Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en juillet 1952
Cinquième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!
Intrigue n°4
Venez vous faire entendre au Ministère, au Chemin de Traverse ou à Poudlard.

 | 
 

 Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 16 Jan - 15:53

Hestia Artémis Ollivander
petite citation


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : Ollivander. Ce nom est connu de tout sorcier, pour cause ils sont les faiseurs de baguettes, ceux qui se passionnent pour cet art qui le transmette de génération en génération.
▲ Prénom :  Hestia. Ses parents lui ont donné le nom de cette déesse, fille de Chronos et de Rhéa. Artémis, pour la déesse chasseresse fille de Zeus
▲ Date et lieu de naissance : Tout comme ma sœur, c'est dans la maison familiale que je vis le jour. Durant une tempête d'hiver le 27 décembre 1923
▲Nature du sang : Pur
▲Profession : Depuis toute petite j'ai toujours voulu travailler dans le magasin, entourée de ces baguettes. Je ne suis certes pas celle qui va hériter de l'affaire familiale, mais notre père nous a transmis à ma soeur et moi, cette passion qui l'a toujours habité. Alors, pour le moment comme Thalie, je travaille en tant que vendeuse, même si ça ne m'empêche pas d'imaginer et de dessiner plusieurs baguettes.
▲Statut matrimonial :
Hestia, bien qu'elle ait eu plusieurs propositions, n'est pas mariée. D'ailleurs, elle n'est pas intéressée que par les hommes. Les femmes ne manquent pas d'intérêt pour Hestia. Elle est donc toujours un coeur à prendre.
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : Serdaigle
▲Patronus : Ma famille est celle qui m'a apporté le plus de souvenirs heureux et je les protégerais quoi qu'il m'en coûte. Je ne laisserais personne les toucher, cela est arrivé une fois, ce fut la fois de trop. C'est peut-être pour cela que mon patronus est une louve, pour ce désir de protéger les miens le plus férocement possible. Mais avant, il n'avait pas cette apparence, sa forme d'animagus et son patronus étaient exactement les mêmes. Ce n'est qu'après la mort de sa petite soeur qu'il prit une autre apparence.
▲Baguette Magique : Son père a taillé baguette dans du bois de vigne, on dit que ce genre de baguette choisit un maître avec des objectifs élevés, alors elle se sent honorée qu'elle l'ait choisie. En son coeur se trouve une plume d'oiseau du tonnerre, un oiseau puissant qui confère au bois de vigne toute sa puissance. Elle une taille de 23 cm.
▲Particularité : Hestia est capable de se transformer en un renard marbré. Elle utilise ce don pour le compte des Lux en allant espionner pour eux. Elle utilise aussi ce don, pour faire du repérage dans les forêts où elle et sa soeur vont chercher du bois pour les baguettes.
▲Amortentia : L'odeur de la pluie qui vient de tomber.
▲Epouvantard : Ce qui sort du placard, n'est autre que sa chère petite soeur, qui n'est plus parmi elles. Elle sort, la regardant avec tant de haine et de colère, lui reprochant de n'avoir rien fait, de l'avoir laissé mourir et de ne pas avoir su la protéger comme elle aurait dû le faire, que ce rôle lui incombait et que maintenant, il est trop tard, qu'elle n'aura pas cette vie qu'elle aurait dû avoir.

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Protego
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
Elle ne sait pas trop comment se décrire, elle dirait qu'elle est quelqu'un de doux et de calme, du moins en apparence, qui aime rire et qui est capable de passer des heures à dessiner ou lire, avec ses lunettes sur le bout du nez. Mais qu'elle a une autre facette, celle qui aime aller au bout des choses, qui aime aller le plus loin possible aimant relever les défis. Elle est une passionnée, une caractéristique de leur famille, car pour faire ce métier, il faut s'investir continuellement. Sa famille est ce qui est de plus important pour elle, rien ni personne ne peut porter la main sur un des siens, elle les protège farouchement autant qu'elle peut, même si elle estime avoir manqué à ce devoir une fois avec sa soeur Sélène. Mais vous pouvez aller lui parler, elle ne vous rejettera pas, elle vous sourira certainement, commençant à vous parler d'une voix douce et calme. Elle est donc par nature quelqu'un de sociable en qui vous pouvez avoir confiance, car jamais elle ne dira ce que vous lui confierez.

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
En soi, on pourrait dire que cela n'avait pas vraiment changé leur quotidien. Leurs parents n'ont pas pris position. Alors, il n'y a pas raison pour que cela change leur vie. Ce qui a tout bouleversé, ce fut la mort de Selene. Selene, elle prit position et elle a payé de sa vie ses convictions. C'est là que son quotidien a changé, enfin pas que le sien, celui de Thalie également. Elle culpabilisait de ne pas avoir été là, de ne pas l'avoir protégé, de ne pas avoir assumé, comme elle l'avait fait, nos convictions. C'est donc après sa mort qu'elles prirent cette décision, avec Thalie, de soutenir les Lux et à partir de là son quotidien a changé avec la résistance. Elles ont décidé cela ensemble, comme un hommage à leur soeur qui était tant convaincue par la cause des Lux. C'est une manière de venger sa mort et de garder son esprit avec elles. Voyez là aussi leur culpabilité et leur honte de ne pas avoir su être les soeurs qu'elles auraient dû être, un remord honteux qu'elles gardent pour elles.

"Etiez-vous présent lors des évènements de Loutry St Chaspoule ? Si oui, quelle a été votre réaction ? Si non, que pensez vous de cet attentat ?"
Elle y est allée, avec sa soeur. Elles s'étaient dit que cela ne leur ferait pas de tort d'aller à cette petite fête pour Halloween. En fait, ce n'était pas vraiment l'idéal pour passer une soirée tranquille. À dire vrai, leur tâche va devenir plus compliquée maintenant, elles vont devoir faire de plus en plus attention pour éviter qu'on ne les soupçonne pas, elles vont devoir surveiller leurs arrières et être toujours sur le qui-vive. Elles savent que désormais leurs vies vont être encore plus stressantes qu'elles ne l'étaient.

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
Sa famille, c'est ce qu'elle voit, ils sont tous là et personne ne manque, même pas Selene. Tout le monde a l'air heureux, ses soeurs et elle se chamaillent avec tendresse, comme si rien ne s'était passé, comme si elle ne les avait jamais quitté. On peut y voir là son sentiment de culpabilité, ou encore le vide qu'elle a laissé derrière elle. Mais elle ne peut l'oublier, Selene a été une des raisons de leur décision de rejoindre les Lux. Alors oui, elle voit sa famille réunie et heureuse.

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »Son choix se porterait sur la pierre de résurrection. Elle sait que si elle l'utilise pour revoir sa soeur, elle ne serait pas celle qu'Hestia a connu celle qui a partagée son enfance et ses rires. Mais qui ne serait pas tenté de ramener un être qui nous manque plus que tout et dont vous vous reprochez la mort. Après tout cela n'est-il pas humain ? Hestia aimerait tant la revoir, elle aimerait qu'elle partage à nouveau leurs vies à Thalie et elle, la voir sourire et entendre son rire. Hestia aurait aimé voir ce qu'elle allait devenir. Alors, oui la tentation est grande et son choix irait sûrement cet objet.

▲ pseudo ou prénom :  Réponse ici.
▲ âge :  un certain âge
▲pays :  Celui de la bonne bière. Vive, la kaarmelite
▲ Connexion  :  Réponse ici.
▲ scénario ou inventé :  inventé
▲ avatar :  Alina Kovolenko
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  C'est Thalie, elle m'emmène partout  
▲ quelque chose à rajouter :  j'aime beaucoup le design
▲ crédits :  Réponse ici
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Hestia Ollivander le Lun 23 Jan - 12:35, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 16 Jan - 15:54

Mudbloods and murmurs
petite citation




L’enfance

Elle naquit un jour d’hiver, un jour de tempête. Son père, lui, faisait surement les cent pas dans le couloir, sa sœur dans ses bras, dont ses cheveux montraient les signes d’un très beau roux, qui devait se demander dans le plus simple langage ce qui se passait, alors qu’elle pouvait entendre les cris de douleur de sa mère. Puis soudain d’autres cris se firent entendre, son père s’arrêta net regardant la porte de la chambre, puis tournant la tête vers Thalie lui disant en souriant « Alors, elle ou il ? » Et Thalie lui avait rendu ce sourire. La porte s’ouvrit, sur une femme tenant une couverture entre ses mains dans laquelle était emmitouflé un nouveau-né. « Félicitations, monsieur. C’est une petite fille ». Son père se pencha vers ce nouvel enfant toujours le sourire aux lèvres disant à l’aînée « Thalie, je te présente ta petite sœur, Hestia. » Thalie a dû sûrement glousser ou encore essayer de tendre les bras vers Hestia. Ou alors, elle a dû la regarder se demandant qu’est que c’était cette chose, qui bâillait dans cette couverture. Mais ce jour-là, la famille Ollivander venait d’accueillir en son sein une nouvelle arrivante.

Deux ans plus tard, Monsieur Ollivander était de nouveau dans ce couloir, regardant la porte à chaque fois qu’il passait devant. Ses deux filles, Thalie et Hestia, le regardèrent se demandant ce qui se passait. Elles avaient vu le ventre de leur mère s’arrondir devenant de plus en plus gros. Puis pour la troisième fois, on entendit à nouveau des cris de nouveau-né et encore une fois, on venait présenter le nouvel arrivant à leur père, puis à Thalie et Hestia. « C’est votre petite sœur, Selene. »



---------------------


Des pas précipités, des cris d’amusement. On pouvait entendre tout cela dans la boutique de Gabriel Ollivander. Il ne manquait pas une occasion d’emmener ses filles dans sa boutique. Il aimait entendre leurs rires envahir chaque rayon du magasin, et même parfois entendre un bruit de boites tombant en déluge sur le sol. Oui, Gabriel aimait voir cette boutique vivre avec les facéties de ses filles. Et quand il n’y avait plus de clients, il prenait du temps pour leur montrer tous les recoins de ce lieu qui s’était transmis de génération en génération. Il leur raconta ses recherches de bois, et de ces petits êtres qui logeaient dans les arbres. Il leur parlait avec une telle passion que les deux enfants étaient pendus à ses lèvres. Elles le regardaient avec ces yeux si émerveillés, lui demandant de voir, ces petits êtres qui se nommaient Botrucs et qui faisaient des arbres leur maison. Quand il contait ses aventures, car c’est ce que c’était pour ses filles, il pouvait voir leurs bouches s’ouvrirent comme pour former un « Woo ».

Il n’y avait pas de doute, Gabriel Ollivander aimait ses filles, plus que tout, il aimait voir leur sourire et leur joie de vivre. Il ne doutait nullement que ses filles un jour suivraient ses traces pour continuer ce prestigieux métier qu’était celui de sa famille depuis des milliers d’années.


---------------------


C’était quelques jours après l’anniversaire de Thalie, un jour d’été, les filles étaient dehors jouant tranquillement. Selene faisait semblant de mettre la table marmonnant « Les fourchettes n’aiment pas les R .» Pour se rappeler de l’emplacement de celles-ci. Pendant ce temps, Hestia et Thalie faisaient la cuisine. Leur mère pouvait les entendre décrire leur recette, ce qui la faisait sourire. Pour elle, ses filles étaient la prunelle de ses yeux, ce qu’on lui avait donné de plus important. Et elle était heureuse de voir que ses filles s’entendaient à merveille. Elle savait qu’elles allaient veiller l’une sur l’autre et qu’aucune ne souffrirait d’une quelconque mise à l’écart. Bien sûr, elle savait que son aînée et Hestia avaient un lien fort, mais elle mettait cela sur le fait qu’elles n’avaient qu’un an d’écart. Mais malgré tout les deux plus grandes faisaient tout pour que leur cadette ne se sentît pas délaissée. Alors non, Madame Ollivander n’avait aucune peur pour ses filles.

Thalie et Hestia mirent un plat dans un four imaginaire, se disant qu’il fallait mettre une heure la tarte au four, mais cela était une heure bien à elles. Elles allaient aider leur petite sœur, firent semblant de prendre le thé et de s’échanger des banalités, comme si elles étaient des grandes personnes. Puis Hestia fit un petit bruit, et elle se leva disant fièrement que la tarte était prête. Hestia prit des morceaux de tarte dans ses mains pour en servir à ses sœurs et s'en servit également une. Une idée lui traversa l’esprit et elle disait à ses sœurs « Maman, aussi a droit à de la tarte. » Alors elles décidèrent d’apporter un morceau à leur mère, prenant un morceau de ce qu’elles appelaient une de tarte de terre et la lui apportaient toutes les trois avec un large sourire.

Poudlard

1ére année

Hestia était nerveuse, elle avançait dans la gare en compagnie de sa famille en se demandant où le choixpeau magique allait l’envoyer. Elle ne voulait nullement être envoyée à Serpentard, elle n’aimait pas le serpent, n’aimait pas son fondateur. Alors, non, elle n’avait aucune envie de se retrouver dans cette maison. Pourtant, ses parents l’avaient rassuré, lui disant que la maison ne faisait pas le sorcier. Mais, il y avait malgré tout cette crainte. Sa sœur la rassurait également lui disant qu’elle n’irait pas dans cette maison, qu’elle se retrouverait autre part. Elle s’en inquiéta tout au long du chemin vers cette école où leur père avait étudié, fut impressionnée par la grandeur du château et de son lac, se sentant tout d’un coup plus petite qu’elle ne l’était et ayant cette impression que son nom n’avait pas grande importance.

Et même quand elle avançait dans la grande salle, elle avait cette impression qu’elle n’était pas grand chose. Alors elle cherchait sa sœur qui était sûrement avec les autres élèves de sa maison comme si elle essayait de se rassurer. Elle trouvait son aînée, qui lui souriait, comme pour lui dire que tout allait bien. Les nouveaux élèves commencèrent à défiler, sous le choixpeau magique, on pouvait entendre des Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard criés dans toute la salle, sous les applaudissements de chaque table. L’angoisse s’intensifiait au fur et à mesure, puis soudain, elle entendit son nom. Elle regarda une dernière fois sa sœur qui lui murmurait que tout irait bien. Hestia s’avança, doucement vers ce tabouret, s’assit en avalant sa salive et prit une grande inspiration au moment où on lui mettait le choixpeau. « Oh, encore une Ollivander. » Hestia ferma les yeux, espérant qu’il n’allait pas l’envoyer dans cette maison qu’elle n’aimait guère. « Mmmh, je vois. » Il prenait son temps, et cela devenait insupportable pour la jeune Ollivander. Elle voulait entendre la décision, savoir où elle allait aller, et ce choixpeau prenait un malin plaisir à la torturer, du moins c’était l’impression que cela lui donnait. Et enfin la libération « SERDAIGLE » Elle était contente de retrouver sa sœur, et d’être dans la même maison qu’elle. En plus, c’était l’ancienne maison de son père, il y avait donc de quoi être contente. Elle était d’un coup plus sereine, alors qu’elle rejoignait sa sœur à la table des Serdaigle. Elle se disait que peut être l’année prochaine Selene se retrouvera dans la même maison que ses soeurs.

---------------------

5ème année

Elle avait lu ça dans un livre de la bibliothèque, un moyen de pouvoir se transformer en un animal. Hestia avait été directement fascinée par cet acte magique, elle pouvait s’imaginer vagabonder dans la forêt interdite, voir des choses que personne n’avait vu. Alors elle avait emprunté le libre, pour le prendre dans la grande salle, elle était pressée de montrer sa nouvelle idée à ses sœurs, devenir Animagus. Elle arrivait dans la salle, essayait de repérer ses sœurs qui devaient être assises à une des longues tables, et quand elle les repéra, elle se précipita vers elle, tenant le livre contre elle avec un grand sourire.

Elle s’assit à côté de Selene, Hestia avait un large sourire et ses sœurs connaissaient bien ce sourire, tellement bien que Selene lui demanda « Qu’est-ce qui te rend si joyeuse ? » Sans même laisser sa sœur lui dire bonjour « Bonjour à toi aussi chère petite sœur. » Hestia l’avait dit en regardant le sourire et posant son livre sur la table. Elle se redressa, se tenant bien droite, elle ouvrit le livre à une page bien précise puis cacha le contenu de la page. « J’ai décidé que j’allais devenir Animagus. » Thalie et Selene la regardèrent étonnées, se demandant comment elle avait eu cette idée. Mais leur regard n’arrêtait pas la seconde des Ollivander, elle leur montrait le livre leur disant que toute la démarche était indiquée, toujours dans son petit monde. « Vous croyez que ça a quel goût les feuilles de Mandragore ? » Thalie essayait de la ramener dans le monde réel « Mais Hestia… Hestia. » Elle posa sa main sur le bras de sa sœur pour la faire revenir et à ce contact Hestia regarda son aîné « Pourquoi, tu veux faire ça ? » La plus jeune surenchérit, « C’est vrai, imagine que tu te transformes en limace ! » Hestia réfléchit quelques secondes à ce que sa petite sœur venait de dire, puis secoua sa tête et se retourna vers Selene « Je ne me transformerai pas en limace, mauvaise langue. » Puis elle regarda Thalie « C’est un défi. Seuls les plus grands sorciers arrivent à se transformer. Alors, je compte bien y arriver. Puis imaginez, je pourrais aller faire du repérage tranquillement voir quel arbre on peut utiliser pour les baguettes. Je pourrais m’occuper des Botrucs, ou encore éloigner d’autres animaux. » Oui, Hestia avait cette idée de métamorphose humaine bien ancrée dans sa tête et elle n’allait pas en démordre. Elle pourrait ainsi aider sa famille qui sait, elle pourrait distraire les Botrucs pendant qu’une de ses sœurs s’occupait de récupérer le bois qu’il leur fallait. Ou encore elle aurait pu éloigner d’autres animaux un peu plus dangereux, pour éviter qu’elles courent trop de risques.



---------------------

6ème année

Hestia était dans la bibliothèque révisant en compagnie de Thalie. Selene, elle, devait certainement être à un de ses entraînements de Quidditch. Elle parcourait les lignes de son manuel, constata qu’il lui fallait un complément d’informations et partit dans les rayons de la bibliothèque, puis elle revenait auprès de sa sœur. Hestia releva la tête quelques secondes, et croisa le regard d’Elizabeth, une autre Serdaigle qui était dans la même année qu’elle. Elles restaient à se regarder, d’un regard doux, un petit sourire apparut sur le visage d’Elizabeth, ainsi que sur celui d’Hestia. A son apparition, on pouvait voir le visage de la jeune Ollivander s’illuminer, et un léger soupir amusé s’échappa de la jeune fille, alors qu’elle essayait de se replonger dans son livre. Malgré tout, le regard d’Hestia passait du livre à celle qu’elle avait commencé a appelé Lizzy, sous le regard de sa sœur aînée. Puis la cadette ferma son livre pour aller le remettre, alors qu’un peu plus loin, Thalie vit Elizabeth partir également dans les rayons.

Hestia remit le livre là où elle l’avait trouvé, alors que Lizzy apparut à la fin du rayon avançant près de la cadette. Elle posa sa main sur le bras d’Hestia, ce contact la fit frissonner. Elle regardait Lizzy avec tant de douceur que la jeune Serdaigle ne pouvait détacher son regard des yeux bleus qu’arborait l’Ollivander. Hestia détacha quelques secondes son regard de celui de son amie, regardant si personne d’autre n’était dans le rayon, alors qu’Elizabeth rapprochait doucement son visage du sien jusqu’à ce que leurs lèvres se touchent. Un contact doux et sucré qu’Hestia aimait par-dessus tout, elle aurait voulu prolonger ce contact, elle aurait voulu pouvoir être seule avec Lizzy, que personne ne vienne les interrompre. Mais leurs lèvres se détachèrent, cet instant n’avait duré que quelques secondes. Hestia sourit à la jeune fille qui le lui rendit, puis elle s’en allait lui disant qu’elles se voyaient plus tard. Les deux Serdaigle sortirent des rayons, prirent des chemins différents, prenant le temps d’effleurer leurs mains et Hestia reprit sa place en face de sa sœur.

Thalie avait suivi l’échange de regard entre sa sœur et cette autre Serdaigle, ne disant rien avant d’être sûre. Elle avait continué à parcourir les lignes de son parchemin et quand sa sœur reprit sa place, l’aînée des Ollivander demanda simplement à sa sœur « Comment elle s'appelle la jolie blonde là-bas ? Elle est de ton année, je crois non ? » Hestia se redressa alors d’un coup regardant Thalie alors qu’un léger rouge fit son apparition sur ses joues « Thalie… » Elle ne savait pas quoi dire à sa sœur, savait que ce genre de relation n’était nullement bien vu, mais cela était plus fort qu’elle. Elle mordillait sa lèvre inférieure nerveusement « Elizabeth. » Elle l’avait dit, gêné que sa sœur l’ait appris comme cela. Mais celle-ci ne semblait pas s’offusquer par la relation de sa sœur, au contraire, elle lui répondit sur un ton taquin « Elle est très jolie, vraiment très jolie, Elizabeth. » Mais Hestia ne savait toujours pas où se mettre et demanda à sa sœur, sur un ton inquiet « Ne dis rien aux parents, Thalie. S'il-te-plaît. » Elle n’avait pas peur de la réaction de son aînée, mais craignait celle de ses parents ou de sa plus jeune sœur. Et ce n’était pas comme si elle n’était attirée que par les femmes, les hommes aussi ne la laissaient pas indifférente, mais pour le moment elle s’était éprise d’Elizabeth. Hestia tourna le regard vers son amie qui la regardait avec un sourire aux lèvres, elle soupira légèrement et s’excusa auprès de ça sœur aînée. « Excuse-moi… De ne t’avoir rien dit. »


Animagus

Première transformation


Cela faisait quatre ans qu’elle essayait de devenir Animagus, Hestia avait essuyé plusieurs échecs, notamment avec cette feuille de Mandragore. Elle avait avalé une fois la feuille et elle avait cru qu’elle allait vomir, elle l’avait craché dans le lavabo, alors qu’elle se brossait les dents où elle l’avait retrouvé dans son verre de jus de citrouille. Elle avait suivi toutes les étapes à la lettre, avait prononcé la formule matin et soir, commençant à avoir cette drôle d’impression, comme si un autre battement de cœur faisait écho au sien. Les premiers temps, cela n’avait pas été simple de vivre avec cette sensation et chaque jour elle devenait de plus en plus intense.

Mais Hestia avait pris son mal en patience, parlant de tout ceci à Thalie et Selene. Elle trouvait en ses sœurs un soutien et un sentiment rassurant face à cette expérience. Elle avait résisté à aller voir cette potion, l’ayant caché dans un tronc d’arbre à l’abri de toute lumière. Enfin, un orage avait éclaté, avec de beaux éclairs. Alors Hestia était allée chercher la potion, appela sa sœur aînée, elle ne voulait nullement être seule à ce moment-là. Elle avait besoin d’une personne en qui elle avait confiance, juste au cas où… Au cas où tout ne se passerait pas comme prévu. Elle prit la fiole contenant ce liquide rouge sang, et alla dans un parc de Londres à l’abri des regards avec sa sœur. La seconde des Ollivander pointa sa baguette vers son cœur récitant la formule « Amato Animo Animato Animagus. » Puis elle but la potion.

Soudain, une violente douleur se fit ressentir en Hestia, qui s’accrochait à l’épaule de sa sœur laissant échapper un cri de douleur « AHHHH ! » Son rythme cardiaque s’accéléra lui donnant l’impression que son cœur allait sortir de sa poitrine. Elle resserra sa prise sur l'épaule de Thalie qui lui demandait si tout allait bien, commençant à s’inquiéter pour sa jeune sœur. Hestia lui répondit avec tant de souffrance que cette inquiétude ne se calmait guère « Ça fait un mal de chien… » Elle pouvait sentir tout son corps changer, ferma les yeux tellement elle avait mal. « Thalie… AHHH ! » Alors qu’elle avait les yeux fermés, elle pouvait commencer à apercevoir une silhouette se dessiner, marchant vers elle et devenant de plus en plus claire et prenant les traits d’une renarde blanche et noire.

Les jambes d’Hestia commencèrent à se dérober sous la douleur, alors qu’elle ouvrit les yeux. Le bleu de ses yeux avait changé de couleur prenant un brun intense, ses vêtements prirent une couleur blanchâtre alors qu’une ligne rousse venait de parcourir le long de son dos, tandis que ses cris de douleur se faisaient de plus en plus intenses. « THALIE ! Aide-moi ! » Hestia l’avait prévenue, elle lui avait dit que cela serait surement douloureux, elle lui avait demandé d’essayer de tout faire pour la calmer, de la rassurer. Et c’est ce que l’aînée fit, elle essaya de calmer sa seconde, par tous les moyens qu’elle pouvait, lui parlant d’une voix douce alors qu’Hestia continuait à exprimer sa souffrance. Thalie pouvait voir sa sœur se transformer petit à petit prenant la forme d’un renard. Un beau renard blanc et roux, un roux qui rappelait la couleur de cheveux de sa petite sœur. Puis enfin les cris cessèrent et Thalie n’avait plus en face d’elle le visage de sa sœur, mais celui d’un renard.


---------------------

Hestia Animagus

La nuit avait pris possession des lieux, elle régnait en maître ne laissant aucun recoin sans sa couverture. Seuls venaient troubler l'obscurité des yeux brillants, quelques animaux se promenant dans la forêt. Et dans ses habitants de la forêt, un renard se distinguait des autres, un renard au pelage blanc et roux. Ce renard avait pris l’habitude de venir dans les forêts, cherchant après un ou deux arbres bien précis, et quand il le trouvait, il le marquait de plusieurs coups de griffes, puis il repartait cherchant après un nouvel arbre à marquer. Hestia avait pris cette habitude d'aller de forêt en forêt, prendre la forme d’un renard alors que la nuit était tombée. Elle aimait parcourir les bois à cette heure, elle avait l’impression de les avoir pour elle toute seule, même si elle rencontrait quelques animaux qui la regardaient de façon étrange. Ils savaient surement qu’elle n’était pas des leurs et que sa vraie place n’était pas dans les bois. Elle faisait attention à tout, regardait si les lieux n’étaient pas dangereux, regardant si les animaux qui rôdaient dans le coin n’étaient pas trop agressifs, et ainsi elle éviterait sans doute des accidents à Thalie et son père.

Quand Hestia avait repéré les arbres qui lui semblaient idéaux pour la fabrication des baguettes, elle se retransformait en humain et repartait chez elle. Bien souvent Thalie l’attendait, parfois en s’endormant, mais elle était là dans le salon familial.

Puis le lendemain, elle partait avec sa sœur chercher le bois. Elle montra à sa sœur les arbres qu’elle avait marqués, ceux qui étaient infestés de Botrucs, parlaient des endroits qu’elle estimait un peu trop dangereux. Et pendant que Thalie coupait le bois, la seconde des Ollivander reprenait sa forme animale, pour faire des rondes et voir s’il n’y avait aucun danger. Après tout, on ne savait pas si un ours ou un autre animal, qu’il soit magique ou non, était dans les parages. Elle pouvait ainsi protéger sa sœur d’une certaine manière et garder un œil sur elle. Alors elle parcourait encore une fois la forêt pour faire une ronde. Elle distrayait les Botrucs qui avaient envahi les arbres en glapissant après eux pendant que sa sœur prenait le bois nécessaire pour leurs baguettes.


Lux

Mort dans l’âme

Un pop se fit entendre dans le jardin familial, Hestia revenait d’une forêt en Écosse, elle avait fait comme à chaque fois une ronde dans les bois afin de repérer des arbres qui pourrait convenir à la fabrication de leurs baguette. Elle passait toujours par la porte de derrière pour éviter qu’on ne la remarque et être plus discrète. Elle n’avait aucune envie qu’on pose des questions à sa famille à son sujet, leur faisant remarquer qu’elle sortait souvent le soir.

Elle rentra dans la maison, appelant sa sœur qui l’attendait toujours quand elle partait faire ses petites excursions. Hestia enleva son écharpe pour la suspendre ainsi que son bonnet et son manteau. « Thalie ? » Hestia arrivait dans le salon où sa sœur était en train de lire un livre. La cadette venait s’asseoir dans un fauteuil, alors que l’aînée refermait son livre demandant à sa sœur si elle avait vu des choses intéressantes. « Oui, mais les bois les plus intéressants sont près d’une tanière de loups, c’est donc un peu dangereux. » Hestia continuait à lui parler des autres arbres qu’elle avait vus et de ce qu’elle avait trouvé aux alentours. Puis soudain, quelqu’un frappa à la porte d’entrée. Les deux sœurs se regardèrent, se demandant qui pouvait bien venir les déranger à cette heure si avancée de la nuit. Hestia se leva accompagnée de sa sœur, elles allèrent à la porte regardant par le judas qui cela pouvait bien être. Hestia l’avait vu quelquefois en compagnie de sa petite sœur, sans jamais vraiment savoir comment il s’appelait. Elle ouvrit la porte, n’eut même pas le temps de dire quoi que se soit, qu’il lui disait d’une mine triste et d’une voix tremblante : « Je suis désolé. » Ni Thalie, ni Hestia ne comprirent ces paroles sur le moment. Pourquoi était-il désolé, pourquoi avait-il cette voix si triste ? Il s’écarta lentement, baissant la tête et le cœur des Ollivander manqua alors un battement. Elles avaient cette impression que tout d’un coup, le temps s’était arrêté, que leur cœur ne pouvait plus battre et que l’air leur manquait. Hestia ne pouvait y croire, elle regardait Lucas, portant dans ses bras leur chère petite sœur, elle espérait que ce n’était pas ce qu’elle croyait, espérait voir sa sœur se relever des bras de son ami, leur disant que ce n’était qu’une blague, mais rien ne se produisait. Elle regardait la personne qui avait frappé à la porte, avala sa salive, alors que ses yeux s’embuèrent. Aucune des deux sœurs n’arrivait à dire un seul mot restant là à contempler le corps sans vie de leur cadette. Pourtant, elles auraient voulu savoir comment et pourquoi personne ne l’avait protégé. Ne voyant aucune réaction de la part des deux sœurs, Lucas demanda pour rentrer dans la demeure, qu’ils ne devaient pas rester sur le pas de la porte. Et c’est dans un mouvement mécanique, comme si elles n’étaient plus que l’ombre d’elles-mêmes qu’elles le laissèrent entrer. Le meilleur ami de Selene venait la poser dans le divan. Hestia serrait la mâchoire alors que la tristesse et la culpabilité commençaient à l’envahir. Elle pouvait entendre un des deux commencer à raconter ce qu’il s’était passé, alors que Thalie se rapprochait du corps de leur sœur. Mais en fin de compte, Hestia n’avait aucune envie de savoir, elle ne voulait pas entendre ce qui lui était arrivé, et la douceur qui lui était si commune vola en éclats, laissant une rage folle sortir d’elle, consumée par le chagrin. « SORTEZ ! ALLEZ-VOUS-EN D’ICI ! » Lucas essaya de calmer la douce Hestia, mais il ne pouvait rien faire. Elle le regardait froidement « Sors d’ici tout de suite. » Lucas resta interloqué « Hestia… » Et encore une fois la seconde commençait à hurler sur celui qui avait été le meilleur ami de sa sœur « DEHORS ! » La personne qui avait accompagné Lucas l’interpella et lui disait doucement « Lucas, viens. » . Alors les deux hommes les laissèrent seules, avec Selene, leur courageuse Selene qui avait été si pleine de vie, la plus téméraire des filles.

Hestia se rapprocha du corps de sa benjamine, les larmes commençant à couler sans qu’elle ne puisse s’arrêter, se disant qu’en fin de compte, ce n’était pas ces personnes qui auraient dû protéger leur sœur, mais elles. Après tout, elles étaient les aînées. C’était elle la plus jeune, c’était leur rôle à Thalie et Hestia de la protéger de tous les maux. Hestia ne pouvait s’empêcher de penser qu’elles avaient échoué… qu’elle avait échoué. Maintenant, elle n’aurait plus que les pleurs et sa tristesse comme seule compagnie, ainsi que les pleurs de sa sœur aînée.

Thalie fit léviter le corps de Selene et prit la décision de monter leur petite sœur dans sa chambre. Hestia se laissa tomber dans un fauteuil, refusant toujours de croire à ce qui venait de se passer, ne voulant pas accepter que plus jamais leur sœur ne ferait partie de leur vie. Elle se mordait la lèvre inférieure, prit sa baguette disant cette formule d’un murmure « Expecto Patronum » Et un renard partit en courant du bout de sa baguette prévenir les parents qui étaient en visite chez leurs grand-parents en France. Puis un bruit se fit entendre provenant de la chambre de Selene, sûrement Thalie. Hestia se leva pour voir son aînée.



---------------------

Renard marbré en service

Cela faisait un an que Selene les avait quittés, un an que les filles Ollivander se rongeaient l’âme à cause de leur culpabilité. Elles auraient tellement voulu la protéger, tellement voulu faire plus. Alors Hestia avait pris sa décision, peut-être sur un coup de tête, peut-être rongée par cette culpabilité, mais elle avait voulu par ce geste rendre un dernier hommage à sa défunte sœur. Elle avait décidé cela avec Thalie, toutes les deux avaient rejoint les rangs des Lux. Elles avaient pris le temps d’enterrer leur sœur, d’essayer de panser leurs blessures et d’effacer de leur mémoire cette soirée où Lucas avait ramené le corps de leur cadette, où le désespoir les avait envahi.

Alors encore une fois, Hestia avait pris cette habitude, se transformer certains soir, suivant discrètement certaines personnes. Elle passait inaperçue, on la prenait pour un animal sauvage, rien de plus, qui cherchait certainement à manger, le soir dans les poubelles. Elle pouvait ainsi écouter sans qu’on ne le sache les conversations, pouvait récolter des informations, sans mettre en danger une personne faisant partie de cette organisation. C’était pour elle sa manière de se rendre utile, sa manière à elle de faire en sorte que la mort de sa petite sœur ne soit pas vaine. Qui sait peut-être que si elle avait rejoint plus tôt les Lux, qu’elle avait mis ce don à leur service, Selene serait peut-être encore avec elle. Alors oui, elle profitait que personne ne sache ce qu’elle était devenue, un Animagus, profitait de sa petite taille pour se cacher quand on commençait à avoir des soupçons. Elle restait là, tapie dans l’ombre attendant un peu, puis sortit et reprit sa surveillance, prenant légèrement de la distance pour ne pas qu’on la remarque. Parfois, quand elle sentait que cela devenait dangereux, elle prenait une autre rue pour essayer de trouver un coin où il n’y avait personne, et se retransformait en humain.

D’autres soirs, elle partait, comme si elle allait voir après des arbres, et au lieu de cela prenait le temps de repérer des endroits stratégiques pour certaines opérations des Lux, elle ne laissait rien au hasard, fouillant dans tous les recoins, regardant les endroits les plus dangereux ou les plus exposés. Elle regardait partout avec minutie, essayant de ne rien oublier pour pouvoir faire les comptes rendus les plus détaillés et dire si l’endroit choisi était un lieu idéal ou non. Elle renseignait tout ce qu’il lui était possible de renseigner, leur montrant tous les endroits qu’elle avait vus pour assurer au mieux le déroulement des opérations.

Elle ne voulait pas qu’une famille puisse subir ce qu’elle avait vécu avec sa propre sœur. Elle allait là où on lui demandait d’aller, espionnait les personnes qu’on lui demandait de surveiller. Elle essayait d’empêcher sa culpabilité de cette manière, qui sait peut-être que sa chère petite sœur les regardait Thalie et elle en souriant, étant fière qu’elles aient repris le flambeau.




CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Hestia Ollivander le Lun 23 Jan - 12:35, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  388
Crédits :  praimfaya (avatar), Beylin (code signa), Tumblr (crackship et gifs signa)
 
Âge :  vingt-sept ans et pourtant l'impression d'avoir déjà vécu un siècle. Poupée usée qu'on a cru pouvoir briser.
Sang :  S'il a un jour été pur, le sang des Nott n'est aujourd'hui plus que souffrance et regrets. Mêlé.
Allégeance :  Lux. Elle ne s'en cache plus vraiment, Isidore. C'est crié comme un défi lancé au monde, c'est assumé avec fierté - l'âme marquée du sang de ses ennemis.
Profession :  Chiromancienne et diseuse de bonne aventure, les mensonges se professent entre ses lèvres alors qu'elle garde un capuchon vissé sur ses cheveux roux.
Ancienne école :  Poudlard, chez les Serdaigle. Mais tout a changé depuis et l'Isidore de Poudlard n'existe plus.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #996699
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 16 Jan - 16:21

COMPATRIOTE et la triple karmeliet c'est la vie
Bienvenue en tout cas, Alina est juste magnifique et on la voit trop peu sur les forums J'ai hâte d'en lire plus sur ton personnage en tout cas, je vais planter ma tente dans ta fiche

(Et un tout grand merci pour tes compliments sur le design heart)



broken strings
over the bend, entirely bonkers, you like me best when I'm off my rocker.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 16 Jan - 16:34

Oh oui, un compatriote, moi qui ai l'habitude d'être la seule représentante de ce petit pays. Et oui, la Karmelite c'est la vie avec la Chimay Bleu \o/
Revenir en haut Aller en bas


Aoife O'Connor
dance be the ritual of immortality
avatar
dance be the ritual of immortality
Parchemins :  356
Crédits :  marge & tumblr.
 
Âge :  26 ans (02.08.1925)
Sang :  Souillé, faussement mêlé sans magie au sein d'un monde qui ne vie que pour elle.
Allégeance :  Lux, la mémoire de Dumbledore la pousse à se battre, la mémoire de son père la pousse à rester en vie.
Profession :  Danseuse étoile moldue, elle vit de son rêve. Secrétaire du chef du département de contrôle et de régulation des créatures magiques, elle se nourrit d'informations qui peuvent sauver la vie d'autres, qui peuvent aider le combat.
Ancienne école :  Aucune, une différente magie traversant ses veines, elle n'a jamais connu une quelconque école.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: teal
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t719-aoife-o-trying-to-find-a-way-to-be-okay http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t699-aoife-o-i-guess-i
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 16 Jan - 21:39

C'est l'invasion des Belges ici sérieux  
Bienvenuuuuuue  
Je suis déjà trop invested dans cette fiche, et super curieuse des frangines Et puis ce pseudo, tellement de beauté sérieux
En tout cas, ça me fait aussi plaisir de voir que je ne suis pas la seule à suivre des fourbes qui m'entrainent sur des forums à droite à gauche  



accent disclamer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Mar 17 Jan - 15:47

Oui, des fourbes, ils nous parlent tranquillement du forum et petit à petit émettent l'idée de faire une famille et on tombe dans le panneau.

En tout cas merci, vous êtes chou. J'ai été rarement accueillie ainsi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1199
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Mar 17 Jan - 21:54

Haha, la Belgique en force, moi je dis !

Bienvenue parmi nous !
Je trouve le prénom que tu as choisi tout à fait adorable, et j'ai, moi aussi, hâte d'en apprendre plus sur ces deux charmantes rouquines

(Voir sa petite soeur morte sortir d'un placard a en effet de quoi faire flipper, haha )

Puis ouii, viendez dans le Lux (je parle au nom de mon DC) Girl powa, toussa toussa 8D



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Mar 17 Jan - 22:52

Ouiii vive les petits belge.

J'avoue que je n'aimerai pas être à la place d'Hestia quand elle est devant un épouvantard. Personnellement, je courrais en criant à plein poumon. Je ne sais pas comment elle pourrait rendre la mort de sa sœur ridicule.

Mais merci. Et Joli Karkaroff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1199
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Mar 17 Jan - 23:46

Hestia Ollivander a écrit:
Je ne sais pas comment elle pourrait rendre la mort de sa sœur ridicule.

Omg, c'est vrai ça, c'est chaud !



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Incarcerem
Parchemins :  331
Crédits :  ALAS x ORTACH
 Сука Блять.
Âge :  Demi siècle franchi.
Sang :  Ichor fruit du mariage des rois. On se courbe, se prosterne devant la Pureté toute puissante.
Allégeance :  Spaseni zélé, autrefois siégeant à la droite de Grindelwald mais depuis tombé en déchéance. Il se fait plus tyran que le Tyran, fait cendres de toute opposition.
Profession :  L'encre. Du bout de sa baguette il influe sur les masses, dirige l’opinion des plus crédules. Magnat de la presse bulgare et Directeur du Bureau de la Propagande Magique.
Ancienne école :  Koldovstoretz puis Durmstrang.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #711f2f
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t246-karkaroff-requiem-pour-un-con http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t149-fahrenheit-451
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Mer 18 Jan - 0:02

Hestia Ollivander a écrit:
Mais merci. Et Joli Karkaroff

Il tient ça d'son père.

'sinon, bienvenue toi. C'est cool de voir de nouveaux Lux.



#CRACK:
 


#KARKAROFF2K17:
 

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Sam 21 Jan - 9:25

Encore bienvenue parmi nous ma jolie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1199
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 23 Jan - 12:59

Félicitations !
bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs

tes premiers pas parmi nous
Quelle histoire touchante elle a, cette jolie Hestia ♥ Et qu'elle ne s'inquiète pas, ses dons sauront être bien exploités chez Lux


Tout d'abord félicitations et bienvenu(e) sur Mudbloods & Murmurs!

Maintenant que ta fiche est validée, il te reste juste quelques petites étapes avant de pouvoir commencer à RP parmi nous! Tout d'abord, n'oublie pas de vérifier dans le bottin des avatars que ton avatar t'a bien été réservé, ainsi que dans les différents listings, afin de vérifier que tu es correctement recensé. Il est également obligatoire de passer remplir les quelques informations dont nous avons besoin dans ce sujet de recensement. Tu n'auras ensuite plus qu'à créer ta fiche de liens afin de pouvoir commencer à trouver toutes sortes de liens plus farfelus les uns que les autres avec les autres joueurs

Mais par dessus tout n'oublie pas de t'amuser et de prendre du plaisir à RP. On a hâte de lire toutes vos histoires et on cale d'ors et déjà un bisou sur vos fesses. N'oubliez pas qu'en cas de question/demande ou quoi que ce soit d'autre, tout le staff est à votre disponibilité par MP, chouette, beuglante ou crieur
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.   Lun 23 Jan - 13:11

Merciii, ca me fait plaisir que vous la trouver touchante ^^
Revenir en haut Aller en bas
 
Hestia Ollivander - Everything you can imagine is real.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Mrs. Ollivander's
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: