Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en juillet 1952
Cinquième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!
Intrigue n°4
Venez vous faire entendre au Ministère, au Chemin de Traverse ou à Poudlard.

 | 
 

 Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 13:33

Stark Lilith Joy
petite citation


A little taste of magic on your lips
▲ Nom : réponse ici
▲ Prénom :  Réponse ici
▲ Date et lieu de naissance : réponse ici
▲Nature du sang : réponse ici
▲Profession : réponse ici
▲Statut matrimonial : réponse ici
▲Ancienne maison (ou école pour les bulgares) : réponse ici
▲Patronus : réponse ici :
▲Baguette Magique : réponse ici
▲Particularité : réponse ici
▲Amortentia : réponse ici
▲Epouvantard : répondez ici

Je jure solennellement de faire usage du sortilège
Protego Silencio, Morsmordre, Incarcerem
pour servir ma cause

"Parlez-nous un peu de vous. Si vous deviez vous décrire en quelques mots que diriez-vous ?"
répondez en au moins 6 lignes

"Grindelwald domine l'Angleterre et la Bulgarie depuis 6 ans en quoi cela-t-il influé sur votre quotidien ?"
répondez en au moins 6 lignes

"Etiez-vous présent lors des évènements de Loutry St Chaspoule ? Si oui, quelle a été votre réaction ? Si non, que pensez vous de cet attentat ?"
répondez en au moins 6 lignes

« Vous voila devant le miroir du Riséd, que pensez-vous y voir ? »
répondez en au moins 6 lignes

« Par chance, vous vous trouvez en présence des trois reliques de la mort, mais vous ne pouvez en choisir qu’une. Laquelle prendriez-vous ? »
répondez en au moins 6 lignes

▲ pseudo ou prénom :  Réponse ici.
▲ âge :  Réponse ici
▲pays :  Réponse ici
▲ Connexion  :  Réponse ici.
▲ scénario ou inventé :  Réponse ici
▲ avatar :  Réponse ici
▲ Où avez-vous connu le forum ? :  Réponse ici
▲ quelque chose à rajouter :  Réponse ici  
▲ crédits :  Réponse ici
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Lilith J. Stark le Jeu 26 Jan - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 13:33

Mudbloods and murmurs
petite citation



Chapitre I : Where is my mind?  

chronologie personnelle:
 

Plop. Plop. Plop.
Les gouttes tombaient doucement sur la surface lisse et calme de l'eau. Aucun bruit ne venait heurter le silence.
Plop. Plop. Plop.
L'enfant observait sans sourciller le robinet qui fuyait. Son attention s' était fixée sur le parcours qu'effectuait la goutte  avant de s'écraser dans l'eau chaude du bain. Que diable devenait cette petite perle de vie ? Pourquoi l'eau glissait-elle entre les doigts alors qu'elle pouvait la voir, la sentir sur son petit corps tout mou? C'était chaud. Parfois c'était froid. Elle n'aimait pas quand c'était froid. Elle avait distingué depuis bien longtemps la différence entre les deux. Elle savait que trop de chaud faisait mal. Que trop de froid pouvait bloquer la respiration. Mais elle préférait le chaud. C'était agréable le chaud. Comme maintenant.
Elle plongea sa main dans le bain et la sortit aussitôt pour observer l'eau couler le long de ses doigts jusqu'à ce que le filet s'amincisse et que seule une goutte dégouline de sa peau. Était-ce cette petite goutte qu'elle avait observé quelques secondes avant? Pourquoi ne pouvait-elle plus la voir lorsqu'elle était submergée? Elle était pourtant là !
“ Lilith, tu m'écoute ?!” La fillette détourna son attention de sa main pour tourner son visage vers la voix qui l'interpellait. “ Pourquoi tu n'écoutes jamais?!”. L'enfant observa les sourcils froncés de sa mère. Elle savait que cela n'était jamais bon signe. La gamine tenta de faire l'analogie dans son esprit. La dernière fois que sa mère avait eu cette expression elle lui avait dit qu'elle était… Mince! Quel était le mot déjà? Triste? Non ça c'est quand on pleure, elle s'en souvenait car Mamie était morte il y a quelques mois et maman lui avait dit qu'elle était triste. Alors quoi? Inquiète? Non… Lorsqu'elle est inquiète, maman ronge ses ongles et ses sourcils ne sont pas froncés de la même manière. Ah oui ça y est ! “ Tu es fâchée maman?”. La femme observa sa fille sans un mot. Elle mit quelques secondes avant d'ouvrir la bouche.“ Evidemment que je le suis.” “ Mais pourquoi?” répondit la fillette d'une voix douce. “ Lilith. Sais tu depuis quand je suis ici avec toi à te parler?” l'enfant montra du doigt l'horloge accrochée au mur “ Depuis que la grande aiguille est au milieu.”. Lilith n'aimait pas cette horloge, c'était comme si ça n'allait pas. Comme s'il y avait un problème de concordance avec la pièce. Non non non!  Ça n'allait vraiment pas! comme quand maman mettait cette écharpe rouge vif alors que sa robe était bleue. Ça l'agaçait et sitôt qu'elle rentrait dans la salle de bain elle devait se faire violence pour détourner son regard de cette stupide pendule ! Dès lors qu'elle se concentra sur la pendule, Lilith ne put plus en détourner le regard. Elle pouvait même entendre le bruit mécanique des aiguilles bougeant doucement dans le temps. Tic. Tac. Tic. Tac. “ arrête les  maman.” marmonna la fillette. “ arrêter quoi?” Arrête les s'il te plait maman.” “ Bon ça suffit lilith! Tu m'écoute à présent!” ARRETE LES MAMAN ! ARRETE LES ! ARRETE LES !!!!”. Excédée, La femme saisit l'enfant par la taille “ ARRETE LES !” continua de hurler la gamine tandis que sa mère mettait une main sur sa bouche pour tenter de la faire taire. Elle la sortie de la salle de bain non pas sans mal et la fillette reprit doucement une attitude plus calme. Sa respiration était encore haletante mais les cris avaient disparu. “ Je n'en peux plus Lilith.”

************************************

“ Gardez la. Elle est devenue invivable.” L'homme regarda la femme à travers ses lunettes. “ Vous savez ce que cela implique n'est ce pas?” La femme fit une mou, des cernes étaient visibles sous ses yeux, preuve de son manque de sommeil. “ En effet. Faite ce qu'il faut pour trouver le moyen de la rendre normale.” “ Mais Madame. C'est un cas unique en son genre. Jamais je n'ai vu un symptôme moldu être réapproprié de la sorte en matière magique. Je ne pense pas qu'il soit possible de soigner votre fille.” La femme encaissa le coup et se renfrogna avant de reprendre la parole. “ Peu importe. Si son cas peut vous aider à d'autres recherches gardez là.” Avant même que le psychomage ne réagisse, la femme s'était levée et se dirigeait vers la porte d'entrée du bureau. “ J'ai déjà signé tout les papiers pour son internat. Ils sont juste devant vous.”. Quelques secondes plus tard elle n'était plus  là.


L'enfant posa la dernière pièce du puzzle. Le tableau était enfin complet. Satisfaite elle regarda les personnages s'animer et la remercier avec entrain. Elle n'avait pas vu la gigantesque silhouette de l'homme s'approcher d'elle. Ce ne fut que lorsque l'ombre de celui-ci cacha son tableau qu'elle leva la tête sans un mot. Elle frissonna. L'homme avait le teint pâle et les traits tirés, ses yeux étaient minuscules mais elle pouvait apercevoir une lueur d'avidité brûler au fond de son regard. “sais-tu pourquoi je suis là?” La petite fille fixa l'homme et analysa rapidement sa tenue. Il portait une longue blouse blanche, des lunettes de vues étaient accrochées à l'une de ses poches et elle pouvait voir dépasser une paire de gant d'une autre. Elle ne mit pas longtemps à comprendre. “ Vous êtes une sorte de médicomage. Mais pas vraiment.” instinctivement, la fillette se mit sur la défensive. Il ne lui inspirait pas confiance. “ quel âge tu as petite?” Lilith fronça les yeux et jeta un regard de panique vers les autres enfants qui jouaient non loin de là. Tous semblaient absorbés et ça la frappa : elle n'avait aucune importance ici. “ J'ai 7 ans.” L'homme tira ses lunettes de sa poche et les posa sur son nez, il arqua les sourcils, surprit. Il ne pensait pas que l'enfant était si jeune, sa façon de parler était clairement plus avancée que la moyenne et elle semblait analyser tout de façon très intelligente et consciencieuse.  “ Et tu sais depuis quand tu es ici?” C'était toujours les même questions. Elle avait comprit que cette question était capitale. Si elle montrait que le temps ne lui échappait pas, ils semblaient tous contents et lui fichaient la paix, mais elle les avaient observé avec d'autres… S'ils répondaient mal ils prenaient tous un air étrange et on ne revoyait pas l'enfant de quelques semaines. “ Je suis là depuis que maman est partie. Il faisait froid et j'avais eu des cadeaux quelques jours avant pour noël. J'ai pu gardé ma poupée. Mais pas ma maman...” elle releva ses yeux vers l'homme, elle sentait des grouillements dans sa tête, l'homme la regardait dans les yeux avec un peu trop d'insitance, l'enfant fut mal à l'aise et détourna son regard. “ Vous… Faite… quelque chose dans ma tête. S'il vous plait arrêtez...ça fait mal.” L'homme paru surprit, elle n'aurait pas du sentir cela, la legilimancie ne se ressentait que par les êtres doués dans cet art, son esprit était un véritable puits de surprises, jamais il n'avait rencontré une enfant aussi douée. L'homme se ravisa alors et continua sa conversation avec l'enfant. “ est ce que tu es bien ici?” Lilith réfléchit à la question. Elle ne semblait pas la comprendre. Que signifiait “bien”? Elle ne savait le définir. “ Je dors la nuit. On me donne à manger et j'ai des jeux. Parfois on me laisse même écouter de la musique avec les autres enfants, mais ils hurlent tous et je ne peux plus entendre.”. L'homme se gratta le bout du menton. “ Où es ton père?” la jeune fille haussa les épaules “ Maman à dit que je n'avais plus de papa. Je me rappelle juste qu'il sentait bon. Comme l'océan. Quand maman est enervée, elle me dit que je lui ressemble beaucoup.” la fillette n'avait jamais comprit pourquoi le fait de ressembler à ce père qu'elle n'avait plus vu depuis des années, froissait autant sa mère.  L'homme tira un carnet de sa poche et gribouilla dessus, ce qui n'échappa pas à la jeune Lilith qui soupira. Ici, chaque mots prononcés devenaient une arme destructrice pour celui qui avait osé les proférer. C'était comme s'ils cherchaient tous une raison de piéger au lieu d'aider. C'est pourquoi elle n'osait parler à personne. “… Mais je crois qu'elle m'a menti.” tenta t-elle de rattraper. “ Pourquoi dis-tu ça?” l'enfant réfléchit un moment. “ Parce que dès que je parle de lui, maman a son visage qui change. Elle me crie dessus et m'oblige à ne plus en parler. Elle a caché toutes les photos de lui pour pas que je les trouve. Mais je n'ai jamais oublié son odeur ni sa voix. Il ne m'aurait jamais laissé, il me racontait des histoires tout les soirs. Et on ne raconte pas des histoires à ses enfants quand on les aime pas. ” conclua la jeune enfant, comme si ce simple élément faisait de lui le meilleur père du monde. Elle se souvenait de tout. Elle se souvenait de sa mère déboulant dans sa chambre en criant qu'il fallait qu'elles partent de la maison familiale. Elle hurlait toutes ces choses à propos du Danemark. A propos de vivre avec un homme qui ne pratiquait pas de magie. Elle hurlait encore et encore et pendant que sa bouche ondulait, elle balançait leur affaires dans une grande valise à la poignée noire. Quelques minutes plus tard, elles étaient parties. Sans un au revoir. Sans un regard. Juste partie comme ça vers Londres. Elle se souvenait de tout les détails oui. Tout à l'exception de ce à quoi il ressemblait. “ Tu vas venir avec moi Lilith.” le ton était sec, il ne lui laissait pas le choix, elle capta une pointe d'autre chose dans cette demande, un autre sentiment mais elle ne sut dire ce que c'était, de toute façon elle se savait prise au piège.

Chapitre II : My head is a jungle


“ S'il vous plait…” une voix faible s'éleva dans la pénombre. La fillette ne sentait plus ses forces. Les ténèbres la tenait dans son sein depuis maintenant beaucoup trop de temps pour qu'elle ait put s'accrocher à quoi que ce soit d'autre que ce noir qui l'engloutissait. “ J'ai soif...” supplia l'enfant à l'égard de l'homme en blouse blanche, seule pointe de lumière dans l'obscurité. Mais il ne bougea pas. Elle avait enfin mit un mot sur le sentiment qu'elle avait vu briller dans ses yeux lorsqu'il était venu la chercher et qui lui était alors inconnu : la convoitise.

Ils l'avaient prise. Lui avait ôté ses vêtement et plongée dans un liquide blanchâtre qui lui avait gratté toute la peau. Elle s'était sentie étrange après ça. Faible. Elle n'avait pas cherché à lutter, s'était dit qu'il s'agissait sans doute du traitement infligé à tout les enfants qui avait mal répondu aux questions des médicomages et que sous peu elle serait de retour dans la salle de jeux, silencieuse mais délivrée. Dans son esprit, elle cherchait vainement à savoir à quel moment elle avait dit quelque chose qui avait déplu. Elle n'en savait rien. Alors elle se laissa sombrer dans les méandres de cette pièce oubliée. Parce que c'était ce qu'elle était au final : une poupée oubliée.

Ils l'enfermaient. Mais elle sentait leurs yeux l'observer. Elle n'était jamais seule. Quelques craies venaient combler son ennui. Elle étirait la couleur sur les murs au grès de ses humeurs. Il suffisait qu'elle touche la paroi humide et lisse pour qu'une nouvelle couleur apparaisse, s'échappant en petit filament du bout de ses doigts fragiles. Si bien qu'a la fin, la pièce ressemblait à un étrange vortex de couleurs qui s'étaient ajoutées les unes aux autres se perdant dans un tourbillon infini impossible à démêler. Exactement comme son esprit.

Elle avait toujours eu du mal à comprendre les autres. Toujours eu du mal à savoir ce qu'il fallait dire ou faire. La tristesse des autres lui échappait, mais elle n'aimait pas les voir ainsi pourtant. Oui, Pourtant, Jamais elle n'aurait cru qu'a cause de sa différence des personnes feraient d'elle une prisonnière. Ne comprenaient-ils pas : elle étaient déjà prisonnière de son esprit.

L'enfant sortie de ses pensées. Elle avait la bouche pateuse, ses forces s'amenuisaient au fur et à mesures qu'ils s'essayaient à comprendre ce qu'elle avait. L'homme leva sa baguette et la plaqua sur le crâne de l'enfant afin de lui soutirer tous les souvenirs qu'elle avait. C'était la 3ème fois cette semaine. Depuis des mois et des mois, des années même, elle implorait à chaque session qu'on la laisse se reposer mais c'était à chaque fois en vain. Lilith n'était plus seulement la petite fille différente. Elle était devenue la petite fille malade à la connaissance et à l'analyse trop imposante pour la laisser aller dans le monde magique. Lorsqu'elle demandait pourquoi, on lui répondait simplement qu'elle serait un fardeau pour l'humanité. Mais comment pouvait-elle bien être le poison de la société alors même que c'était celle-ci qui l'enchainait et l'humiliait sans cesse, grapillant jusqu'a la moindre particule de son corps pour en tirer un quelconque profit. Elle, qui sans se plaindre réussissait chacun des tests et des obstacles qu'ils mettaient sur sa route. Elle, qui avait du renoncer à son enfance avant même de savoir comprendre ce que cela était. Elle, qui était devenue un simple cobaye. Elle sentit la surface froide du bout de la baguette du mage. Toutes les images de son passé s'articulèrent les unes aux autres, s'emboitant, se mélangeant formant un gigantesque tourbillon sentimental. Elle ne le supporta plus. Aussitôt, la fillette se mit a trembler. Des spasmes irradièrent tout son corps et la plongèrent dans une transe agitée. Elle pu voir une porte s'ouvrir et plusieurs hommes entrer à l'intérieur et se précipiter sur elle. Quelqu'un cria des indications qu'elle ne comprit pas. Elle hurla, envoyant sans le vouloir une onde magique si puissante qu'elle précipita son bourreau contre le mur avant de sentir sa respiration se bloquer. Sa vision commençait à être flou, elle sentit pourtant quelqu'un venir près d'elle et la soulever délicatement “ Courage Lilith… c'est terminé”. Puis elle perdit connaissance.

Elle ouvrit les yeux lentement. Plusieurs jours avaient passés… Du moins c'est ce qu'elle en déduisit lorsqu'elle constata que les plantes de la salle où elle reposait étaient fânés. Un visage qu'elle ne connaissait pas se trouvait devant elle, une main poser sur son front. D'un geste rapide, elle écarta sa main de son front et se mit en alerte. Elle détestait qu'on la touche. Lilith n'avait jamais aimé ça. Jamais. Curieuse cependant, elle plongea son regard dans le sien pour y chercher des réponses. Elle n'y vu que du bleu. Pas de convoitise. Pas d'avidité. Rien que le bleu de ses yeux, et une pointe de cette chose que les autres appellait “compassion”. Sa mâchoire était crispé, comme s'il avait été en colère. Etait-ce de sa faute? Son regard parcoura le reste de la chambre aseptisée. Elle était lumineuse. Pas de cette lumière sale qu'elle avait l'habitude de voir depuis des mois et des mois. Non une lumière radieuse et brillante qui l'aveuglait presque à force de se reverbérer sur les parois blanches des murs autour d'elle. “ Bonjour Lilith.” Elle sursauta. Cette voix, elle l'avait déjà entendu quelque part. Elle s'y était même accrochée alors que l'ombre était venue pour la prendre. “ Vous...” un milliers de questions heurtèrent son esprit endolori mais il y avait encore et toujours la même qui revenait sans cesse. Cette question qui la hantait depuis des années : pourquoi?
L'homme lu l'angoisse dans les yeux de l'enfant. Il tenta de la rassurer “ je te promet que plus personne ne viendra te faire du mal à présent. C'est terminé.” Elle aurait voulu le croire. Réellement. Mais bien qu'elle sache grâce au ton de sa voix qu'il ne mentait pas, elle savait qu'au vu de sa différence, tout ça ne se terminerait jamais.

Chapitre III :  How to save a life


Quelques temps plus tard, Le père de Lilith fut retrouvé. C'est ainsi qu'elle apprit qu'il l'avait cherché pendant des années mais en vain. Lilith avait toujours su au fond d'elle que son père ne l'avait jamais abandonné. D'origine Danoise, celui-ci n'avait pas hésité à parcourir le monde à sa recherche allant jusqu’à dépenser tout ce qu'il posséder et finir sans un sous, obligé de retourner dans sa famille en espérant simplement que sa jeune enfant se portait bien. Lorsque il fut retrouvé, ce fut l'apprenti médicomage qui lui annonça l'état de sa fille. L'homme abandonna une fois de plus sa vie et vint à l'encontre de l'enfant pour finalement décider de s'installer à Londres afin de toujours être dans le sillage de son adorée. Afin de protéger l'esprit de sa fille, il fit toute les démarches nécessaire à lui trouver une personne capable de lui apprendre L'Occlumencie. Mihaël savait qu'il faudrait des années à Lilith pour devenir un véritable rempart, mais pour son ben, c'était la seule solution qu'il avait trouvé. Lilith entama alors son initiation à L'occlumencie, Douée la jeune fille s'en donnait à coeur joie à chaque séance, son esprit semblant être déjà préparé à cette forme de magie.
Liam quant à lui, continua de venir voir régulièrement Lilith jusqu’à ce que celle-ci se remette sur pieds si bien que la gamine trouva en lui l'ami dont elle avait manqué toute sa vie. Tout les jeudi après midi de chaque semaine durant des mois.  Il lui apprit à jouer aux échecs magiques et fut abasourdi de constater à quel point la jeune fille excellait dans tout ces jeux de stratégies. “ Tu sais. J'ai reçu ma lettre pour Poudlard.” Balança la jeune fille au détour d'une partie d'échec. Liam redressa son regard et le posa sur l'enfant. Même si il s'était toujours sentie le devoir de la protéger, il n'avait jamais réussi à sonder ses pensées. Elle ne le laissait pas la toucher et la rassurer, ne le laisser pas entrer dans cet univers et pourtant elle lui faisait savoir de façon étrange qu'il en faisait désormais parti. Quelques fois, il assistait à certaines de ses crises et réussissait à canaliser l'enfant tant bien que mal, mais il y avait autre chose qui le touchait en elle, cette différence qui devenait une force au fur et à mesure qu'il la voyait grandir. Elle s'était remise du choc de la trahison de sa mère, de sa séquestration et des tortures sur son esprit de manière extraordinaire, il n'aurait jamais cru cela possible. Et voilà qu'à présent, elle s'était ancrée à une vie normale… du moins elle s’évertuait à essayer de dire les bonnes choses et à apprendre les codes sociaux si difficile pour elle à comprendre. “ Es-tu heureuse d'aller à Poudlard?” la jeune fille réfléchit un instant, Liam la connaissait assez à présent pour savoir qu'une lutte interne faisait rage dans ses pensées sur ce qu'elle était supposée dire. Il ajouta “ Tu sais… Tu n'es pas obligée de faire semblant avec moi. J'accepterais toujours ce que tu diras, peu importe que cela soit convenable à dire ou non.” quelque chose passa dans le regard de Lilith et elle se résolu enfin à parler : “ Je suppose que je devrais être heureuse. Mais c'est là bas que ma mère a étudié. Et elle m'a laissée. Elle ne m'a pas aimée. Jamais.” une ombre s'installa dans les yeux de la gamine et elle se mit à tortiller ses cheveux de manière frénétique. Cette conversation lui échappait, elle n'aimait pas lorsque les choses lui échappait. Elle se crispa sur sa chaise et tenta de respirer profondément. Et si tout le monde à Poudlard était comme sa mère? “ Ta mère as toujours œuvré pour te faire croire que tu étais malade. Mais crois moi Lilith, c'est ta différence des autres qui te rends saine. La seule malade dans cette histoire c'est ta mère d'avoir osé douté de ce que tu es. Et à présent beaucoup s'en apercevront à Poudlard, je suis sûr que tu y trouveras ta place comme j'ai trouvé la mienne et tu sais, cela n'a pas été facile.” la fillette pencha la  tête sur le côté, interpellée par les propos de l'Homme. “ Parce que tu es né moldu?” l'homme acquiesça. “je veux juste qu'on me laisse tranquille. Je n'aime pas que les gens me regardent.” Liam indiqua une direction à prendre à son fou sur l’échiquier et se concentra ensuite sur l'enfant. “ Pourtant, je te regarde moi et tu ne sembles pas offensée.” “Tu ne me regardes pas comme les autres.” “ qu'entends tu par là?” “ on dirait que … Tu acceptes. Même quand je sais que ce que je viens de dire ne correspond pas à ce qu'on voudrait que je dise. Tu acceptes.” Liam en resta pantois. Malgré son problème, Lilith analysait très vite les comportements, même si elle ne les comprenait pas, elle avait réussit à déceler un code à chaque réaction des autres, elle pouvait ensuite savoir (même si elle ignorait en quoi) elle n'avait pas répondu de manière judicieuse. Lilith ne s'aperçut pas de la réflexion qui s'était imposé à lui, elle donna l'ordre à sa reine d'avancer  “ Echec et mat.”.

**************

“ Je vais devoir partir Lilith.
” l'enfant regarda sa montre et prit un air renfrogné. “ il n'est pas encore 19h. Papa à fait des scones breads. Tu adores les scones breads.” Impassible la jeune fille reprit le cours de leur partie hebdomadaire comme si rien n'était. “ Non Lilith… je vais devoir quitter l'Angleterre. Je m'en vais.” Lilith redressa la tête, un sentiment de panique la prise au dépourvu. Tout ceci ne lui allait pas du tout. Qu'adviendrait-il de leur parties de jeux? Il ne pouvait pas la laisser ainsi dans ce monde? Il était le seul qui s’accommodait de ses excentricités maladives! “ non! Pourquoi? T'avais promis!” L'homme soupire, se leva et tenta de prendre l'enfant dans ses bras. La jeune fille se recula, repoussant son ami. Dépité, Liam tenta de lui expliquer “J'ai dis que je serais toujours là pour toi, c'est le cas. mais Je suis enfin médicomage… J'ai été recruté aux états-unis et je...” La fillette secoua la tête “ t'auras qu'a transplaner ! Ou… ou… utiliser la poudre de cheminette. Tout les jeudis on doit jouer. Et puis…”  “ tu rentres à Poudlard Lundi… Tu n'auras plus le temps pour ça.” la vérité s'imposa à Lilith. Elle n'y avait encore jamais songé. Bousculer ses habitudes n'étaient pas dans ses cordes, lorsqu'elle n'avait pas le choix que de changer de rythme de vie, elle s'angoissait, perdait du poids et avait l’impression d'errer un long moment avant de se réadapté.  La jeune fille envoya l’échiquier s'écraser contre le mur et courut dans sa chambre. Ce fut la dernière fois qu'elle vit Liam. Du moins pendant un long moment. Parfois, elle rêvait encore à son regard bleu.

Les années Poudlard furent les plus insignifiantes de sa vie. En parfaite Serdaigle, Lilith passait tout son temps libre à la bibliothèque. Elle ne possédait pas énormément d'amis, mais le peu qu'elle avait lui suffisait amplement. Ses habitudes maniaques, son intellectuel hors du commun faisait fuir beaucoup d'autres élèves mais le fait de n'avoir qu'une poignée d'amis lui permettait de gérer de façon presque normale les relations humaines. Evidemment sa différence n'était jamais passé inaperçue, et si elle était “bizarre” pour certains, elle était surtout “complètement dingue” pour les autres. Cela aurait sans doute été difficile à vivre si elle n'avait pas eu Elena, Ezeckiel et Will pour l'aider à surmonter un peu plus les mauvaises langues.
Pendant longtemps, elle avait reçu des lettres de Liam. C'est ainsi qu'elle avait apprit son retour à Londres où il pouvait enfin travailler à St Mangouste. Lilith aurait voulu lui répondre, mais jamais elle n'en trouva le courage, blessée par cet abandon,. Puis un jour elle ne reçu plus aucune lettre.

Chapitre IV : See you at the bitter end


“ Ta place n'est pas ici!” lancèrent quelques voix alors que Lilith réfléchissait à la manière dont elle allait pouvoir ouvrir la porte protégée par un puissant sortilège et dont le seul moyen d'entrer était de répondre à une énigme. Elle avait l'habitude d'entendre ce genre de grossièreté depuis bien longtemps. Il était rare de voir des femmes réussir à trouver leur place au sein du ministère de la magie… Comme dans le reste du monde d'ailleurs. Mais Lilith n'avait jamais abandonné et ce que pensait les autres ne lui importait peu. Elle avait réussi les tests, avait passé chacune des difficultés qu'on avait mit sur sa route sans sourciller, et quand enfin plus aucune entité hiérarchique n'avait trouvé à redire à ses qualifications, c'était maintenant ses rivaux qui n'hésitaient pas à lui mettre des bâtons dans les roues afin qu'elle tombe pour laisser la place à un autre. Elle n'y fit pas attention et quelques secondes plus tard, murmura des mots et dessina des runes avec sa baguette. Un cliquetis se fit retentir et la porte s'ouvrit. Elle était officiellement apte à être langue-de-plombs. Les 6 prochaines années feraient d'elle une apprentie Langue-de plombs… elle savait pourtant que le chemin serait fastidieux, sa condition de femme n'étant pas la seule difficulté qu'elle devait assumer. En effet, si elle réussissait à se faire transparente pour beaucoup, c'était uniquement dû à son incapacité à trouver sa place sur le théâtre social que lui imposait cette vie pleines de relations superficielles qu'elle ne comprenait toujours pas.
Lilith pensait souvent à Liam. Elle se devenait ce qu'il devenait. Au delà de ça, il avait laissé un grand vide dans son coeur qu'elle ne réussissait pas à combler ni même à comprendre. Tout les jours, elle essayait de se convaincre de quitter son cocon d'habitude et d'enfin aller le voir à St Mangouste. Mais chaque jour elle y renonçait.



CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS


Dernière édition par Lilith J. Stark le Dim 29 Jan - 19:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 13:48

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche
Je suis curieuse pour le coup, j'ai hâte d'en apprendre plus sur la jolie Lilith
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
En ligne
Parchemins :  3583
Crédits :  FRIMELDA (avatar), Okinnel (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 13:49

Ravie de te voir parmi nous Du coup officiellement bienvenue! Les pistes proposées dans la partie invités avaient l'air prometteuses, on a hâte d'en lire plus sur comment tout cela sera articulé chez Lilith! N'hésite pas à me MP à la moindre question (enfin moi ou un autre membre du staff, on est tous là pour ça ) et bonne rédaction!


AIN'T NOBODY FUCKING WITH MY CLIQUE


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 14:32

Merciiiiii Edna ! J'adore ton vava soit dit en passant !
Merci Melpomène ! Encore une fois je réitère : le forum est magnifique! En fait oui j'ai une simple question de cohérence (qui doit sans doute être écrit quelque part mais je n'ai toujours pas eu le temps de parcourir la totalité du forum (merci heures sup!). Donc ma question est : peut on avoir l'apparence d'appartenir a un groupe mais en servir un autre? Ou bien, le cas échéant, peut on selon les évènements changer de groupe? Je parle surtout pour les neutres qui finiraient par se positionner ou pour les mangemorts s'apercevant de l'etendu de ce que cela implique et realisant qu'ils n'y trouvent plus leur place.
En tout cas 0j'ai hate de commencer à jouer avec vous!!
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
En ligne
Parchemins :  3583
Crédits :  FRIMELDA (avatar), Okinnel (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 14:34

Je t'envoie un MP pour t'expliquer tout ça


AIN'T NOBODY FUCKING WITH MY CLIQUE


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 15:37

Bienvenue parmi nous :keur
Bon courage pour ta fifiche et bon choix d'avatar :
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Jeu 26 Jan - 15:42

Bon ben je crois que je vais prêter allegeance à Lux moi dis donc parce que bon Y'A DES ARGUMENTS LÀ /SBAFF/ xD
merci ! Je voulais attendre de pouvoir écrire un peu l'histoire avant se poster ma fichette mais j'ai pas pu résister !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Lun 30 Jan - 10:54

bienvenue parmi nous beauté
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Mar 31 Jan - 21:14

bella Hadid est parfaite!!!
MERC beaucoup!
je demande un petit délai, j'ai bientôt fini mais j'ai eu pas mal de taff ces derniers jours et je sais pas si j'aurais le temps de poster d'ici ce week end alors au cas où je préfère prévenir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  1197
Crédits :  Marge (avatar) / NEON DEMON (code signature) / Melpo (GIF)
 
Âge :  26 ans
Sang :  Pur (et dur)
Allégeance :  C'est désormais une évidence ; Tom Jedusor
Profession :  Ex-employé au département d'unification des nations, désormais mangemort reconnu et fugitif
Ancienne école :  Poudlard ~ Serpentard

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #91C893
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t483-aleksandr-never-explain-anything http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t449-aleksandr-karkaro
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Mar 31 Jan - 21:29

Pas de soucis pour le délai



Everyday it's a-gettin' closer
Goin' faster than a roller coaster
Love like yours will surely come my way


Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
bad moon rising
avatar
bad moon rising
En ligne
Parchemins :  3583
Crédits :  FRIMELDA (avatar), Okinnel (codage signature), Tumblr (gifs signature), Marge (gif profil)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.   Sam 11 Fév - 11:17

Coucou

Ta semaine de délai est terminée, as-tu besoin d'un second délai pour terminer ta fiche? Si oui n'hésite pas à nous le faire savoir!


AIN'T NOBODY FUCKING WITH MY CLIQUE


Revenir en haut Aller en bas
 
Lilith - I'm not a psychopath, I'm a high Functioning Sociopath. Do your research.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Lilith Chik'ari
» Ensevelissement de Lilith ...
» Galerie de Lilith
» Une chasseuse égarée ?[PV Lilith]
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: