Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 Mission: We Need To Act. Now. ft. Hestia & Isidore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
pnj
Parchemins :  419
http://www.mudbloodsandmurmurs.com
MessageSujet: Mission: We Need To Act. Now. ft. Hestia & Isidore   Dim 29 Jan - 20:00

Mission
Hestia Ollivander et Isidore Nott

Driven
Un soir, alors qu'Isidore contait la bonne aventure dans le fin fond d'un bar sordide de l'Allée des Embrumes, elle eut ouï d'une discussion entre un petit groupe de spasenis qui, visiblement encouragés par l'alcool qui se distillait dans leurs veines, parlaient ouvertement de se lancer dans une chasse à l'homme. Une chasse au né-moldu.

Après avoir cueilli Hestia à la boutique des Ollivander, les deux jeunes filles revinrent sur les pas de la Nott, aux alentours du bar, dans l'espoir que la jeune animagus récupère la trace encore fraîche de ces spasenis, afin d'empêcher le pire.

Toutes deux ont conscience du danger d'une telle mission.
Précisions :
- Les dés peuvent être utilisés pour rajouter du piment à vos interactions
- N'hésitez pas à demander une intervention du PNJ si jamais vous en ressentiez le besoin ; il y aura de toute façon des interventions ponctuelles de PNJs lorsque cela s'avérera nécessaire
CORRUPTION WILL HAUNT YOU ↓ MUDBLOODS AND MURMURS
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission: We Need To Act. Now. ft. Hestia & Isidore   Mar 7 Fév - 19:19



Mission: We Need To Act
Isidore & Hestia
J’étais toujours au magasin, derrière ma table à dessin attendant tranquillement qu’une personne rentrée dans les lieux pour m’occuper d’elle. Aujourd’hui, c’était la journée de repos de Thalie, j’étais donc seule en compagnie de mon père et nous nous occupions de la boutique. Et quand nous avions quelques creux, j’en profitais pour lui montrer les nouveaux croquis, ainsi quelques idées de baguettes et quand un client pénétrait dans l’univers de notre famille, nous allions nous occuper de lui. On l’accueillait avec joie, on exécutait le rituel d’usage, pour satisfaire notre clientèle.

Puis, la clochette sonnait à nouveau, je me précipitais vers le comptoir sourire aux lèvres pour voir qui cela était. Le client avait pris les traits d’une ancienne amie, venant de la même maison que moi, Isidore Notts. « J’arrive. » Je me doutais qu’elle n’eût nullement besoin de nos services de fabricant de baguettes et que cela concernait toute autre chose. Je regardais dans l’arrière-boutique, puis je demandais à Isidore de m’attendre quelques secondes et j’allais voir mon père pour lui dire que je devais m’absenter et lui demander s’il pouvait fermer sans moi ce soir. Il n’était nullement au courant pour notre implication dans les lux à Thalie et moi, nous ne voulions pas lui causer de tracas. Il en avait déjà assez souffert à la mort de notre jeune sœur. Alors nous avions préféré de nous taire, gardant pour nous ce secret et ce que nous faisions chacun dans cette organisation

Il n’avait pas à savoir que j’utilisais mon don pour espionner pour le compte de ses personnes, il n’avait nullement à savoir que je risquais surement ma vie en faisant cela et qu’il y avait des chances chance pour qu’il perde encore une fois une nouvelle fille. Lui et notre mère ne l’auraient surement pas supporté. Alors, je ne lui avais pas dit avec qui je ne partais ni surement pourquoi je la suivais. Car je revenais dans la boutique, lançant un sourire à Isidore, lui disant d’un ton calme « Je te suis. » Alors je la suivis, lui demandant plus d’explication sur le lieu et les raisons qui l’avait fait venir me chercher. Après tout, je n’allais pas non plus me lancer dans cette histoire sans savoir ce qu’il en retournait. Et je la laissais donc prendre le soin de m’expliquer, puis je regardais après un endroit tranquille où personne ne pourrait me voir, un endroit discret. « Est-ce que tu as quelque chose qu’il aurait pu prendre et/ou il y aurait leur odeur d’une de ces personnes ? » Cela pouvait paraître étrange comme question, mais pour moi, c’était le meilleur moyen pour que je puisse repérer. Car si elle avait quelques choses que je pouvais renifler et traquer par la suite, je pouvais prendre ma forme de renard pour les retrouver et nous amener à l’endroit où il était allé, même si avec toutes les odeurs qui régnaient par ici, cela me serait difficile.

Car c’était là ma particularité, pourvoir utilise mon don d’animagus, pour les lux, me rendant ainsi comme étant un simple animal aux yeux des autres. Et en l’occurrence ici, la plupart des gens me prendront certainement pour l’animal de compagnie de la jeune Nott, du moins je l’espérais.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas


Isidore Murdarov
nothing left to lose
avatar
nothing left to lose
Parchemins :  448
Crédits :  luaneshë (avatar), Beylin (code signa), Tumblr (crackship et gifs signa)
 
Âge :  vingt-sept ans et pourtant l'impression d'avoir déjà vécu un siècle. Poupée usée qu'on a cru pouvoir briser.
Sang :  S'il a un jour été pur, le sang des Nott n'est aujourd'hui plus que souffrance et regrets. Mêlé.
Allégeance :  Lux. Elle ne s'en cache plus vraiment, Isidore. C'est crié comme un défi lancé au monde, c'est assumé avec fierté - l'âme marquée du sang de ses ennemis.
Profession :  Chiromancienne et diseuse de bonne aventure, les mensonges se professent entre ses lèvres alors qu'elle garde un capuchon vissé sur ses cheveux roux.
Ancienne école :  Poudlard, chez les Serdaigle. Mais tout a changé depuis et l'Isidore de Poudlard n'existe plus.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #996699
MessageSujet: Re: Mission: We Need To Act. Now. ft. Hestia & Isidore   Dim 26 Fév - 14:48

Isidore n'avait pas l'âme d'une bonne Samaritaine. La rouquine avait  été élevée avec une tolérance toute relative et l'ancienne Serdaigle n'avait que peu d'affection pour les nés-moldus. Elle ne voulait pas les asservir, elle ne voulait pas les voir exclus du monde magique - mais elle ne comptait pas les défendre non plus. Chacun pour soi. Cependant, lorsqu'entre deux cartes battues avec dextérité, elle avait entendu plusieurs Spanesis parler d'une chasse aux nés-moldus - son sang n'avait fait qu'un tour. Pas par compassion pour les sorciers bientôt poursuivis comme des proies mais car cette simple conversation était un excellent résumé de tout ce qu'elle détestait à propos des partisans de Grindelwald. Yevgeniy était différent. Mais son Gigi n'était pas là et c'est aussi discrète qu'une ombre qu'Isidore s'était glissée entre les âmes errantes, coulant vers la sortie tout en se fondant la masse, son capuchon fermement rabaissé sur le front afin de masquer ses cheveux roux. Son visage était après tout placardé aux quatre coins de Londres, gallions à la clé, et elle savait que même Yevgeniy ne pourrait la sauver si elle était un jour attrapée. Elle était chassée elle aussi.

Avant de sortie, ses doigts se perdirent le long du dossier de la chaise, dérobant une écharpe de laine noire. Elle en aurait besoin pour mettre le reste de son plan à exécution. Ses pas prudents se transformèrent en larges enjambées et la Nott courait presque lorsqu'elle arriva devant la boutique des Ollivander, entrant dans la boutique tout en faisant légèrement glisser son capuchon. Pas trop que pour pouvoir le laisser retomber sur ses traits en cas d'urgence, mais assez que pour laisser à son ancienne camarade de classe le soin de la reconnaître.

« Je te suis. » les deux jeunes femmes ressortent de la boutique, les muscles d'Isidore se tendant instinctivement. C'était risqué pour elle d'être là, le danger faisant pourtant battre son coeur à tout rompre contre ses tempes. La Nott lui explique en chemin la conversation surprise un peu plus tôt dans la soirée, emmenant Hestia vers le coin d'une ruelle. Un endroit désert, un endroit calme. « Est-ce que tu as quelque chose qu’il aurait pu prendre et/ou il y aurait l'odeur d’une de ces personnes ? » sa main se plonge dans sa poche pour toute réponse, sortant l'écharpe roulée en boule. « J'espère que cela fera l'affaire. » - le ton traînant alors qu'elle s'adosse légèrement au mur de brique.



Things we lost to the flame, Things we'll never see again. All that we've amassed Sits before us, shattered into ash.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission: We Need To Act. Now. ft. Hestia & Isidore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission: We Need To Act. Now. ft. Hestia & Isidore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: