras aussi dire à ton père comment tu t'es fais battre en duel, par un sang-mêlé il faut le préciser, en quoi ... moins de deux minutes ? » Des rires fusèrent un peu partout, ce qui fit le visage de Crob, déjà rougit par la colère, ressembler à une tomate, tandis qu'il piaffait de rage. Gloussant de manière moqueuse, Quentyn termina tout cela d'un coup de poing sous la mâchoire carrée de son opposant, qui perdant l'équilibre s'écrasa sur le sol froid du couloir de l'école. Personne dans le corps enseignant ne relèverait cet affrontement, car d'après eux cela ne faisait que renforcer leurs élèves. S'enfonçant dans les entrailles de Durmstrang, Quentyn savait que Crob se vengerait.
Tant mieux, je l'attendrai ...

mars 1947, près du domaine de navars.
Le soleil n'était pas encore levé, et ne le ferait pas avant plusieurs heures, lorsque Quentyn ouvrit les yeux. Mais son métier d'éleveur de dragons ne lui laissait aucun répit, et ces créatures se réveillaient tôt. Ou alors il fallait que tout soient prêt pour le moment où elles émergeraient de leur nuit de sommeil. Car si un dragon est dangereux, alors imaginez un dragon qui se lève de mauvaise humeur. A éviter donc. Et l'élevage où travaillait Quentyn se trouvait à une cinquantaine de kilomètres, en vol de balais évidemment, cela expliquait l'heure très matinale. La première chose qu'il fit en se redressant sur son lit ? Attraper sa baguette magique, et en quelques coups faire flamber le bois disposé dans sa cheminée et allumer les bougies posées à plusieurs endroits dans la pièce. Il faisait encore froid dans la région, l'hiver n'étant pas décider à retirer ses griffes, et la chaleur des flammes était la bienvenue. D'épais tapis fourraient le sol de la chambre, lui donnait un air confortable, attirant. Après sa toilette et un déjeuner avalé en vitesse, le jeune De Navars enfila d'épais habits qui le protégeraient du froid régnant à l'extérieur, surtout que le voyage en balais n'allait pas l'aider à se réchauffer, au contraire. Vérifiant le sort d'Impervius rendant ses vêtements imperméables, le jeune homme traversa l'imposante bâtisse en silence, ne voulant réveiller ni ses frères et soeurs ni ses parents. ll ne les retrouverait que le soir autour du repas familial. Il arrivait que Quentyn parte plus tard, ce qui lui laissait de loisir de parfois prendre un déjeuner en compagnie, mais la Magyar à Pointes qui devrait pondre ses oeufs d'un jour à l'autre était primordiale, et il devait faire en sorte que ses journées soient les plus agréables. L'on dit les femmes enceintes compliquées, sujettes à toute sorte de folies et caprices ? Occupez-vous d'une Magyar à Pointes attendant des petits.

...

Le ciel entrecoupé de bancs de nuages s'éclaircirait dans une heure ou deux, mais pour le moment l'obscurité régnait. La lune apparaissait grandiose aux yeux de Quentyn, ce qui serait impossible depuis le sol. Voler sur un balai restait une expérience extrêmement plaisante, et même avec l'habitude, le jeune homme ne s'en lassait jamais. Aucun bruit ne lui parvenait aux oreilles, hormis le sifflement du vent, incessant, agissant presque comme une berceuse, douce et réconfortante. Jusqu'à que l'alarme de son balai ne résonne, stridente, le faisant dévier sur le côté. Un éclair rougeâtre passa juste à côté de lui. Il avait sentit la chaleur. Une attaque ? Regardant immédiatement vers le bas, il vit une faible lueur orangée, là, cachée dans la forêt. Sentant la colère prendre possession de son corps, il poussa son balai vers le sol. La prudence lui soufflait de s'en aller au plus vite, de rejoindre l'enceinte protectrice du domaine où étaient élevés les dragons. Ce n'était plus qu'à quelques minutes. Mais son impétuosité et sa fierté lui hurlaient de répliquer à cette attaque. Ah l'insouciance. « Protego. » Pouvant à présent entamer la descente, à toute vitesse, relativement protégé, Quentyn décida de ne pas immédiatement lancer de sorts explosifs, préférant d'abord voir à qui il devait l'attaque précédente.

Des Spaseni. Quentyn pouvait les reconnaître, ils passaient parfois à l'élevage pour voir si tout se passait bien. Un duo dédaigneux, Kroknikov et Vyriat, deux hommes profitant du climat de terreur pour dénoncer tout acte illicite pouvant leur rapporter quelques pièces et un peu de reconnaissance. Le De Navars les méprisait, car ils  n'agissaient que contre des cibles solitaires, plus faibles et n'osant s'opposer à eux. Ce qui heureusement n'était pas son cas. D'après ce qu'il savait d'eux jamais ils n'avaient mis les pieds à Durmstrang, trop faibles, ce qui en faisait des opposants faciles à maîtriser. Et le fait d'avoir attaqué Quentyn n'arrangeait rien à leur cas. Surtout lorsqu'ils reconnurent le jeune De Navars. « Expelliarmus ! » Les baguettes volèrent, il quitta son balais, posant ses bottes sur la neige durcie par le froid. Il fit deux pas dans la direction des Spaseni, la colère se lisant sur son visage. Comment osaient-ils l'attaquer sans savoir qui il était ? Pensaient-ils à un quelconque acte illégal, dangereux ? Pourtant il passait par là tous les jours ...

« Quentyn de Navars ... » Le ton était dédaigneux, crachant.
« Vyriat ... et quelle surprise, Kroknikov. »
« Mh tu vas regretter de nous avoir attaqué, petit morveux. »
« Tais-toi, tu sais que ... »
« Comment oses ... »
La réplique ne se fit pas attendre. « Silencio Stupefix ! »

Serrant les poings, Quentyn se retenait d'envoyer un coup. La violence physique ne résoudrait rien, pas dans ce cas.

« Vous avez tenté de m'attaquer bande d'imbéciles ! Votre seule chance est d'avoir raté votre coup. Depuis trop longtemps vous pensez que d'être Spaseni vous protège de tous vos actes. Pour cette fois je ne ferai rien d'autre, mais prenez garde ... c'est mon dernier avertissement. »

Quentyn n'appréciait pas les Spaseni, ces gens pensant que soutenir Grindelwald leur donnait tous les droits. A vrai dire le jeune homme rejetait ce climat de terreur omniprésent, cette répression permanente, ce racisme et cette discrimination envers les né-moldus, la diminutions de l'influence des sangs-mêlés, de l'importance des femmes dans la société. Cela le révulsait par moments, mais il ne pouvait s'y opposer. Pas encore.


CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Quentyn de Navars le Mar 11 Oct - 16:13, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  418
Crédits :  BALACLAVA (avatar), Tumblr (gifs), bat'phanie (code signa)
 
Âge :  21 hivers étalés sous les pieds - 21 pages déjà tournées et bien trop d'encre versée sur des ratures.
Sang :  Mêlé. Presque pure mais déjà trop souillée.
Allégeance :  La poupée s'aligne sur qui l'étouffe - Zelda se laisse aller au milieu du contexte actuel, penchant vers les Mangemorts par commodité.
Profession :  Danseuse, l'écran de fumée ondule et se réinvente pour qui désire la voir. Prostituée, la luxure au creux des cuisses.
Ancienne école :  "La vie" aurait-elle pu répondre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #E3830E
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t542-shameless http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t504-under-the-sheets-
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 14:08

Coucou heart Bienvenue sur M&M!
J'ai hâte d'en lire plus sur Quentyn en tout cas Cet avatar, je suis tellement contente de voir Xavier joué - il est tellement magnifique *range les ovaires de Zelda*
Si jamais tu as des questions sur le forum ou quoi que ce soit n'hésite pas à me contacter (ou bien un autre membre du staff, je demande pas l'exclu ), on est là pour ça


broken doll.
Their tears are filling up their glasses. No expression, no expression. Hide my head, I wanna drown my sorrow, No tomorrow, no tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 14:33

Salut
Merci pour l'accueil #quellerapidité ! Content que l'avatar te plaise
Zelda est top aussi, il nous faudra un lien ?

Même si j'ai mp Alistair, je navigue encore un peu dans le flou pour certaines parties, notamment l’allégeance de Quentyn. J'aurais bien voulu en faire un Lux, mais vu que le boss de la famille soutient Grindenwald, je ne sais pas même pas si c'est possible. Et si ça l'est, alors comment le tourner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  418
Crédits :  BALACLAVA (avatar), Tumblr (gifs), bat'phanie (code signa)
 
Âge :  21 hivers étalés sous les pieds - 21 pages déjà tournées et bien trop d'encre versée sur des ratures.
Sang :  Mêlé. Presque pure mais déjà trop souillée.
Allégeance :  La poupée s'aligne sur qui l'étouffe - Zelda se laisse aller au milieu du contexte actuel, penchant vers les Mangemorts par commodité.
Profession :  Danseuse, l'écran de fumée ondule et se réinvente pour qui désire la voir. Prostituée, la luxure au creux des cuisses.
Ancienne école :  "La vie" aurait-elle pu répondre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #E3830E
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t542-shameless http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t504-under-the-sheets-
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 14:44

Pas de soucis pour le lien oui - c'est avec grand plaisir
Pour le reste je te contacte par MP pour qu'on puisse en discuter plus amplement


broken doll.
Their tears are filling up their glasses. No expression, no expression. Hide my head, I wanna drown my sorrow, No tomorrow, no tomorrow.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 14:47

Du coup j'ai pris de l'avance et je t'ai envoyé un mp à un autre sujet
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  274
Crédits :  Marge (ava) / Solosand (code signa)
 
Âge :  34 ans
Sang :  Sang-mêlé
Allégeance :  Lux
Profession :  Archéologue - Conférencière
Ancienne école :  Poudlard ~ Gryffondor

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #8E2653
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t603-prudence-i-cannot-and-will-not-cut-my-conscience-to-fit-this-year-s-fashions http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t538-prudence-a-descom
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 15:07

Maah, j'avoue que l'avatar transpire allègrement la classe (autant son sujet que le traitement de l'image ) ♥️

Bienvenue parmi nous, j'ai vraiment hâte d'en lire plus !


AS I BLEED, I KNOW I'LL BLEED AGAIN
I'm trying, I'm trying to sleep, I'm trying, I'm trying to sleep, But I can't, but I can't when you all have, Guns for hands Twenty One Pilots

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 17:24

Bienvenue parmi nous !
Excellent choix de famille et tout aussi excellent choix d'avatar.
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morsmordre
Parchemins :  360
Crédits :  india / neon demon
 
Âge :  26 ans.
Sang :  Pur.
Allégeance :  Mangemorts.
Profession :  Rentier ; explorateur à la retraite forcée ; membre et mécène de l'association pour la sauvegarde du patrimoine magique et historique sorcier (Kelpie)
Ancienne école :  Poudlard ; Serdaigle.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #B50054
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t506-abel-the-monster-i-ve-become http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t500-abelam-the-monste
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 18:10

Bienvenuuuue
Quel début prometteur, j'ai hâte d'en apprendre plus sur ce jeune homme
Et j'adore l'avatar Bonne chance pour ta fiche !





« Boy with a broken soul, heart with a gaping hole. Dark twisted fantasy turned to reality. Kissing death and losing my breath. Midnight hours cobble street passages. Forgotten savages, forgotten savages ».

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 23:21

Aaaah j'suis vraiment content que l'avatar vous plaise (en plus c'est la première fois que j'en ai fais un moi-même huhu). Si la tronche de Monsieur vous inspire d'éventuels liens n'hésitez pas à me balancer un mp.


En tout cas merci beaucoup pour l'accueil, il est top
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Mer 5 Oct - 23:22

..... MAIS UN SUISSE COMPATRIOTE (pardon, c'est juste beaucoup trop rare sur les forums, je suis joie )

Bienvenue sur M&M Je ne connais pas du tout l'avatar mais j'aime beaucoup
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous contacter
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Jeu 6 Oct - 2:28

BIENVENUE
J'approuve totalement le choix d'ava
Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte d'en savoir plus sur Quentyn
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Jeu 6 Oct - 10:32

NOCTIS : oh effectivement c'est beaucoup trop rare, faut qu'on se serre les coudes !

WENDELL : héhé j'espère que le reste te plaira aussi ! D'ailleurs il nous faudra un futur lien, mon bonhomme serait éleveur de dragons, donc forcément en plus j'avais beaucoup aimé ta description de famille.

En tout cas merci à vus pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Jeu 6 Oct - 23:40

Quentyn de Navars a écrit:
WENDELL : héhé j'espère que le reste te plaira aussi ! D'ailleurs il nous faudra un futur lien, mon bonhomme serait éleveur de dragons, donc forcément en plus j'avais beaucoup aimé ta description de famille.

Ah mais carrément ! Ce sera avec plaisir pour le lien, rien qu'avec leurs métiers on pourra trouvé un truc sympa ! Et merci pour le compliment sur la famille
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Ven 7 Oct - 0:13

Bienvenuuuue. Comme les autres, j'approuve ce choix d'avatar. Courage pour ta fiche. ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Dim 9 Oct - 19:25

WINTER IS COMING.
Bienvenuuuue et bonne fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Lun 10 Oct - 10:45

Oui oui l'hiver vient (dit-il sa tasse de thé fumant à la main)
Merci à vous héhé, au plaisir de vous croiser inRP
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Lun 10 Oct - 12:30

Youp Youp!

Bienvenue dans la famille cousin!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  400
Crédits :  Moi (avatar, code signa, gif profil), Tumblr (gifs signature)
 
Âge :  Vingt six ans (1er juillet), vingt six chandelles qui ont déjà marqué son coeur et son corps de trop de cicatrices.
Sang :  Sang de bourbe, né moldu,.. ce ne sont pas les qualificatifs qui manquent pour décrire cette tare qui le réduit en esclavage. Il ne pourra jamais prétendre à plus, il ne pourra plus jamais prétendre à rien de par ce sang qui souille ses veines depuis la naissance.
Allégeance :  Desislav ne croit en rien et en aucun leader. Mais il croit encore en l'amour, Desislav. En l'amour de Mihayl. Alors il a décidé de le suivre, où le Krum ira - le lié suivra.
Profession :  Fidèle serviteur des Krum, il endosse tour à tour les rôles de majordome, assistant et domestique. C'est là tout ce qu'il se verra jamais offrir.
Ancienne école :  Aucune. Magie faible.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #009999
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t108-desislav-haunted-by-demons http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t101-where-is-it-now-t
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Lun 10 Oct - 15:56

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
J'aime toujours autant ta plume bienvenu parmi nous donc, amuse toi bien


Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs  

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


are you home ?
it feels like everyday stays the same, it's dragging me down, and I can't pull away. so here I go again chasing you down again. why do I do this? over and over, over and over I fall for you.

cutie en chef:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   Lun 10 Oct - 16:34

Yaaaaaaaaa merci encore beaucoup pour la patience et la disponibilité
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: l'hiver est déjà là (quentyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'hiver est déjà là (quentyn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver
» prévisions pour l'hiver!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: