Soutenez le forum
Votez pour M&M sur les top-sites et faîtes passer le mot!
Bazzart - PRD.
Ecoulement du temps
Nous sommes actuellement en septembre 1952
Sixième version du forum
On vous donne rendez-vous ici pour vous tenir au courant des dernières nouveautés!

 | 
 

 The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Ven 14 Avr - 1:39



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

Il serait impossible de décrire l’impatience qui coule dans les veines du chasseur. Avide de sang, il passe une journée à tourner en rond, incapable de se concentrer sur autre chose que ce qui l’attend en fin de journée. Depuis Pré-Au-Lard, le ministère grouille, fier de la nouvelle victoire de Grindelwald. On ne parle que de la mangemort qui habite les sous-sols du bâtiment. Pour certain, elle est devenue bien plus qu’une rebelle. Vous et moi ne pouvons nier la peur qui s’est lentement insinué dans nos veines a la découverte que la lycanthropie fait d’elle un loup meurtrier. Ce n’est pas le cas du Murdarov, bien au contraire. En apprenant la transformation qui a pris place quelques mètres sous son bureau, il s’est élancé avec un gloussement profond. Il l’a observée, le chasseur, a passé la nuit à laisser son regard découvrir celui de la bête, un large sourire aux lèvres. Une fois la malédiction connue, c’est vers le chef de la milice que le ministère s’est tourné. Lui, le chasseur reconnu. On lui a offert la possibilité d’assister durant les interrogatoires. Encore mieux, on lui a offert carte blanche. On le laisse jouer avec la Black comme vous laisseriez vos enfants jouer avec des cadeaux de noël. Et, tel un enfant la nuit du vingt-quatre décembre, il ne peut se concentrer sur la paperasse que sa milice a créé.

Lorsqu’enfin, l’heure de jouer arrive, il ne faut que quelques minutes au Bulgare pour arriver jusque dans les souterrains du ministère. Le sac qu’il laisse tomber au sonne résonne, tandis que sa large silhouette se tient devant la cage de sa proie. Il ne s’agit pas de la première fois que le chasseur offre sa délicate compagnie au monstre. La cage s’ouvre, et révèle une sorcière au masque brisé. Il lui sourit, Yevgeniy, de ce sourire carnassier qu’il réserve pour les moments loin de l’amour de sa vie. « Tu connais l’principe. Je pose une question. Tu refuses de répondre. Je te force à répondre. » Il hausse les épaules, rieur, tandis qu’il s’accroupit afin d’ouvrir son sac. « Mais on sait très bien que tu ne vas pas répondre. Alors j’me disais qu’on pourrait sauter les premières étapes. » Il ne lui laisse pas le temps de respirer. Agile, rapide, puissant, son poing s’écrase contre le visage délicat de la Black. Lentement, il sort un poing américain, le métal encore couvert de sang, probablement celui du loup. « Faut pas hésiter à parler, hein. » Agile, rapide, puissant, c’est entre les cotes de sa proie que son coup se heurte. Il reste proche d’elle, sa main libre posée sur sa nuque, la forçant à l’observer. Souriant, comme à son habitude, il reste ainsi un moment. « Rien du tout ? » Sa poigne, puissante et douloureuse, s’empare des joues de la bête. Il lève un sourcil, en attente d’une réponse.




accent disclaimer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Ven 14 Avr - 9:54



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

Elle ne sait jamais quand il viendra, mais la louve sait qu'il finira toujours par revenir. Le chasseur dont elle s'est tant moqué, l'homme qu'elle a tant défié. Son corps blessé a à peine eu le temps de commencer à guérir depuis leur dernière entrevue, sa peau autrefois opaline maintenant parsemée de marques violacées. Stigmates de ses poings abattus sur sa chair, stigmates de sa résignation à ne pas parler. Résignée et murée dans un silence insolent, celle que certains ont cessé de venir interroger depuis la pleine lune, commence à perdre espoir. Les premiers jours pleins de la certitude que sa captivité ne serait que de courte durée se sont fanés et il ne reste plus à la Black qu’une dévorante sensation de vide. Le corps endolori sous les poings du chasseur. L’âme meurtrie sous le coup de la peur qui semble constamment lui tordre l’estomac. Car depuis la pleine lune, Melpomène sait que quelque chose cloche. Que son corps a changé, de façon imperceptible. Une sensation nouvelle qu’elle n’a réussi à détecter qu’une fois dans la peau du loup et qui s’est évanouie depuis mais qui est pourtant restée collée à son coeur comme un secret. Ce n'est pas possible, se répète t’elle en boucle. Pas aussi vite, pas maintenant, prie t’elle silencieusement.

La porte de sa cellule s’ouvre et la Black recule instinctivement un peu plus contre le mur de pierre, monstre acculé. Elle l’entend à peine, chaque muscle de son corps - aussi douloureux soient-ils -, tendus dans l’attente du coup qui finira bien par venir. Agile et puissant, son poing s’écrase sur son visage, les larmes se pressant instinctivement au fond de ses orbes sombres. Que le cauchemar recommence. Encore et encore. « Faut pas hésiter à parler, hein. » le poing s’abat cette fois ci entre ses côtes et il faut à Melpomène tout le contrôle dont elle est encore capable pour se retenir de remonter les genoux contre sa poitrine. Poupée immobile pour protéger son secret. Car elle ne peut pas leur donner un nouveau moyen de pression, bloquée entre deux sacrifices. Quelques larmes coulent sur ses joues, creusant leur sillon au creux de son derme opalin, alors qu’il la force à le regarder. Alors qu’il la force à le regarder sourire. « Rien du tout ? » le chausseur s’empare de ses joues et lève un sourcil.

Mue par son instinct, la belle soutient le regard de son bourreau, soufflant entre ses lèvres serrées - le goût de son propre sang encore entêtant à l’arrière de la langue. « Jamais. », parce qu’elle mourra avant de vendre les siens. Parce qu’elle mourra avant de condamner Caerwyn. Parce que d’ici, garder le silence pour les protéger est la dernière chose qu’elle peut encore faire.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Sam 29 Avr - 23:09



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

C’est la chasse qu’il aime par-dessus tout, Yevgeniy. La patience, l’adrénaline, la course. Tout l’enivre et le passionne. Il serait mentir que de dire qu’il n’a pas apprécié ces moments intimes en compagnie de sa proie, mais il sent que quelque chose manque. Il ne compte plus les fois où il est allé voir ses supérieur, leur demandant – non, suppliant – de le laisse organiser une chasse au beau milieu du ministère. Il a besoin de nouveau miliciens, a-t-il dit. Quoi de mieux qu’une chasse pour remonter le moral des troupes, a-t-il demandé. Mais personne n’a accepté. On ne l’a pas laissé faire de sa passion un jeu pour autrui. Ses plans étaient précis, ses idées claires. Certains employés du ministère avaient prévu un grand nombre de pièges, et le Murdarov continue d’annoncer haut et fort qu’ils sont tous plus magnifiques les uns que les autres. Il voulait la voir courir, la bête. Il voulait la voir s’enfuir. Rien ne peut se comparer à la terreur qu’il espère alors lire sur le visage de sa proie. Mais la chasse n’aura pas lieu. Alors il se doit de se contenter de ces courts moments de jeu.

Il connait le corps de la bête comme la paume de sa main, le chasseur. Il sait quels points sont forts. Il sait quels points sont faibles. Il sait quels sont les os qu’il a brisés la semaine passée. Il sait quels sont les os qu’il a brisé dès son arrivé. Il les a laissé se soigner, le milicien. Il les laisse se penser en sécurité, tout comme il a laissé la bête se penser en sécurité. Il s’est présenté comme Isidore le connait, souriant, délicat, prêt à aider. Et il sait que le premier coup n’en a été que plus violent. « Jamais. » Il rit, Yevgeniy. Non, il glousse. Il glousse tel un enfant à qui l’on vient d’annoncer que le père noël s’apprête à les rejoindre. D’un geste d’une douceur surprenante, il fait passer une mèche de cheveux derrière l’oreille de l’animal. « C’est bien ce que je me disais, mais tu sais quoi ? » Il entoure le visage de la Black d’une poigne joueuse. Il s’empare de son visage comme il s’est emparé du visage d’Isidore. Délicatesse un jour des plus réelle. Délicatesse désormais des plus terrifiantes. « C’est encore mieux pour moi. » Il approche son visage si proche de celui de sa proie que leur nez se touchent presque. Ses prochains mots ne sont qu’un murmure. « Personne ne s’attend à ce que tu me dises quoi que ce soit. » Ses pouces caressent son visage. « Je suis juste là pour m’amuser. » Il sourit. Il frappe. Le poing américain s’écrase dans le bas-ventre de la bête. Là où il sait qu’un os s’est brisé. Là où il sait qu’un os se soigne. Là où il sait qu’un os s’est de nouveau brisé.




accent disclaimer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Lun 1 Mai - 23:19



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

Le silence. Les lèvres serrées, la louve se réfugie dans un mutisme de façade. Refoulant les larmes se pressant à l'arrière de ses yeux, fière alors même qu'un grognement de douleur s'échappe de sa gorge nouée. Le premier coup lui donne la nausée, la douleur bloquant momentanément sa respiration. Le souffle court et les joues souillées de quelques perles honteuse, la Black se force à soutenir son regard. Son visage à jamais gravé dans ses cauchemars, ses traits à jamais dessinés sur ses rétines. Elle n'oubliera pas, Melpomène. Et la rancoeur qu'elle accumule au fond de son coeur est peut être la seule chose qui la fait encore vraiment tenir - orbes défiantes parmi les larmes. Il sait, le chasseur. Que la louve ne dira jamais rien. Il a arrêté d'espérer tirer de son silence autre que de l'amusement. Il ne vient plus que pour jouer. Jouer avec son corps qui se brise sous ses poings, jouer avec sa fierté qu'il piétine un peu plus à chacune de leurs entrevues. Le bulgare glousse et une grimace de dégoût s'imprime sur les lippes du loup, Melpomène reculant brusquement son visage alors qu'il replace une mèche de cheveux derrière son oreille. « C’est bien ce que je me disais, mais tu sais quoi ? (...) C’est encore mieux pour moi. »

Son visage est à présent si proche du sien, leurs nez se frôlant presque et la louve grimace une nouvelle fois, reculant le plus possible contre le mur. Au creux de sa poitrine, son coeur bat à tout rompre. D'une peur glaciale paralysant le moindre de ses muscles, d'une douleur sourde lui donnant le tournis.  « Personne ne s’attend à ce que tu me dises quoi que ce soit. » ses pouces caressent les contours de son visage et une nouvelle larme se faufile sur sa joue. Quelque part au fond de ses souvenirs, Caerwyn caresse ce même visage. Quelque part au fond de ses souvenirs, c'est d'amour que se serre son coeur. Quelque part au fond de ses souvenirs, le chasseur n'existe pas encore.

« Je suis juste là pour m’amuser. » le coup est inattendu. Brusque. Le corps de la louve se plie en deux sous le choc, un sanglot s'échappant d'entre ses lippes serrées. L'os s'est brisé et la douleur irradie de son bassin vers son coeur, la nausée se pressant à l'arrière de sa gorge. L'os s'est brisé et quelque chose d'autre est mort au fond de son coeur. L'espoir très probablement. L'espoir d'arriver à les sauver tous, le coeur fissuré sous le poids d'un sacrifice gravé dans sa chair. Alors, elle se fait mauvaise. Se servant de la seule chose qu'il n'avaient pas encore réussi à lui enlever: son insolence. « C'est tellement plus facile de s'amuser quand l'autre partie est enchaînée. » ricane t'elle entre deux larmes « Quel courage. » souffle t'elle comme un dernier affront.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Lun 8 Mai - 23:54



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

Il se délecte de la violence, Yevgeniy. Il se délecte de cette violence qui lui est propre, cette violence que beaucoup connaissent. Pour certains, il n’est que ce monstre avide de sang, cet animal barbare qui ne mérite pas de parcourir les rangs du ministère. Pour d’autres, il n’est que la douceur d’un toucher, la beauté d’un sourire, la passion d’un amour. Mais là n’est pas la personne que la louve connait. Elle n’a jamais rencontré que l’animal, la bête. Elle n’a jamais connu que celui qui désire briser chaque partie de son être. Jamais ne lui offrira-t-il même la connaissance de son amour, jamais ne murmurera-t-il le nom de son autre moitié. Premièrement parce qu’elle ne mérite pas de la savoir, la bête, mais surtout parce qu’il ne sait que trop bien qu’Isidore deviendrait alors une proie de choix. Et il est le seul chasseur de son monde, le seul qui se doit de décider qui sont les proies. La Nott n’en deviendra jamais une, il se le promet. La Black, en revanche, n’a pas connue une autre vie.

Il sourit face à ces mouvements de reculs, vit pour les larmes qui parcourent son visage. Lorsque son point s’abat une nouvelle fois sur le corps frêle de sa proie, il ne bouge pas. La paume de son autre main caresse le dos de l’animal, comme s’il essayait d’adoucir la douleur. « C'est tellement plus facile de s'amuser quand l'autre partie est enchaînée. » Il s’immobilise, le Bulgare, surpris par des mots qui finissent par le faire sourire. « Quel courage. » C’est un rire franc qui s’échappe désormais d’entre ses lèvres. Sa large silhouette se relève, et il fixe la prisonnière un moment, silencieux. « Plus facile peut-être, mais j’ai toujours trouvé ça plus chiant. » D’un geste de baguette, il défait les liens qui finissent par s’écraser au sol dans un bruit sourd. Son dos se pose contre un mur de la cellule, éloigné de la porte qu’il a laissé grande ouverte. « Ca fait des jours que j’demande une chasse au loup, » lance-t-il, nonchalant, tandis qu’il essuie son poing américain, désormais recouverts d’une fine couche sanglante. « Promis je viens pas de voir pendant une semaine si tu te mets à courir. » Il fixe la bête un moment, joueur. Impatient, il donne un léger coup de pieds dans le bas de son dos. « Non ? » Un haussement d’épaules, puis sa voix résonne de nouveau : « Quel courage. » Il est évident qu’il est fier de sa simple référence aux mots de la bête, tandis qu’il espère qu’elle lui offrira la chasse dont il rêve depuis plusieurs jours déjà.




accent disclaimer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Mar 9 Mai - 17:04



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

La joie du chasseur est palpable et son coeur n'en bat que plus fort contre ses tempes. De peur, un peu. De colère, surtout. Cette colère sourde et déchirante qui fait pleurer son âme et trembler ses certitudes. Cette colère qui grandit, jour après jour, en même temps que sa peine. Cette colère qui ne partira probablement plus jamais à présent. Pendant quelques secondes, alors que le bulgare s'immobilise, Melpomène pense avoir gagné. Gagné quelques secondes, quelques minutes, de répit. Gagné un peu de dignité. Pendant un bref instant, fugace et douloureux, la Black a l'impression d'être elle-même. Elle qui a l'impression de s'être perdue, elle dont la fierté a été mise à mal. Et puis le bourreau se remet à rire. De ce rire qui veut tout dire, de ce rire qui lui glace le sang. De ce rire qui semble crier, encore et encore, qu'elle n'est plus rien. Pour la première fois, le Murdarov la gracie d'un geste de baguette - ses chaînes s'évanouissant autour de ses poignets, retombant lourdement au sol dans un bruit métallique. Appuyée contre le mur de sa cellule, le visage de la louve se ferme. Interdite. Si le moindre de ses muscles lui intime de courir, de fuir, de puiser dans ses dernières forces pour retrouver les siens - sa raison la tétanise. C'est un piège, lui souffle t'elle. Ils viendront te chercher, attends les, lui murmure t'elle.

« Ca fait des jours que j’demande une chasse au loup, » alors qu'il essuie le métal. Melpomène grimace, les yeux fixés sur la porte grande ouverte. « promis je viens pas te voir pendant une semaine si tu te mets à courir. » mensonge. Mensonge. Prostrée, la sensation de son pied dans le bas de son dos la fait sursauter, muscles bandés. Melpomène se relève, protégée derrière tout l'orgeuil dont elle est encore capable, lèvres retroussées sur un sourire absent. « Non ? Quel courage. » la louve est piquée au vif et c'est un grognement presqu'animal qui remonte du fond de sa gorge, ses yeux mordorés se retournant sur le chasseur. « Comme si j'allais courir. » assène t'elle dans un haussement d'épaules qui lui arrache un soupir de douleur, les os blessés sous sa peau diaphane. Elle se force à esquisser un sourire alors qu'elle continue, jouant avec les nerfs du bourreau. « Ca vous ferait trop plaisir. »



uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Mer 10 Mai - 23:37



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

Il trépigne presque, Yevgeniy, a l’idée de voir sa proie courir. Lui qui a dû passer la dernière pleine lune à s’assurer que la bête ne s’échappe pas, la chasse lui manque plus qu’il ne veut se l’avouer. L’idée de devoir passer un autre mois à jouer le baby-sitter ne l’enchante pas, bien au contraire. Mais les ordres sont les ordres, et si on lui demande une nouvelle fois de superviser la vermine, il ne pourra refuser. Alors il tente de s’amuser comme il peut. Je ne doute pas un instant que tous connaissent ces moments que l’on essaie d’apprécier plus que nature. Non pas qu’il n’apprécie pas laisser ses poings tomber sur le corps du loup, mais il s’ennuie rapidement. Lui qui ne peut user de toute sa force, pas contre le corps frêle qui se tient devant lui. Si ses supérieurs le lui autorisaient, il aurait brisé la nuque de la Black de longues nuits plus tôt. Mais on le lui a interdit. Il peut blesser, mais il ne peut pas tuer. Lui, le chasseur. Lui qui se délecte de la mort. Il n’a jamais été très bon à la torture, Yevgeniy, et seule l’idée de la punition qui l’attend l’empêche de se laisser emporter. Alors il espère. Il espère la voir courir. Mais elle ne court pas. Mais elle ne bouge pas.

« Comme si j'allais courir. » Il soutient son regard, le Murdarov, visiblement déçu de la décision que sa proie a prise. Son visage reste de marbre face au sourire du loup, tandis qu’il laisse le poing américain dans le fond d’une de ses poches. « Ça vous ferait trop plaisir. » C’est un long soupire qui s’échappe d’entre ses lèvres, laissant son corps se détacher du mur. « Ouais franchement ça aurait fait ma soirée. » Sa large silhouette se pose devant la porte ouverte. « Va falloir que j’m’amuse autrement. » Plantant son regard dans celui du loup, il laisse la porte se fermer lentement. Le grincement du métal résonne dans les cachots, faisant apparaitre un sourire carnassier sur le visage du chasseur. Sa baguette se met en mouvement. Le geste est particulièrement délicat, particulièrement précis, si différent de ses mouvements habituels. Quiconque le connait sait que le temps est venu pour cette magie qu’il maitrise à la perfection. Lui qui a toujours été moins doué dans le monde des sortilèges, les flammes lui répondent sans faute. C’est une étincelle qui s’échappe de la pointe de sa baguette tout d’abord. Presque invisible, le choc contre la peau nue du loup est loin d’être négligeable. « Si jamais tu changes d’avis, dis-le. » Une nouvelle étincelle. « Parce que même si j’m’amuse… » Une nouvelle étincelle. « J’suis sûr qu’on peut trouver un autre jeu plus sympa. » Une nouvelle étincelle. « Pour toi, quoi. » C’est une boule de feu qui apparait ensuite. Puis une autre. Puis une autre. Elles sont nombreuses à danser autour du large corps du Bulgare. Son regard a laissé sa proie pour la beauté de l’élément qui le fascine. « Non ? » Ses yeux retrouvent sa proie. Il attend sa réponse. Patiemment. Entouré des flammes.




accent disclaimer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Lun 15 Mai - 11:27



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

La louve ne donnera pas au chasseur la chasse dont il rêve, bien consciente qu’elle n’aurait au final rien à y gagner. Debout, ses jambes la portent à peine. Debout, des croûtes de sang séché perlent sur sa peau opaline, souvenir cuisant de leurs séances précédentes. Debout, le monde tourne. Les lippes serrées dans un sourire contrit, canines ouvrant ses lèvres sans couleur. Ombre des moues teintées de grenat d’hier. Melpomène fixe la porte ouverte d’une orbe absente, s’efforçant de garder son corps immobile. La liberté. Sa famille. La dernière chance de, peut être, sauver la vie. La Black ne bouge pas d’un millimètre, muscles raidis sous le derme meurtri. Le corps endolori. « Ouais franchement ça aurait fait ma soirée. » la silhouette du chasseur se plante de nouveau dans son champ de vision « Va falloir que j’m’amuse autrement. » - la porte se referme lentement et c’est le reste du monde qui disparait dans un grincement macabre, la laissant seule avec le monstre. Le sourire du bulgare lui arrache un frisson alors que l’étincelle brûle sa peau parcheminée. Elle n’est pas sans connaître la passion du milicien pour le feu, Melpomène. Il en est fier, le Spanesi, et ses talents ne sont un secret pour personne. Elle ne l’écoute même plus alors que les étincelles se succèdent, les dents serrées et le visage fermé. Les boules de feu dansent devant ses yeux vides, mélanges de rouge et d’orange la laissant de marbre. « Non ? », Melpomène peut sentir le regard du chasseur alors que ses orbes, elles, sont fascinées par les flammes. Les flammes qui rongeront bientôt sa peau, les flammes qui brûleront bientôt son âme. Les flammes qui détruiront bien assez vite son coeur. C’est un sourire lointain qui vient illuminer ses lèvres alors que le chasseur est entouré de ses filets de feu. C’est un sourire lointain qui vient faire se briser ses yeux alors que la louve abandonne l’espoir. L’espoir de sauver une vie au détriment de la sienne, l’espoir de les sauver eux en la laissant mourir - elle. La vie inconnue, la vie imprévue. La vie que la louve a senti mais que la femme se sait pas comment protéger. C’est avec l’abnégation d’un martyr biblique que Melpomène relève les yeux sur le chasseur, une dernière bribe de défi collée au fond de ses mers marrons. « Allez y. » - elle est prête.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Parchemins :  281
Crédits :  lux aeterna, scarred euphoria, beylin, & tumblr.
 
Âge :  38 ans (27.07.1914).
Sang :  sang mêlé, on se moque de la pureté.
Allégeance :  Grindelwald, on suit un homme qui a offert une nouvelle vie. Sa mort chamboule le monde, mais poussé par une habitude étrange, on continue de servir sa mémoire.
Profession :  Chasseur de créatures magiques, on vit pour la tradition familiale. Chef de la milice, on s'enivre de la destruction.
Ancienne école :  Mahoutokoro, on a connu le Japon avant de connaitre l'Angleterre.

Priori Incantatem
am i free?: yes
Inventaire:
code couleur: #DC7633
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t833-yevgeniy-o-violent-passion http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t804-yevgeniy-o-when-i
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Lun 15 Mai - 17:10



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

« Allez y. » Il détourne son regard des flammes, Yevgeniy, son attention réveillée par le défi de sa proie. Là, dans le fond de son regard, il y trouve cette force qui traverse de clan, cette force que tous recherchent. Il sait que, dans un autre monde, dans une autre vie, il aurait apprécié le loup. Le loup qui ne l’aurait pas été. Le loup qui ne porterait pas la marque des ténèbres avec fierté. Le loup qui n’aurait été qu’une femme. Le loup qui n’aurait été qu’une guerrière. Le loup qui aurait pu être une chasseuse. Mais le monde en a décidé autrement. Le loup est un loup. Le loup est un serpent. Le loup est un rebelle. « Hm. » Il sait que les flammes fascinent. Il sait que les flammes font peur. Mais il sait également que le feu brule lentement, patiemment. Le feu nécessite un temps dont il ne dispose pas. Isidore l’attend déjà, et chaque instant passé loin de sa belle est un instant passé loin de sa vie. Il soupire un instant, le Murdarov, tandis que les flammes s’immobilisent derrière lui. Une fraction de secondes durant, ses muscles se tendent et, telle une bête meurtrière, il se jette sur la Black. L’un de ses bras s’empare de ceux du loup, l’autre s’enroule autour de son cou. « Shh… » De longues secondes durant, elle se débat, à la recherche de cet oxygène qui ne parvient pas jusqu’au fond de ses poumons. Puis, enfin, elle perd connaissance. Il la pose au sol avec une étrange délicatesse, Yevgeniy, restant quelques instants à l’observer ainsi, sa faible respiration maintenant le corps en vie. Elle ne semble qu’être une jeune femme blessée, allongée sur le sol d’un cachot miteux, loin de la vision de la vermine qui répond à l’appel de la lune. Visible au travers des lambeaux qui recouvre son corps, une de ses hanches semble immaculée, la peau tout de même tirée par la faim. D’un mouvement de baguette doux, les flammes se remettent en mouvement. Elles s’entremêlent, se rejoignent avant de ne faire qu’un. C’est la lettre M qu’elles finissent par former, en alphabet Bulgare. Vielle tradition du clan qui a disparu depuis que d’autres ont pris en charge la recherche de la vermine qui habite le fond du monde. Lentement, l’incendie se déplace jusqu’à la chair du loup. Une longue seconde durant, l’animal de réagit pas. Puis elle se réveille sous la douleur de la brulure qui laissera une marque du passage du chasseur.

Une fois le travail fait, Yevgeniy s’éloigne, ouvrant de nouveau la porte de la cellule avant de se retourner vers sa proie douloureuse. C’est alors qu’il remarque le sang qui parcourt le sol de pierre. Il fronce les sourcils un instant, ne pensant pas être à l’origine d’une telle blessure. La réalité est bien entendu toute autre, et peut-être ressentirait-il une once de regret s’il venait à apprendre ce que ses simples coups ont causé. Ou peut-être se contenterait-il de rire, fier d’avoir empêché la naissance d’une abomination. Personne ne peut le savoir, pas pour le moment. Ainsi, il se contente de s’adresser à l’un des gardes qui se trouve un peu plus loin : « Elle a foutu du sang partout, faut le nettoyer ! » D’un geste puissant il referme la prison, avant de lancer un clin d’œil vers la Black. « À la prochaine fois, красива*. »

*ma belle.




accent disclaimer & others:
 
Revenir en haut Aller en bas


Melpomène Lestrange
live like legends
avatar
live like legends
Parchemins :  3954
Crédits :  Tearsflight (avatar), LAZARE (codage signature), MØRK (gif profil + signa)
 
Âge :  25 ans à se battre pour le pouvoir.
Sang :  Le sang des Black est pur, ode irrévérencieuse à la noirceur de leurs âmes, liquide vermillon qu'ils ne sauraient gaspiller. Sang royal où se mélange magie noire, ambition incontrôlée et soif de pouvoir.
Allégeance :  Marque des Ténèbres assumée, Melpomène fait partie des Mangemorts. Loyale servante depuis les premières heures de Voldemort.
Profession :  Melpomène travaillait autrefois à la morgue, embaumant derrière elle les secrets des siens. Aujourd'hui fugitive.
Ancienne école :  Poudlard dans une maison bordée d'émeraude - berceau de rencontres qui ont changé le cours de sa famille et qui ont façonné un destin aussi sombre que son patronyme.

Priori Incantatem
am i free?: no
Inventaire:
code couleur: #CF8C8C
http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t107-melpomene-child-of-the-night http://www.mudbloodsandmurmurs.com/t77-melpomene-uprising
MessageSujet: Re: The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)   Lun 15 Mai - 18:30



the hunter has found its prey


MELPOMÈNE & YEVGENIY

LATE FEBRUARY 1952

Les muscles bandés, Melpomène s'attend aux flammes. Elle s'attend à la morsure du feu contre sa peau de porcelaine, elle s'attend à perdre pied sous la douleur. Mais les flammes s'immobilisent derrière le chasseur, Melpomène n'ayant le temps que d'arquer un sourcil avant que la bête ne se jette sur son corps fatigué. Elle résiste, la louve. Elle tente vainement de se débattre alors que l'un de ses bras s'enroule autour de son cou. Le monde déjà flou vacille encore un peu plus au fur et à mesure que l'oxygène se fait rare, ses mouvements de plus en plus lents. Protestations lointaines d'un corps qui s'éteint peu à peu - « Shh… ». Et puis le monde s'éteint pour de bon, disparaissant derrière une chape de noirceur. Pause bienvenue dans l'Enfer qu'est devenu sa vie, celle qui n'arrive plus vraiment à dormir finit par accueillir le manque d'air avec félicité. Pour la première fois depuis des semaines, Melpomène n'a plus ni mal ni peur. Pour la première fois depuis des semaines, elle ne ressent plus rien. Coquille vide dans les limbes d'un malaise de courte durée. Car le repos ne dure pas - il ne dure jamais - et c'est une douleur vive qui la fait revenir d'entre les damnés. Une douleur qui lui arrache un cri alors que son corps se recroqueville instinctivement sur le sol de la cellule. Elle n'a pas vu les flammes, Melpomène, mais alors qu'elle sent le feu mordre sa hanche - elle sait. Que le bulgare a laissé sa marque, que le chasseur a marqué sa proie. La nausée lui monte au bord des lèvres alors qu'elle pose les yeux sur le symbole ainsi tracé barrant sa peau tirée. La louve sent l'odeur du sang avant de ressentir la douleur, filet ferreux et âcre. Cette fois ci, la Black n'ose pas regarder, se contentant de remonter un peu plus encore les genoux vers sa poitrine. Comme dans une veine tentative de protéger une vie qui n'existe plus, comme dans une dernière tentative de protéger un secret qui n'a plus lieu d'être. Elle ferme les yeux, Melpomène, alors qu'elle enfuit son front au creux de ses genoux - cachant ainsi ses larmes au bourreau qui s'éloigne déjà. Elle étouffe un sanglot alors qu'elle enfuit la peine au fond de son coeur. Peut être il y a t'il encore une chance, peut être n'est-ce là qu'une erreur. Déni d'un palpitant qui ne peut plus supporter de souffrir. « À la prochaine fois, красива*. » - à peine le chasseur a t'il tourné les talons et disparu au détour du couloir qu'un haut le coeur se glisse pour de bon entre ses lèvres livides.


uprising
You will hear thunder and remember me, And think: she wanted storms. The rim Of the sky will be the colour of hard crimson, And your heart, as it was then, will be on fire.
Revenir en haut Aller en bas
 
The hunter has found its prey - Melpomène. (fb)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» .Rivaille, Toxic « We are the hunter, they are the prey »
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» A hunter ... a bear
» 06. you found me lying on the floor
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: