Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Urizen × like fingernails across the moon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 19:24

Urizen Keynes
there's a mean bone in my body


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Keynes.
▲ Prénom :  Urizen.
▲ Date et lieu de naissance : 13 avril 1927, Londres.
▲Nature du sang : Sang-mêlé, né d'un père moldu et d'une mère sorcière née-moldue – autant dire que son statut de sang ne tient qu'à un fil.
▲Profession : Apothicaire & trafiquant de drogues dans l'arrière-boutique.
▲Statut matrimonial : Célibataire.
▲Ancienne maison : Serpentard.
▲Patronus : Un hérisson.
▲Baguette Magique : Bois de tremble, plume de phénix, assez souple, 34 cm.
▲Particularité : Aucune.
▲Amortentia : Une odeur de froid, d'encre et de fumée.
▲Epouvantard : Sa mère, parfois son fantôme, la terrible rune rouge marquée au fer sur son visage, qui l'accuse de l'avoir condamnée.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Protego
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Urizen porte mal son prénom. C'est ce que disent ses parents, qui l'ont trouvé dans les écrits mythologiques de William Blake – Urizen, your reason, divinité de la raison et de la loi. Ils disent aussi qu'il s'est destiné à être un hors-la-loi dès qu'il a su marcher. Ils le disent avec un sourire pour son père, une grimace pour sa mère. Ils ne savent pas à quel point c'est vrai, aujourd'hui. Urizen a toujours eu un mal fou à se conformer aux règles les plus élémentaires, il n'a jamais supporté qu'on lui dise quoi faire, il n'a jamais aimé les compromis et les brides. Urizen a toujours voulu plus et il a toujours eu les yeux tournés vers l'avenir. Ce qu'il y contemple, c'est un rêve de liberté. Espoir menacé, sous le régime actuel, mais Urizen porte parfois bien son prénom. Horizon. Il continue de regarder devant, difficilement.
Urizen n'est pas quelqu'un d'honnête. Prêt aux bassesses pour grimper les échelons, ne rechignant pas à s'engager sur des chemins de traverse peu recommandables, il avait sa place chez Serpentard. Car Urizen n'est pas un idéaliste naïf. Il sait que la liberté s'achète avec de l'argent et du pouvoir, et voilà ce qu'il convoite. Si c'est difficile à croire étant donné son irrévérence, sa tendance à la grossièreté et son accent des bas-fonds londoniens qui ressort lorsqu'il s'enflamme, Urizen est né dans une famille bourgeoise et bien vue parmi les moldus. Il n'a jamais manqué de rien et a été habitué à voir ses désirs satisfaits. Il pourrait s'en contenter, mais c'est parmi les sorciers qu'il a choisi de faire sa vie, et il refuse d'être relégué au rang de rebut de la société à cause de l'impureté présumée de son sang. Alors il essaie de tirer les bonnes ficelles, il flirte avec les Sang-purs et les sympathisants de Grindelwald, dans l'ombre, tout en luttant secrètement pour le retour de la lumière.
Il n'est pas dénué de tout sens moral, mais il aimerait bien. Parce que ça le bouffe. Mais ça le retient aussi, et il le sait. Il y a en lui un désir de sublime qui lui fait peur. Le sublime qui se marque au sang et se grave sur les os, le sublime qui dépasse, le sublime qui effraie parce qu'on risque de s'y perdre, d'y perdre la raison, n'est-ce pas, Urizen. Entouré de violence crasse, Urizen sait qu'il pourrait aisément y basculer s'il ne se surveille pas. Si le monde sorcier se retrouvait vraiment à feu et à sang, nul doute qu'il se joindrait joyeusement à la mêlée, comme un gamin à une bataille de nourriture. Ça le terrifie. Il se terrifie. Il a le sentiment d'avoir en lui un dragon endormi qui se réveille parfois avec une furieuse envie de mordre, griffer, déchirer. Alors il se ronge les ongles jusqu'à goûter son propre sang. Alors il endort le dragon avec un philtre à la mandragore lorsqu'il gronde trop fort. Il poursuit partout ailleurs sa quête du sublime, dans les livres moldus et sorciers, dans les musées ou sur les bords d'une mer déchaînée, dans les mots. Avant tout dans les mots. Dans ceux qu'il lit et dans ceux qu'il entend, dans ceux qui lui dévoilent les cœurs et les pensées de ses pairs. Promis, c'est le seul type de dissection humaine qu'il s'autorise.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
Il va sans dire que Urizen n'est pas dans son élément sous le nouveau régime. Avant l'arrivée au pouvoir de Grindelwald, il était plutôt séduit par les Mangemorts et l'aura de Tom Jedusor. Ayant l'habitude des conversations anti-Sang-de-bourbe propres à Serpentard, il se gardait bien de dire qu'il n'était pas loin d'en être un et restait discret, mais il n'a commencé à s'en méfier que lorsqu'il a compris jusqu'où pouvait aller la concrétisation de ces idées – contre lui, en résumé.
Sa propre mère avait dans un premier temps refusé de recevoir sa rune rouge, suite à quoi des employés du Ministère ont rendu visite à Urizen et l'ont menacé pour faire pression sur sa mère. Il a dû la convaincre lui-même de céder, au prix d'une dispute. Du coup, Georgina Keynes a beau vivre parmi les moldus et être peu liée à la société sorcière, elle est depuis considérée comme une rebelle potentielle, au grand dam de son fils. Il se passerait bien des regards suspicieux et des visites impromptues des sous-fifres de Grindelwald dans sa boutique. Alors il fait tout pour montrer qu'il soutient le régime, leur offrant ristournes et discrétion lorsqu'ils viennent se procurer chez lui drogues ou autres stimulants plus ou moins inavouables, et il a coupé les ponts avec sa famille.
La vérité est qu'il vit dans la crainte qu'on vienne lui coller la rune rouge des nés-moldus sur les vêtements, le jour où les lois se durciront et où lui aussi sera considéré comme un Sang-de-bourbe, condamné à demeurer tout en bas de l'échelle. Et c'est pour cette raison qu'il se voit obligé de soutenir les Lux, son seul espoir.

"Vous voyez un passant dans la rue se faire malmener par deux spaseni, serviteurs de grindelwald, que faites-vous ?"
Ils sont deux et ils peuvent lui faire payer cher sa rébellion s'ils le maîtrisent. C'est un fait qui n'échapperait pas à Urizen. Il serait exposé, ne pourrait plus prétendre soutenir le régime ni même être neutre, et c'est quelque chose qu'il ne risquerait certainement pas pour un inconnu. Pour qu'il intervienne à coup de baguette, il faudrait qu'il ait déjà une idée des capacités des Spaseni, qu'il soit à peu près certain de pouvoir les vaincre, que la rue soit déserte, qu'il puisse attaquer par derrière et de préférence altérer son apparence au préalable. Si par chance il connaissait l'un des deux Spaseni, il oserait peut-être le saluer, histoire de l'interrompre l'air de rien, mais là encore il faudrait qu'il soit sûr de son coup et il n'insisterait pas si c'était sans effet. Pour résumer, dans la plupart des cas, il passerait simplement son chemin.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Peut-être un bel Urizen affalé dans un canapé luxueux, pas débarrassé de ses allures de voyou parce que ça fait partie de lui, un tableau gigantesque et grandiose accroché derrière lui, un roman énorme entre les mains, un verre de bon Firewhisky sur la table d'appoint, une créature sublime à ses côtés, tout le temps du monde pour profiter de tout ça. Ou peut-être la même chose version pleine nature, un décor de lac et de montagnes à la place du luxe et du tableau. Du temps, du temps pour lui, quelqu'un de spécial, vraiment spécial, rien que pour lui. Il est important, le quelqu'un. La créature. Plus que belle, pas forcément spéciale aux yeux de tous, mais pour lui, elle est tout, et il est tout pour elle, et s'ils s'occupent à tous les loisirs qui leur plaisent, c'est seulement pour ne pas se consumer trop vite l'un l'autre.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
Il hésiterait un temps, Urizen, et puis il choisirait la baguette. Pas qu'il se fasse tout à fait confiance pour la dompter, pour réussir à la garder, pas du tout, mais il n'y résisterait pas, c'est évident. Des trois reliques, elle représente le moyen le plus rapide d'assouvir la plupart de ses désirs. Urizen sait que la cape, c'est la voie de la sagesse, de la raison, mais ce n'est pas la sienne. Il ne veut pas simplement se cacher en attendant que le monde devienne moins hostile, il veut vivre vite, et c'est la baguette qui lui apporterait satisfaction. Au moins au début.

▲ pseudo ou prénom :  Kny
▲ âge :  24 ans
▲pays : France
▲ Connexion  : régulière
▲ scénario ou inventé : inventé
▲ avatar :  Ash Stymest
▲ Où avez-vous connu le forum ? : en fouillant les partenariats d'un forum qui m'a moins plu que le vôtre ♥
▲ quelque chose à rajouter :  J'aime beaucoup votre contexte ! et le design même si je suis une bigleuse et que je dois zoomer des fois pour lire /dies/
▲ crédits : moi & jsp (tumblr, pinterest) + Built to Spill et Warpaint pour les citations.
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Urizen Keynes le Mar 22 Nov - 17:42, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 19:24

Mudbloods and murmurs
I know I'm afraid, I know I'm afraid,
I'm drunk and I'm tired,
And the city I walk in, the city I walk in,
It feels like it swallows,
With my hand in my pocket,
I feel like a shadow, I feel like a shadow.




« Je ne vous ai pas dit que je suis fou, Mrs Dagworth. »
La vieille sorcière hausse les sourcils et prend un air indigné.
« Je n'ai pas dit... Uriz... Mr Keynes, je n'ai jamais dit que vous étiez...
–  Non, non. » Un sourire tendre, un petit rire, même. «  Non, Mrs Dagworth. Moi, je vous le dis. Et vous pouvez toujours m'appeler Urizen. Moi je vous le dis : je suis fou. Je vous le dis parce que vous me faites confiance et je vous dois bien ça. Un peu d'honnêteté.
– Ce n'est pas comme si j'allais pouvoir aller le raconter, n'est-ce pas, Urizen ? » dit-elle avec un clin d’œil complice.

Il hoche la tête en ajoutant la belladone à sa potion. La touche finale, la plus importante. Il a toujours été doué en potion. À la fin de sa scolarité, il a décroché des O en potion, botanique, métamorphose et défense contre les forces du mal. Il aimait peut-être un peu trop la magie noire, mais on s'attendait à ce qu'il s'oriente vers une carrière d'auror, pas d'apothicaire. Lui n'a jamais eu l'intention de devenir auror, bien sûr. Travailler pour le Ministère, et puis quoi encore ? Grand bien lui fasse, puisque Grindelwald est arrivé au pouvoir l'année où il a commencé sa formation. De toute façon, Urizen sait où se trouve le véritable pouvoir. Auror, ça ne rapporte pas assez. Apothicaire non plus, pas officiellement, mais il peut justifier l'achat de substances dangereuses, en dissimuler, et se mettre des clients importants dans la poche, avec un peu de sens des affaires et une maîtrise parfaite de ses produits.
Il n'avait pas imaginé qu'on viendrait un jour à lui avec une demande telle que celle de Mrs Dagworth. Ce n'est plus une question d'argent, même si elle le paye gracieusement, ni même de pouvoir, même si elle se place à sa merci. C'est quelque chose qui dépasse de loin sa mégalomanie. C'est la chance d'entrouvrir la porte du secret de l'existence, de faire l'expérience du sublime, peut-être. Si vraiment il avait pu travailler pour le Ministère, il aurait été Langue-de-plomb.

« Je vous dis que je suis fou parce que vous n'avez pas idée du bonheur que ça m'apporte, que vous me laissiez faire ça. Pour vous. Je suis fou parce que je me suis toujours demandé ce que ça ferait de tuer quelqu'un, et ça me faisait un peu envie, vous voyez, plus que ça me dégoûtait. Mais j'suis pas un assassin. Ni un sadique, vous aurez pas mal. Ce s'ra comme tomber dans les bras d'Morphée. »

Adossée à ses trois oreillers dans son lit à baldaquin, la vieille sourit, parce qu'il ne se rend pas compte qu'il a laissé tomber ses belles manières, qu'il s'est mis à parler plus vite et à bouffer des lettres, comme le jour où elle est venue lui demander son aide. Urizen verse la potion dans un verre à bordure dorée. Pour Mrs Dagworth, il met les petits plats dans les grands.

«  C'est prêt, Mrs Dagworth. » Urizen attend qu'elle l'invite à s'approcher. Il ne veut pas se montrer trop empressé. Elle ne le fait pas attendre longtemps.
« Venez Urizen. Prenez-moi dans vos bras, Morphée. Je ne veux pas mourir seule. »

Il y comptait bien. Sentir son pouls ralentir et son dernier souffle lui effleurer la joue. Ce sera comme serrer la main de la Mort elle-même. Il s'assoit au bord du lit, aide Mrs Dagworth à boire sa potion avec toute la douceur dont il est capable, et repose le verre sur sa table de chevet. C'est seulement maintenant qu'elle ne peut plus faire marche arrière que l'appréhension éclot dans ses prunelles. Urizen sait qu'elle fanera tout aussi vite, s'il a bien géré ses dosages. Et pour ça, il a toute confiance en lui. Bientôt, il sent qui se détend la main de Mrs Dagworth qu'il tient entre les siennes, observe la brume d'apaisement s'étaler sur ses yeux. Elle murmure :

« Racontez-moi une histoire, Urizen. »

Mais elle n'aura pas le temps de l'entendre. Le pouls d'Urizen s'accélère lorsque celui de la sorcière s'éteint. Son dernier souffle de vie aura servi à demander une histoire, comme une enfant, et à prononcer son prénom. Urizen y trouve une certaine poésie, mais seulement ça.

«  Je n'ai pas beaucoup d'imagination, Mrs Dagworth, alors je vais vous raconter une histoire vraie. »

Il récupère le verre à bordure dorée et retourne à la coiffeuse de la vieille dame, sur laquelle il a installé ses ingrédients. Il tend sa baguette au-dessus de son chaudron et fait disparaître son contenu.

« Je ne suis pas un conteur non plus. Un bon menteur, sous pression, mais pas un conteur. » En parlant, il entreprend de ranger et nettoyer toute trace de son passage chez la triste veuve.

« Mon père est un moldu. Professeur d'université. Ma mère vient de la haute, comme vous, mais chez les moldus. Ils sont intelligents, tous les deux, et dingues de culture. Ils me l'ont transmis, en quelque sorte. Ma mère a jamais été ravie d'être une sorcière. Quand ils ont su ce qu'elle était, ses parents l'auraient déshéritée s'ils avaient pas eu peur qu'elle les transforme en crapauds. » Il lâche un petit rire. Foutus moldus. «  Elle aurait préféré que je sois comme mon père. Parfois, je crois qu'elle modifie sa mémoire pour lui faire oublier ce qu'on est. C'est un homme sérieux. Et quand j'étais gamin, tout à coup je le trouvais complètement ailleurs, ça lui ressemblait pas. Je pense pas qu'il se droguait. J'aurais reconnu les symptômes, j'm'y connais. Et Mère... Elle, elle voulait pas que j'en parle. Des absences de Père, de Poudlard... Du coup, je le faisais, exprès. J'ai jamais supporté ses règles, et plus elle en ajoutait plus je les transgressais, je lui faisais péter les plombs... »

Il s'arrête. Vous êtes curieuse, Mrs Dagworth, mais il y a des choses qui ne vous regardent pas. Ses affaires rangées dans sa sacoche en cuir, il revient s'asseoir auprès de Mrs Dagworth. Il abaisse ses paupières et pose un instant son oreille contre son cœur. Rien. Il a tué quelqu'un. Il s'attendait à tellement plus. Rien. Mais il reste là.

«  On a eu des ennuis, plusieurs fois, parce que je faisais le mur pour aller jouer avec d'autres gamins qui traînaient dehors. Je pouvais pas m'en empêcher, je leur montrais ce que je pouvais faire. Sauter du haut d'un arbre sans me faire mal, ce genre de choses qu'on découvre par accident. Ce qui m'a calmé, c'est la menace d'expulsion de Poudlard, parce qu'ils sont moins tolérants avec les expériences magiques une fois qu'on a commencé l'école. Et j'aimais ça, la magie, les cours. J'étais doué. Et il y avait Tom. Je l'adulais, j'étais content de croire en lui. C'était facile. J'avais pas idée de ce qui allait nous tomber dessus. Et j'avais encore jamais tué personne. »

Il soupire et se redresse. N'importe quoi. Il n'est vraiment pas un conteur. S'il avait su raconter des histoires, il aurait parlé de sa peur du noir quand il était petit, de la façon dont sa mère l'utilisait pour le faire entrer dans les clous. Il aurait fait d'elle un monstre. Encore un truc qu'elle lui a transmis. Il passe à son épaule la lanière de sa sacoche et s'arrête à la porte, jette un dernier regard à la vieille au bois dormant.

«  Même les punitions, elles me manquent. Je vous ai dis que j'étais fou. Et j'suis con. J'aurais dû vous demander la vôtre, d'histoire. Reposez en paix, Mrs Dagworth. »




CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Urizen Keynes le Mar 22 Nov - 17:47, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 19:34

Bienvenue sur MM !
J'avoue être perturbée par Ash, c'était censé être le bff slash futur love interest de Ioana, mais la joueuse arrête le rp.
En tout cas, je suis très curieuse de découvrir ton petit Urizen ! Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 19:37

Oh Ash heart
Bienvenue parmi nous heart
Bon courage pour ta fiche , si tu as la moindre question, n'hésite pas heart
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 19:51

Well désolée de te perturber !
Je l'ai découvert hier moi

Merci beaucoup à vous deux en tout cas ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 20:32

Tu as découvert la vie hier, c'est beau.
(je suis le dc de Ioana. au cas où. )
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 20:33

Je l'aime Ash
du coup bienvenu par ici, j'ai vraiment hâte d'en lire plus parce que ce que tu as déjà écris promet un personnage vraiment intéressant Bienvenu sur M&M et comme Zor, n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as la moindre question, on est là pour ça


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 21:01

ASH.
Bienvenue ici mon tout beau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morsmordre
Parchemins :  360
Crédits :  india / neon demon
 
Âge :  26 ans.
Sang :  Pur.
Allégeance :  Mangemorts.
Profession :  Rentier ; explorateur à la retraite forcée ; membre et mécène de l'association pour la sauvegarde du patrimoine magique et historique sorcier (Kelpie)
Ancienne école :  Poudlard ; Serdaigle.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #B50054
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t506-abel-the-monster-i-ve-become http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t500-abelam-the-monste
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 22:13

Bienvenuuuue
Il est parfait ce jeune homme, vivement la suite Bonne chance pour ta fiche !





« Boy with a broken soul, heart with a gaping hole. Dark twisted fantasy turned to reality. Kissing death and losing my breath. Midnight hours cobble street passages. Forgotten savages, forgotten savages ».

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Mer 12 Oct - 22:44

Bienvenuuuue. Ce début prometteur et ce choix d'ava. Courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Jeu 13 Oct - 16:09

Oh là là merci touuus j'hyperventile déjà.
J'espère que mes petits pavés vous plairont au moins autant que les trois mots du début .-.
Plus que l'histoire (enfin "que")
Keur keur keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  274
Crédits :  Marge (ava) / Solosand (code signa)
 
Âge :  34 ans
Sang :  Sang-mêlé
Allégeance :  Lux
Profession :  Archéologue - Conférencière
Ancienne école :  Poudlard ~ Gryffondor

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #8E2653
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t603-prudence-i-cannot-and-will-not-cut-my-conscience-to-fit-this-year-s-fashions http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t538-prudence-a-descom
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Jeu 13 Oct - 17:17

Bienvenuue !

Je dois dire que les petits pavés me plaisent énormément, à vrai dire, au point que je viendrai sûrement te choper visiter sur ta future fiche de liens.

Bon courage pour ton histoire


AS I BLEED, I KNOW I'LL BLEED AGAIN
I'm trying, I'm trying to sleep, I'm trying, I'm trying to sleep, But I can't, but I can't when you all have, Guns for hands Twenty One Pilots

Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Sam 15 Oct - 12:29

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
Désolée pour le petit délai J'aime beaucoup la forme que prend ta fiche, que ce soit lui qui raconte son histoire à la vieille dame qu'il tue Bienvenu par ici, je passerai sûrement te demander un lien dans ta fiche


Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs  

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   Sam 15 Oct - 15:21

Merci merciii  
J'ai écrit cette fiche trop vite en vrai mais je développerai en RP. Et avec les liens
Et c'était rapide pour la validation hein

Et merci beaucoup Prudence, je suis contente qu'il te plaise mon toqué    t'es belle en plus
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Urizen × like fingernails across the moon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Urizen × like fingernails across the moon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: