Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 INTRIGUE 2: Le vent de la colère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 1:10

Le membre 'Helios Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'La main de Grigri' :
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3965
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 18:20

le vent de la colère
intrigue 2


Entre les larmes qui ornent le monde, floutant sa vision et enlaidissant les corps - Melpomène discerne clairement Helios. Il ne la regarde pas, il ne parle pas, il ne pleure pas. Et c'est ce que sa tristesse a de terriblement déchirant: elle est solitaire, taciturne et la sorcière sait qu'il lui faudra redoubler d'attentions pour forcer son frère à s'ouvrir de nouveau à elle. Il transplane avec le corps et c'est un mélange de soulagement et de déchirement qui inonde son coeur. La dépouille ne sera pas souillée, piétinée et le fait de savoir Janus de retour chez lui apaise les battements de son coeur. Elle pense aux larmes de sa mère, Melpomène. Elle pense à la colère de Remus. Elle pense à eux, à elle, à lui. Perdue entre trop de sentiments et noyée sous trop de tristesse. Car si son palpitant ne bat plus; ce n'est pas d'être apaisé, non. Il semble tout simplement s'être arrêté de battre.

Alors qu'elle se relève tant bien que mal dans la poussière, cherchant du regard Aleksandr ou Cain parmi les gravats, l'oeil noirci d'une colère sourde, c'est une silhouette plus ou moins familière qui s'agrippe à elle. Vidja Levski. Ovni parmi les sang-pur, femme enfant aux mauvaises manières, gosse aux robes bien trop souvent maculée de boue. Elle plante ses ongles dans sa peau, la bulgare. Ses dents claquent près de sa gorge et lorsqu'elles retombent parmi les pierres. Elle a plus de force qu'elle n'en a l'air, la Levski. Mais Melpomène n'est pas en reste. Car derrière ses airs de princesse, les pleines lunes successives ont éprouvés ses muscles. Car derrière ses airs de poupée, la Black a déjà encaissé plus d'un coup.

Oui: Lors de leur chute, Melpomène arrive à se positionner au dessus de Vidja. La bulgare la mord cependant au poignet, Melpomène grognant sous la douleur alors que son propre sang coule sur ses paumes. Elle se saisit d'une pierre et elle assène un violent coup sur l'épaule de Vidja. La force de l'impact suffit à désarçonner la sorcière qui lâche la Black, cette dernière se redressant une nouvelle fois, rejoignant rapidement Aleksandr et Cain quelques mètres plus loin.
Non: Melpomène chute avec Vidja, cette dernière profitant de sa position de force pour refermer sa prise, ses ongles s'enfonçant encore un peu plus sous sa peau. Si Vidja tient plus de l'animal que de la femme, il y a une lueur au fond des yeux de Melpomène. Un air lunaire, les crocs lupins imprimés sur la rétine. Elle décide d'imiter son assaillante et tente également de la mordre à la joue, la manquant cependant de peu. Mais elle parvient cependant à la repousser assez longtemps et assez fort que pour se libérer de son emprise, le dos entaillé en plusieurs endroits par les pierres avant de rejoindre le reste des Mangemorts encore présents.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.


Dernière édition par Melpomène Black le Ven 2 Déc - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 18:20

Le membre 'Melpomène Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'La main de Grigri' :
Revenir en haut Aller en bas


Galaad Slughorn
the animal i've become
avatar
the animal i've become
Parchemins :  424
Crédits :  ?? (avatar - si quelqu'un sait, MP moi), astra (code signa), Marge (crackship), Tumblr (gif)
 
Âge :  48 ans, le demi siècle s'approche et avec lui toutes ses promesses.
Sang :  Pur, depuis toujours et pour toujours - âme souillée de tout les pêchés, le poids du monde sur les épaules.
Allégeance :  Grindelwald, jusqu'à la mort de celui-ci. Il ne pense à présent plus qu'à lui-même, prêt à tout pour s'hisser sur le trône vacant. Les Zdravko sont pour cela essentiel, sa loyauté prétendument donnée à Aleksei.
Profession :  Directeur du département d'unification des nations, une fonction de la plus haute importance pour l'homme qui manie le bulgare aussi bien que l'anglais. Dévoué depuis 1948 à la cause de celui en qui il croit (bras droit chez les Spasenis).
Ancienne école :  Il est né dans la mauvaise génération, Galaad. Il est né avec ceux condamnés aux murs du château anglais, ayant toujours regretté quelque part ne pas avoir fait ses classes dans le froid de Durmstrang. C'est donc sous l'étendard des verts et argents qu'il a effectué sa scolarité - loup parmi les agneaux s'il en est.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #cc3300
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 19:35

le vent de la colère
intrigue 2


La bagarre a démarré comme prévu et c'est avec un sourire carnassier que Galaad avait porté son verre à ses lèvres. Car il sait, le Slughorn, que le Mangemort est en fait sous l'effet d'un sortilège de l'Imperium. Les sorts fusent et l'un d'eux tombe comme prévu. A vrai dire, il se fiche de savoir lequel est mort, le sorcier. Il a confiance, la mort de l'un suffira à faire partir en vrille son camp - qu'il soit Lux ou Mangemort. Un deuxième éclair de lumière vert et voilà le deuxième assaillant au sol. Encore mieux que prévu. Et le plan se déroule sans accroches - en effet, il faut à peine quelques minutes aux rebelles pour se tourner les uns contre les autres. Les alliances fragiles d'hier volent en éclat devant leurs yeux et si au départ il reste immobile, c'est pour mieux graver les visages de ceux ayant laissé tomber leur masque. Il en connaît certains, il en soupçonnait vaguement d'autres. Il les voit, Black, Prewett et... Aleksandr. Il déglutit difficilement, Glaad, la pupille soudain noircie de colère de voir celui qu'il a toujours apprécié se tourner contre le régime. Mais si leurs visages à tous sont imprimés sur sa rétine, il n'a pas le temps de penser aux conséquences. Le plan continue et avec lui implique des responsabilités: en tuer le plus possible, capturer ceux pouvant peut être posséder des informations. Il intercepte le sourire en croissant de lune de Vidja, y répondant par un clin d'oeil joueur. Il lui fait confiance, à la sorcière. Et il n'a pas peur pour elle lorsqu'elle s'élance parmi la foule, crocs sortis, toute guerrière qu'elle est. C'est comme ça qu'il aime, sa Vidja. Tachée de sang et les ongles sales. Il sort sa baguette, le bras droit. Tiré à quatre épingles au milieu de foule qui panique. Au régime maintenant de s'imposer comme étant celui de l'ordre et de la paix. Ils seraient à jamais ceux ayant nettoyé le chaos et repoussé les fauteurs de trouble. Car autant d'innocents que de coupables tombent sur ce qui ressemble maintenant à un champ de bataille. Il s'en fiche, Galaad. Mais il fera semblant que non, ils feront tous semblant que non.

Pour le plus grand bien.

Il pare les sortilèges avec adresse, sorcier d'une dextérité remarquable lorsque le combat opposant Janus à ce qu'il déduit être un Lux attire son attention. Il le connaît bien, Janus, ils étaient à Poudlard ensemble et il a toujours eu du respect pour les compétences magiques de son aîné - à défaut d'en avoir pour son nom de famille ou ses choix. Car depuis le choix des Black de se reculer de la vie politique à l'arrivée au Poudlard de Grindelwald, il se méfie Galaad. L'homme tombe et le Slughorn ne sourcille pas, la mort d'une ancienne connaissance ne faisant pas trembler son coeur. Il hausse les épaules alors qu'il remarque Vidja sauter sauvagement sur une jeune femme se redressant des décombres. Il voit son visage et un ricanement mauvais s'échappe d'entre ses lippes fines: elle sait choisir ses proies, Vidja. Car c'est la fille de Janus qui se débat sous ses doigts, il ne la connaît pas mais elle a les traits de son père. Il avise le groupe de Mangemorts ainsi qu'un groupe de deux jeunes femmes. Mais c'est Aleksandr qui attire son attention, plus encore que les autres.

« Aleksandr. » le mot est froid mais clair parmi les sorts. Il a sa baguette brandie, Galaad. Il ne veut pas le tuer, pas tout de suite. Il voudrait plutôt le capturer, celui qui a un jour eu sa confiance. Il voudrait le capturer parce qu'il veut des réponses. Il veut le pousser à montrer son véritable visage pour de bon, comme si tout cela ne suffisait pas. « Endoloris. »

oui: le sortilège atteint Aleksandr de plein fouet.
non: le bulgare a de bons réflexes et le sorcier esquive le sortilège avec panache, le doloris se perdant sur un innocent en arrière plan, ses cris servant de mélodie au regard rempli de défi abordé par Galaad.


You'll never know what hit you, won't see me closing in. i'm gonna make you suffer. this hell you put me in, i'm underneath your skin. the devil within. you'll never know what hit you.


Not impressed:
 


Dernière édition par Galaad Slughorn le Ven 2 Déc - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 19:35

Le membre 'Galaad Slughorn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'La main de Grigri' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morsmordre
Parchemins :  677
Crédits :  lolitaes
 
Âge :  Trente ans
Sang :  Le sang pur, et une tradition à laquelle il ne compte pas déroger.
Allégeance :  Il porte la Marque des Ténèbres
Profession :  Ancien chef de la brigade magique
Ancienne école :  Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: seagreen
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t426-caerwyn-lestrange-let-me-wreck-you http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t416-caerwyn-lestrange
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 20:38


Le vent de la colère
Intrigue 2


Caerwyn profitait de la soirée, tranquillement installé dans le salon des Black en compagnie de son meilleur ami de toujours, celui qu'il considérait comme un frère plus qu'un cousin, Remus. C'était Halloween ce soir-là, une fête que les sorciers affectionnaient particulièrement, mais Caerwyn n'avait jamais été très fête. Il avait préféré s'abstenir cette fois-ci, d'autant plus qu'il n'aurait pu éviter Melpomène s'il y était allé, et ils n'avaient vraiment pas besoin de ça en ce moment avec Hélios sur leur dos. Remus et lui avaient donc opté pour quelques parties d'échecs sorciers et deux ou trois verres de whisky pur-feu devant la cheminée. Ils n'allaient pas tarder à rentrer.

Soudain, un pop! reconnaissable entre mille les perturba au milieu d'une partie. Caerwyn tourna la tête vers l'origine du son et se figea net. Le monde s'arrêta un instant de tourner. Devant eux se tenait Hélios, couvert de poussière et le visage fermé. Dans ses bras, Janus reposait, comme endormi. Caerwyn entendit Remus s'exclamer un « Père ! » lointain. Ce ne pouvait pas être réel. Ce ne pouvait pas être vrai. Janus était un homme invincible, le modèle qui avait forgé Caerwyn au même titre que son propre père. Il avait été un mentor et un oncle formidable. Rien ne pouvait anéantir une telle force de caractère et de pouvoir. Rien ne pouvait mettre fin à Janus Black.

Et pourtant, le patriarche reposait là, dans les bras de son fils aîné. Hélios semblait absent, impassible, mais Caerwyn le connaissait suffisamment pour savoir sa douleur et sa rage. Janus était tout pour lui, comme pour chacun de ses enfants. Melpomène....

Où est-elle ?

Sa voix était faible, éteinte. Mais petit à petit, la dureté de la réalité lui tomba dessus et il réalisa que la mort de Janus et l'état de Hélios ne pouvait signifier qu'une chose : la fête avait mal tourné. Et Melpomène n'était pas là.

Où est Melpomène ? demanda-t-il avec plus de force.

Il savait où elle était, il le savait parfaitement. C'était son état qui l'inquiétait. Caerwyn se sentit mourir de l'intérieur en imaginant un instant que quelque chose ait pu lui arriver. Il vit Remus détacher les yeux de la dépouille de son père et regarder autour de lui pour constater l'absence de sa soeur. Il jeta un regard à Caerwyn, partagé entre l'envie d'aller aider sa cadette et le désir de rester auprès de son aîné et de leur père. D'un mouvement de tête, le Lestrange lui assura qu'il s'en chargeait.

Lorsqu'il transplana sur la place de Loutry-St-Chaspoule, le chaos régnait. Il y avait des cris, du sang, des sorts qui fusaient. L'incident de la dernière fois n'était rien par rapport au tableau peint devant ses yeux. Mais Caerwyn n'en avait cure. Il n'essaya pas d'aider les Mangemorts, pas plus qu'il n'essaya de se battre contre les autres. De sa baguette, il repoussait les sorts qui se dirigeaient occasionnellement vers lui. Il devait trouver Melpomène. Il devait la ramener à la maison.

Elle se tenait là, plantée au milieu d'une bataille qu'il ne comprenait pas. Les larmes roulaient sur ses joues en silence, creusant des sillons sur sa peau blanchie par la poussière que le mur qu'il voyait effondré avait dû soulever. Ses cheveux partaient dans tous les sens, ses vêtements étaient déchirés sur ses jambes, ses bras et son dos, et du sang coulait de différentes égratignures. Elle se tenait là, les lèvres serrées et le regard vide, toute rage et passion évaporées. Elle n'était plus qu'une coquille vide, une poupée sans vie, comme si elle était partie avec son père.

Caerwyn se précipita vers elle, repoussa un sortilège qui la visait et posa ses mains sur les joues de Melpomène. Ses yeux le regardaient sans le voir. Le coeur du jeune homme se brisa à la découvrir si faible et vulnérable. Il ne savait pas comment Melpomène allait pouvoir surmonter la disparition de celui qu'elle avait toujours admiré et aimé, mais une chose était sûre : il ne la laisserait pas seule dans cette épreuve.

Sans un mot, il la prit dans ses bras et cala sa tête au creux de son cou. Il sentit ses larmes contre sa peau. Sans un dernier regard au village, il transplana.

© ACIDBRAIN





Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  274
Crédits :  Marge (ava) / Solosand (code signa)
 
Âge :  34 ans
Sang :  Sang-mêlé
Allégeance :  Lux
Profession :  Archéologue - Conférencière
Ancienne école :  Poudlard ~ Gryffondor

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #8E2653
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t603-prudence-i-cannot-and-will-not-cut-my-conscience-to-fit-this-year-s-fashions http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t538-prudence-a-descom
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Ven 2 Déc - 22:33

le vent de la colère
intrigue 2


Les longs doigts de Prudence se resserrèrent machinalement autour de la baguette de Melpomène tandis que son regard rencontrait celui d'Hélios qu'elle soutint fermement, mâchoire crispée, incapable de lâcher ne serait-ce qu'une once de terrain. Elle avait bien connu l'aîné des Black, ils avaient été camarades de classe sur les bancs de Poudlard. Un peu plus d'une décennie s'était écoulée entre temps, et elle n'avait plus jamais eu de contact avec lui avant aujourd'hui. Meurtrier, songeait-elle à présent.

Bien que provoquée par un allié, l'effondrement du mur faillit paradoxalement lui être dommageable ; en effet, surprise, son attention fut détournée et l'échange de regards brisé. Fort heureusement pour Prudence, Hélios manqua une première fois sa cible, et elle leva précipitamment sa baguette pour parer le deuxième sort. Elle aurait voulu ne serait-ce que jeter un bref coup d'oeil derrière son épaule pour s'assurer de la présence et de la relative sécurité d'Alice et de Zelda, mais il lui semblait qu'une seule seconde d'inattention risquait de lui être fatale. La providence - ou plutôt le hasard, puisqu'elle ne croyait nullement en ce genre de choses - s'occupa cependant de lui offrir la distraction nécessaire.

Elle ne connaissait nullement l'homme qui affrontait un membre du Conseil, Prudence. Par contre, elle n'eut aucun mal à reconnaître celui qui venait de l'abattre lâchement dans le dos. Glacée, la jeune femme se retrouva figée par l'horreur et la désillusion, son regard comme irrémédiablement attaché à la scène, si bien que, distraite, elle ne remarqua pas le léger voile se formant devant sa vision, signe qu'un sortilège était à l'oeuvre. Et, lorsque le bras d'Abelam se glissa autour de sa taille, elle en fut si profondément choquée qu'elle manqua de l'éborgner avec la baguette de Melpomène, par pur réflexe.

« Vous devez partir, Prudence. Je ne doute pas de vos convictions et de votre courage mais Hélios Black n'aura de cesse de chercher à vous tuer. Prenez vos deux alliées avec vous et quittez les lieux. » Prudence écarquilla vivement les yeux en reconnaissant la voix. "Abelam ?" s'exclama-t-elle, sa surprise tout à fait perceptible. Mais elle n'obtint aucune réponse, si ce n'est d'être relâchée et le son caractéristique d'un transplanage. "..."

Habituellement difficilement déstabilisée, c'est pourtant un peu perdue qu'elle se sentait désormais. Urizen avait disparu, avait probablement transplané. Son regard parcourut hâtivement les alentours. Nul Lux, désormais, hormis Alice à ses côtés et celui qui venait d'assassiner un mangemort de la manière la plus abjecte. Il ne lui fallut guère de temps avant qu'elle ne saisisse fermement Zelda et Alice par la main, l'estomac au bord des lèvres et lâchant ce faisant la baguette de Melpomène, qui roula au sol. "Ne restons pas ici." Et de transplaner avec elles directement dans son appartement..


AS I BLEED, I KNOW I'LL BLEED AGAIN
I'm trying, I'm trying to sleep, I'm trying, I'm trying to sleep, But I can't, but I can't when you all have, Guns for hands Twenty One Pilots

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1284
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Sam 3 Déc - 1:30



Le vent de la colère


Deuxième intrigue



« Je peux espionner pour vous. Je peux espionner Grindelwald et son entourage pour votre compte. » répliqua Tomacyn alors que leurs regards étaient toujours accrochés. Aleksandr eut l'air momentanément surpris, puis, visiblement, plutôt méfiant. "Je suis plus proche que toi de Grindelwald. ..." Avant de réaliser qu'il venait irrémédiablement de se priver de cet atout. Il grimaça, mais son attention fut attirée ailleurs: Jupiter n'avait pas dit son dernier mot.

Lorsque Cain se retrouva prisonnier de liens magiques, Aleksandr se sentit comme personnellement attaqué, alors qu'il venait pourtant lui-même d'éviter de peu le Doloris misérablement gémi par le traître. Alors que ce dernier finit par rassembler ses dernières forces et transplane avec sa compagne, il jure tout bas mais ne se détourne pas pour autant de son ami. "Caïn, attend." Il s'approche de lui d'un pas pressé, rendu toujours fébrile par l'électricité du combat prenant court tout autour d'eux. Mais alors qu'il s'apprête à le délivrer, sa baguette tendue devant lui à cette fin, un pan de mur s'écroule non loin d'eux et une pierre le frappe à l'épaule gauche, si bien qu'il relâche légèrement la pression sur la main de Tomacyn en grimaçant vivement de douleur. Le regard perçant du bulgare cherche immédiatement le coupable et finit par se poser inévitablement sur Urizen. Surpris, il entrouvre légèrement les lèvres avant de refermer la bouche, troublé, alors qu'il voit son ancien camarade de dortoir, son ami, malgré leurs nombreuses différences, transplaner à son tour. Il ne sait guère qu'en penser sur le moment ... Urizen l'avait-il personnellement visé ? Était-ce une affirmation de son allégeance à la Lux ? Et bien qu'un sentiment nauséeux se mette à le tourmenter insidieusement, Aleksandr secoue la tête et se concentre à nouveau sur Cain: "Finite Incantatem !" lance-t-il d'une voix claire avant de tendre vers l'autre mangemort sa main libre, sa baguette coincée contre sa paume.

Avec à présent Caïn à ses côtés, il se retourne vers Hélios et Melpomène, alors que celle-ci vient d'être délestée de sa baguette. Devancés par Hélios, ses deux amis ne peuvent qu'assister à la réaction de celui-ci, la chance de la Lux faisant grincer des dents au bulgare.

Puis se produit l'inimaginable. Aleksandr voit Janus Black tomber sous ses yeux, lâchement abattu par un membre de la Lux tandis qu'il en affrontait un autre. Il blêmit, et pendant un court instant, il n'entend plus que son sang battant contre ses tempes. Ses doigts se sont resserrés autour de ceux de Tomacyn sans qu'il ne s'en rende compte, mais pas avec la hargne première. Le jeune homme est bouleversé, comme il l'a rarement été depuis la mort de sa mère. Parce qu'il appréciait et admirait l'homme d'une part, mais surtout parce que son coeur se déchire en imaginant tout le poids de cette disparition sur les épaules de Melpomène. Son regard glisse lentement sur cette dernière tandis que, du coin de l'oeil, il voit Hélios se diriger vers le corps de son père. "Melpo ..." Ayant esquissé un pas dans la direction de sa meilleure amie alors qu'il la voit se redresser, il se fige et se hérisse en la voyant renversée par une furie, qu'il reconnait aussitôt avec horreur: Vidja !

Il n'a guère le temps de réfléchir à ses options, car, dans le même temps, une voix familière l'appelle froidement par son prénom. Il lâche immédiatement la main de Tomacyn pour se tourner vers Galaad, un sourire aux lèvres. "Galaad. Pas l'homme que j'aurais espéré voir." Il est alerte Aleksandr, sa baguette également en main, et c'est heureux pour lui, car le spasen, tente immédiatement de lui infliger un Doloris qu'il esquive habilement. "Ah, d'entrée de jeu ?" S'il affiche un air sûr de lui, le bulgare n'en mène en réalité pas large: Galaad n'est pas un adversaire à prendre à la légère. Et Tomacyn ... Aleksandr réfléchit à toute vitesse tandis qu'il jauge son vis-à-vis.

D'un geste brusque, il finit par pousser violemment Tomacyn contre Galaad: "Endoloris !" lance-t-il immédiatement ensuite, sa baguette pointée en direction des deux spaseni.


OUI

: Il faut vouloir se délecter de la douleur de l'ennemi pour qu'un sortilège de Doloris soit réellement efficace. L'effet de celui d'Aleksandr est bien réel ; ses pensées haineuses à l'encontre de Galaad, il les a ressassées pendant longtemps. Ce dernier tout autant que Tomacyn peut en ressentir les effets.


NON


: Seule Tomacyn est touchée, ce qui était en partie le but d'Aleksandr. Galaad reste cependant libre de ses mouvements.


Aleksandr ricane, satisfait, le regard brillant en se complaisant de la douleur qu'il inflige à Galaad. En vérité, il aurait voulu le tuer, mais il ne pouvait pas prendre le risque de toucher la Malfoy. Car, au fond, s'il a agi ainsi, c'est pour elle. Lui donner sa chance. Il espère qu'elle comprendra. Il adresse un petit sourire de circonstance au spaseni, son regard évite celui de Tomacyn, et il fait demi-tour, son bras tendu cherche celui de Cain, l'expression sur son visage est claire: à eux trois, avec Abelam, ils sont les derniers, il est temps de fuir.

Code by Sleepy



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way




Dernière édition par Aleksandr Karkaroff le Sam 3 Déc - 1:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Sam 3 Déc - 1:30

Le membre 'Aleksandr Karkaroff' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'La main de Grigri' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morsmordre
Parchemins :  360
Crédits :  india / neon demon
 
Âge :  26 ans.
Sang :  Pur.
Allégeance :  Mangemorts.
Profession :  Rentier ; explorateur à la retraite forcée ; membre et mécène de l'association pour la sauvegarde du patrimoine magique et historique sorcier (Kelpie)
Ancienne école :  Poudlard ; Serdaigle.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #B50054
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t506-abel-the-monster-i-ve-become http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t500-abelam-the-monste
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Sam 3 Déc - 20:25

Le vent de la colère
Everyone & Abelam
Intrigue II

En réapparaissant, Abelam eu juste le temps de voir Melpomène se battre avec une espèce de furie, la repousser difficilement, et quitter les lieux avec Caerwyn qui venait de transplaner au village. Ils n’étaient plus beaucoup à présent. Il vit Zelda et l’autre femme disparaître, signe que Prudence était sûrement partie avec elles. Bien. Il n’avit plus rien à faire ici. Abel adressa un signe de tête à Cain et Aleksandr pour leur signifier qu’il allait partir lui aussi. Mais avant cela, il leva sa baguette : « Accio chapeau ! Accio canne ! » Ses affaires laissées plus loin se précipitèrent dans ses mains – le chapeau était taché – et il les serra contre lui. Priorités. Ses affaires récupérées, il transplana à la demeure des Black.

S’il n’avait pas de sympathie pour Janus Black et n’était pas attristé par son sort, il était sensible à la peine de Helios, Melpomène et Caerwyn. S’il ne pouvait pas faire revenir Janus, il pouvait au moins faire de son mieux pour les accompagner dans cette épreuve… et s’employer à laver son nom afin de pouvoir continuer sa vie de mondain.
Made by Neon Demon





« Boy with a broken soul, heart with a gaping hole. Dark twisted fantasy turned to reality. Kissing death and losing my breath. Midnight hours cobble street passages. Forgotten savages, forgotten savages ».

Revenir en haut Aller en bas
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Re: INTRIGUE 2: Le vent de la colère   Mer 7 Déc - 10:57

Le vent de la colère
Quiconque a semé des privilèges doit recueillir des révolutions

Les conséquences
Pour la première fois depuis longtemps, le silence est lourd au Ministère de la Magie, alors que les journalistes attendent la prochaine allocution du Mage Noir qui ne saurait tarder. Il y a une heure encore, les conflits déchiraient violemment l'agréable petite ville de Loutry St Chaspoule et de nombreuses victimes étaient à déplorer. Une fois de plus.

Un murmure parcourut la salle alors que Grindelwald s'avançait sur l'estrade. Son visage était dur, fermé, comme il l'était toujours.  « Sorciers, sorcières, c'est en une heure très grave que je viens m'adresser à vous ce soir. Lorsque j'ai décidé de vous offrir une soirée de festivités, je ne pensais pas vous amener à l'avant du danger et de la violence. Vous étiez là pour vous amuser, pour profiter de la vie, et des terroristes sont venus vous arracher ce droit. N'ayons pas peur des mots ! Ils se font appeler Mangemorts ou Lux, mais ce sont bien ce qu'ils sont : des terroristes ! Par deux fois déjà ils ont créé des incidents qui ont coûté la vie de nombreux innocents. Tous les jours, nos forces de l'ordre se battent pour déjouer leurs plans et les débusquer. Ne vous laissez pas avoir par leurs mots doucereux ou leurs visages qui vous sont familiers : vous avez vu ce soir qui ils étaient vraiment. Et je peux vous promettre que je n'aurai de répit tant que ces terroristes n'auront été anéantis. »

Quelques clameurs viennent accueillir ces mots, bientôt suivies par d'autres. Beaucoup hochent la tête, déterminés à voir le gouvernement mettre fin à ces actes barbares. D'autres, en silence, regardent autour d'eux, effrayés : et s'ils en savaient déjà trop ?

informations complémentaires
• Au lendemain du conflit, la Loi exceptionnelle relative à l'interdiction d'appartenance aux mouvances terroristes et aux mesures d'urgence du 1er novembre 1951 est mise en place : elle déclare l'organisation de Mangemorts et Lux comme organismes terroristes et condamne l'appartenance à l'un ou l'autre des deux groupes. Plusieurs personnes sont activement recherchées et la population est encouragée à transmettre toute information utile. Grâce à cette loi, les Spasenis ont la possibilité de perquisitionner et interroger les gens sans raison préalable et sans être inquiétés.

• Grindelwald se pose en sauveur des peuples en pointant du doigt les méfaits commis par les rebelles et promet de faire de la traque et de la destruction de ces organismes terroristes une action prioritaire.

• Du côté des Mangemorts, un quartier général est créé pour permettre aux fugitifs de se cacher et au reste du groupe de s'organiser. Jedusor dévoile petit à petit ses véritables intentions : il veut rendre le monde sorcier aux sorciers et effacer l'existence-même des nés moldu qui ne méritent pas de respirer le même air qu'eux, même asservis. Il prône également l'idée que le Royaume-Uni ne devrait pas être aux mains d'un bulgare. Les Mangemorts comptent battre le fer tant qu'il est chaud, mais pas de manière irréfléchie.

• Chez Lux, les membres créent également un quartier général, sensiblement pour les mêmes raisons. Ils ont besoin de mettre au clair leurs buts qui diffèrent encore et de s'organiser sur le principe d'une démocratie basée sur le vote de chaque membre de l'organisation. Contrairement aux Mangemorts, ils ne prévoient pas de se faire remarquer dans les prochains temps, préférant garder un profil bas pour mieux renverser la dictature de Grindelwald.

• C'est un climat de paranoïa intense qui règne dans le monde sorcier : la délation est fortement encouragée et récompensée, et tout le monde se méfie de ce qu'un voisin, un collègue ou même un frère pourrait dire. On ne peut plus faire confiance à personne, et les recruteurs de chaque camp parcourent les rues en essayant de tenter les personnes encore indécises.
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS
Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE 2: Le vent de la colère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» INTRIGUE 2: Le vent de la colère
» La Cabane Hurlante
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: